Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Donald Trump fustige la vente de F-35 furtifs à Israël

"Ce programme et son coût sont hors de contrôle"

À vrai dire, on s’y attendait. Quelques jours après sa menace d’annuler le contrat attribué à Boeing pour l’acquisition de deux avions B-747-8 destinés à renouveler la flotte présidentielle, Donald Trump, qui se préparer à succéder à Barack Obama, s’en est pris à l’avion F-35, développé par Lockheed-Martin, d’abord dans un entretien diffusé le 11 décembre par Fox News, puis dans un « tweet ».

 

«  Le programme et le coût du F-35 sont hors de contrôle », a affirmé M. Trump via Twitter, avant d’assurer que « des milliards de dollars peuvent être et seront économisés sur les achats militaires (et autres) après le 20 janvier ».

 

 

Lancé en 2001 avec l’objectif de doter les différentes branches de l’armée américain d’un seul et même type d’appareil, le programme F-35 se voulait économique. Puis, il a commencé à accumuler les retards, et donc les surcoûts. Et la note n’a cessé de grimper, au point qu’il a hérité du surnom de « trillion program » outre-Atlantique.

[...]

Cela étant, le F-35 n’est pas le seul sujet qui énerve M. Trump. Selon lui, il est en effet anormal de voir d’anciens hauts responsables militaires rejoindre l’industrie de l’armement après avoir quitté l’uniforme. « Les gens qui passent ces contrats pour le gouvernement ne devraient jamais être autorisés à aller travailler ensuite pour les entreprises avec lesquelles ils ont traité », a-t-il lancé sur Fox News, reprenant des propos qu’il avait tenus quelques jours plus tôt lors d’un déplacement à Baton Rouge.

Lire l’intégralité de l’article sur opex360.com

 


 

Israël accueille en grande pompe ses premiers F-35 furtifs

 

Les États-Unis livrent lundi à Israël ses premiers avions de chasse furtifs F-35, un bijou de technologie censé aider l’État hébreu à préserver son avantage aérien dans une région où il compte nombre d’ennemis, à commencer par l’Iran.

 

Témoignant de l’importance de l’événement, les deux avions vont avoir droit à un accueil digne d’un chef d’État important.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou, le président Reuven Rivlin, le ministre de la Défense Avigdor Lieberman, des représentants de l’état-major, du monde politique, ainsi que le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter ont été invités à la base de Nevatim dans le sud du pays ou les F-35 doivent atterrir à 14H00 locale (12H00 GMT).

Censé pouvoir échapper aux défenses anti-aériennes, « le F-35 constitue un élément supplémentaire nous permettant de maintenir notre supériorité aérienne dans la région », a proclamé le ministre de la Défense Avigdor Lieberman dans un communiqué. « Une armée de l’air puissante signifie une armée israélienne puissante et une armée israélienne puissante signifie un Israël un peuple israéliens forts », a-t-il ajouté.

L’État hébreu présente ces F-35 comme une réponse à la « menace » que constitue selon lui l’Iran. Les F-35 sont réputés capables de passer inaperçus des missiles S-300 livrés à Téhéran par la Russie.

Lors d’une interview dimanche à la chaîne de télévision américaine CBS, Benjamin Netanyahou a affirmé qu’il souhaitait discuter avec le président américain élu Donald Trump des moyens de revenir sur l’accord conclu entre les grandes puissances et l’Iran sur le nucléaire. « J’ai cinq choses en tête », a affirmé le Premier ministre en refusant de donner des détails.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

Sur l’importance du lobby israélien, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avant que Trump ne soit officiellement intronisé à la White-House, le monde entre dans une période de turbulences, grosse de tous les dangers.Il va falloir serrer les fesses, et tenir bon..
    "Dire straits" comme disait l’autre !


  • Pour conclure l’article du Point affirme qu’en raison de leur coût élevé la perte d’un seul de ces avions pourrait faire très mal à Israël.

    Pas vraiment, quand on sait que ce sont les contribuables américains qui les ont financé au détriment de leurs écoles, hôpitaux ou couvertures sociales, on ne voit pas trop où est la perte pour le ténébreux Etat hébreux

     

  • Le F35 est un appareil "buggué" jusqu’à l’os.
    Il suffit de regarder le cout du programme qui a explosé et les nombreux problèmes qui restent encore à traiter.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockh...

    J’espère que les USA se débarrassent de cet avion en le refourguant à Israël.

    Et comme d’habitude les USA mise sur l’attaque avec ces avions et la russie sur la défense avec ses S-400.


  • Lire les commissions occultes de Lockheed et les clients de la CIA : les Pays-Bas, le Japon, l’Italie, l’Indonésie et l’Arabie saoudite dans L’État profond américain. La finance, le pétrole et la guerre perpétuelle de Peter Dale Scott.


  • #1623241

    Pas de panique monsieur Trump, ce sont les terroristes sionistes français qui fournissent la bombe nucléaire et le phosphore blanc... Et c’est pas grave puisque c’est l’État qui paye !


  • #1623250

    Les armes livrées à Israel par les US vont servir pour agresser les nations qui possèdent du pétrole et du gaz afin de les empêcher de développer l’arme de dissuasion massive !


  • Si je vous dit que la Belgique vas remplacer ses F-16 au profit du F-35 vous avez compris que c’est un avion de merde, mais bon Coluche n’est plus la pour nous en parler de bonne blagues belge.

     

    • #1623439

      Il est presque certain que la Belgique a abandonné l’idée d’acheter cet appareil : il ne reste plus que quelques flamands corrompu pour continuer à défendre l’idée. Visiblement c’est des Rafales qu’ils vont acheter moyennant la sous-traitance de certaines pièces détachées sur place.
      Le Canada non plus ne vas pas acheter le F35, mais eux il est très possible qu’ils finissent par le Typhoon.


    • C’est surtout un MONOREACTEUR, danger mortel pour ses pilotes, cf le monoréacteur Lookheed F104 Starfighter véritable cercueil volant .


  • #1623294
    le 13/12/2016 par la_marmotte casquée
    Donald Trump fustige la vente de F-35 furtifs à Israël

    Le F35 est une enclume volante. Un futur faiseur de veuve comme on appelait le fameux F104 dans les années 60/70. J’ai du mal à croire que les "communautaristes" le veulent... On se demande si ce n’est pas un effet de com’ tant l’avion est de conception pourrie...

     

  • Je n ai pas lu dans l article où trump a fustigé les ventes de l avion à israel.


  • Le défaut rédhibitoire du F35 c’est que c’est un monoréacteur : en cas de panne il tombera comme une pierre, comme les fameux Lookheed F104 "Starfighter" responsables de la mort de plus de 100 pilotes allemands .