Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

E&R Nantes visite une maison bioclimatique

E&R Nantes a découvert une maison bioclimatique et recueilli le témoignage de ses habitants, comprenant moult détails sur l’élaboration, la construction, les matériaux, la vie quotidienne. Bonne visite !

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir la question de l’autonomie
avec notre partenaire Prenons le maquis :

 

Réussir son retour à la campagne avec Kontre Kulture :

 

Pour apporter votre aide aux sections locales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1066693

    Pour ceux qui veulent faire des économies d’eau il y à une petite astuce (entre d’autres) qui ne demande que quelques petits efforts soutenus.
    Quand vous vous douchez, prenez un seau que vous mettrez à vos pieds, il devra servir à récupérer l’eau froide en attendant que celle-ci soit à température avant de vous y mettre dessous, et ensuite, lavez vous presque au dessus de ce seau. Cette eau récupéré servira à rincer votre gant de toilette (sans refaire couler de l’eau), puis une fois la douche fini et donc le seau plein (et oui ! 10 litres), servez vous de cette eau pour la jetter dans les wc pour servir de chasse d’eau quand vous aurez pisser (2 utilisations). faire pareil avec une bassine dans l’évier quand vous rasez ou vous lavez les dents ou autre. Cette eau sert pour les chiottes, pas la peine quelle soit clair (savon) on s’en fiche. J’ai fait le calcul, sur une année j’ai économisé 15 mètres cubes !

     

    • #1066829

      Au prix parisien : 1 m3 = 3,43 €
      T’as économisé 51,45 € ! C’est vraiment bien je trouve. Puis ça te coûte rien de le faire.


    • #1066923

      @Cherep
      Tout à fait, cela ne me coûte rien de le faire, il faut juste avoir la volonté plusieurs fois par jours et tous les jours de l’année de s’y tenir(même si c’est pas grand chose) ; plein de gens en auraient marre car habitués depuis trop longtemps au confort moderne basé sur le moindre effort.


    • #1067273

      J’oubliais, c’est valable aussi avec une petite bassine (à transférer dans le seau pour les wc) dans l’évier à chaque fois que l’on se lave les mains ou que l’on rince un truc ; c’est dingue les quantités d’eau que l’on balance chaque année dans le trou de l’évier ou de la douche !, pour se la faire revendre par les escrocs des compagnies d’eau (5,4 euros le m3 en Ardèche) + 224 euros par an rien que pour leur putain d’abonnement ( on est une famille de 3 à prendre de l’eau).


  • #1066707

    Intéressant mais combien ça coûte, quelle est la superficie du terrain, est-ce applicable en ville et sur les maisons déjà existante ?

    Vous connaissez sans doute les notes A, B, C... pour les réfrigérateur ?
    Ce principe existe aussi pour les maisons. Cette classification énergétique c’est l’énergie consommé - l’énergie produite.
    Les maisons BEPOS, dite maison positive, entendez un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme devrait arriver aux environs 2020 via la réglementation thermique (RT2020).
    Actuellement les nouveaux bâtiments construit doivent normalement respecter la RT2012 mais en pratique c’est la RT2005 qui est appliquée.

    Si vous voulez faire des économies l’isolation thérmique et les principes de base comme éteindre la lumière ou on ne va plus ou couper le robinet d’eau quand on se brosse les dents c’est ce qui reste de plus simple et c’est applicable tout de suite.


  • #1066715
    le 23/12/2014 par Giustizia
    E&R Nantes visite une maison bioclimatique

    Bravo ! Chaque fois que je vois ce genre de vidéo, je reste bouche ouverte. Dans mon petit pavillon genre maisonnette classique, c’est tellement cher de tout transformer. Comme dit le proverbe, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. Merci à E&R


  • #1066882

    Les explications sont un peu approximatives et embrouillées, c’est dommage, car le sujet est passionnant et mérite d’être compréhensible du plus grand nombre.

    Quelques rectifications :
    - le chanvre (comme la paille) est un bon isolant car il emprisonne beaucoup d’air, MAIS il a peu d’inertie contrairement à ce qui est dit. D’où l’intérêt de l’ajout de terre cuite au sol et terre crue sur les murs de refend. En bioclimatisme on cherche toujours à combiner isolation (paille, chanvre, liège...) et inertie (terre cuite, terre crue, sol en tomettes...).

    - on parle de perspirance à la vapeur d’eau (régulation spontanée de l’hygrométrie par les parois) et non de perméabilité à l’hygrométrie.

