Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Eko Atlantic, future base mondialiste en Afrique de l’Ouest

Au Nigeria, on voit les choses en grand, ébloui probablement par les projets pharaoniques de Dubaï. On est ainsi en train de construire au large de Lagos une presqu’île artificielle de dix kilomètres carrés d’où surgira une ville nouvelle, croisement étrange d’un Disneyland et d’une City.

Appelé à devenir le nouveau centre financier de l’Afrique de l’Ouest, ce projet fou, baptisé Eko Atlantic, accueillera également de nombreux appartements de luxe. « Le futur Hong Kong de l’Afrique », selon le directeur de la Banque mondiale du Nigeria, est présenté sous les traits d’une ville durable et économe en énergie. Ce qui est loin d’être un standard au Nigeria…

Lagos est une capitale chaotique dans laquelle s’agglutinent quelque treize millions de personnes dans des conditions pour le moins précaires. Des conditions qui s’étendent à l’ensemble du pays… En 2011, 63 % de la population nigériane vivait avec moins d’un dollar par jour. S’ajoutent à ces conditions de dénuement extrême les conflits religieux : depuis 1999, les violences entre chrétiens et musulmans ont causé la mort de plus de 14 000 personnes. Au niveau de l’environnement, la situation n’est pas plus brillante : depuis les années cinquante, les entreprises pétrolières polluent le delta du Niger, privant les populations de pêcheurs et d’agriculteurs de leurs moyens de subsistance.

Le projet pose bien évidemment question. Le fait qu’Eko Atlantic soit administré par le secteur privé laisse peu d’espoirs aux habitants des bidonvilles de voir leur situation améliorée.

Lire la suite de l’article sur resistance-politique.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Effectivement, ils abusent, d’ailleurs la comparaison avec Hong Kong est bonne car cette ville n’appartient même pas vraiment au gouvernement chinois tout comme Macao d’ailleurs, deux paradis fiscaux remplis de fric qui même après avoir été restitué au gouvernement chinois en 1997 par les britanniques, sont restés semi-autonome, un status qui ressemble a la city et au Vatican... et bien ils vont bâtir une autre entité du genre au Nigéria...


  • #796724
    le 24/04/2014 par Franç(o)is de souche .
    Eko Atlantic, future base mondialiste en Afrique de l’Ouest

    Tout est dit dans le titre : ils ne font jamais relâche pour etre les maîtres du monde , et comme ils pipent le pognon partout , et qu’au besoin ils le fabriquent , pourquoi faire cesser la teuf ?
    Comme d’hab , le reste de la population locale continuera à claquer du bec !( mais les Hommes ne se soucient pas des chiens )donc quelle importance , une de leur nouvelle BASE prend forme , ça c’est important .


  • C’est marrant cette info, j’ai lu il y a quelques années, qu’un projet pharaonique était prévu a Conakry, en guinée.
    vous me croyez pas ? regardez la vidéo !

    https://www.youtube.com/watch?v=dQJ...


  • Aucune des prostituées nigérianes travaillant en Europe ne souhaite retourner vivre au Nigéria, une fois qu’elles auront acquitté leur fameuse "debt", sauf bien sur pour revoir leurs mères de temps en temps . Quant à leurs "pastors", ce sont plus des sorciers vaguement évangélisés que des prêtres . Pays corrompu, filles régulièrement violées, police paresseuse et inopérante , "ce n’est pas leur business..." . Pour que des blancs viennent à Eko Atlantic il leur faudra une escorte armée jusqu’aux cils : pas un seul touriste au Nigéria car le pays est très dangereux .


  • Aucun blanc n’ira a Eko Atlantic, le Nigéria est un pays si dangereux qu’il n’y a pas un seul touriste !

     

    • #797416

      si c’est une île, elle sera sécurisée- comme le sont les paradis monégasque ou qatari !
      pas un seul miséreux n’y mettra les pieds...à terme, je crois que les élites mondialisées vont se constituer quelques bases de retraite, à l’abri des ploucs et du chaos à venir...on peut même imaginer des bases flottantes, pourquoi pas ?


