Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux soldats tués dans un nouvel attentat au Liban

Au moins deux soldats libanais ont été tués et d’autres blessés samedi lorsqu’un kamikaze à bord d’une voiture s’est fait exploser devant un barrage militaire proche de la Syrie, a affirmé à l’AFP un responsable des services de sécurité.

« Un kamikaze a fait exploser sa voiture devant un barrage de l’armée libanaise à Aqabet al-Jurd, dans les environs d’Arsal, une région frappée par des violences liées au conflit en Syrie voisine, et deux soldats ont été tués et d’autres blessés », a-t-il dit. Un précédent bilan faisait état d’un mort.

« Il y avait au moins neuf soldats au barrage », a-t-il précisé.

Sur Twitter, un groupuscule obscur, le Liwa Ahrar al-Sunna à Baalbeck (Brigade des sunnites libres), a revendiqué cet attentat, affirmant qu’il visait à venger la mort du martyr Sami al-Atrache.

Ce dernier, soupçonné d’implication dans des attentats à la voiture piégée contre des bastions du Hezbollah chiite, qui combat les rebelles syriens aux côtés du régime, a été tué jeudi lors de sa capture par l’armée, qui l’a qualifié de dangereux terroriste.

La participation du Hezbollah dans la guerre en Syrie aux côtés des hommes de Bachar al-Assad a exacerbé les tensions confessionnelles au Liban, les sunnites appuyant pour la plupart la rébellion syrienne, tandis que les chiites sont en majorité partisans du pouvoir à Damas.

Liwa Ahrar al-Sunna avait revendiqué le dernier attentat à la voiture piégée qui a frappé l’est du Liban le 16 mars, faisant deux morts. Le Front al-Nosra au Liban, un groupe soupçonné d’être lié à l’influente branche d’Al-Qaïda en Syrie, avait également revendiqué cette attaque.

Les deux groupes avaient indiqué alors qu’il s’agissait d’une revanche pour Yabroud, un bastion rebelle proche de la frontière libanaise tombé aux mains du régime syrien grâce notamment à l’engagement massif du Hezbollah.

Depuis l’été 2013, plusieurs attentats sanglants ont frappé les bastions du Hezbollah au Liban, revendiqués par des groupuscules extrémistes sunnites qui affirment riposter ainsi à l’implication du parti chiite en Syrie.

Sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qu’y-a-t-il de plus con qu’un kamikaze sunnite qui se fait sauter pour servir Israël ?

     

  • #773002

    3 soldats au moins.
    Aussi, peu d’informations ont filtré sur cet incident dans les médias locaux (par rapport aux évènements précédents du même type), signe qu’il se passe quelque chose en Syrie (Aarsal est non loin de la frontière). La thèse du filet tendu aux fuyards de l’ASL/AlNosra/Zobilamoush qui se prenne des branlées à rythme soutenu depuis Noël est la plus crédible.


  • #773072

    Les terroristes wahabo-salafistes-takfisris d’Al qaïda (en réalité mercenaires instrumentalisés et manipulés par l’OTAN et les impérialistes-sionistes) ne savent que tués des soldats de pays arabes, alors que les soldats sionistes eux colonisent la Palestine occupée depuis plus de 70 ans et dont ils sont à quelques mètres seulement, ne sont pas du tout inquiétés par ces décérébrés.
    Le Wahabisme est la plus grande malédiction pour le monde arabe et le monde tout court, d’ailleurs ce n’est pas pour rien que Obama se trouvait il y a 2 jours chez les plus grands sponsors de l’international terroriste que sont les wahabites des Al saoud.