    Nous retapons une ferme de 1900 en terre crue selon une méthode "éconologique" (économie+écologie, bien loin de l’écologie bobo inabordable). Nous faisons tout nous même à moindre coût avec les matériaux locaux, peu chers, sains et efficaces, à faible énergie grise et bon bilan carbone.

    Je conseille les bouquins de J-P OLIVA (malheureusement décédé cette année), un des pionniers du bioclimatisme en France et farouche opposant au lobby du tout électrique (qui consiste à chauffer l’air l’hiver et le refroidir l’été)

    Il y a aussi sur la toile beaucoup de blogs d’autoconstructeurs mais aussi d’assos compétentes, où l’on peut (re)découvrir la pierre, la terre, la chaux, la paille mises en œuvre dans des constructions saines, écologiques et économiques.

     

    • #1066988

      Quelques rectifications à vos rectifications :
      Perspirance est un anglicisme qui ne veut rien dire. Perméabilité est le vrai mot en français
      Le chanvre n’est pas un bon isolant (moyen/faible en tout), au delà de 5cm donc à fortiori 30cm c’est carrément inutile. Ça sèche très rapidement en quelques jours ? Misère ! quel liant ont-ils employé ? Avec de la chaux pure, faudrait 10 ans pour arrêter la production d’eau sur 30cm d’épaisseur...


    • #1067043
      le 23/12/2014 par marcelpagnol3
      E&R Nantes visite une maison bioclimatique

      Bonsoir/bonjour camarade, aurais-tu quelques liens de sites à nous conseiller ?

      Merci pour ton commentaire !

      J-P


  • #1066907

    Reportage bien intéressant, un système bien pensé dans son intégralité.
    Mais je remarque tout de même plusieurs choses :
    il s’agit d’une construction sur un terrain acheté, et bien situé, avec un contrebas, parfait pour l’écoulement des eaux grises avec les bassins.
    Une construction qui est en phase avec son environnement, dans l’Ouest, où le climat semble assez tempéré (ici sur la east coast, les hivers sont plus rudes avec des pics à -30°).
    Du coup, quand je vois la consommation de chauffage par chez moi, même avec un système bien isolé, je me demande ce que représente le niveau de conso chez eux. Ils semblent stocker plusieurs dizaines de stères, pour tenir combien de temps ? Sur leur terrain, ils ont ds arbres qui leur apportent de la matière.
    Les systèmes de récupération de pluie, eau, etc sont très minutieux. Les équipements ne doivent pas être donnés, et semblent nécessiter un apport d’électricité assez constant (ils n’ont pas d’installation photovoltaïque on dirait). Du coup l’autonomie est un peu compromise par le besoin électrique constant on dirait. Je ne sais pas quel est le niveau de conso de tout ça, ça serait intéressant de le connaître.

    Toute cette belle installation a bien été pensée, mais elle a dû coûter relativement cher, plus je pense qu’une simple acquisition, et on en revient toujours au nerf de la guerre.
    Et également à autre chose, car toutes ces installations, y compris le poele de masse, impliquent une présence dans la maison. Sans compter l’extérieur, mais ces propriétaires semblent avoir leur activité chez eux (maraichers ?).

    Du coup, si on fait les comptes, c’est un choix de vie plus qu’une économie car j’imagine qu’ils ne gagnent pas des mille et des cents, et ont du crédit sur le dos, une acquisition moins éco reviendrait au même niveau remboursements. Et c’est un choix de vie qui correspond également à la situation des personnes.

    J’ai bien peur que ces systèmes de bioclimatie, autonomie, ne soient viables que si on puisse se le permettre à la base, par une richesse monétaire personnelle, et un mode de vie localo-locale.
    Personnellement, j’essaie d’être "écolo" avec ma propriété, mais un boulot à 15 bornes et une baraque du XVIIème siècle (à l’époque ils se faisaient pas chier, ils chauffaient tout le temps, ou les bêtes le faisaient à leur place), ce n’est pas l’idéal pour être en harmonie avec l’environnement. Et même avoir du terrain, à la campagne, c’est pas automatique.

     

    • #1070067

      Ecolo veux pas dire idiot (normalement pas chez EELV), il faut faire avec son environnement.

      Exemple tu fais pas de construction en bois en Egypte ou minime à moins de faire razzia sur les cèdres du Liban, ça c’est vu historiquement.
      Sur la East Coast renseignes toi sur le Cordwood (bois cordé), du bois y en a à foison.


  • #1066909
    le 23/12/2014 par petitemarie
    E&R Nantes visite une maison bioclimatique

    Petite astuce toute simple : une douche de jardin qui accumule la chaleur du soleil . Douches chaudes en plein hiver ! Cumulus inutile : économies extra !

