Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Azerbaïdjan abat un hélicoptère militaire arménien

Les forces azerbaïdjanaises ont abattu mercredi un hélicoptère militaire arménien, l’un des incidents les plus graves depuis la fin en 1994 du conflit qui a opposé l’Azerbaïdjan à l’Arménie concernant la région disputée du Nagorny-Karabakh, a-t-on appris de sources concordantes.

« Le 12 novembre, un hélicoptère de combat Mi-24 a tenté d’attaquer les positions de l’armée azerbaïdjanaise près de la région d’Agdam (dans le Nagorny-Karabakh). L’hélicoptère a été abattu par l’armée azerbaïdjanaise », a annoncé le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

Selon Bakou, les débris de l’hélicoptère sont tombés sur le territoire du Nagorny-Karabakh, une région séparatiste peuplée en majorité d’Arméniens au coeur d’un conflit larvé qui empoisonne les relations entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Le ministère de la Défense (séparatiste) du Nagorny-Karabakh a confirmé que l’hélicoptère appartenant aux forces de ce territoire avait été abattu par l’armée azerbaïdjanaise pendant qu’il « effectuait un vol d’entraînement dans le cadre d’exercices militaires ». Les Azerbaïdjanais « continuent de tirer abondamment dans la direction du site du crash avec différentes armes de petit calibre », a ajouté ce ministère.

Les accrochages se sont multipliés ces derniers mois dans la région du Nagorny-Karabakh, les deux camps s’accusant mutuellement d’y déclencher des attaques qui ont fait plusieurs dizaines de morts depuis août.

Rattaché à l’Azerbaïdjan à l’époque soviétique, le Nagorny-Karabakh a été l’enjeu d’une guerre qui a fait 30 000 morts et poussé des centaines de milliers de personnes à l’exode entre 1988 et 1994.

Un cessez-le-feu a été signé en 1994, mais Bakou et Erevan n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le statut de la région, qui reste une source de tensions dans le Caucase du Sud, une zone stratégique située entre l’Iran, la Russie et la Turquie.

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur les séparatismes régionaux, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.