Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Emmanuel Macron se présente comme "le candidat du travail"

Mais peut-on défendre le travail sans attaquer le Capital ?

Premier grand meeting d’Emmanuel Macron, samedi à Paris. L’ancien ministre, candidat à l’élection présidentielle s’est présenté comme le « candidat du travail », en proposant le maintien des 35 heures, et la baisse du coût du travail pour les entreprises.

 

« Notre projet, c’est de faire entrer la France dans le XXIe siècle, de faire gagner notre pays, de le faire réussir dans un monde qui se transforme », a lancé l’ancien ministre qui s’exprimait porte de Versailles à Paris devant « 15 000 personnes » selon lui.

M. Macron, qui s’exprimait pour la première fois derrière un pupitre, a pris un « engagement clair, l’engagement qu’il n’y aura pas de laissés pour compte ».

Critiqué par ses rivaux pour son manque de propositions à ce stade, M. Macron a assuré en retour défendre un « projet cohérent », qui « repose sur une vision d’ensemble ». Ce projet, a-t-il ajouté, « n’est pas une série de mesures qu’on égrène, c’est un projet qui se tient, c’est notre révolution démocratique que nous porterons jusqu’au bout ».

[...]

« Parce que je veux être le candidat de la justice, je suis le candidat du travail », a fait valoir l’ancien conseiller de François Hollande. « La durée légale du temps de travail restera à 35 heures », a-t-il dit.

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 


 

Bonus : Emmanuel Macron en transe en fin de meeting

 

Des pistes pour réellement sauver l’économie française,
chez Kontre Kulture :

Macron, ancien de la Banque Rothschild et ancien conseiller de Hollande,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une vision d’ensemble sans les mesures concrètes et la manière de les implémenter, c’est du vent...


  • Il est "le candidat du travail" - quand il est sous-payé .


  • Macron est "le candidat du travail" tel qu’il est conçu par le Médef .


  • Ce personnage insignifiant démontre combien tout est galvaudé ; langage, vertu jusqu’à notre propre humanité...

    un apparatchik qui se complaît dans le système qui nous parle de révolution...nous aurons tout entendu et tout vu même une foule qui applaudit à tout rompre à ces inepties. Seigneur, prenez pitié de nous.


  • Ce qu’il y a de rigolo dans tous ça c’est qu’ils finissent par croire en ce qu’ils disent. Pas faire , mais croire ,ce qui est toute la différence .Parce que jusque la, ils n’ont jamais fait.


  • Il a l’air de s’éclater. Bien grand lui fasse.
    Pas surprenant que les jeunes de banlieues le traite de Bouffon !!!
    Entendez : incohérent, cynique et ridicule.
    En tout cas, il m’a fait bien rire. Mais étais-ce le but recherché ?


  • #1622055

    Après avoir vu la vidéo je ne peux m’empêcher de faire un point Godwin (désolé). Ce ne sont pas les Mussolini, Hitler et consorts qui aboyaient et vociféraient dans leurs discours ? Si Marine Le Pen se mettait à hurler de la sorte je ne vous dis pas ce qu’elle prendrait dans la figure. Ça ne serait pas ça aussi du populisme ?

     

  • N’est-ce pas lui qui à lancer ces jours précédent que le travail rendait libre ? Cela me fait penser aux heures les plus sombre.


  • Comme on dit a Marseille : Pauvre fada, prend tes gouttes après ça ira mieux pour toi. Tous ces efforts inutiles, tu es ridicule manu. Aucune conviction même plus de dignité. Tu es un bon a rien. Ca ne sert à rien de courber l’échine devant tes maitres qui financent ta campagne. Tu ne sera jamais rien pour notre pays. Même avec toute tes allégances. Le seul truc qui va t’arriver c’est de finir bossu.


  • Il a cru que cela lui donnait de la prestance de pousser sa voix d’ado qui n’a pas encore mué , faut qu’il se calme, il va se casser un os la..


  • Aurélie Filippetti vient de poser une question trés intéressante sur BFM TV :

    D’où vient l’argent qui a financé ce meeting coûtant 400.000 € ?

    Eric Brunet a tenté de balayer cette question en disant que ce n’etait pas bien grave...

     

  • #1622199

    Emmanuel Macron : droite du travail, gauche des valeurs.


  • c’est le moment de (re)lire Francis Delaisi


  • Plus c’est creux, plus ça résonne fort !
    Quant à raisonner ...


  • L’hystérie tellement puérile du banquier politicard qui se voit déjà en haut de l’affiche. Seule l’ivresse du pouvoir le motive. Il n’a d’yeux que pour le poste, la place, le prestige. Le devoir et la nécessité de gouverner pour les autres afin de relancer son pays et redonner espoir au peuple (ce qu’à très bien compris Trump), il est à des années-lumière de ça. Comme tous ses "camarades" énarques, il se prend pour un monarque. La France n’a pas bougé d’1 poil.


  • le gars est allé à new york, harlem je crois pour parler à des enfants (la majorité sont des enfants noirs) dans une école française refusant de parler aux merdias (sur france5)
    après ils l’ont montré dans une conférence devant des gens(français ou pas) à l’université de Columbia. Un très bon accent ricain, ben oui lui qui vient de ces ecoles sectes très pro-US
    Mon Dieu ils ont montré les mails très "confidentiels" envoyés afin d’inviter les gens triés sur le volet afin d’effectuer une collecte de fond, pas moins de 2000 euros en mise de départ
    il aurait récolté 3,5 millions d’euros durant sa petite escapade US...
    Non mais serieux, il est pas credible une seconde. Un banquier reste et restera à jamais un banquier. Alors un banquier qui lechera encore un peu plus les bottes des ricains euh non très peu pour moi. Avec tous ces traitres à la Nation qu’on doit encore se coltiner (Valls est l’exemple le plus criant)
    il devrait etre entarté, ainsi que Valls,Fillon,Peillon ! ils nous prennent vraiment pour des anes.


  • Docteur Folamour ! Une vrai caricature... Ça en est génant pour lui pauvre clown.


  • #1622421

    " Captagon " pour lui aussi ; prescrit par le N.O.M. pour une prise quotidienne à la fois pour le terroriste de daesh en première ligne du chaos et pour le banquier mercenaire financé au commande d’un état soumis ?


  • Quand je vois un type pousser des hurlements ,j’ai pas envie de lui confier les clés du gouvernement.Ce genre de prêche fanatique,ça marche peut être en Oklahoma,mais ici,ça fait plutôt rigoler.Enfin cinq minutes,après on appelle les pompiers !


  • #1622477

    Faire du travail l’alpha et l’oméga et le bien le plus précieux de l’humanité donne envie d’y mettre fin immédiatement :).
    Si par travail, il parle de se lever tous les matins pour enrichir des gens qu’on ne connais pas, pour des objectifs qu’on ne connais pas et en faisant des tâches dont on ne voit pas vraiment l’utilité et la finalité, c’est à dire 99% de ce qui se fait dans le monde du travail, moi je suis pour arrêter de travailler immédiatement.
    Je ne dis pas ça pour dévaloriser le travail des autres. Moi-même qui suis à mon compte, avec un doctorat, et qui ai un "métier passionnant" comme tout le monde s’accorderait à le dire, je trouve que mon travail est insignifiant et je préférerai ne pas travailler et vivre à la place. Juste m’occuper de mon jardin, aider les gens qui habite près de chez moi à construire leur maison ou des projets communs (réellement) utiles à tous localement.
    Enfin bref, qu’on arrête de nous vanter les vertus du travail, d’autant plus quand on a jamais eu de travail productif, mais juste d’intermédiaire parasite à se nourrir sur le travail des autres.


  • Il a pris quoi pour être en transe comme ça ?


  • Macron veut remplacer les cotisations salariales par la CSG qui englobe aussi les revenus du capital lucratif. Taxer les revenus du capital c’est les légitimer. Les usuriers seront alors nécessaires au fonctionnement de la Nation puisqu’on a besoin de leurs taxes. Pas bête pour un banquier une telle reconnaissance de la valeur de l’usure.



  • "le candidat du travail"



    Oui !...comme tous les négriers !!!!...et dans ce domaine, ses Maîtres ; les séfarades nantais et bordelais adeptes du marché triangulaire....ils connaissent


  • Il va le chercher où le pognon ? C’est "marrant", quand c’est marine Lepen qui empreinte à l’étranger parce que les banques françaises aux ordres (vive la démocratie) lui refusent le moindre euro, ça fait la une des journaux, tout le monde s’enflamme.
    Macron est financé par la City et Wall Street, génial ... Il ne faut pas croire un seul mot de ce qui sort de la bouche de ce type. Il n’a été élu par personne. C’est un profiteur, un inquisiteur, qui profite du mal-aise qui fracture la société française.
    Tel un vautour qui survole une charogne.
    Il suffit de voir son regard à se moquer du monde pour comprendre qu’il ne pense pas un mot de ce qu’il dit.
    De la même veine qu’un valls. Tout aussi néfaste. Méfiance donc.


Commentaires suivants