     

    • #1070151
      le 29/12/2014 par goy pride
      E&R Nantes visite une maison bioclimatique

      Douche de jardin quand il fait moins -10 en hiver ? Même les anciens plus aguerris que nous avait quand même le pot de chambre pour éviter à avoir à sortir dehors dans la froidure de la nuit à l’époque où les chiottes étaient à l’extérieur...On peut très bien avoir sa douche dans le confort intérieur de sa maison tout en ayant un système autonome de réchauffement de l’eau !


  • #1066964
    le 23/12/2014 par Ashaninca
    E&R Nantes visite une maison bioclimatique

    Pour les gens intéressés par les constructions écolo, nous entamons en Normandie la seconde partie des travaux de la maison en paille d’un couple d’amis ( avec enduit terre intérieur et extérieure, toilettes sèches, phyto-épuration, toit végétal...).
    C’est un chantier participatif basé sur des Flexagones sous la direction de Tom Rijven.
    Sur le net vous trouverez ce qu’il faut comme info..

     

  • #1066965

    A voir aussi sur You Tube les Earthship américains construits avec des matériaux de récupération comme des pneus, décorés de bouteilles en verre multicolore ; Une fois installé complètement ces vaisseaux terriens sont auto-productifs en chauffage, climatisation (ils ont tenu les moins 30°C et les plus 40°C), nourriture, eau, électricité et les déchets sont automatiquement valorisés ; au final une réussite esthétique, une grande liberté : le travail réduit au minimum, les factures inexistantes.

     

    • #1068181
      le 26/12/2014 par Soralien
      E&R Nantes visite une maison bioclimatique

      Des pneus ? connais-tu la composition d’un pneu ?Approche ton nez du pneu dans un endroit calme en absence de tout vent, respire cela pendant 10 ou 20 ans , je crains que tu aies de sérieux problèmes de santé .


  • #1067003

    Maison d’une laideur exceptionnelle digne d’une maison d’architecte, étonnant que plus personne ne le remarque. Et là, même pas d’excuse de fonctionnalités intéressantes qui aurait contraint un manque d’harmonie.
    Une foule de matériaux dispendieux, le pin Douglas du "pays" (en tout cas pas du pays nantais), la terre cuite au sol qui demande de l’attention, de la pierre de machin et du gravier de truc juste pour le décor.
    Seul intérêt, l’autonomie en eau qui j’espère les ont affranchi de payer la gabelle à la multinationale de l’eau et les taxes sur les traitement et épuration. (200€ mini par an)

     

    • #1067374
      le 24/12/2014 par marcelpagnol3
      E&R Nantes visite une maison bioclimatique

      Oui, c’est bien la première remarque que je me suis faite. La maison est très très laide. La beauté, d’une femme, d’une maison, d’un bon plat, ça compte.
      "La beauté sauvera le monde" Dostoïevski

      L’autre reproche que je ferai, mais qui ne vise pas uniquement ce reportage, c’est que personne ne parle du coût.

      J’ai fouiné youtube, vu plein de vidéos, le coût des maisons passives/écologistes/mettez-le-nom-que-vous-voulez est comme tabou :)

      Ceci dit, chapeau ! Je rêve de pouvoir faire la même chose...en plus beau ;)


  • #1067014
    le 23/12/2014 par GregMTHZ
    E&R Nantes visite une maison bioclimatique

    Un reportage vraiment très intéressant, et moi qui suis en train de chercher une vieille maison à retaper, je suis justement à l’affut de ce genre d’idées. Dommage en revanche que la prise de son soit aussi médiocre, il faut s’accrocher pour suivre la voix off...
    Des images des travaux auraient été les bienvenues, aussi.
    Merci tout de même de faire le boulot de nous partager tout cela !


  • #1067845
    le 25/12/2014 par CCCCetinje
    E&R Nantes visite une maison bioclimatique

    La maison est très laide, je préfère largement la version hobbit a 3500€ du Pays de Galles, qui de plus va avec le paysage Breton ou Normand.. Mais bon boulot si non.


  • #1067935
    le 25/12/2014 par Frédérick
    E&R Nantes visite une maison bioclimatique

    Voir aussi la construction en balle de foin, auto-portante ou avec ossature bois.

    Très simple et très efficace.


  • #1068505

    Intéressant ..... mais que cette maison est laide !
    Je ne vois pas l’intérêt d’avoir une machine à laver la vaisselle ....
    Aucun renseignement sur le prix..... etc....
    J’ai consulté le site de la maison ronde en bois qui tourne avec le soleil ..... Domespace....
    cela me plairait.....
    Quelqu’un a des renseignements sur cette construction ?


