Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

L’autre jour, c’était le premier tour des élections régionales. La défiance dans le Système se convertit en abstention de masse, comprendre que la grande majorité des Français ne croit plus au jeu démocratique. Le jeu est truqué et la démocratie bidon, deux raisons de ne pas perdre son fric au casino du pouvoir et de penser à l’après, l’après-démocratie.

 

Bien sûr, des listes sortiront gagnantes de cette élection, mais elles n’auront aucune légitimité, ce qui ne les empêchera pas d’exercer leur pouvoir au niveau local, et de nous pomper la masse de fric dévolue aux hôtels (de passe) de région et à leurs armées mexicaines d’employés inutiles. C’est très bien, cette abstention à 66 %, le même score que Macron au second tour de la présidentielle 2017, on sent que les masses se détournent du Système. Pacifiquement. Pour l’instant.

Anne Rosencher, la brune incendiaire de L’Express, accuse les réseaux sociaux, et elle a raison, sauf qu’il s’agit d’une inversion accusatoire.

 

Alors oui, il y a mille mea culpa à faire, mille erreurs et fausses routes à analyser. Nous l’avons fait ici ; nous ne manquerons pas de le refaire demain. Néanmoins, osons ajouter que cet exercice critique ne devrait pas se limiter aux élites et aux corps intermédiaires. Il existe désormais chez certains Français une grande paresse de savoir. Une complaisance individualiste, consistant à se réfugier dans sa bulle de certitudes et de convictions, notamment sur les réseaux sociaux, qui est en réalité un abandon de citoyenneté. Car la citoyenneté implique des efforts.

C’est ça, déjà qu’on se fait faire les poches par les escrocs du Système qui vivent en parasites au-dessus de nos têtes, et dont le seul job consiste à nous mentir, si en plus faut faire des « efforts » pour légitimer leur escroquerie, très peu pour nous. Les « corps intermédiaires » que cite Anne sont bien responsables d’avoir souillé l’esprit des Français avec la langue oligarchique fourchue, et c’est pour ça que la démocratie ne fonctionne plus chez nous. Que les responsables de cette forfaiture s’attendent à quelque chose de plus robuste que le lâcher d’un bout de papier dans la fente d’une boîte en plastoc, si vous voyez ce qu’on veut dire.

 

 

On parlait d’extorsion, elle prend des formes douces, mais insistantes. 10 % d’augmentation du gaz et de l’électricité, c’est pas rien, pour les petits ménages. Chez nous, ça a carrément augmenté de 50 % – authentique – et il nous a fallu argumenter pour expliquer à la charmante commerciale EDF que notre consommation n’avait pas changé. Du coup, la facture prévisionnelle est redescendue de 25 %. Le compteur Linky sert à faire croire que les factures sont calculées au réel, mais rien n’est plus faux. Et puis les Français doivent payer ce compteur pseudo-neutre qui sert d’écran aux augmentations qui viennent.

 

 

Les vacances approchent, Thierry Breton et les oligarques européens cherchent à nous vacciner de force et à nous fourrer le pass sanitaire et la carte d’identité numérique dans l’oignon, mais on ne lâchera rien, comme Alaphilippe.

 

 

Pour les millions de Français qui n’auront que la télé pour partir un peu, il reste à regarder Richard Berry sur France 3, la chaîne publique qui participe au blanchiment de l’image de l’acteur. Et après on lit que les listes qui réclament justice et transparence dans leur programme politique sont complotistes... Berry, qui a été accusé d’inceste, bénéficie comme Bruel de la mansuétude des médias qui tentent de les remettre en selle, l’air de rien.

C’est bizarre, ça n’a pas été le cas de Soral et Dieudonné qui sont carrément obligés de s’expatrier pour ne pas subir les foudres de l’Injustice... Tout ça pour des vannes et des concepts ! Visiblement, en France, mieux vaut s’attaquer à des innocents que de s’occuper de politique profonde.

 

 

Sans rire, on n’avait pas vu, Berry joue un avocat dans le film ! Y a rien qui les arrête (les responsables de France Télévisions) ! Voici nous livre l’explication de la chaîne :

« Face à la polémique, Anne Holmes, directrice de la fiction française à France Télévisions, avait fini par s’expliquer. "J’ai pris cette décision avec le souci de protéger et de préserver, en pensant bien faire, pour ne pas contribuer aux polémiques et dans un souci d’apaisement et de neutralité", avait-elle fait savoir sur les ondes d’Europe 1. "Il est évident que Richard Berry bénéficie d’une pleine présomption d’innocence et s’il y a de nouveaux rôles à lui proposer, on les lui proposera", avait-elle ensuite ajouté. »

Le 12 février 2021, France 3, sous la pression des réseaux sociaux (RS), avait censuré le téléfilm, pour le reprogrammer quatre mois plus tard, une fois le soufflé retombé.

 

 

On sent confusément que si l’opinion, incarnée par les RS, n’avait pas réagi, le téléfilm serait passé tranquillement en février. Preuve qu’un bras de fer est engagé entre la population réactive et l’oligarchie, quel que soit le domaine que cette dernière représente. Ça, c’était pour la télé.

Au niveau de l’Union européenne, des gens qu’on n’a pas élus, on pense à Ursula von der Leyen ou à Thierry Breton, prennent des décisions inqualifiables en notre nom qui nous rendent la vie de plus en plus difficile, et tout ça, sous prétexte de « sécurité », de « santé », bref, des mensonges gros comme leur cynisme. Vous avez vu comme on arrive à rester polis ?

 

 

L’UE prouve par là qu’elle n’est pas une entité démocratique, c’est une saloperie de dictature, qui avance masquée. Elle emmerde tous les nationalismes européens, elle fout en l’air la santé des gens, s’immisce dans leur quotidien, les flique et les paupérise globalement. Voilà, objectivement, les réalisations concrètes de l’Union européenne. En lançant des sanctions agricoles, entre autres, contre la Russie, et donc les Russes, ces connards de la Commission ont foutu en l’air une partie de l’agriculture française, tout ça pour lécher le derche des Américains. Plus cons et plus infâmes, on ne voit pas.

 

 

Il faudra donc un jour, pour revivre normalement, se débarrasser de cette engeance qui s’est servie de la représentation démocratique pour nous entuber et nous intuber jusqu’à l’os. En plus, c’est à cause d’eux qu’on est en colère, et que pas mal de gens, qui ne savent pas d’où vient leur colère, sont en colère. Il y a de plus en plus de pétages de plombs, et on vous raconte pas l’état des HP.

 

 

Tout ça vient en droite ligne des décisions dégradantes et dangereuses de notre oligarchie, qu’elle soit française ou européenne. Bien sûr, il faut abattre ce taré qui a poignardé huit personnes, en tuant trois et en blessant cinq. Mais il faut remonter le mal un peu plus haut que le bras de l’assaillant.

Tant qu’on ne s’attaquera pas à la racine du mal, ceux qui nous foutent ces tarés dans les pattes, ce cinéma gore continuera, pour le grand plaisir des oligarques sadiques et sanguinaires. On l’a vu avec l’interdiction des soins pendant la grippe wuhanaise du printemps 2020 : des innocents sacrifiés par milliers parmi nos anciens. C’est l’agression de Würzburg puissance mille !

 

 

 

Il fallait laisser la maladie empirer pour faire monter la psychose et déblayer le terrain pour le Big Pharma qui attendait, ô surprise, avec quatre vaccins prêts en six mois, alors qu’il faut des années pour en mettre un seul au point... Mais l’avidité de nos dirigeants est telle qu’ils ne s’arrêteront pas si près du but, la dominance absolue, avec une surveillance et une punition de masse que Staline et Hitler n’ont même jamais imaginées.

 

 

Écoutez ces menteurs transformer la soumission en liberté, quel culot ! Pour retrouver votre liberté, il va falloir obéir, ramper, perdre vos acquis sociaux, et mendier de la bouffe (dégueulasse) aux oligarques qui tiendront votre vie entre leurs mains, c’est ça, le message final. C’est la solution finale de la question française, qui emmerdait les autorités mondialistes depuis des décennies. Un pays trop national, trop social, ça ne cadre pas avec plan de soumission universel esquissé par Attali et ses potes.

Et comme on n’est pas ici pour casser le moral, comme le font les Véran, les Delfraissy et autres Lacombe, qui ont déjà leur récompense, on va détendre l’atmosphère pesante.

 

 

 

 

 

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2753070
    Le 26 juin à 21:07 par Jérômeproudhon
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    Vivement la quatrième vague, vivement le prochain confinement, que l’on mettent les points sur tous ce que vous voulez ? Il faut que nos plombs dijonctent une fois pour toute, et que nous passions a la suite. Je ne suis pas chinois, c’est invivable.

     

    Répondre à ce message

  • #2753110
    Le 26 juin à 22:36 par franck carric
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    Le mot tellurique est largement utilisé ces dernières semaines. Tellus, est une déesse de la mythologie romaine, équivalent à la Gaïa de la mythologie grecque. Mère de toutes choses, à l’arbitre souveraine du monde, refuge des morts et régulatrice du renouvellement des existences. Il est aussi une prière, où les redites tournent à la litanie et qui implore pour le médecin la science de choisir, parmi les herbes les plus efficaces pour le malade, les dispositions favorables à en profiter.

     

    Répondre à ce message

  • #2753114
    Le 26 juin à 22:52 par Thémistoclès
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    A propos de :
    "On parlait d’extorsion, elle prend des formes douces, mais insistantes. 10 % d’augmentation du gaz et de l’électricité, c’est pas rien, pour les petits ménages."

    Il faut lire la revue de la CLCV "Cadre de Vie" n° 210 (janvier-mars 2021) et consulter le dossier ELECTRICITÉ - L’échec de la libéralisation.

    On découvre que :
    - ) l’objectif d’introduire une concurrence saine à EDF pour faire baisser les prix, a échoué
    - ) la facture des français a augmenté de 60% en un peu plus d’une décennie,
    - ) la Loi NOME a permis aux opérateurs concurrents d’EDF en France, d’acheter de l’électricité nucléaire à EDF à un tarif inférieur à celui (TRV) payé par les français
    - ) les concurrents subventionnés ont très peu investi dans des productions autonomes, condition pourtant sine qua none de leur obtention de prix de gros
    - ) compte tenu de la hausse des prix au niveau international, les opérateurs alternatifs ont demandé et obtenu une augmentation par EDF du tarif réglementé (TRV) de 6% en 2019, alors que les coûts EDF n’avaient pas augmenté
    - ) cette hausse du Tarif Réglementé de Vente était destinée à redresser les finances des opérateurs alternatifs.

     

    Répondre à ce message

    • #2753189
      Le 27 juin à 06:05 par dixi
      En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

      @Thémistoclès

      Les Français se sont fait torpiller par nos élites corrompues, une entreprise florissante qui était rentable, et qu’il l’est toujours puisqu’elle fait vivre les parasites qui s’en sont accaparé .

       
  • #2753184
    Le 27 juin à 05:49 par Fela Kuti
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    Les 10 % de hausse du gaz, c’est la taxe Casasnovas, avec ses douches et ses bains froids il a fait chuter la bourse.

     

    Répondre à ce message

  • #2753191
    Le 27 juin à 06:15 par GERARD R.
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    Depuis plusieurs semaines, grâce à la complaisance (et aussi à la vénalité) d’un pharmacien belge un peu moins regardant que ses confrères, je prends sporadiquement, de l’ Ivermectine (Stromectol) 3 mg. Je refuse absolument la merde en fiole, avec laquelle on m’incite à me faire shooter. C’est un choix personnel, du à la méfiance inimaginable, que m’inspirent tous ces "experts" à la solde de la clique oligarchique, qui passe ses ordres aux gouvernements en place.

     

    Répondre à ce message

  • #2753251
    Le 27 juin à 08:34 par le pépère
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    Julian va rester en jaune dix jours puis il se fera bananer par ses coéquipiers et il terminera 30e comme c’est l’habitude chez nous...

     

    Répondre à ce message

  • #2753353
    Le 27 juin à 11:06 par Etienne
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    Marrant ces histoires de compteurs. Chez moi, en Suisse, on a changé mon compteur électrique parce que les résultats de l’année ne correspondaient pas aux valeurs attendues. J’aurais consommé trop dans les heures de bas tarif et pas assez durant les heures de haut tarif. J’ai proposé qu’on me calcul l’année au tarif unique (théoriquement plus onéreux) mais ça revenait moins chère que la version calculée selon les résultats attendus. Donc je me suis retrouvé à payer une facture qui ne correspond pas à la réalité mesurée mais à la simulation informatique de ce que devrait être ma consommation.
    Comme ils m’ont changé le compteur, je suis maintenant certain que celui-ci respectera la simulation informatique.

     

    Répondre à ce message

  • #2753437
    Le 27 juin à 13:11 par T’as pas retrouvé ma Rolex dans ton cul ?
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    À 12 heures, moins de 17 % des inscrits étaient venus voter, soit 1,5 points de moins qu’au premier tour.
    Dans un village voisin, les gens sont allé au bistrot en terrasse pour montrer qu’ils n’iraient pas voté, juste en face du bureau de vote, alors qu’il ne fait pas beau !
    Une sorte de quenelle, non violente

     

    Répondre à ce message

    • #2753541
      Le 27 juin à 16:29 par Becassine c’est ma cousine
      En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

      seulement 27,89% des électeurs ont voté à 17h.

       
    • #2753711
      Le 28 juin à 05:44 par Déconnade calembourt et nationalisme
      En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

      Si on enleve les non inscrits, les votes blancs, les abstentionnistes, même pas 2 français sur 100 ont voté
      C’est guignolesque, le peu de légitimité qu’ils ont

       
    • #2753832
      Le 28 juin à 09:40 par Soldats du Kapitalisme
      En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

      66 millions de français, 40 millions d’électeurs, 67% d’abstention, plus les votes blancs, c’est du grand spectacle
      Faudrait qu’ils fassent voter les migrants et les collégiens

       
  • #2753467

    les prix du gaz et de l’électricité ont augmenté respectivement de 80% et 60%. Vite, renationalisons !

    — Adrien Quatennens

    d’accord avec toi camarade !

    alors ALLIANCE OU PAS ALLIANCE pour virer Macron ???

     

    Répondre à ce message

  • #2753753
    Le 28 juin à 07:16 par Palm Beach Post : "Cult !"
    En bref – Samedi 26 juin de l’an de grâce 2021

    66 %
    d’abstentions ?

    à moins d’être aveugle,
    on comprend qu’il y a un problème

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents