Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien avec Zohra Mahi, auteur de Dieudonné, la parole est à la défense

Propos recueillis par Kontre Kulture

Entretien avec Zohra Mahi, qui fut l’avocate de Dieudonné, autour de son livre Dieudonné, la parole est à la défense, publié aux éditions Kontre Kulture.

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quelles sont les raisons "pas avouables" dont Zohra Mahi parle ?

     

  • Un geste courageux, juste et respectable !!!...


  • Très bon entretien.

    Merci Maître.


  • On peut s’étonner des nombreux dysfonctionnements au sommet de la pyramide, des collusions medias-magistrats-politiques mais je crains qu’en cette période de crise multiple l’on assiste davantage à des décisions anticonstitutionnelle, arbitraire ou que sais-je.

    Il est quand même question de prison pour Dieudonné et Soral ! Invraisemblable pour le pays berceau des droits de l’Homme. Apres les procès de Moscou, les liquidations physiques ?
    On en n’est pas encore là mais c’est inquiétant quand même !

     

    • Ce qui et invraisemblable c’est que ce pays ait pu se retrouver gouverné par la bande de cafards actuelle avec des collusions multiples au sein d’institutions tout aussi diverses et variées et que cette agrégation de cancrelats ait pu nous amener où nous sommes rendus actuellement : dans un monde surréaliste.


  • encore une pro-FNL réfugiée en France.

     

    • D’abord, bien ou pas bien, on dit : "FLN".

      Ensuite, si, à l’inverse de Charles de Gaulle, tu penses que l’Algérie doit, à nouveau, devenir le 98ème (dans la nomenclature actuelle) département français, il faudra que tu fasses comme l’empereur romain Caracalla, en 313, qui accorda la pleine et entière citoyenneté romaine à TOUS les colonisés de l’empire (c’est-à-dire toute la bordure méditerranéenne colonisée). Pas juste un décret Crémieux, tu vois ?

      Pour citer un article lu sur ce site même, liant ici J.-P. Brighelli : "Qui donc a dit : "Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne" ? De Gaulle, bien sûr - et je laisse le lecteur curieux chercher la suite de la citation. "

      Sinon, c’est que tu as un problème avec Charles de Gaulle, ce qui est ton droit le plus absolu.

      La France s’est nourrie des conquêtes impériales pour goinfrer les capitalistes qui dirigeaient le pays et ne voulaient pas payer plus pour augmenter les conditions de vie des indigènes français (appelons-les comme ça, cynisme de circonstance). Big up, Jules Ferry, François Hollande t’a plussé sur son compte Facebook :/

      Après, il y a tant à dire sur l’Algérie... Mais c’est le lot normal, et le passage obligé, des colonisateurs que de gloser sur leurs colonies.

      Il faut choisir : on aime être un empire dominateur et brutal, et dès lors, tu es déplacé ici ; ou bien on croit aux relations équilibrées entre nations, au sein d’alliances intelligentes et équilibrées de toutes sortes, et de protocoles diplomatiques, commerciaux et militaires.

      Et, à propos de colonialisme français, qu’est-ce que tu pense de "L’Armée syrienne libre" en ce moment ?


    • Je pense pas que c’était le but de valider l’Algérie coloniale 50 ans après. Il dit juste qu’on en a marre de voir des partisans de l’étranger s’installer en France (voire manger dans la main) après l’avoir véhément crachée. Au moins contrairement aux lobbys, elle bosse, mais c’est un peu pareil que voir un avocat israelien. Ce qui intéresse Madame le maître c’est les palestiniens et Alger. Quand je pense à tout le barouf que certains français font sur la traitrise des harkis je ris jaune !



      on aime être un empire dominateur et brutal, et dès lors, tu es déplacé ici ; ou bien on croit aux relations équilibrées entre nations, au sein d’alliances intelligentes et équilibrées de toutes sortes, et de protocoles diplomatiques, commerciaux et militaires.



      C’est assez vrai mais assez limité aussi. Les relations d’échanges sont ardues à équilibrer. Il y a quand même un rapport dominant/dominé et ça se sent encore avec l’Algérie (dumoins dans vos dires). Les guerres d’empire ça a toujours existé, libre a chacun de lutter pour sûr. Mais faire de l’indignation en rendant la France/occident comme méchant historique univoque (surtout si t’es français on va dire), c’est comme cracher sur les empires conquérants et coloniaux des Arabes. Je te concède volontiers quand même que le pouvoir de décision est même plus national aujourd’hui.


  • Excellente Me Mahi,
    verbe alerte, calme confiance, belle alliée.
    Belle stature.

    Se rappeler toujours du 14/01/14 où Manuel Slave (prononcer à l’anglaise) tordit le bras du Conseil d’État, sans précédent. Et peu à venir on l’espère.

    Ce qui m’inquiète le plus, c’est que j’ai intérieurement *intégré* comme normal, finalement, qu’un Bernard Stirn fasse des heures sup’ - en dehors de toute légalité - pour M. Slave à la demande.
    Et que, par la condamnation de Dieudonné ce jour-là, j’ai bien voulu assister au déni de mes propres petits droits de prolo, à moins de 1 100 €/mois, mais citoyen censé être protégé par la République française.

    C’est clair que je ne me sens plus protégé ni par mon gouvernement, ni par mon système judiciaire, ces temps-ci.
    Et pourtant, je n’ai pas de comptes en Suisse dont je voudrais me débarrasser, ni de fausses factures avec aucune agence de communication.

    Allez comprendre.

     

  • Un monsieur, capable d’utiliser abusivement tous les moyens pour empêcher un citoyen d’utiliser les instruments légitimes garantis par la Justice Françaises pour se défendre, a-t-il le droit d’être ministre et mieux premier ministre ? C’est très grave pour la FRANCE !