Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des sous-marins nucléaires d’attaque américains entretenus à Toulon ?

La lecture du compte-rendu de l’audition devant la commission des Forces armées de l’Assemblée nationale des représentants syndicaux du personnel civil de la Défense peut révéler quelques surprises.

Ainsi, tel est le cas de la proposition faite par Yves Naudin, le sécrétaire général de la Fédération ministérielle CFTC du personnel du ministère de la Défense et des établissements et structures connexes. A la fin de son intervention, ce dernier a évoqué l’idée que l’entretien des sous-marins nucléaires d’attaque de l’US Navy se fasse à Toulon.

« Afin de donner du travail dans le bassin d’emploi de Toulon, pourrait-on reprendre l’idée d’un entretien des sous-marins nucléaires d’attaque américains dans le seul port méditerranéen à pouvoir assurer la sécurité nucléaire, plutôt que de voir ces navires mouiller trop souvent à Cannes (où la sécurité dans ce domaine n’est pas forcément la meilleure de Méditerranée) ? » a ainsi demandé M. Naudin.

« M. le vice-président Philippe Vitel (ndlr, de la Commission Défense et des Forces armées de l’Assemblée nationale), approché par notre syndicat toulonnais et notre fédération dès 2007 ainsi que l’état-major de la marine et DCNS trouvent tous l’idée très bonne. Pourquoi ne pas l’avoir reprise dans la loi de programmation militaire ? » s’est-il interrogé.

Pour Guy Teissier, le président de la Commission, la réparation des SNA de l’US Navy « relève d’une décision souveraine ». Mais comme Paris a réintégré le commandement militaire intégré de l’Otan, cela devrait « plutôt inciter l’administration américaine à faire procéder à ce type de réparations en France ».

D’ailleurs, sans même attendre ce retour dans l’organisation militaire intégrée de l’Alliance atlantique, l’US Navy avait déjà confié l’entretien de bâtiments à l’arsenal de Toulon, notamment avec l’USS La Salle, qui était, en 1999, le navire amiral de la VIe Flotte. Et dans les années 1960, des travaux y avait été effectués pour accueillir les porte-avions de la classe Forrestal.

Quoi qu’il en soit, l’idée semble bonne puisque le député Philippe Vitel a indiqué en avoir fait part à l’amiral commandant la VIe Flotte, il y a quelques semaines, « en présence du vice-amiral d’escadre Yann Tainguy », à l’occasion d’un colloque d’anciens élèves de l’Ecole navale américaine qui s’est tenu à Toulon, où, d’ailleurs, sont basés les SNA français .

« Je vais aussi prochainement en discuter avec le président de DCNS, M. Patrick Boissier » a-t-il promis. « Peut-être serait-ce à cette société de faire une proposition à la marine américaine » a-t-il conclu.