  • Quand je vois la tronche du projet sur la photo proposée, et globalement quand on voit l’architecture et la manière dont sont construites les villes dites "modernes" un peu partout dans le monde, on se dit qu’il faut être particulièrement maso pour vouloir y vivre. Du béton gris partout, la vie en cage à poules à prix d’or, des immeubles horribles et immenses à perte de vue, de pauvres arbres avec un tuteur plantés tous les 100 mètres pour faire "comme si", partout des pistes de décollage pour autobus et voitures (+ les places de parking sur le trottoir, si tu veux passer à plus de deux de front faut venir avec ton cric), les gens qui vivent en permanence à l’ombre des immeubles (avec des maisons ou des immeubles de 15 ou 20 mètres, il suffit de changer de trottoir pour trouver le soleil)... Et pour couronner le tout, les commerces qui foutent le camp des centre-villes parce que la spéculation immobilière intense les empêche d’y rester, donc on va faire ses courses à 15 ou 20 bornes, en banlieue.
    Ben moi, si je dois faire mes courses à 15 bornes, je préfère m’installer dans un patelin, où j’aurai pour le prix d’une cage à poule en ville, une belle maison en pierre, un jardin, des arbres fruitiers, la forêt à côté pour aller cueillir les champignons, la rivière pour aller taquiner le brochet.

     

    • #797418

      SI le Pouvoir investit si massivement dans ce genre de construction ( comme dans les montagnes du Colorado, par exemple), c’est que le pire est à venir, pour ceux qui n’auront pas les moyens de se protéger de la multitude et du chaos à venir...


  • A quand le livre "L’effroyable imposture de la civilisation humaine" ?

     

    • Il y aurait des choses à écrire sur nos civilisations et notre espèce.

      Je trouve que l’un des gros défauts de l’Homme est qu’il n’assume que rarement ces actes. Il y a toujours un autre fautif : le Diable, les démons, les armes à feu, les jeux vidéos, etc... tout pourvu qu’on ne place pas l’Homme devant ces propres responsabilités. De même, quand on fait le mal on se trouve des excuses pour se rassurer : « C’est une une guerre sainte » (mais c’est un simple humain qui vous l’affirme et non pas Dieu), « C’est une guerre pour la démocratie et la liberté » (toujours le pays termine dans la ruine et le chaos, où est la liberté là-dedans ?) ou encore au nom de la Civilisation (quand bien même l’autre à lui aussi sa propre civilisation), etc...

      Le Nigeria est un pays extrêmement violent, ce n’est pas encore une nation soudée et sa grande économie (par rapport aux autres pays ouest-africain) est surtout dû à ces ressources. Pourtant c’est là que cette ville mondialiste va naître... Une fortune va être dépensé dans ce projet stupide, argent qui auraient pu être utilisé contre la criminalité, la pauvreté, les groupes armées, etc...



  • Au niveau de l’environnement, la situation n’est pas plus brillante : depuis les années cinquante, les entreprises pétrolières polluent le delta du Niger, privant les populations de pêcheurs et d’agriculteurs de leurs moyens de subsistance.




    On l’entend souvent celle la et en fait elle est fausse, c’est un stéréotype sur les sociétés pétrolière, en l’occurence la triplette Shell-BP-Total : l’exploitation pétrolière du Nigéria est quasiment entièrement offshore, dans ses eaux internationales donc pas loin de la cote. Plutôt que d’organiser des navettes régulières de pétroliers entre les plates-formes de pompage et les raffineries installées sur la cote, les sociétés occidentales ont bêtement construit des pipe-lines pour transporter le matos, ils pensaient que ce serait plus "rentable". Comme vous l’avez dit plus haut, le Nigéria est un pays très corrompu, des fortunes locales immenses se sont faites sur le raffinage, la spéculation et la distribution du pétrole et des produits pétroliers et ce aux dépends de la redistribution de richesses, ce qui contribue à maintenir les miséreux dans la pauvreté et l’économie de survie ; à coté de ça, la police est incompétente, feignante et corrompu, ce qui provoque l’insécurité et l’impunité sur le territoire. C’est deux facteurs forcent les miséreux à s’adapter pour survivre et à utiliser le système D : ils percent les pipe-lines à coup de pioche, volent autant de pétrole qu’ils peuvent en transporter, partent le raffiner dans des raffineries artisanales (infrastructures dont le Nigéria détient le record en nombre installé), et ils laissent les pipe-lines fuir pendant des mois sans avertir personne. C’est ça qui est à l’origine de la pollution catastrophique ! C’est du ressort de la police nationale de faire respecter le droit et la loi sur le territoire ! Donc : 1- la corruption, la mauvaise utilisation des ressources 2- l’incompétence sécuritaire 3- l’indifférence et l’impuissance des sociétés occidentales. Mais comme d’habitude avec les Africains, c’est la faute de l’occident uniquement !
    Le pétrole offshore c’est le Golf de Guinée : Nigéria, Cameroun, Guinée, Gabon, Congos et Angola. Dans les ex-colonies Française, le Gabon, la Guinée et la RDC, la richesse est mieux redistribuée et la sécurité assurée donc on aboutit pas à cette situation déplorable, il faut le souligner !
    Le Cameroun commence son exploitation après tout le monde, je suggère à nos amis de faire attention à bien faire les choses.