Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De l’intégrité des collabos

Pierre Estoup, qui a condamné Jean-Marie Le Pen pour le "détail", mis en examen pour escroquerie en bande organisée

Alors que la cour d’appel de Paris annulait le 17 février l’arbitrage qui avait accordé 403 millions d’euros à Bernard Tapie en 2008, on apprenait la mise en examen pour « escroquerie en bande organisée » d’un des membres du tribunal arbitral, Pierre Estoup, pour ses liens avec Bernard Tapie et son avocat Maurice Lantourne.

Une information qui n’a pas échappé à Jean-Marie Le Pen, pour qui Estoup est une vieille connaissance. Et pour cause, le magistrat en retraite l’avait condamné dans l’affaire du « détail », lorsqu’il était juge.

 

 

En effet, le 18 mars 1991, alors qu’il était président de la cour d’appel de Versailles, où ses collègues magistrats l’avaient surnommé « le président minute » pour ses décisions expéditives, Pierre Estoup avait condamné Jean-Marie Le Pen à verser la somme délirante de 1,2 million de francs de dommages et intérêts (plus de 183 000 euros !) dans l’affaire dite du « détail » pour ses propos tenus au Grand Jury RTL le 13 septembre 1987. Lors de cette interview menée par Yvan Levaï, le président du Front national avait déclaré :

« Je suis passionné par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. Je me pose un certain nombre de questions […] Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu moi-même en voir. Je n’ai pas étudié spécialement la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. »

Pour avoir usé de sa liberté d’expression, le Menhir avait dû payer 100 000 francs à chacune des neuf associations parties civiles : la LICRA, l’Associations de déportés, internés et familles de disparus (UNADIF), la Fédération nationale des déportés et internés de la Résistance (FNDIR), l’Amicale des anciens déportés juifs de France (AADJF), l’Amicale des déportés de Blechhammer-Auchwitz III, l’Amicale des anciens déportés de Bruna Monowitz-Auchwitz III, l’Association pour la fondation de la mémoire d‘Auschwitz, l’Association des fils et filles de déportés juifs de France, l’Union des tziganes et voyageurs de France…

 

Revoir l’interview de Jean-Marie Le Pen sur RTL le 13 septembre 1987 :

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’histoire et sa révision, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1124702
    le 20/02/2015 par georges 4bitbol
    De l’intégrité des collabos

    Estoup et lantourne : l’entourloupe.


  • #1124727
    le 20/02/2015 par atlantide
    De l’intégrité des collabos

    Vous avez le droit de vous poser des questions ou faire des recherches sur les 400 ans d’esclavage,les massacres de leurs propres peuples de Mao(plus de 60 millions) et Staline(50 millions)mais interdiction de vous poser des questions sur la Shoa.

     

  • #1124732
    le 20/02/2015 par le corbeau
    De l’intégrité des collabos

    Cette argument à la con que j’entends continuellement ne tient plus la route.
    "Il a été condamné à plusieurs reprises ."

     

    • #1124937
      le 21/02/2015 par nico
      De l’intégrité des collabos

      C est clair quand jentend à propos de Dieudonné C est un multirecidiviste qui a été condamné plusieurs fois je me marre .. Quand les ordures condamnent les bons et blanchissent d autres ordures ...


  • #1124839
    le 21/02/2015 par Simone Choule
    De l’intégrité des collabos

    Comme quoi le mensonge est signé, si l’on défend le mensonge c’est qu’on participe dans sa vie au mensonge, qu’on en vit, qu’on fait des affaires avec lui....


  • #1124876
    le 21/02/2015 par Wicket
    De l’intégrité des collabos

    Je viens de voir l’excellente conférence de Michel Drac (au passage, un grand merci à Egalite et Reconciliation Strasburg) et il concluait son exposé par le fait que les élites françaises, quand l’euro disparaîtra, se retrouveront un jour absoluments toutes seules nues en rase campagne car elles devront affronter l’échec de la france qui leur est en très grande partie imputable (de la loi Rotschield à l’adhésion à l’euro, en passsant par le réferendum sur le traité euro-constitutionnel) mais aussi car les élites des autres pays d’occident et des brics (y compris d’israël) n’ont que très peu d’estime pour cette élite reine de l’aplat-ventrisme. Et c’est là que je me dis que ce sera à ce moment là qu’il faudra ressortir ce genre de vidéo. Faire payer à lepen des millions pour une petite phrase, c’est la liberté d’expression, l’équité française et le peuple et tout simplement la rationnalité d’un peuple de paysan (donc de gens terre-à-terre) que l’on frappe. Indépendamment de ce que l’on pense du bonhomme. Il faudra ressortir tous ces passages où nos dirigeants politiques ou médiatiques traitent le peuple de france comme des ordures haïssables. Le moment sera particulièrement bien choisi je pense.

