Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Des palettes pleines de bulletins (chanson sur l’élection américaine)

Note de la rédaction

Une traduction ERTV.

À ne pas manquer, sur ERFM :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il va y avoir des génies de la chanson d’un nouveau monde sans la gauchiasse


  • Oh yes, que Dieu bénisse Trump !


  • Aux États-Unis aussi ils ont leur Talaverra !


  • il assure le gratteux !
    tu peux pas venir faire une chanson pour la France ( parce que nos grandes gueules du showbizz ont disparu ) contre les parasites fils de ... qui vont de L Alexandre et ses amis criminels aux corrompus des médias et politiques qui continuent à vendre leur salade sur le covid et leur vaccin de merde
    on est obligé d’attendre après Marceau , Binoche et Cotillard pour nous défendre
    ça nous change des féministes vendues au système


  • Les Français, et les Européens d’une manière général, n’ont pas encore compris les États-Unis. Il y a là-bas des p’tits gars par millions qui souffrent les mêmes malheurs que nous et à la suite des mêmes causes agissantes. Ce chanteur en est l’illustration. De nombreux Européens "de souche" se plaignent d’être accusés de fascisme dès qu’ils soulèvent la moindre critique envers les politiques appliquées contre leur peuple. Et, simultanément, ils sont naïvement anti-américains, comme si c’était le peuple entier des États-Unis qui bombardait l’Iraq ou imposait en Europe un quelconque réseau de restos McDos et de cafétérias Starbucks. Pourtant, si on soulevait tout ce qu’il y a aux États-Unis et qui correspond très exactement à nos problèmes à nous, on en finirait pas. Cela fait des décennies qu’on aurait dû s’unir sur un front commun.

    PS : c’est bien une guitare acoustique américaine, regardez la taille de cette caisse de résonance !


  • Réflexion en passant : aucun "artiste" programmé par France-Inter n’a ce genre de main droite. Ce petit white-trash joue des accords simples de haut de manxhe, tape un rythme binaire basique mais son attaque, son rythme vient d’un état d’esprit, d’une attitude. Merle Haggard, Hank Williams, les Balfa Brothers, Willie Nelson, Lynyrd Skynyrd... beaucoup ont ce mental. Et les français vont l’acquérir à la dure. Le white-trash c’est maintenant.

     

  • Ca confirme que le talent n’a pas d’âge, pas de pays, et pas de style. Qu’on aime ou pas les siens, il faut admettre que c’est juste génial.


  • Ça c’est du Folk !


  • Excellent, et le tout dans le groove américain si caractéristique. Super, ça va être mon hymne de cette journée. God bless us all (slayer cover).


  • Les USA et les américains me dégoûtent au plus haut point. Leur culture leur voix leur mentalité. Tout.
    Du moins pensais-je.

    Je commence à me dire que c’est seulement la manifestation de l’état qui nous le met profond qui me fait cet effet, car c’est la seule chose qui me parvient des USA à travers les films les téléfilms les chanteurs les stars etc.

    Parce que là, j’ai très envie d’aller voir ce mec, de boire une bière avec lui et danser pendant qu’il gratte sa guitare dans son bout de nature...

    Sinon oui, bien sûr, que Dieu bénisse Trump.