  • #1068648

    Je pense qu’il serait judicieux lorsqu’on parle d’autonomie de prendre en compte l’autonomie financière. Or, vu la vidéo, cette maison et son terrain doivent coûter un bras. Si c’est pour se retrouver esclave d’une banque, ou si c’est pour en conclure que le bioclimatique n’est réservé qu’aux gens plein de pognon, non merci...


  • #1069271

    Je suis sceptique sur plusieurs points :
    - Apparemment, il n’est pas aussi simple d’avoir de l’eau parfaitement potable avec de la simple pluie ; il y a beaucoup de micro-polluants qui se dissolvent dans l’eau de pluie. Il faut en plus faire attention avec l’installation qui recueillent les eaux de pluie qui peuvent être un facteur polluant cette eau.
    - ce n’est pas aussi simple non plus sur assainissement non collectif (ANC) ; les contrôles et réglementation sont assez stricts depuis l’installation du matériel jusqu’à l’utilisation ; il suffit de lire la réglementation ici : http://www.assainissement-non-colle...

    Attention, ce ne sont pas des critiques, et je soutiens ce genre d’initiative à 100% (et cela fait depuis quelques années que je réfléchis à faire tout cela).

     

    • #1070079

      Exact, l’assainissement pas collectif eh oui on est en France et vous vous prenez une réglementation dans la tronche.
      Ça me rappelle une tante qui a hérité d’une vieille baraque d’une vieille tante sans assainissement sans possibilité de raccord au tout à l’égout, ben ça a couté un bras la mise au norme et finalement devant le boulot elle a revendu à une vielle cousine bobo de Paris qui la mise au nom de sa fillette.

      Puis dans le cas d’une installation avec roseaux tout ça, on passe pas les fourches caudines françaises comme ça, il faut de mémoire un boulot agrée par une mec spécialisé architecte bio machine, bref faut raquer.

      Faut jamais perdre à l’esprit que la théorie n’est pas la pratique et qu’en plus vous êtes dans un environnement hostile à toute initiative quand ce n’est pas liberté. Pour parler cruement faut y laisser une burne qui sera partagée dans une curée entre les prédateurs.


  • #1070054

    Des choses intéressante et d’autres un peu gadget et quand on a un budget limité ...

    Je me souviens de la conf de Köppel sur l’archi qui parlait en mal du mélange chanvre chaux pour les murs, y avait un raison régionale il me semble : le climat alsacien ?
    Il met de la chaux dans la sciure des toilettes sèches ? odeur, effet anti bactérien ?

    Tout ça pour une famille de 10 personnes n’est-ce pas ? :)


  • #1071548
    le 31/12/2014 par zlika911
    E&R Nantes visite une maison bioclimatique

    Bravo, il y a plein de bonnes idées, mais :

    L’histoire des tuiles d’ardoise qui emmagasinent la chaleur l’été, via tuyauterie, pour la restituer l’hiver... comment dire... c’est une blague ?

    Ensuite, le BRF c’est du bois raméal fragmenté
    - > un rameau c’est un bois de l’année (ou 2)
    - > fragmenté veut dire coupé fin, genre entre 2 à 5cm.
    Le vieux tas de branches de gros diamètre, grossièrement broyées, c’est tout sauf du BRF.

    Mais il faut surtout savoir que le BRF sert a reconstituer une terre pauvre en matières organiques, grace aux micro-champignons qui vont attirer les bestioles qui vont ensuite redonner un peu de vie au sol etc..
    Sur le sol d’une foret, qui doit déja être ultra fertile et vivant, cela n’a aucun interet a part le gaver d’azote et au final l’affaiblir.
    La permaculture ce n’est pas juste faire une butte ou rajouter du BRF, les 2 peuvent être nocifs quand mal employés.
    Vous devriez prendre conseil chez lydia et claude bourguignon sur ce sujet car ce genre de mésinformations sont malheureusement fréquentes.
    Leurs conférences, comme celles de Christophe Koppel (voir son experience au marais st gall), pourraient vous donner plus d’infos.

    Mais comme je le disais plus haut, votre tas de bois n’est pas du BRF, (une branche n’est pas un rameau) mais aura la même utilité que la paille ou des copeaux de bois.

    Cordialement.


  • #1073288

    La vidéo est pas mal faite. C’est sympa cette maison, beaucoup de points positifs bien pensés. Cà donne une idée et fait partager une expérience de vie.


Afficher les commentaires suivants