Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Des milliers de Montaigne se sont pressés au Stade de France répandre la culture

Le lumpenprolétariat en marche

« Ils appartenaient pour la plupart au lumpenprolétariat qui, dans toutes les grandes villes, constitue une masse distincte du prolétariat industriel, pépinière de voleurs et de criminels de toute espèce, vivant des déchets de la société, individus sans métier avoué, rôdeurs, gens sans aveu et sans feu. »

Karl Marx, in Les Luttes de classes en France (1848-1850)

 

« Le lumpenprolétariat, cette lie d’individus dévoyés de toutes les classes, qui établit son quartier général dans les grandes villes, est de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est absolument vénale et importune. »

Friedrich Engels, préface à La Guerre des paysans en Allemagne (1850)

 

– – –

 

« Il y a eu beaucoup de violence,
mais ce que je retiens et ce qui m’a terrorisé,
c’était le regard de haine de tous ces gens
 »

 

 

L’affaire du Stade de France :

 






Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Parfaitement bien visé : le lumpenproletariat c’est bien aujourd hui les hordes que l’on a pu voir au Stade de France. Il me semble même que ça en est l’exacte définition. Il me semble aussi que Francis Cousin en parle d’ailleurs de ce lumpenproletariat immigré totalement impropre à la future révolution (qu’on attend toujours).

     

    Répondre à ce message

  • Ok. Mais comment expliquer - au fond - que ça n’arrive qu’au foot et jamais au rugby autrement que par "le foot est un sport de cons. N’importe qui a joué au foot, même mal, et il n’y a donc dans le foot aucune des bonnes valeurs qu’on trouve dans le rugby. N’importe quel crétin a son opinion sur tel ou tel joueur ou sur ce que devrait être la composition de l’équipe nationale, c’est un jeu si con que c’est à la portée de tout con" ? Dans un stade de rugby, un supporter qui insulterait un joueur se ferait virer du stade. Au foot, ils sont des dizaines de milliers à le faire. Au rugby, l’arbitre est intouchable, comme sacré ; au foot, les joueurs se permettent de le bousculer, etc, etc..." Et enfin : le foot brasse tellement de fric qu’il est dans les mains de mafia et sert de machine à laver l’argent sale. Bref : le foot professionnel, c’est de la merde. Respect total aux amateurs.

     

    Répondre à ce message

    • Je suis globalement d’accord mais quel rapport avec le fait que les racailles allogènes ont dépouillé et tabassé les supporters ?
      Et entre nous, je mettrai ma main à couper qu’une finale de rugby au SDF aurait donné les mêmes scènes lamentables.
      Le problème c’est pas les supporters, c’est les racailles, le tout fortement aggravé par le comportement en dessous de tout de notre police anti nationale.

       
    • Le foot est surtout le sport d’équipe le plus pur et le plus complet, raisons de son utilisation massive dans l’abrutissement satanique des foules.

       
    • @WZZ
      Il y a peut être un rapport quand même, le Fric. Le prix des billets m’est apparu hallucinant ! Je pense pas qu’on puisse atteindre des montants pareil à l’occasion d’une finale de rugby. Tout ce pognon attire la vérole. Et la vérole ne manque pas.
      Pour 1 Montaigne 75 Adama

       
    • C’est du à la sociologie des personnes qui pratiquent et/ou aime regarder les matchs.
      Dans les villes, le club de rugby c’est les enfants virils de la bourgeoisie, ceux qui ne veulent pas faire de tennis mais n’ont pas non plus envi de fréquenter les salles de boxes de prolos.
      Sinon c’est le sud ouest, grands gaillards fils de paysans.
      Un stade de rugby est rempli de cadres et d’entrepreneurs.
      Le foot c’est le sport des prolos.

       
  • le retour du moyen âge en accéléré

     

    Répondre à ce message

  • La matière a toujours été présente. Macron n’a rien eu de plus à faire que de ne rien faire pour empêcher ce bordel. On découvre que l’eau mouille en 2022 ?

     

    Répondre à ce message

  • Ils ont raisin de ne pas vouloir revenir en francistan !pour quoi faire, se taper des pickpocket sur la L1, des toxs sur la 4/12/5/7, des bandes ?!
    Ils ont raison !le niveau est tel qu’il n’y a pas de retour en arrière ! impossible !tu as des quartiers qui ne son même plus fr !le 93 est totalement HS !le 95/91..Comment veux-tu faire régner l’ordre dans des cités à 4000 logements ?! Qui ne sont déjà plus en France ! impossible !le Français est en guerre civile !tu as des milliers de types sans aucuns papier qui trainent toute la journée à Paristan en plus de la délinquance des montaignes autochtone !ça doit faire au totale 100 000 personnes qui s’en tapent de ce pays et qui le font savoir ouvertement et ne parlons même pas de ceux qui ne le disent pas mais le pense fortement !les français ont laissé tout cela dans un laxisme sans limite !
    Signé fils d’immigrés des années 60 !

