Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dubaï : le tourisme sexuel israélien explose depuis la normalisation avec les Émirats arabes unis

Des témoignages en provenance d’Israël suggèrent que 8000 Israéliens se sont rendus à Dubaï pour célébrer le Nouvel An. Ils ont apparemment emporté du haschisch et de la marijuana avec eux, malgré les lois strictes sur les drogues qui prévoient jusqu’à 20 ans d’emprisonnement et parfois l’exécution des trafiquants de drogue.

 

(...)

Selon un résident israélien à Dubaï, le nombre croissant d’Israéliens qui visitent les Émirats arabes unis, et Dubaï en particulier, leur fait croire qu’ils sont chez eux et qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent. « La plupart des touristes israéliens à Dubaï ne portent pas de masque, ne respectent aucune distanciation sociale et risquent de recevoir des amendes très élevées ». Environ 50 000 Israéliens ont visité les Émirats arabes unis depuis la signature de l’accord de normalisation en septembre.

Fait nouveau, les publicités et les affiches touristiques sur Dubaï cachent une sombre réalité, représentée par des bandes d’Israéliens mâles qui se sont dirigés vers la nouvelle destination de vacances en ayant à l’esprit la prostitution. Ils se remplissent les poches de milliers de dollars et passent leur temps dans les EAU à passer d’une femme à l’autre, avec peu ou aucune préoccupation morale.

Il est maintenant établi que tout touriste israélien à Dubaï peut monter dans une chambre d’hôtel pour participer à une fête, payer 1000 dollars et se jeter dans la piscine de la débauche. Tout cela se passe ouvertement, alors que les autorités émiraties ferment les yeux sur les touristes qui passent une semaine à Dubaï à des fins sexuelles.

Un autre individu impliqué dans cette activité sordide à Dubaï a déclaré s’être rendu six fois à Bucarest [dernière destination en date pour la prostitution – NdT], mais il est persuadé maintenant que Dubaï est devenu le plus grand bordel du monde avec ses grands et luxueux hôtels de plage. Il a fait remarquer qu’en début de soirée, des dizaines de femmes s’exposent sur les chaises colorées à l’extérieur des restaurants et des bars des complexes touristiques.

Lire l’intégralité de l’article sur chroniquepalestine.com

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • le shah d’Iran avait voulu occidentaliser et libéraliser son pays de la même façon .
    Si seulement les monarchies du golfe arabique pouvaient avoir la même destinée que celle des Palavi .

     

    Répondre à ce message

  • Personnellement, ce qui me choque énormément, c’est que certains de ces touristes arrogants et sûr d’eux, ne portent pas de masques et ne respectent pas les distanciations !

    Incroyable ! Alors qu’il y a une pandémie ! Mondiale ! Sans précédent ! Et que c’est la réalité dans nos topitauuuux ! Et qu’il faut protéger les zautres !

     

    Répondre à ce message

  • Je ne comprends pas trop ou l’article veut en venir... des israéliens vont aux EAU se taper des putes. Oui, et ?
    les anglais vont en Europe de l’Est se taper des putes, les français vont au Maroc et en Thaïlande se taper des putes, les américains vont aux Caraïbes se taper des putes, les Emiratis viennent en France se taper des putes, les Australiens vont en Océanie se taper des putes... souvent transsexuels, travestis et autres mineur(e)s dans plusieurs cas.
    bref tout le monde le fait, je ne vois pas en quoi ça devrait choquer.
    On ne parle pas non plus du Vatican, de Jerusalem ou de La Mecque là, mais bien de Dubai nation decadente, surnommée “Potta Potty” (pot à caca) chez les Anglo-Saxons où “influenceurs” français et autres starlettes occidentales vont se faire chier dessus, s’adonner à la zoophilie pour quelques milliers dollars.
    En gros, ouais, bof !
    (En plus un petit moralisateur avec les histoires de masques...)

     

    Répondre à ce message

    • C’est pour montrer que la normalisation est en fait une sombre soumission

       
    • Non, au Maroc, les Français (des élites) vont baiser des gamins, pas des putes.
      Les Français vont aux putes surtout en Espagne à la Jonquera par exemple, mais aussi en Belgique, ou dans le quartier rouge à Amsterdam par exemple, mais pas au Maroc.
      Tu vas pas au Maghreb pour baiser ahah ! Ou alors c’est que t’as rien compris.
      C’est le dernier endroit où aller si tu veux baiser et faire la fête.
      Honnêtement, tu connais un seul Français qui part au Maroc « pour aller aux putes » ?... Ahah.

      Faut pas dire n’importe quoi mon ami.

      Je crois qu’il vaut mieux Copa Cabana, Miami, St Trop’, Paris ou Marbella que Alger ou Le Caire pour baiser et faire la fête, non.... ?
      C’est même le moins qu’on puisse dire ahah.

       
    • @ Ouss... certes le Maroc c’est le paradis des pedos français au même titre que la Thaïlande mais le Maroc je connais. À Marrakech ou à Casa bcp d’hôtels/riad et centres de massages/saunas te proposent en extra de la fille (discrètement bien sûr), les boites de nuits sont un vivier de michtos en quête de français et certains établissements sont complices et conciliants vu que c’est officieusement interdit. La fetichisation du cliché de la beurette hypersexuelle à la mode en ce moment véhiculée par le rap notamment en a créé un marché lucratif pour le français (Blanc, noir et arabe) en quête de cet exotisme oriental...
      La on parle de mecs qui se tapent des vacances pour aller baiser en groupe d’amis ou seuls, pas ceux qui veulent juste aller tirer un coup aux putes donc non La Joncquera ne compte pas.
      je ne suis pas là pour attribuer des notes de vertu à tel ou tel peuple ou race ou nationalité ou religion, au contraire démontrer que tout le monde le fait. Je ne comprend donc pas cette emphase sur les israéliens en particulier

       
    • Ouss,
      il suffit pour un européen ou un français d’être discret, ou de connaître les bons filons ah ah !
      Un de mes cousins côté français, qui est une sorte de niqueur pathologique, installé au Maroc depuis des années a toujours eu toute une ribambelle de nanas ah ah. Des petites copines et des prostiputes. Mais je vous rassure, la Tunisie aussi accueille des visiteurs européens qui ont envie de s’amuser et y parviennent ah ah.
      Il faut arrêter de jouer les mijorees vous n’y êtes pour rien et moi non plus. Ah ah.

       
    • @ouss. Détrompe toi il y a plein de Français qui vont au Maroc se faire des putes. Que ce soit à casa, ou Marrakech, c’est le paradis de la petite beurette marocaine à la recherche de quelques dinars. Tu dois pas connaître la corniche à casa. Plein de petits bars à putes. Et contrairement à ce que tu dis, tu peux faire la fête sans problème dans des bars ou discothèque. En dehors il faut être discret là on est d’accord.

       
    • @Ouss : Le Maroc pratique du tourisme sexuel pour les majeurs https://www.lemonde.fr/afrique/arti...

      C’est ultra connu et seul les marocains nie que leurs bled est devenu un baisodrome low-cost depuis que le "Commandant des croyants" Hassan II et son fils gay friendly Malika VI laisse les européens se taper femme et enfants au Maroc.

       
    • @ tous

      PS : Nabilla et Bilal Hassani n’existent pas au Maghreb.
      C’est chez vous que tout ça existent, car votre monde le permet et l’encourage. Et donc, forcément votre monde arrive à contaminer et à infecter des gens d’origines étrangères c’est sûr. L’Occidentalisme est une maladie qui peut certes, toucher tout le monde.
      Mais chez nous, ces personnes là n’existent pas ou s’enterrent sous terre.
      Vous voulez vous rassurez en prétendant que dans ces pays là, bien qu’étant des pays ultra religieux, on pourrait baiser aussi facilement que chez vous en Occident...
      C’est évidemment faux ! Prétendre le contraire c’est être un malhonnête, c’est tout.
      De plus, vous devriez bien écouter le rap... et voir comment les Blanches sont traitées et considérées... c’est bien pire que les « beurettes ». Ne croyez pas que les « beurettes » seraient les seules dans le viseur des ingénieries du rap. Les Blanches sont bien plus « taquinées » que les Maghrébines dans le rap. Croyez moi.
      Allez écouter. Au contraire, sur les milliers et milliers de sons de rap qui existent, dans l’absolue, y’en a que très peu ou les Maghrébines sont humiliées. Mais ça existent aussi oui. Mais pas que pour les Maghrébines.
      Les femmes noires aussi en prennent pour leurs grades en faisant énormément de twerks derrières les rappeurs par exemple, en fond.

      En Irak, y’avait une Instagrameuse qui faisait l’apologie de la légèreté, du frivole, de la modernité, de la libération sexuelle etc... elle a pris 2 balles dans la tête à Bagdad, au volant de sa voiture décapotable. Voilà.

       
    • Ouss,
      bien sur que ça n’est pas comme en Occident.
      Cela existe, à la marge, dans les grandes villes, coins touristiques etc.
      Je connais l’histoire de cette jeune irakienne...ceux qui l’ont encadrée (elle avait fait un séjour en Europe, je crois) l ont poussée sur le chemin de la mort.

       
    • @Ouss,
      Continue de faire l’autruche si ça t’aide à te conforter dans ta vision du Maroc pur et idéal. Je t’ai énoncé des faits que j’ai vécu à Marrakech et Casablanca, mais d’après toi on ment. La dégénérescence ne signifie pas forcément la pute sur le trottoir ou le transsexuel assumé en public. Mais que ça te plaise ou pas, pour les « connaisseurs » le Maroc est une destination de consommateurs de prostituees mineures, majeures, homosexuelles etc.
      le monde entier est occidentalisé par sa fascination pour l’argent facile et personne n’est épargné helas.