     

    • #1124916
      le 21/02/2015 par Atchecon
      De l’intégrité des collabos

      Vous oubliez qu’en France la liberté d’expression n’existe pas légalement. La loi de 1881 ne fait qu’encadrer la répression qui peut s’abattre sur n’importe qui, qui ose ouvrir sa gueule, ça sera plus ou moins lourd, mais ça sera réprimé de dire tout haut ce que tout le monde estime être vrai tout bas.
      Les seuls détenteurs d’une certaine liberté ce sont les journalopes, et eux aussi sont encadrés par des contrats, ou alors ils sont chômeurs, comme dirait Soral.

      Je veux dire que la caricature de liberté d’expression en Vrounce-colonie, compraée à ce que l’on connaît aux USA, voire en Espagne, n’est qu’une profonde farce.

      Vive JMLP pour sa franchise et son courage, ses capacités de résistance face au sionisme ambiant et aux pourris qui nous punissent et nous gouvernent.


    • #1124917
      le 21/02/2015 par noel
      De l’intégrité des collabos

      Tu as raison ! ça sent la fin ! Trop, c’est trop donc ça déborde ! Ils devront rendre des comptes ! Ils ne se doutent de rien car leur arrogance est telle, que celle-ci les rends sourds et aveugles tétanisés par les Sirènes médiatiques ! Oui, des pantins, des marionnettes qu’on range au grenier lorsque le spectable est terminé ! Ils affrontent La Méduse, chut .....


  • #1124914
    le 21/02/2015 par La Voix d’Elvis
    De l’intégrité des collabos

    Tous ces " pauvres pantins " tous ces " criminels !" Qui dirigent le monde : ils pensent qu’ils vont s’en sortir , mais de Dieu , on ne se moque pas ! ( Mgr Williamson ) ; j’ajouterais / les collabos et kapos de cette république inique , si pour le moment le peuple est lobotomisé et bâillonné , lorsqu’il entreverra la lumière , Ils sentiront " les affres de l’humiliation " ( Bernabos ) ou en langage populaire : " y a rien qui passe sans qui (ra) repasse " !


  • #1124923
    le 21/02/2015 par LF
    De l’intégrité des collabos

    dans le sens des mots, quand on parle d’un compte, il s’agit effectivement d’un détails -
    - détailler, détaillement, vente au détails
    cela est synonime d’inventaire, de prise en compte par unité

    C’est bien ce qui est fait avec " 6 millions " ,

    Un perspective vulgarisée est l’appréhension du mot " détail " comme " insignifiant " ( par extension de , 1 unité = insignifiant ) ,
    mais cette appréhension du sens du mots est une torsion du sens véritable.

    Un juge éduqué aurait saisi cette nuance.

     

  • #1124925
    le 21/02/2015 par bruno
    De l’intégrité des collabos

    N’était-ce pas déjà une escroquerie en bande organisée que de faire payer 100 000 francs à chacune des neuf associations pour les propos de J-M Le Pen ?


  • #1124932
    le 21/02/2015 par Lecteur
    De l’intégrité des collabos

    Lui flanquer un tel procès pour avoir voulu dire qu’il n’y avait
    pas que les Juifs qui étaient morts pendant la guerre et une
    énormité , aussi vous remarquerez que ne répètent jamais sa
    phrase en entier afin que les gens ne comprennent pas ce qu’il
    voulait dire et en plus , il dit bien qu’il ne nie pas que les chambres à
    gaz ont existé et eux prétendent l’inverse , vous voyez la manipulation .

    Tout cela leur a servi par la suite à faire de la Shoah une sacralisation
    suprême , a tel point que nous avons à effectuer des repentences et
    commémorations tous les huit jours surtout après la reconnaissance
    de la responsabilité de la France par Chirac , ils ont réussi a ce qu’ils
    voulaient et ils se sont encore une fois servi de JMLP pour appuyer
    leur influence de propagande contre lui et pour eux en tirer profit .

    Cela aussi leur a servi a faire de l’anti racisme forcené afin de construire
    leur fameuse Europe mondialisée , quitte a ruiné et en détruire toutes les
    nations , là , aussi JMLP n’était pas dans les bons critères pour eux et
    ils se sont servis de lui pour imposé l’immigration massive sans que les
    Français puissent sans plaindre , là , aussi ils ont réussi par la
    propagande malsaine et aujourd’hui que sommes nous devenus.... ?

    Voyez par qui il a été jugé.... !!!

     

  • #1124955
    le 21/02/2015 par laurent
    De l’intégrité des collabos

    Le type qui a condamné jmlp en son temps pour une interrogation de recherche historique revient dans l’actualité.
    Ce Destop ou Estoup qui est accusé escroquerie l’était il déjà escroc à cette époque ?


  • #1124960
    le 21/02/2015 par Roger
    De l’intégrité des collabos

    Ces faux magistrats d’une fausse République ne sont plus que des "fonctionnaires de justice" et , très lâchement, ils condamnent aujourd’hui Dieudo et Soral à d’énormes amendes pour des peccadilles humoristiques, comme ils ont condamné le Menhir . Et le peuple, abruti par son travail et par la vie de famille, hypnotisé par les JT de pure propagande sioniste, ne réagit même plus .


  • #1124963
    le 21/02/2015 par Anticorps
    De l’intégrité des collabos

    Et c’est un point de détail de l’histoire,
    comme la terre qui tourne quand même, merde, enfin !


  • #1124968
    le 21/02/2015 par laurent
    De l’intégrité des collabos

    Ce présentateur de télé qui est toujours vivant et qui sévit sur le service public affirme :
    " l’existence des chambres à gaz et l’extermination par ce moyen de 6.000.000 de juifs ".
    Cette déclaration tombe sous la loi Gayssot pour contestation de la vérité officielle. La vérité officiel n’a jamais prétendu que la totalité des 6.000.000. aient été exterminés uniquement par ce moyen. Ce présentateur nient complètement en bloc toutes les victimes juives massacrées par d’autres moyens. J’espère que la LICRA va saisir rapidement les tribunaux compétants.


  • #1124975
    le 21/02/2015 par Simon
    De l’intégrité des collabos

    Pour son brillant "arbitrage" Estoup a touché 200 000 euros, comme ses comparses Lantourne et Mazeaud qui ont fait de la figuration . Tapie va sans doute perdre au final car il a contre lui la Communauté : ce sont le sépharade Peyrelevade et l’askhénaze Dreyfus qui l’ont arnaqué .


  • #1124998
    le 21/02/2015 par JMLP
    De l’intégrité des collabos

    Je suis JMLP

    Ça va chercher dans les combien ça, "Apologie de la Vérité" ?, on peut payer en trois fois ??

     

    • #1125552
      le 22/02/2015 par Jean-Philippe
      De l’intégrité des collabos

      @JMLP
      Dans quelques années ça coûtera la prison à vie ou l’internement en institution psychiatrique, digne des méthodes staliniennes et hitlériennes..


  • #1125014
    le 21/02/2015 par GoyAndProud
    De l’intégrité des collabos

    C’est peut-être ça qu’il faudrait voir.


  • #1125025
    le 21/02/2015 par JP
    De l’intégrité des collabos

    "l’Amicale des anciens déportés de Bruna Monowitz-Auchwitz"

    Ce n’est pas Bruna mais Buna.

    Buna, comme le caoutchouc synthétique qui y était produit.


  • #1125046
    le 21/02/2015 par Eric
    De l’intégrité des collabos

    En visionnant la vidéo ci-dessus, j’ai compris ce que Jean-Marie Le Pen entendait par "un point de détail" : il ne s’agissait pas dans son esprit des six millions de victimes juives, mais du moyen que les nazis ont utilisé pour perpétrer ce génocide.

     

    • #1127529
      le 24/02/2015 par Antidote
      De l’intégrité des collabos

      Les Indiens d’Amérique, les aborigènes, les africains, les russes (sous Staline), les arméniens, les vietnamiens, les cambodgiens, les laotiens…
      Voilà le sens du propos. Il aurait pu dire, à titre d’exemple, que la guerre de Trente Ans n’est qu’un « détail » dans l’histoire de France.


  • #1125052
    le 21/02/2015 par Antidote
    De l’intégrité des collabos

    Cette affaire d’escrocs n’est qu’un « détail » dans l’histoire des escroqueries.


  • #1125087
    le 21/02/2015 par tabouret1789
    De l’intégrité des collabos

    Depuis le 13/09/87, malgré toutes les gesticulations de la fine équipe, le problème reste entier : où sont elles ? :o)


  • #1125128
    le 21/02/2015 par machin
    De l’intégrité des collabos

    On nous montre toujours la réponse de Le Pen mais jamais la question à laquelle il répond, pourquoi ?
    Parce que c’est dérangeant pour le pouvoir.

    La question était : "Que pensez-vous des thèses de MM. Faurisson et Roques ?"

    Jamais on ne pose de telle questions aux politiciens du système, il n’y a qu’à Le Pen qu’on en pose.

     

    • #1125406
      le 21/02/2015 par skds
      De l’intégrité des collabos

      Mais c’est simple, tu n’a pas compris qu’il ne pose pas vraiment une question en faite.... C’est un moyen de le rendre à part de l’exclure encore plus, on lui pose la question pour montrer que chez lui ces sujets sont ambiguë, suspect et bizarre.

      Si je pose une question à destination d’une simple personne et que je la pose uniquement à lui, sans recul je trouverai bizarre et la tu installe un contexte de méfiance c’est la pure manipulation.

      En faite la réponse importe peu c’est l’exclusivité de la question et parfois sa récurrence qui fait office d’information et donc peut importe la réponse tu va te méfier de lui et tu va interprété avec passion n’importe quel écart de langage..... C’est un moyen efficace de ruiner la réputation de quelqu’un, poser des questions exclusif ou utiliser des artifices sémantique pour le relier à un "persona non grata".


    • #1125982
      le 22/02/2015 par machin
      De l’intégrité des collabos

      Après cet entretien, Anne Sinclair s’est félicité que l’on ait enfin pu piéger Le Pen.


  • #1125271
    le 21/02/2015 par Michel Mertz
    De l’intégrité des collabos

    Ce qui est certain, c’est que la loi Gayssot n’est pas un "point de détail" de l’histoire judiciaire. Tout le contraire !


  • #1125481
    le 21/02/2015 par PLB
    De l’intégrité des collabos

    L’incompatibilité de la loi Gayssot avec la constitution francaise est un point de détail de l’état de droit.......


  • #1125511
    le 21/02/2015 par TeddyTed
    De l’intégrité des collabos

    C’est la seconde guerre mondiale qui est devenue un point de détail de la Shoah ! (je ne sais pas si c’est JMLP qui a sorti ça par la suite).

     

    • #1125974
      le 22/02/2015 par Jean-Philippe
      De l’intégrité des collabos

      @TeddyTed.

      Oui c’était lui, lol. C’était dans l’émission Déshabillons-les en 2013, où Le Menhir s’entretenait avec Mme Hélène Risser (journaliste).


  • #1128267
    le 25/02/2015 par André
    De l’intégrité des collabos

    C’est la première fois que je vois les images de cette fameuse interview sur le "point de détaille" et je m’étonne de l’ampleur que l’on a donné aux propos de JMLP, qui me semble en libre penseur exprimer son interrogation quant aux inexactitudes que comporte cet épisode de la seconde guerre mondiale". Par contre, les journaleux, visiblement surs d’eux ou bien formatés n’hésitent pas à orienter leurs questions en imposant la shoa comme incontestable tant sur le fond que sur la forme.

     

    • #1128278
      le 25/02/2015 par Titus
      De l’intégrité des collabos

      Oui et ça vaut le coup de vérifier les autres éléments tout aussi frauduleux qui ont été utilisés pour nous bourrer le crâne avec l’idée que Le Pen et le FN seraient extrémistes, racistes et antisémites : l’affaire durafour crématoire (jeu de mot en réponse à M. Durafour qui avait affirmé vouloir « brûler le front national », jeu de mot similaire à celui qui avait également paru en Une du canard Enchaîné sans déclencher d’accusation d’antisémitisme), la profanation du cimetière juif de Carpentras et le grand défilé "républicain avec Mitterrand en tête de cortège, dont le FN était évidemment innocent (quel serait d’ailleurs l’intérêt d’un parti d’aller la nuit dans les cimetières déterrer des cadavres ?), etc.

      La diabolisation était grossière, et pourtant on l’a cru et on a marché au pas comme des Bleus, par la force d’un bourrage de crâne "antiraciste" continu et systématique.


  • Afficher les commentaires suivants