Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Démission d’Ismaël Emelien, conseiller spécial d’Emmanuel Macron

Essentiel dans l’entourage du président, l’homme, mis en cause dans l’affaire Benalla, assure partir en raison d’un livre qu’il s’apprête à publier « sur le progressisme ».

 

C’est un homme discret mais essentiel dans l’entourage d’Emmanuel Macron. Ismaël Emelien, 31 ans, jusqu’à maintenant conseiller spécial du président de la République, a annoncé sa démission dans un entretien au Point, lundi 11 février. Elle sera effective « fin mars-début avril, au moment de la parution d’un livre [qu’il publie] », précise l’hebdomadaire.

Ismaël Emelien a été mis en cause dans l’affaire Benalla : l’ex-chargé de mission du président a affirmé à la police lui avoir transmis des vidéos obtenues illégalement auprès de la police, qui étaient censées le disculper dans le déroulé des violences du 1er Mai. Ces images s’étaient retrouvées peu après sur des comptes Twitter pro-Macron. Ismaël Emelien est également cité par Alexandre Benalla dans des enregistrements publiés récemment par Mediapart, ce dernier affirmant avoir le soutien du conseiller spécial.

[...]

Ce départ s’inscrit dans une réorganisation de l’équipe de l’Élysée. À la fin du mois de janvier, le directeur de la communication, Sylvain Fort, avait quitté ses fonctions pour s’orienter vers d’autres projets professionnels. Barbara Frugier, conseillère en communication internationale, est partie dès la fin de 2018. Tous accompagnaient M. Macron depuis son passage au ministère de l’Économie, entre 2014 et 2016, et avaient participé à sa campagne.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.