     

    Répondre à ce message

  • Voilà, on passe encore pour des guignols ! Merci Macron, merci Darmanin, merci les racailles !

     

    Répondre à ce message

  • #2969453

    Républicains,

    Nous sommes devenus le gibier des barbares parce que nous nous sommes moqués des Proverbes :

    "Mon fils, garde mes paroles, conserve précieusement mes préceptes ;

    02 garde mes préceptes et tu vivras, garde mon enseignement comme la prunelle de tes yeux ;

    03 attache-les à tes doigts, inscris-les sur la tablette de ton cœur."
    Proverbes 7, 1-4

    Vous verrez que c’est depuis Vatican II (1965) que notre situation se dégrade en s’accélérant.

    Si arborant les insignes de la Croix, nous étions restés fiers de notre Dieu, jamais le Croissant n’aurait porté la main sur nous.

    C’est parce que nous avons honte du Christ que le Croissant croit pouvoir violer nos femmes, razzier nos biens et nous tuer.

    Si nous avions défendu le Christ au lieu de lui faire un doigt,
    nous serions encore plus riches et plus glorieux que nos pères

    Républicains (laiques) : allez vous faire enculer !
    Car on ne trahit pas son Dieu.

     

    Répondre à ce message

    • Oui... Ou alors peut-être que la richesse et la gloire étant, à cette époque du développement matériel de l’Histoire, l’équivalent de la tentation par la merde et de l’exploitation totale de l’Autre, sommes-nous sauvés par l’apathie et le refus de commémorer l’apparence ou l’habit faisant tel ou tel moine.

      De quelle étoffe sont les vrais chrétiens aujourd’hui ? Aucune, ils sont nus et c’est sans doute pour le mieux.

       
  • bonjour

    A propose de haine, j ai toujours dit et je maintiens que dans toute agression par la racaille (lumpen) il y a une composante raciste. Mon fils se fait racketter dans le RER à Argenteuil dans un wagon bondé par 4 voyous. Leur chef , à l adresse de ses complices dit :" laissez celui là tranquille, c est un rebeu"en parlant du voisin de mon fils. Mon fils qui me rapporte les faits me dit :" mais ils sont racistes en plus !" . Bien sûr qu’ils le sont . Presque personne ne se souvient de la ratonnade de 2005 lors des manifs contre le CPE : un milliers de voyous du 93 ont ratonné les lycéens qui manifestaient. A ma connaissance c était la première utilisation de masse , de la part de l état, de la racaille contre les Français car on ne peut imaginer la formation spontanée d’un millier de voyous et l organisation des attaques concertées contre le défilé. Même le "Monde" a dû en parler car sa propre journaliste chargée de couvrir l événement s est faite brutalisée ! Une commission d enquête parlementaire s est perdue dans les sables ...africains

     

    Répondre à ce message

  • Ne vous êtes vous jamais posez la question de comment ces jeunes peuvent agir en toute quiétude pendant ce genre d’événement ? Prenons l’exemple des discothèques, un service d’ordre pour sélectionner à l’entrée et c’est réglé !
    Je suis certain que ces bandes de jeune des quartiers sensible, sont choisis et payés pour semer le trouble à l’ordre public et par voie de conséquence provoquer la confusion.
    Ajoutons à cela deux témoignages de supporters anglais "émouvant"et deux trois images de scène de bagarre et le tour est joué pour brouiller les esprits.
    En conclusion, les jeunes des banlieues issus de l’immigration sont malléables et corruptibles à souhait pour servir le ministère de l’intérieur. (Agitons le peuple avant de sans servir).
    Cela à toujours existé sous d’autres gouvernements en passant par mitterrand jusqu’a sarkosy... bref méfions nous des apparences.

     

    Répondre à ce message

  • N’oublions tout de même pas, que les flics de ce pays ont pris l’habitude de cogner, de réprimer et de gazer, mais le maintien de l’ordre (qui est normalement leur véritable mission) c’est visiblement plus du tout leur truc.

    On a certainement plusieurs phénomènes qui s’entrechoquent, et l’aspect racaille / migrant n’est pas à minimiser, mais si les "forces de l’ordre" faisaient encore leur travail, ce ne serait jamais arrivé.

    La France est un bateau à la dérive.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents