Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éclipse : l’irrationalité journalistique au zénith

Le vendredi 20 mars 2015 sera jour d’équinoxe. Ce qui, étymologiquement, signifie que la durée du jour égalera celle de la nuit. Pour fêter cela, le Soleil aura furtivement rendez-vous avec la Lune, qui l’éclipsera partiellement quelque temps. Au moment où la lumière l’emporte définitivement pour quelques mois, un baroud d’honneur de l’obscurité qui met en émoi les fournisseurs d’électricité et surtout les journalistes : doit-on s’attendre à un blackout en Europe, faute d’électricité photovoltaïque ?

Totale seulement au large de l’Europe septentrionale, visible des îles Féroé et du Spitzberg (Svalbard, comme on dit désormais), l’éclipse ne sera que partielle vue de France : le disque solaire sera occulté par la Lune dans des proportions variant, du sud-est au nord-ouest, de 58 % à 81 %. À Paris, elle aura lieu de 9h22 à 11h40, avec un maximum d’occultation de 78 % à 10h29.

Il y aura donc en France, et plus généralement en Europe, une baisse momentanée mais importante de luminosité. Or, il est un fait indéniable : il faut un temps ensoleillé pour produire de l’énergie solaire ! La proportion d’électricité d’origine photovoltaïque a considérablement augmenté depuis l’éclipse de 1999. À l’époque, la production n’était que très marginale et sa baisse était presque passée inaperçue. Aujourd’hui, nous assurent les journalistes, il en va tout autrement. Si en France le solaire ne représente qu’environ 1 % de la production d’électricité, cette part est en Allemagne de 7 %, bien plus lorsque le temps est au beau fixe. Il pourrait donc y avoir sur le secteur photovoltaïque une baisse de production non négligeable, assez courte mais rapide, avec une reprise tout aussi soudaine.

La difficulté réside dans le fait qu’il faut maintenir au plus près la production d’électricité au niveau de la consommation pour éviter tout problème dans le réseau. Sans quoi le blackout nous guetterait. À peu près tous les journaux nous le disent : « L’éclipse solaire menace le réseau électrique européen » (Le Figaro), « Éclipse solaire : le spectre de la grande panne » (La Tribune), ou encore « Éclipse du vendredi 20 mars : faut-il craindre un blackout ? » (L’Obs).

Qu’il y ait une configuration particulière à gérer et ce au niveau européen puisque les réseaux nationaux sont interconnectés, c’est une certitude. Qu’il y ait matière à alarmer ses lecteurs, certainement pas, pour plusieurs raisons :
- à cette saison, mais aussi à cette heure, le Soleil n’est pas très haut et la production d’électricité photovoltaïque loin de son maximum, même en l’absence de nuages ;
- la nébulosité ne sera pas nulle ;
- c’est dans le nord que l’éclipse sera la plus aboutie, précisément où l’énergie solaire est la moins efficace ;
- la baisse, puis la hausse de luminosité ne seront pas subites, même si ce sera beaucoup plus rapide qu’aux coucher et lever du Soleil ;
- l’éclipse est bien sûr prévue de longue date et les personnels des réseaux électriques très compétents. Tout est mis en place depuis longtemps pour gérer cet événement, certes inhabituel, mais ne conduisant pas à des difficultés insurmontables. En France, l’énergie hydroélectrique, rapidement mobilisable, pourra aisément pallier la baisse du photovoltaïque et même être vendue à l’Allemagne en cas de nécessité, bien que l’utilisation des centrales à charbon, construites en nombre suite à la fermeture de centrales nucléaires, doive suffire. C’est avec de telles centrales thermiques que les États-Unis avaient passé sans encombre l’éclipse d’octobre 2014 dans le sud-ouest de leur territoire. Et dans le pire des cas, des industries très gourmandes en énergie pourraient être sollicitées pour lever le pied et donner à leur personnel une longue pause, durant laquelle un salut à notre satellite serait de rigueur...

Il sera en revanche intéressant d’écouter le discours sur cette source d’énergie, dite renouvelable, quand, après avoir crié gare, il s’avérera qu’elle a aisément passé cette difficulté. On voudrait nous amener à penser que le photovoltaïque, c’est du solide, qu’il résiste même à l’absence de Soleil, qu’on ne s’y prendrait pas autrement. Il est vrai qu’il y a une transition énergétique à vendre. Le retour de bâton pourrait être la prise de conscience du caractère intrinsèquement intermittent de cette source d’énergie, à l’instar de l’éolien.

Voir aussi, sur E&R :

Du même auteur, chez Kontre Kulture :

Parer à tous les blackouts avec Prenons le maquis !

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1144181

    J’ai également remarqué ça aujourd’hui en lisant dans ma feuille de chou locale l’article consacré à l’éclipse … Risque de blackout … Brrrr … Les meRdias ne savent plus quoi faire pour capter notre attention !


  • Effectivement cette hystérie sur un black out est absurde.
    En revanche cette éclipse est intéressante car elle tombe en effet le jour de l’équinoxe(jour d’équilibre entre les énergies de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud), et en plus de cela la Lune est au plus proche ( coefficient marée 119 samedi).
    Il nous restera une éclipse lunaire en Avril et une en Septembre.
    Les astres se donnent en spectacle ces derniers temps.

     

    • Les journalistes n’ont pas le monopole de la betise , le vulgus a aussi ses spécialistes : ce matin , ma voisine m’a dit que demain elle ne pourrait pas sortir dehors car elle n’avait pas de lunettes ....


    • #1144510

      Ce n’est pas de la bêtise, c’est de l’ignorance et c’est humain, il suffit de lui expliquer pour que le voile se lève.. on trouve toujours moins ignorant que soi. Quant aux médias c’est autre chose, et là oui ça mérite ce regard critique car ils désinforment et nuisent.


  • L’information par la peur. Les médias n’étant plus dans l’information mais dans le sensationnalisme. Les terroristes ce sont bien eux, ils créent de la terreur dans les foyers.

    Peut être pour essayer de rivaliser avec le sensationnalisme sur Internet. A voir le nombre de vidéos anxiogènes et pathétiques qui circulent sur le web.


  • L’ électricité crée par des panneaux solaire est du courant continu qui se stocke dans des batteries, un onduleur transforme et régule ce courant continu en alternatif pour être consommer... Alors aucun risque de coupure.
    Au passage les bobos qui pensent qu avec une surface de panneaux solaire grande comme l Algérie ont fournie l’ électricité pour le monde entier, oublient le nombre de batteries à associer, les onduleurs, sans parler des câbles...


  • #1144476

    Le changement, inéluctable, passera par la prise de conscience mondiale sur l’existence, indubitable, d’une énergie libre illimitée et surtout non létale ! Le vide n’existe pas mais il grouille de cette énergie ignorée par nos sens (l’Ether), et donc potentiellement exploitable.
    NicolasTesla avait raison et avait trouvé la solution...

     

    • des preuves concrètes !?

      Merci Cordialement
      Thomas


    • #1144608
      le 20/03/2015 par Dissidence made in Cosmos
      Éclipse : l’irrationalité journalistique au zénith

      M.le Saint il vous suffit d’aller sur youtube si vous préférez les vidéos (c’est plus ludique et c’est plus parlant ) mais sinon il y a bon nombre d’articles qui y sont consacrés sur google en tapant les mots clés "Nicolas Tesla -énergie libre et gratuite inépuisable" Tesla d’ailleurs a dû arrêter ses recherches sur ce dossier là parce que son principal "mécène" son financier quoi un certain Rockfeller (déjà à l’époque !) quand Tesla lui avait dit qu’il était possible d’obtenir en n’importe quel lieu de la terre et ceux gratuitement et de manière inépuisable une énergie capable de régler tous les problème de l’humanité en la matière Rockfeller lui a répondu "mais M.Tesla où mettrons nous les compteurs ? pour faire payer les gens ? " Tesla lui a expliqué que c’était "GRA-TUIT" !! et là Rockfeller en bon usurier/banquier qu’il était déjà lui a coupé les vivres ...Fin de l’histoire mais heureusement il a laissé suffisamment de documents sur ses travaux que d’autres ont depuis continué ses travaux et sont sur le point de finaliser son projet !

      Allez y pour en avoir les "preuves" qui vous font défaut !


  • Ils nous refont le coup du bug de l’an 2000 ? On va pouvoir dormir tranquille...


  • #1144570
    le 20/03/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Éclipse : l’irrationalité journalistique au zénith

    Marrant comme on conditionne les moutons à accepter les phénomènes apocalyptiques venus du ciel, de la fin des dinosaures à l’éclipse de la conscience... il n’y a qu’un pas que l’Empire semble être prêt à franchir Allègrement (à la façon bien républicaine de Madame Claude donc, celle qui fait reluire le manche pour mieux soulager nos bourses). Faut dire qu’on est à un Euro cinquante le litre d’essence, et c’est bon pour la planète, merde, quand même !

     

  • A lire l’article on croirait que l’éclipse solaire va s’éterniser, alors que ce phénomène à peine perceptible ne dure qu’un bref instant. Il aura un impact négligeable, voire nul, sur la production d’électricité. La question, pourquoi une telle information alarmiste semblable à celle du passage à l’an 2000 ? sans doute pour tester l’esprit critique des moutons qui peuplent la planète.


  • Encore faut-il que le ciel ne soit caché par les épandages par avions.


  • Opération de communication d’EDF voulant démontrer que l’électricité à partir de l’énergie n’est pas fiable et que rien ne vaut le nucléaire....

    Il ne faut pas chercher plus loin


  • Avec le photovoltaique, les panneaux solaires et Iter, le sileil artificiel, on ne verra plus d’eclipse solaire dans le midi surtout je crois ou se trouve Cadarache. Les regions ou l’on voit encore l’eclipse, sont peut etre les regions plus proche de Dieu.


  • #1146780

    Et ce sont les mêmes sales guignols qui viennent donner des cours de physique à propos du 911... et qui s’énervent quand on leur rit au nez.


Afficher les commentaires suivants