Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Diviser pour mieux régner : le rap anti-Macron d’Olivier Besancenot

De la part d’un diviseur électoral...

La redistribution des cartes à gauche a fait disparaître et le NPA, et Olivier Besancenot, son gentil porte-parole. L’écroulement du PS suivi de l’émergence de Mélenchon, un candidat conceptellement plus sérieux que le petit facteur de Neuilly, n’a plus laissé de place au trotskisme pour les nuls. Du côté de Laguiller puis Arthaud et consorts, l’affaire politique est là aussi plus sérieuse : on reste ouvriériste, révolutionnaire, et on ne va pas faire le pitre chez le multimillionnaire Drucker.

 

Besancenot aime le rap et après les émeutes de 2005, avec un Joeystarr pas très inspiré (et jamais inscrit sur les listes électorales), il avait fait la tournée des popotes du 93 pour inciter les jeunes à prendre leur carte électorale et à voter. Voter pour le NPA, bien entendu, le Nouveau Parti Anticapitaliste, descendant de la LCR, la Ligue Communiste Révolutionnaire, le mot communiste faisant peur... La tournée Olivier & Joey avait fait un bon gros flop, les jeunes ne voyant pas où était leur intérêt de voter pour un bolosse ressemblant à Tintin, même flanqué d’un capitaine Haddock de banlieue à moitié défoncé.

Depuis, le NPA a tenté un retour en force en lançant en 2010 une fille à foulard sur le marché, Ilham Moussaïd, mais le message est mal passé, culturellement parlant. Et les besancenistes ont été débordés par les islamistes et autres racisés à la Rokhaya Diallo. Le paysage politique français s’est alors essentialisé, pour le plus grand bonheur de l’oligarchie qui contemple le chaos : les Arabes ici, les Noirs là, les Blancs en face, les uns contre les autres, les femmes contre les hommes, les homos contre les hétéros... Seuls quelques partis échappent encore à cette tendance, qui n’est qu’une ingénierie sociale.

Besancenot et son NPA ont toujours fourni des troupes fraîches au PS, qui avait besoin de renouveler ses ouailles qui commençaient à prendre de l’âge depuis les fastueuses années Mitterrand. L’effondrement de la Tour de Solférino sous la houlette de François Hollande a mis un terme à cette fabrication, mais de toute façon, le clientélisme à la NPA n’avait aucun avenir : on ne construit pas une politique durable et populaire en ne visant que les jeunes, les musulmans ou les banlieusards.

La France, c’est autre chose que ses parties, et la partition a toujours été un choix dangereux. On ne jette pas la pierre à Besancenot et ses marionnettistes trotskistes, puisque tout se joue un étage au-dessus. L’offre politique est devenue plus claire en 2017 avec un candidat oligarchique, fabriqué de A à Z, un jeune banquier de Rothschild, qui fera face à des forces bourgeoises et antibourgeoises, mais disparates. Le populisme est coupé en deux, entre Mélenchon et Le Pen, tandis que la social-démocratie est réduite à un centre mou que se partagent Wauquiez et Faure. Qui ont autant de charisme l’un que l’autre.

Ce désastre pour les partis de l’alternance n’est pas pour déplaire aux vieux crocodiles, qui se repositionnent tranquillement derrière les ruines des deux grands partis traditionnels : Sarkozy et Hollande. L’un tire les ficelles à droite, l’autre à gauche. Ils ont été rejetés par le peuple, qui a été ébloui un temps par l’Opération Macron, un peuple qui n’ose pas encore voter pour une offre populiste unique qui permettrait de reprendre le pouvoir ou une partie du pouvoir à l’oligarchie. Le message italien devrait travailler les esprits au RN et chez LFi, mais le cordon sanitaire établi par les lobbies surpuissants fonctionne toujours.

Il y a encore des cons chez Mélenchon qui croient à l’antiracisme et à l’antifascisme, qui ne sont que l’interdiction d’unifier les votes populaires de droite et de gauche. Cependant, la dominance ne peut pas éternellement empêcher la soudure du bloc national et social : il se reformera, qu’on le veuille ou pas. Même si l’oligarchie nous fait la guerre, civile ou autre. La reformation d’une France forte est inéluctable. La France est plus forte que ceux qui la tiennent prisonnière.

 

 

La version analysée et sous-titrée :

La seule offre politique durable et unificatrice,
à lire sur Kontre Kulture

 

Le rap politique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Besancenot ni Mélenchon (ni le Communisme) ne manifestent contre les guerres illégales et le colonialisme.
    Ils veulent juste "le partage des richesses" qui arrivent par cargos et méthaniers.
    Ils appellent ça "richesses" mais en fait le mot exact serait plutôt "butins".
    "Le partage des butins".


  • #2040078

    Si ce n’est pas clair et net dans la tête de tous les Français que la politique version alternance droite/gauche à toujours été une pièce de théâtre pour les endormir et les diviser, je crains que même s’ils se retrouvent dans des cages telles les poules pondeuses d’élevage, ils ne se réveillerons plus jamais !

    Mais heureusement, il y a en ce moment un réveil, un grondement, une fédération d’humains qui agissent pour sortir de tout ce calvaire mit en place par ces soit disant puissant (en réalité aux pieds d’argiles) et libérer la France de tout ce système mafieux et corrompu. Plus nous serons nombreux à se réveiller, sans tomber dans le piège de ces oligarques, et plus la liberté et le bon sens renaîtront.

    Que besancenot, méluch, ..., bref tous les bords confondus continuent bien leur pièce de théâtre, surtout ne vous arrêtez pas, montrez bien aux yeux du monde vos mesquineries, vos perversions, votre fin ne sera que plus délicieuse.

     

    • Avant c’était le théâtre droite/gauche, maintenant c’est le théâtre haut/bas. Malheureusement, j’ai bien peur que le seul moyen pour que les français se réveillent (ou portent ses couilles à voter RN), c’est d’abord voter pour le faux candidat du "bas" Melenchon afin de constater la supercherie de ce type et d’écarter le seul faux représentant du peuple. Le reveil national pour 2027 ?
      Car oui, l’oligarchie a énormément de mal à créer un faux candidat du peuple. Et le seul moyen peut être pour que les francais comprennent qui est vraiment Melenchon, c’est de le mettre devant le fait accompli.
      Néanmoins, je ne prends pas en compte des futures générations 2000 qui peuvent désormais voter. Au fait je dis n’importe quoi, on est FICHU.


  • Non mais ça c’est pour les demeurés, les gens sans cerveau .Qui peut croire à cette mascarade qui pue à plein nez à des kilomètres .Ce type demande de voter pour macron face à MLP et le lendemain matin fait un rap anti- macron avec l’intellectuel de service "Joe star " .Soyons un peu sérieux, c’est la foire à "neuneu" ,tout ça est à mettre à la déchetterie comme du vulgaire grava .
    Entre les histoires de cul des féministes, le défilé de la gay pride, Hidalgo, les rats, les pissotières, les clandestins, jupiter et la fête de l’ignominie devant l’Élysée, il ne manquait plus que le rap de l’autre révolutionnaire d’occasion sur le canapé du présentateur bientôt momifié en direct. Sans déconner ,les Français reprenez vous ,parce que la France est en train de devenir un cirque pour finir en asile ,ou alors, dites moi ou est la sortie .


  • #2040118
    le 11/09/2018 par The big brother is not only watching you but also f****** your (...)
    Diviser pour mieux régner : le rap anti-Macron d’Olivier Besancenot

    Brillantissime article ! Le facteur a beau frapper deux mille fois mais il restera toujours sur le seuil de la médiocrité. Son regard transmet tant de tristesse, ce mec est un mkultra à la française c’est pas normal d’être aussi pathétique, qu’il arrête de traumatiser les jeunes ! Tête de veau devrait se contenter de son statut de fonctionnaire pistonné et faire du tricot ! Ça va être quoi leur prochaine trouvaille, un porno multi-éthnique gay avec des jeunes syriens refugiés, Poutou, Macron, JStar et Bezancenot en tête d’affiche, mise en scène de Coehn-Bandit & J. Lang !


  • Avide...Ah les vides de pouvoir qui cherchent tellement a être vu ! Il veut quoi le Besancenot ? Que les jeunes de citées aille voté Besancenot ?? Certains écrivent des livres, d autres rap ! Besancenot révolutionnaire a la carte postale !


  • #2040127
    le 11/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Diviser pour mieux régner : le rap anti-Macron d’Olivier Besancenot

    Il n’a vraiment pas honte, l’enfoiré !

    Il voudrait donner une mauvaise image du rap, qu’il ouvrirait la bouche !


  • Plus ridicule y’a pas !

     

  • Le mec n’a pas compris que Macron aussi agaçant puisse-t-il être, n’est rien de plus qu’un instrument d’une oligarchie. Faire une fixette sur cette créature insignifiante c’est ne rien comprendre à la dynamique du pouvoir dans le monde, ou alors c’est le faire exprès...

     


    • Le mec n’a pas compris que Macron aussi agaçant puisse-t-il être, n’est rien de plus qu’un instrument d’une oligarchie. Faire une fixette sur cette créature insignifiante c’est ne rien comprendre à la dynamique du pouvoir dans le monde, ou alors c’est le faire exprès...



      C’est toi qui n’a rien compris sur ce qu’est un Besancenot ou un Macron sur ton petit écran...


  • Je préfère encore écouter du rap antisystème fait pas de véritable humain hostile au système. Besancenot n’est pas un opposant au système, juste un réformiste qui s’accroche à une branche.

    Écoutez le grouper "dégât rap", ça c’est de la vraie critique radical, bien que musicalement ça ne soit pas le top.


  • Le NPA c’est fini. A preuve, ne dit-on pas en France que tout finit par une chanson ?


  • Pas étonnant qu’il fasse du rap,c’est la même logique liberale-libertaire que son parti.


  • "Olivier pour mieux régner"


  • Diviser pour régner....MDR...
    Comme si Besancenot représentait les intérêts de tous les Français. Ben non justement. Il ne représente que les intérêts d’une frange de la population et donc le discours de Besancenot est diviseur intrinsèquement.
    Les gens dans leur immense majorité ne veulent pas d’un système communiste.
    Le petit postier intello en est réduit à faire du rap pour pouvoir être encore un peu entendu. Misère Ô Misère

     

  • Impossible de m’imposer l’écoute de cette merde , l’article et les commentaires me suffisent .


  • #2040496

    Article intelligent.
    Belle conclusion.


  • Un tel crime contre le bon goût ne devrait pas rester impuni !!!
    # va te coucher tocard !!!


  • J’ajouterai cette nouvelle ligne de sionistes nationaux dont on cerne mal la finalité pour le peuple, mais bien acquise aux oligarques.


  • Besancenot le petit facteur qui chiale quand il se fait traiter

    d’antisémite, qui distribue du courrier dans les quartiers chauds

    de Neuilly, et pour le rendre dangereux sous l’ère Sarkozy se retrouve

    "espionné" (?)dans une histoire de Taser.

    Ne pas oublier qu’il est chapeauté par toute la clique Trotskar tel Krivine.

    Idiot utile ou agent des services ???


  • Bravo Olivier !
    Et donc, il y a encore des bidets à Paris !
    A moins que la zik soit trafiqué au "vocodeur" , mais cela ressemble non ?
    _


Commentaires suivants