       
    • @Ouss,
      Je suis franco/marocain, à Casa en ce moment. Je le déplore mais ce que tu dis est faux, je suis actuellement dans un quartier "populaire" et il n’est pas rare de voir des jeunes filles, parfois accompagnées de leur mère habillées comme des putes. À titre d’exemple, un modèle de pantalon que je vois toute la journée, c’est le leagin simili cuir, yen a... Partout. Difficile de faire plus petasse que ça. J’ajouterai qu’avec les "réseaux sociaux" (sur le lit de la misère), le passage à l’acte prostitutionel est très facile à franchir pour des jeunes filles qui ont les même "idoles" que les filles occidentales de leur âge, à savoir Wejdene, Kardashian etc. Désolé cousin mais dans 10 ans max, Paris ou Casa, ça sera quasi kif ki.

       
  • Avec les nouveaux vols prévu vers le Maroc ils pourront aller visiter le premier producteur de cannabis mondial et se taper les prostitués marocaines !

    Les EAU bientôt concurrencé par le Maroc ?

     

    Répondre à ce message

  • Les islamistes sont tapis dans l’ombre...Oncle Sam ne pourra pas éternellement torcher ces immondes monarchies "amies" des zélus.

     

    Répondre à ce message

  • Sans transition les princes de sable seront passés du wahhabisme ,l’islam le plus obscurantiste, le plus rigoriste et le plus hypocrite ( faux islam ) aux lumières , non pas de la vraie foi , mais des lupanars et autres lieux de perdition. Tout cela pour plaire à leurs ‘’ nouveaux amis ´´ . Seront ils les premiers à installer un bordel sur Mars ? Suite au prochain épisode.

     

    Répondre à ce message

  • Vu certaines réflexions sur des Erythréennes affamées, je propose a tous ces blaireaux d’aller faire un tour dans ces salles de spectacle où ces pauvres esclaves doivent se dandiner sur une scène devant des gradins remplis de gros porcs avec leurs turbans, accrochés a leur chicha et plein de bacardi.

    Une scène digne de star wars au pays de Jhaba le hunt, la grosse limace, et où la rebellion d’une de ces danseuse la conduit à la mort.

    Ah une sacrée escale en yatch sur lequel j’étais officier et qui a fini de me dégouter ce monde, deux semaines après avoir vu en Inde des gens se battre dans la boue pour un morceau de poisson. Ces contrastes sont insupportables, autant que la connerie de certains idéologues de droite en herbe.

     

    Répondre à ce message

  • J’insiste :

    Les glands qui croient que ce sont des sahoudiennes qu’ils baisent se trompent profondement. Le bétail est ou d’origine Erythréenne ou Slave pour ceux qui ont la maille, mais pas de beurette a croquer, rêvez pas !

    Vous ne verez jamais un sahoudi ou dubaïais travailler. Au KFC, sur les chantiers, a nettoyer les rues, les chauffeurs de taxis, tout ça sont des Népalais ou des Indiens, mais zéro locaux. Pareil au bordel.

    Bordel qui sont les seuls a vendre de l’alcool fort dans ces pays de merde (de la Chine aux Emirats), d’où ma grande connaissance de ces lieus sordides, n’ayant évidement jamais consommé autre chose, comme un vrai Breton ! ah ! ce monde...

     

    Répondre à ce message

    • #2668388

      En effet ! Dans les harems où les bordels de Dubai, vous ne trouverez que des prostituées non musulmanes, venant d’Europe (allemandes, suédoises) et aussi des pays de l’est. Bref, ces apatrides, peuvent acheter nos femmes comme ils le veulent, mais ils n’auront jamais le droit de toucher un cheveu d’une jeune arabe musulmane, il y a la menace de leurs familles et le poids de leur religion qui sont là pour les protéger...

       
  • Je cite : " Il est difficile de croire que Dubaï est le témoin des pires excès de l’industrie du sexe, mais c’est pourtant vrai." Oh, pauvres choux, on va les plaindre. L’argent n’a pas d’odeur, et ça prouve bien leur hypocrisie, ça leur rapporte du fric à tous à Dubai, alors Israéliens ou zoulous, ils ne font pas les difficiles. S’ils ne voulaient pas que leur pays soit un bordel, ils interdiraient tout ça. En acceptant, ils cautionnent les trafics de femmes. Donc, non ça n’est pas difficile à croire, ils palpent aussi les billets.

     

    Répondre à ce message

  • Ils frelatent tout ce qu’ils touchent. C’est leur marque de fabrique.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents