Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En pleine réunion de l’APEC, Obama tente le forcing pour imposer le TPP

La réunion annuelle de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation, alias Coopération économique Asie-Pacifique) se tient depuis lundi 10, jusqu’à aujourd’hui 12 novembre à Pékin. Cette rencontre vise principalement à lancer une première étude stratégique pour mettre en place une zone de libre-échange pour l’Asie-Pacifique (FTAAP).

Cette étude stratégique devrait être poursuivie pendant deux ans, avant que ne s’engage un processus effectif de négociations. La démarche est très officiellement soutenue par la Chine, qui y voit une façon de renforcer son influence dans les pays de la zone, en abaissant les barrières de toutes sortes mises à ses exportations.

Mais les autres pays eux-mêmes n’y sont pas hostiles. Ils espèrent en effet profiter de l’élan de croissance impulsé par un pays qui est désormais reconnu comme la première économie du monde. La Russie fait partie des membres envisagés pour la FTAAP. Elle n’y sera pas hostile non plus. Les projets de coopération russo-chinoise déjà programmés au sein du bloc BRICS ne pourront que gagner à s’étendre à la région Asie-Pacifique.

Mais ce projet de FTAAP viendra directement concurrencer celui de Trans-Pacific Partneship (TPP), que Washington promeut depuis quelques mois, et que Barack Obama est venu personnellement défendre à Pékin. Le TPP sera pour la zone Pacifique le pendant du TransAtlantic Trade and Investment Partnership (TTIP), que l’Amérique cherche activement à imposer à l’Europe. Les deux projets suscitent de plus en plus de réticences de la part des pays visés, tant en Europe qu’en Asie : ils y voient le démantèlement des protections légitimes au profit des multinationales américaines, protections qu’ils veulent conserver pour pouvoir faire face aux ravages de la mondialisation. Concernant le TPP, l’orientation quasi militaire antichinoise est parfaitement visible. La Chine, comme la Russie, en sont d’ailleurs exclues.

Lire l’intégralité de l’article sur vineyardsaker.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La bataille des clans pour s’assurer des positions et des intérêts stratégiques dans la gouvernance mondiale. D’ailleurs une chose intéressante, les États-Unis et la Chine viennent de conclure un accord bilatéral gigantesque pour le climat et la Chine a officiellement décidé d’ouvrir ses banques et ses fonds de pension aux investisseurs internationaux(les fameux parasites qui contrôlent l’Occident) !
    La mise en place de la gouvernance mondiale s’accélère et la place de la Chine dans ce processus est de plus en plus dévoilée !

     

    • #1027848
      le 12/11/2014 par Serge Karamazov (aucun lien, j’suis fils unique)
      En pleine réunion de l’APEC, Obama tente le forcing pour imposer le (...)

      Moui, bof, on disait la même chose de la Russie et de poutine il y a peu...et depuis, même Hillard a revu ses positions.


    • C’est malheureusement une conséquence à craindre. Les "parasites qui contrôlent l’Occident" ont échoué sur la Chine et ont peut être prévu de les intégrer dans leur gouvernance mondiale, faute de les exclure, en leur laissant une part du gâteau à la hauteur de leur puissance. Qui n’en voudrait pas d’ailleurs ?
      La Chine est tout à fait bonne pour un bon gros système capitaliste, vu comment ils traitent leur population, l’esclavage gigantesque des ouvriers, c’est quasi-parfait.


    • balance tes sources Serge(il n’y en n’a pas car Hillard n’a jamais changé sa position) et un petit article pour toi qui confirme la bataille des clans(concurrence) via l’établissement d’accords de libre-échange rivaux >>http://french.ruvr.ru/2014_11_11/ph...
      Poutine s’est bien évidemment rangé coté chinois !


    • La Chine veut avoir son lot de pays satellites, c’est normal. Nous revenons au bon vieux temps de la Guerre Froide, avec propagande accrue, menaces et tout le toutime, les camps n’ont d’ailleurs pas beaucoup changé. Les chinois capitalistes, ce n’est pas nouveau, cela fait des années que le communisme est un image de façade. Et en toile de fond, on voit les Etats-Unis qui veulent créer une zone de libre-échange Asie-Amérique-Europe.


    • #1028060
      le 12/11/2014 par Serge Karamazov (aucun lien, j’suis fils unique)
      En pleine réunion de l’APEC, Obama tente le forcing pour imposer le (...)

      @ veritas (qui ne détient pas vraiment la vérité)

      C’est Soral qui a expliqué dans une de ses conférences qu’il a posé des questions à Hillard sur le fait que l’occident cherche désespéramment à dézinguer Poutine, et que Hillard a admis en privé, surtout après l’épisode de Crimée, qu’il avait plus ou moins revu ses positions.

      Ce serait bien que vous cessiez un peu de confondre vos vérités avec la vérité et que vous vous intéressiez un peu plus à ce que disent les autres.


    • Sans te manquer de respect Serge, merci pour ton information mais sa n’enlève rien a ce que j’ai expliqué, je vais même sortir un fait divers de ce sommet qui veut tout dire en ce qui concerne Poutine, regarde qui est assis a coté de Poutine pendant son speech a L’APEC sur l’article que je t’ai référé, nulle autre que Oleg Deripaska, un juif russe milliardaire... pourquoi je ne suis pas surpris de voir un juif dans l’ombre de Poutine a ce sommet mondialiste...
      Je sais que c’est dure a admettre mais Poutine met en place une Union supra-nationale comme l’UE, une copie de l’UE... vous qui détestez tant l’UE que vous faut-il de plus pour comprendre !? Il y a une bataille d’influence entre les différents morceaux de la gouvernance mondiale en formation, c’est un fait et non mon opinion !


    • #1028158
      le 13/11/2014 par Serge Karamazov (aucun lien, j’suis fils unique)
      En pleine réunion de l’APEC, Obama tente le forcing pour imposer le (...)

      @ Veritas

      Arrête, tu t’enfonces ! Poutine ne dirige pas un site internet dissident, mais un pays qui a de multiples intérêts, de multiples opinions internes et qui, n’ayant pas un gouvernement composé uniquement de Veritas, dira forcément un jour quelque chose qui ne te conviendra pas, mon petit.
      C’est comme ceux qui disent que Poutine est ultra-sioniste parce qu’il est allé signer des contrats en israël : il faut faire des affaires avec tout le monde. Ceux qui n’ont jamais dirigé un pays devraient s’abstenir de parler de ce qu’ils ne connaissent pas.
      Quant à l’union trans-nationale voulue par Poutine lorsqu’il essayait d’avoir une approche amicale de l’UE...franchement, maintenant que le TAFTA va être mis en place et que l’UE a interdiction de commercer avec la Russie : c’est un peu grillé comme projet, non ?
      Là, désolé mais ton délire sur "qui-qu’est-assis-à-côté-de-Poutine" est du même acabit que la crise engendrée (surtout chez les journalopes) par le fait que Poutine aurait "dragué" la femme du président Chinois. Dommage, tu donnais une belle illusion de crédibilité mais...les illusions finissent par forcément par s’envoler. Surtout quand s’abaisse au niveau des journalopes (puisque tu mets, ailleurs, sur le même pied d’égalité Russia Today et BFMtv, ce qui prouve que tu n’as rien à prouver)...

      Je te suggère d’aller écouter la dernière émission de Méridien Zéro avec Pierre-Yves Rougeyron qui parle, sans manichéisme, de qui est Poutine.


  • Sur l’échiquier du règne planétaire ce sont maintenant lesTitans qui s’affrontent illustrant ainsi la mythologie grecque pour le contrôle du Monde !!!...
    Mauvais temps pour les Hommes !!!....

     

  • Je partage l’opinion de Serge, et je m’en fou qu’un juif soit aux côtés de Poutine ! Et alors ! Poutine travaille pour son pays et il n’y a pas de raison que des juifs ne travaillent pas pour la Russie. C’est ce qui fait la force de Poutine, il est pragmatique, calme, animé par la raison et patriote. D’ailleurs en France on se demande bien qui pourrait travailler pour se gouvernement fantoche élu par une bande d’andouilles ! Ce sont ces abrutis de Gauchistes au PS qui ont choisi hollande, en gros le peuple de gauche. C’est vrai après tout ils avaient d’autres choix (à débattre, je préférais la maire de Lille)...Je reviens donc sur le constat de départ. Le respect et la coopération se gagne, si la communauté organisé vote "Le Grand Israël" c’est peut être aussi par un mépris parfaitement justifié conte le peuple France bobo et débile de se pays. Les Français et parfois je le pense ont se qu’ils méritent.


  • Les « Traités inégaux »,appelés ainsi par les chinois, forment un ensemble signés au xixe siècle, imposés à la Chine par les puissances occidentales colonisatrices de la région. Signés à l’issue de défaites militaires, beaucoup de leurs clauses sont unilatérales, et visent à imposer à la Chine une « ouverture » qu’elle refusait. Les différents points de ces traités font comprendre le qualificatif d’« inégaux » et ils sont à comparer au TTIP …

    1° « Des enclaves territoriales sont concédées aux puissances étrangères, pour y établir leurs comptoirs, sous leurs propres législations ». L’Europe n’est qu’un faux nez de l’Amérique et de ses gangsters qui ont déjà l’exterritorialité depuis belle lurette et des tribunaux échappant aux lois nationales seront ces enclaves.

    2° « La puissance étrangère importe et exporte librement en Chine » ; C’est l’objet central du TTIP obsession de l’Amérique depuis sa naissance, et qui a détruit les sociétés européennes.

    3° « Un droit de séjour de missionnaires en Chine est instauré » ; La propagande américaine, les séries télévisées débiles, et les missionnaires évangélistes escrocs, ont déjà déferlé.

    4° « Obtention de services consulaires compétents ». L’OTAN sert de service consulaire militarisé aux USA et de toutes les manières elle espionne toute l’Europe de chez elle sans bouger un espion

    5° « Le développement de tout type de commerce, notamment de l’opium » Triste réalité sans qu’il soit besoin d’insister. « Abrutis l’ennemi et tu le vaincras ! ».

    6° « Le droit de la navigation intérieure » ; comment empêcher un navire US de remonter le Rhin (dont toutes les villes ont déjà été rasées une fois par les américains) ou la Seine.

    7° « Le droit légitime de monopoliser le marché ». Déjà presque réalisé en Europe dont les états sont incapables de faire payer des impôts à des entreprises américaines monopolistiques (ex : Google).

    8° « Les droits des travailleurs à l’étranger (appelés les coolies) » ; les petits cadres français qui sont fiers d’aller « se vendre » à San-Francisco comme « coolies » des yankees ou de leur servir de maître d’hôtel de luxe.

    9° « le privilège d’extraterritorialité ». Il est réalisé par la création de tribunaux « offshore » échappant aux législations nationales, comme garanties contre les juges nationaux qui auraient le mauvais goût de se révolter.

    Conclusions : la Chine de l’impératrice Tseu-Hi et de son neveu Pou-yi, étaient une puissance par rapport à l’Europe d’aujourd’hui.