Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Et Tsahal ça te rappelle quoi, résilient ?

Boris Cyrulnik : « Les djihadistes me rappellent les nazis »

Que vous inspirent les guerres qui ravagent l’Irak, Gaza, l’Ukraine ?

L’été est meurtrier parce que les idéologies sont redevenues meurtrières. La violence, jusqu’aux années 60, était adaptative. J’ai connu l’époque où les ouvriers travaillaient douze heures par jour et six jours par semaine. Le travail était violent, les rapports sociaux aussi. Quand je suis venu au monde, en 1937, il n’y avait pas de caisse de retraite, pas de sécurité sociale, donc la violence des hommes était une valeur pour s’adapter à la violence du monde. Les femmes méprisaient d’ailleurs les hommes non violents. Elles les appelaient femmelettes, omelettes… Les mères méprisaient leur fils s’il n’était pas bagarreur. Et puis, après les années 60, il y a eu la croissance économique et l’émergence des droits de l’homme. On s’est demandé alors si la violence était vraiment, dans notre société, une manière de vivre ensemble et d’être heureux.

La violence a commencé à être mal vue ?

La violence n’était plus adaptée à un contexte de paix. On s’est rendu compte qu’elle n’apportait que du malheur : violence conjugale, violence familiale, violence culturelle, violence de la guerre. La violence que l’on voit ressurgir aujourd’hui n’est pas due à une réadaptation à un contexte de violence, mais à l’émergence d’une idéologie totalitaire : l’islamisme, le djihadisme. On voit réapparaître la violence la plus effroyable pour défendre un Dieu. C’est un retour à la barbarie.

En Irak, les djihadistes de l’Etat islamique ont une logique purement nazie : ils exterminent les autres, qu’ils soient chiites, alaouites, yazidis, chrétiens…

On retrouve le nazisme des années 30 : les mêmes mots, les mêmes phrases, les mêmes images. Les islamistes répètent un discours totalitaire : il n’y a qu’un Dieu et il n’y a qu’une vérité, c’est la nôtre, c’est celle de notre chef. Si vous ne vous soumettez pas, vous n’avez pas le droit d’exister. Mais si moi, djihadiste, je tue un enfant, c’est pour la gloire d’Allah, ce n’est pas grave. La gloire d’Allah est quand même supérieure à la mort de 1000 enfants !

Les islamistes tuent sans états d’âme ?

Il y a une formule qui s’applique bien en l’occurrence, c’est celle de La Boétie, le copain de Montaigne. Il parle du bonheur dans la servitude volontaire. Pourquoi les hommes éprouvent-ils un tel bonheur à se soumettre ? Parce que dès qu’on s’engage dans un groupe, que ce soit chez les nazis, les communistes ou les djihadistes, on n’a plus d’angoisse. Tous les criminels de guerre disent la même chose : « Je n’ai fait qu’obéir, donc je ne suis responsable de rien. » Cette perte de jugement apporte un grand bénéfice psychologique. C’est un tranquillisant.

Vous avez vécu ce face-à-face avec le mal, à 6  ans, quand vous avez été arrêté par les nazis à Bordeaux, mais vous avez réussi à vous échapper.

Je suis juif et j’ai été arrêté pour être envoyé à Auschwitz, à l’âge de 6 ans et demi. La dame qui me cachait a dit au milicien nazi : « Si vous le laissez vivre, on ne lui dira pas qu’il est juif », mais il a répondu : « Si on le laisse grandir, il deviendra un ennemi de Hitler. » C’est ce qu’on dit aujourd’hui aux djihadistes : « Tuez-les tous ! »

Le djihadiste prend du plaisir à égorger un enfant ou un journaliste ?

Il trouve son bonheur dans la servitude. Il sait aussi que, s’il ne l’égorge pas, il sera obligé de quitter son groupe. Si vous répétez comme un perroquet la voix du maître, du chef vénéré, tout ira bien pour vous. Mais si vous ne répétez pas exactement la voix du maître, ou si vous ne faites pas exactement ce qu’il veut, vous serez liquidé.

Les islamistes enlèvent les femmes pour les vendre comme esclaves. D’où vient cette haine des femmes ?

La religion qui a le plus protégé les femmes, c’est le christianisme, parce qu’il y avait la Vierge Marie. J’ai un peu de mal à comprendre la violence des djihadistes contre les femmes, de même que j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi il y a tant de femmes qui sont séduites par les djihadistes.

C’est encore la passion de la servitude ?

Ça me rappelle le nazisme, là aussi. Les nazis avaient un mépris incroyable pour les femmes : ils les traitaient de juments, de poules. Pourquoi ont-elles voté pour le nazisme ? Parce que le nazisme leur promettait mille ans de bonheur. Le même discours que les djihadistes ! Si vous vous voilez, vous serez une femme vertueuse, on va vous respecter, vous serez plus près de Dieu. Beaucoup de femmes appellent cela le féminisme djihadiste. Vous comprenez cela, vous ?

Les femmes esclaves sont réservées au chef ou livrées au groupe de combattants ?

Lévi-Strauss disait qu’on fait circuler les femmes pour faire du social. On les marie au gré des nécessités : tu épouseras Untel parce qu’il a un champ voisin du mien, parce que c’est le fils d’un roi qui nous permettra d’éviter la guerre… En donnant les femmes, on assure la paix sociale. Mais ça implique que la personnalité des femmes n’existe pas. C’est encore plus vrai pour les femmes réduites en esclavage.

Comment des filles qui ont vécu en France peuvent-elles sombrer dans l’islamisme ?

La faute de notre démocratie, c’est de ne pas avoir assez respecté les origines des gens, qu’ils soient Maghrébins, Polonais, juifs ou Africains. Il y a un phénomène de déculturation, une amputation de la personnalité. Ils vivent en France, donc ils doivent apprendre la langue, respecter les lois et même les rituels, y compris dans le domaine de l’habillement, qui est un langage commun. Mais il faudrait leur dire aussi : « Soyez fiers de vos parents, de vos grands-parents, de votre histoire. »

Les djihadistes tuent, mais ont aussi le goût du martyre.

Les chrétiens ont gagné leurs galons quand ils ont été persécutés, à partir du quatrième siècle. Toute l’imagerie chrétienne est fondée sur la persécution : au départ, il y a quand même un homme qui est crucifié ! Se dire persécuté, aujourd’hui, c’est provoquer l’indignation qui va rallier toutes les braves âmes. Depuis la guerre de 1967 où les Israéliens ont été incroyablement vainqueurs, j’appelle cela malheur aux vainqueurs ! Dans notre culture qui refuse la violence, on ne s’identifie plus aux vainqueurs, mais aux vaincus.

Le massacre de Gaza, où plus de 2000 Palestiniens ont été tués, c’est une défaite pour Israël ?

C’est une victoire militaire, mais une défaite sur le plan émotionnel. Quand je vais en Israël, que me disent les Israéliens ? On est obligés de se défendre comme cela, parce que, de toute façon, on ne peut pas être haïs davantage. Les bombardements israéliens dans la bande de Gaza étaient insupportables à voir, ils ont touché des êtres humains, des femmes, des enfants, mais il faut dire aussi qu’en Cisjordanie il y a une croissance de 5 %, des bourses pour les étudiants palestiniens… Ce qu’on voit à la télévision, c’est la manipulation de l’émotion, comme les nazis le faisaient quand ils montraient des gros juifs avec un cigare et un haut-de-forme, assis sur des paquets de dollars.

Pourquoi cette régression intégriste qui enflamme la région ?

C’est la victoire de la pensée paresseuse. Le mot que répètent les djihadistes, c’est humiliation. L’humiliation des Allemands au traité de Versailles a été récupérée par Hitler pour légitimer le nazisme. Les djihadistes parlent tout le temps de l’humiliation. Se présenter en victime, c’est une manière de légitimer sa propre violence. C’est comme dans les cours de récréation : « C’est lui qui a commencé, Madame, je n’ai fait que me défendre. »

Le djihadiste qui va se faire exploser en Irak, il va au bout de la soumission et du plaisir ?

Oui, il y a une érotisation de la mort. Les groupes d’extrême droite ont toujours érotisé la mort. Quand l’écrivain japonais Mishima se fait seppuku, c’est son meilleur ami qui lui tranche la tête. C’était son amant. Se faire décapiter par celui qu’on aime, ce n’est pas beau ? (Sourire.)

Il y a une homosexualité refoulée chez les djihadistes ?

Si vous dites cela à un djihadiste, votre espérance de vie sera très brève ! (Rire.) Lacan a parlé d’un refoulement sexuel tel qu’il mène à l’intégrisme religieux. Je pense que les djihadistes aiment la mort. Les SS disaient : « Vive la mort ! » Eux, ils aiment la mort, celle qu’ils donnent et celle qu’ils reçoivent. C’est un acte d’érotisme sadique. D’ailleurs, il y a des mises en scène sadiques : la décapitation, le goût de l’image que l’on retrouve aussi chez les pédophiles.

Vous n’êtes pas surpris par le silence des féministes européennes face au sort des femmes ?

Depuis quand s’indigne-t-on du massacre des chrétiens et des chrétiennes ? Depuis quelques jours ! Depuis quand dure-t-il ? Depuis vingt ou trente ans. Pourquoi a-t-on laissé se développer le mouvement djihadiste, qui est une menace totalitaire planétaire ?

Pourquoi ce retour de la barbarie ?

Je pense qu’on ne sait pas vivre en paix. On est plus doué pour vivre dans la guerre, même si ça nous fait souffrir, que pour vivre dans la paix. Parce que pour vivre en paix, il faut prendre l’initiative du bonheur. Il faut organiser des fêtes, il faut parler gentiment, il faut chercher à comprendre l’autre, cet autre qui n’a pas la même couleur de peau que moi, pas la même religion, pas le même niveau social. Je dois me décentrer empathiquement de qui je suis pour me représenter qui il est.

Le djihadiste n’est pas dans cet état d’esprit.

La seule chose qu’il fait, c’est de dire : « J’ai raison et j’impose ma loi. » La preuve qu’on ne sait pas vivre en paix, c’est qu’en période de paix les garçons passent leur temps à se mettre en danger. Ils se lancent d’un pont avec un élastique et, ensuite, ils sont en pleine euphorie. On a besoin de danger, on a besoin d’excès. Le jour où je me suis balancé du pont, j’ai été plus fort que ma peur.

Vous ressentez une forme d’angoisse devant l’évolution du monde ?

Une angoisse, non, mais plutôt une immense tristesse. Parce que j’ai déjà connu cela dans mon enfance et, maintenant que je marche vers ma 78e année, je vois réapparaître le même processus sous un autre nom. Tous nos efforts de paix, tous nos efforts d’égalité entre nous et avec les femmes, je vois qu’ils sont désormais menacés. Tristesse, désespoir… Ce n’est pas une angoisse, c’est de l’ordre du désespoir.

Mais vous gardez espoir ?

Les tyrans finissent toujours par mourir. Si les djihadistes imposent leur terreur, il y aura des gens intelligents qui vont s’organiser, qui vont faire un réseau de résistance, érotiser leur courage, érotiser leur résistance. On aura un nouveau cycle, de nouveaux héros, de nouveaux résistants. Et dans vingt ans, les djihadistes seront finalement vaincus. On fera de belles pièces de théâtre et de beaux récits mythiques pour glorifier leur combat, comme on en fait aujourd’hui pour glorifier ceux qui ont résisté au nazisme.

Les Américains et les Français ont pris fait et cause, d’emblée, pour la révolte contre le régime laïc d’Assad. Ce n’était pas une faute ?

Bien sûr ! Je ne suis pas très expert en politique, mais je connais bien les pays arabes où je vais très souvent. Si George Bush m’avait téléphoné, je lui aurais dit de ne pas aller en Irak. Il ne m’a pas téléphoné, il est allé en Irak et il a déstabilisé tout l’équilibre fragile de la région.

Vous êtes croyant ?

Non.

Mais vous êtes attaché à la tradition juive ?

Non. Je la connais à peine. Je suis juif parce que mes parents l’étaient et parce que, si je ne le disais pas, j’aurais l’impression de les trahir.

Les victimes des islamistes pourront-elles surmonter leur traumatisme ?

Oui, c’est le principe de la résilience. Quand j’ai échappé aux nazis, j’avais 6 ans et demi. Dans mon esprit d’enfant, j’avais triomphé de l’armée allemande. J’étais plus fort que l’armée allemande ! J’en étais fier et ça m’a beaucoup aidé dans la vie. Les épreuves les plus terribles nous donnent aussi de la force.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #950629
    le 31/08/2014 par Sacré-Coeur
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    Cyrulnik n’est pas mauvais quand je l’écoute parler, quelqu’un a lu ses bouquins sur la résilience ? Est-ce qu’on peut appliquer ses idées à l’échelle d’un peuple ?...

     

    • #951137

      Oui j’ai lu ses livres sur la résilience..... bonne analyse ..... Mais rien de nouveau, comment faisaient ceux qui n’avaient pas lu les ouvrages sur la résilience ......
      La plupart des individus appliquent ses idées instinctivement, c’est une question de survie .......
      Tous ceux qui ont souffert sont obligés soit de mourir ou de vivre .....donc un travail personnel est nécessaire, la plupart du temps sans aucune aide ....
      Dans ses discours, Cyrulnik a toujours un ton apaisant ....
      Quant au reste, je ne suis pas d’accord sur sa vision de tous les évènements


    • #951167

      Je crois qu’après cette Ode à la connerie présentée ici, tu ne trouveras plus jamais un sympathisant E&R ayant lu ses bouquins ;)
      Amicalement


    • #951392
      le 01/09/2014 par Christian 4TT4LI
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      Cyrulnik a juste enfoncé une porte ouverte étiquetée par lui de "résilience" en exploitant le filon. Il s’agit de la capacité pour beaucoup de surmonter les difficultés de la vie dès le plus jeune âge et d’en sortir fortifié. Un charlatan propulsé par son réseau qui va de pair avec l’abrutissement de masse. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.


  • #950649

    Qu’est ce que c’est que ces conneries ?!


  • #950654
    le 31/08/2014 par Thémistoclès
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    Cyrulnik me semble en progrès.

    Il reste que le point de Godwin est atteint dès la 2e réponse et que le point de Thémistoclès (citer Staline, le Goulag, l’ Holodomor …) n’est pas même esquissé.

    Rappels :
    l’Holodomor c’est environ 7 millions de chrétiens génocidés,
    le Goulag c’est de 60 à 66 millions de morts.


  • #950656
    le 31/08/2014 par 4 de 175
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    Le djihadiste te répondras certainement par une spécial dédicace à la Germain Gaiffe, t’es gentil, tu rentres chez toi et ne reviens pas !

     

    • #950945

      Exact !!! Quelle connerie ce mec... Ce que j’ai compris c’est nazis, nazis, nazis, nazis hitler, extreme-droite etc etc. Certains djihadiste ont commis des chose horrible mais n’ont jamais égorgé des enfants menteur ! C’est comme le pseudo génocide des chrétiens que tous les médias répétaient à l’unisson alors que le patriarche Sako d’Irak à démenti le massacre et la torture des chrétiens. Et pour le "le christianisme est celui qui a le plus défendu la femme" quelle connerie de plus. L’Islam est la première et unique religion a avoir donné des droits à la femme. Alors qu’en occident la femme n’avait que la valeur d’un bien matériel. L’église elle-même affirmait que la femme ne pouvait pas avoir une âme et allait jusqu’à affirmer que la femme est la complice de Satan car elle a poussé Adam à croquer dans la pomme. Donc, par conclusion "la femme est la responsable de la perte du paradis à l’homme". Alors que l’Islam dément catégoriquement cette histoire. Pourquoi ne dit-il pas que le prophète Mohammed a dit que " le meilleur des hommes est celui qui traite le mieux les femmes" ? Il doit surement pas connaitre ce récit ! Pourquoi il ne dit pas que dans le Coran Allah dit que l’homme et la femme sont égaux et que les meilleurs d’entre-eux sont ceux qui les plus pieux ? Pourquoi il ne dit pas que dans le Coran une sourate entière est consacrée à Marie la mère de Jésus et que qu’Allah dit que c’est la meilleur des femmes qu’il a crée ? Pourquoi il ne dit pas que c’est grâce à une femme, la propre femme du prophète que de nombreux hadiths sont parvenu jusqu’à nos jours et qu’elle fut elle, cette femme qui a enseignée le Coran et les hadiths aux nombreux compagnons du prophètes ? Si des injustices sont commise envers les femmes par des gens dit musulmans, ils ne le font pas au non de l’Islam mais de leur propre intérêts. Il faut avoir un minimum d’honnêteté toutes les libertés, droits que les femmes d’aujourd’hui disposent en occident n’ont rien à voir avec le christianisme. Elles ont gagné ces libertés par plusieurs mouvements dit révolutionnaire qui le dernier en date est celui de 1968. Hypocrites !!!


    • #951178

      @Ali

      Au lieu d’y aller de votre inutile diatribe envers le christianisme, vous feriez mieux de vous demander pourquoi toutes ces personnes tournent subitement leur veste ces derniers temps concernant cette religion pour essayer d’y voir plus clair sur le jeu de nos chers mondialistes...


    • #951227

      @Mika

      dans le mil, c’est pas avec 6 millions d’Israéliens qu’on peut mettre la pâtée à 300 millions d’arabes.

      mais malheureusement faut pas trop compter sur l’intelligence proverbiales des musulmans (des arabes en fait), la Genèse ne décrit elle pas Ismael comme un âne en furie ? les experts en Thorah le savent bien et incitent ces derniers à la connerie pour les rendre détestables auprès des autres et avec un certains succès, d’autant plus que ceux qui font les cons se sentent investis d’une mystique coranique sure et certaines.

      @Ali
      Oui l’Islam a inventé l’aspirateur, que dis-je il l’a fait descendre sur la kaaba


    • #957000
      le 06/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      @Ali : le prosélytisme fait dire beaucoup de connerie ! La femme n’était pas, n’est pas, et n’est pas prête d’être légal de l’homme dans votre religion, la législation coranique la confère au rôle d’éternelle mineure dépendante de son père puis de son mari et éventuellement de son beau-frère ou de son fils par la suite (quand le père meurt, le fils hérite de suite de la fortune familiale et prend sa mère en charge et sa soeur si elle n’est pas marié). En théorie elles n’ont toujours pas plus de droits légaux que chez nous au Moyen-Age et dans la pratique, nos femmes avaient plus de liberté que les votre à cette époque. Si vous ne me croyez pas, vous n’avez qu’à regarder le comportement des membres de votre communauté qui ont des soeurs et qui estiment avoir leur mot à dire dans la plupart des aspects de leur vie. C’est vous l’hypocrite !


    • #957002
      le 06/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      Toutes les religions abrahamiques infantilisent la femme à un niveau plus où moins élevé, c’est lié à la mythologie de la Génèse. Certaines ont juste adouci plus que d’autre leur dévalorisation au fil de siècle.
      Chez les chrétiens, c’est la veuve qui hérite depuis toujours, les enfants peuvent avoir une partie tout de suite mais pour se partager la totalité ils doivent attendre de perdre leur mère.


  • #950673

    Cet homme est d’une incroyable mediocrite.
    Merci a E&R pour ce beau specimen.
    Le passage sur la victimisation est excellent. Le pauvre bougre ne realise pas qu’il s’introduit lui meme une grosse quenelle.
    Et ta communaute garcon ? Et toi ?
    Il aurait pu parle du travail d’amateur des musulmans dans leur tentatives de se faire passer pour des victimes. Mais non, il n’a meme plus conscience qu’il rappelle en permanence son propre passe de victime.


  • #950679

    ce bon monsieur , ferait bien de s’intérresser au sionisme , ça lui permettrait d’avoir une vision un peu moins étriquée et exaltée de la "démocratie".

    je trouve génant que ce genre de personnes se "réclamant" de la psychologie ou autres "developpement personnels" soient aussi prompts à se lacher sur l’islam , tout en en occultant ceux qui financent les fanatiques ect...

    à jouer le jeu des medias tv dans l’exercice de l’amalgame (peut étre se dit il que les gens sont des imbéciles et qu’ils ne chercheront pas les causes..).
    cette malhonnetetée est symptomatique d’un conformisme collaborateur , ça sent l’interview sur commande qui permet de rameuter à la cause israélienne les personnes ne s’interressants pas à la politique , mais qui cherchent un avis (des mots valises) pour ne pas rester muets lors de discussions mondaines..

    - "Pourquoi cette régression intégriste qui enflamme la région ?

    C’est la victoire de la pensée paresseuse. " = cas d’école du mr qui se définit ...

    — et pour finir ...
    "Mais vous êtes attaché à la tradition juive ?

    Non. Je la connais à peine. Je suis juif parce que mes parents l’étaient et parce que, si je ne le disais pas, j’aurais l’impression de les trahir."

    plus ou moins = tout ce que fait israél sera bien ...car il ne faut pas "se trahir" .

    quand aux 2000 morts palestiniens (la pluspart civiles) il appel cela une "victoire militaire" ...
    pas la peine d’en dire plus, c’est plié.


  • #950683

    Blablabla,....., Hitler, blabla,......., nazis,...... Blablabla, Hitler,.......... blabla, nazis, blabla, souffrance, blabla, nazis, blabla, souffrance,....., blabla, tristesse, désespoir, nazis etc....
    La résilience grâce à la pleurniche.


  • #950691
    le 31/08/2014 par goy pride
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    Boris c’est l’histoire d’un mec qui a ramené de chez les anglo-saxons la notion de résilience adaptée à la psychologie. Il a saupoudré ça d’un peu de poudre d’ananas pour faire bonne mesure, mais pas trop, et puis est devenu une coqueluche des médias en répétant inlassablement les mêmes truismes et fadaises depuis 20 ans...ceci étant dit il a une position très saine en ce qui concerne la gestation pour autrui et la théorie du genre, en revanche en ce qui concerne l’homoparentalité et l’euthanasie il se montre très conciliant...l’archétype de l’"intellectuel" officiel, là pour expliquer la vie aux pauv’ cons de Français...


  • #950701

    Ouch ! Dans le genre synthèse, il faudra penser à lui décerner un prix. Niveau de raisonnement Cours Préparatoire, et je suis sûr qu’un enfant de six ans fait mieux.
    Passons sur l’apologie de la violence, la réduction ad hitlerum, les mensonges, la psychologie de bazar, le pilpoul…
    Il a sa place parmi les disciples de Satan celui-là.


  • #950707
    le 31/08/2014 par Starkamanda
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    Comment mettre sur un même pied d’estale le 3ème Reich qui a survalorisé l’allemand humilié par la PGM et ce Califat qui ne tue et n’humilie que ses semblables. Non monsieur c’est trop d’éloge pour ces barbares mais on aura compris que vous cherchez la médaille shoahnanesque.


  • #950710
    le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    Boris Cyrulnik, né en 1937 à Bordeaux, issu de juifs russo-polonais-ukrainien arrivés en 1930, aurait été rafflé en 1944 alors agé de 7 ans et a relaté des versions contradictoires tout au long de sa vie sur cette arrestation, prouvant par là que la résilience est aussi sujette à caution que sa mémoire.
    Faits qui ne sont pas sans rappeler la version invraisemblable de serge klarsfeld sur un épisode similaire.
    Pourquoi nombre de récits sur cette époque sont-ils si souvent sujets à caution ?
    Pour le fond, l’analyse de ce type est d’une telle indigence que l’on ne peut qu’être éffaré de la notoriété médiatique de ce crétin, mais communautairement parlant : forcément un" génie".


  • #950724
    le 31/08/2014 par chiricahua
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    La résilience est une notion de physique-chimie (on parle de résilience de certains métaux) connue bien avant que Cyrulnik ne l’emprunte et n’en fasse l’alpha et l’oméga de sa psychologie de bazar. Un vendeur de vent, à l’image de Jean-Baptiste Bothul (le philosophe que le monde entier envie à la France), de Fienkielkraut (philosophe qui ne possède pas de titres philosophiques mais littéraires), de M. Onfray qui se définit comme nietzschéen de gauche (il fallait oser), i-e, une sorte de carré rond (ou de cercle carré)... Pauvre pays livré à de pareils faussaires !


  • #950733
    le 31/08/2014 par MankindFails
    Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

    «  Les islamistes tuent sans états d’âme ?  »

    Comme BHL qui disait
    « Il faut intervenir militairement, sans états d’âme ! »  ?

    Moi la vision caricaturale qu’ont certains à propos des Nazis me rappelle nous les alliés et nos bombardements sans merci contre ceux que l’on considère comme des goblins. C’est tout de même nous qui avons fait fondre Dresden et Tokyo, largué les bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki. Bombardé les civiles Allemands 24 heures sur 24 7 jours sur 7 durant les 2 dernières années de la 2ème dans ce que l’on appellait nous même une campagne de terreur... Y’en a marre un peu de la propagande d’après guerre, ça dure depuis 70 ans ! Merde ! Quand même !

     

    • #950761
      le 31/08/2014 par Starkamanda
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      Les Japonnais exterminaient leur prisonnier de guerre et étaient sans pitiés face aux peuples qu’ils ont soumis.


    • #950793
      le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      C’est qui "NOUS" ?
      Dans ma famille, comme dans celle de milliards d’individus, nouns n’avons tué, bombardé, affamé personne. En revanche, comme pour des milliards d’individus, nombre sont morts dans les boucheries de 14/18, affamés et bombardés lors de l’épisode nazi, lobotomisés et exploités sous l’occupation sioniste.


    • #950840
      le 31/08/2014 par MankindFails
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      Oui je sais en terminant la guerre de nombreuses vies ont été sauvées. Je dis seulement que quand ça nous prend, nous aussi on jutifie nos massacres.


    • #950850
      le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      @starkamanda
      J’ai longtemps pensé comme vous concernant le Japon. Récemment, je suis tombé sur des témoignages de Malaisiens, Birmans, Philippins, Vietnamiens .. qui ont une toute autre vision de la guerre Japon/alliés. Nous avons été tellement bombardés de propagande pro-américaine, le travail de manipulation de l’histoire a été tellement bien fait, qu’il est devenu extrémement difficile pour le citoyen lambda (comme moi) de faire le tri.
      Depuis, je prends mes distances sur l’historiographie dominante et au vu de la capacité de mensonges, dissimulations et manipulations par les US/consorts, furieusement actuels dans tous les coups tordus, agressions, révolutions colorées, guerres d’ingérence, interventions "humanitaires", je pressens que l’US cie s’est arrangée pour maquiller ses forfairtures, charger ses adversaires et inverser les rôles.


    • #950860
      le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      Nous avons les filousofes de broussaille, les journalopes de bazar et les psy de pacotille que le monde entier "nous envie" mais qu’il se garde bien de nous réclamer.


    • #950876
      le 31/08/2014 par MankindFails
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      @Christian

      Non mais faut arreter avec ça. Je ne cherche pas à culpabiliser personne et je sais que c’est pas si simple. Déjà moi je suis du Québec et pour les deux guerres il a fallu la conscription. Pour aller massacrer des gens là-bas en Europe fallait pratiquement nous y envoyer les fers aux pieds.

      Quand je dis nous je parle de l’Occident, de nos peuples, nos dirigeants, nos "élites", nos armées. Si l’on commente quelque chose qui prétend parler en notre nom à tous pour accuser l’ensemble d’un autre groupe il faut bien généraliser un peu soi-même.

      Alors non, quand je dis nous avons bombardé je n’accuse pas personnellement ta niece de 5 ans... C’est limite en****** de mouche ton truc là.


    • #950931
      le 31/08/2014 par Starkamanda
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      20 millions de morts au Mandchourie ? Les légionnaires décapités ? Propagande US ? Si il y a une guerre légitime menée par les USA, c’est bien celle menée contre le Japon.


    • #951049
      le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      @starkamanda
      Les chiffres officiels avancés par les gagnants ou les occupants devraient être manipulés avec précaution. Je vous invite en toute camaraderie à vous pencher sur les véritables causes de la guerre entre le Japon et les USA. D’autant que les actualités aident beaucoup à la prise de conscience. Aucune guerre US n’est légitime. C’est comme croire à la libération de la France par les Gi’s. Sans illusion sur l’impérialisme japonais, il est rentré en concurrence avec l’impérialisme brutal, hégémonique et sournois des USA .
      Par ailleurs, ce n’est pas pour libérer la Mandchourie que les USA ont bombardé les civils de Nagasaki et Hiroshima.


    • #951053
      le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      @MankindFails
      Utiliser un ON collectif pour les scélératesses des élites, c’est faire leur jeux.
      Ce n’est pas beaucoup plus long de développer un argumentaire en nommant les responsables, surtout concernant des horreurs comme Dresde, Hiroshima, Nagasaki et votre petite nièce vous remerciera de ne pas l’inclure dans l’atomisation des gamines de son âge.


    • #957019
      le 06/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      Oui vous nous parlez de décision américano-américaine donc laisser les Français en dehors de ça.
      D’autre part pour Dresde et la politique de terre brulé à l’échelle de l’Allemagne, je regrette de me répéter mais les nazis ont leur part de responsabilité aussi : la seconde guerre mondiale ils l’ont perdu à Stalingrad après la destruction de l’Africa Corp, ils avaient le choix de le reconnaitre et de se rendre ou d’imposer des souffrances inévitables à leur population pour ne pas affronter les conséquences de la défaite, conséquences que les plus haut responsable n’ont finalement pas eu le courage d’assumer préférant abandonner leur population et se suicider confortablement.
      Peut-être qu’on en a rajouter pour salir encore plus l’Allemagne nazi, mais elle massacré froidement 16 millions de civils en Russie et le plan du Reich de 1000 ans de bonheur Allemand était de détruire la France et toutes les nations Européennes pour les vassaliser dans une gentille fédération ethno-racialiste. Désolé de ne pas pleurer sur leur sort.

      @starkamanda : oui les Japonnais ont commis de terribles exactions mais il faut rappeler que les Américains les ont sponsorisé pendant 6 ans et que le Japon les a agressé seulement quand ils ont arrêter de le faire. Par ailleurs, dans leur campagne d’extermination des Chinois pour s’emparer du territoire (ce qui a mes yeux ne fait aucun doute), ils se sont apparemment inspirer des méthodes employées par les Yankees contre les Indiens d’Amérique. Quoiqu’il en soit, et quelles qu’est pu être l’ampleur des exactions, l’impérialisme Japonnais reste un accident de l’Histoire : ça n’est arrivé qu’une fois et ça ne recommencera sans doute pas. Ce n’est pas le cas d’autres protagonistes chez qui l’impérialisme et l’expansionnisme est une constante historique. ;)


  • #950749

    "Ce qu’on voit à la télévision, c’est la manipulation de l’émotion, comme les nazis le faisaient quand ils montraient des gros juifs avec un cigare et un haut-de-forme, assis sur des paquets de dollars".

    J’adore ce mec, il est très fort !
    En fait, des qu’un truc ne lui plaît pas, ça lui rappel les nazis.

    A la maison, quand sa bolognaise est trop salé, je suis sûr qu’il dit à sa femme que sa cuisine lui rappel celle des nazis.

     

    • #950947
      le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
      Et Gaza ça te rappelle quoi, résilient ?

      La construction mentale qui assimile intantanément "nazi" à l’horreur absolue, c’est à dire les chambres à gaz, s’est élaborée avec une efficacité redoutable. Le mot est devenu un tabou indépassable et s’utilise pour bloquer toute objectivité rationelle.
      Mais, l’intensité et la banalisation de son usage par la frange communautaire et ses larbins les plus paresseux, les plus méprisants ou les plus abrutis comme jackpot idéal, finissent par être contreproductifs. Il en va de même pour "raciste"et "antisémite, le trio gagnant bat de l’aile avec l’information par internet, le "retour du concret " et l’actualité internationale.
      Si longtemps le peuple Français bisounoursifié, lobotomisé, culpabilisé et crétinisé a eu les "zélites" de bazar qu’il méritait : botulenri lévi, finkelkrot, glucksman et consorts, et les mafieux politiques pour qui il votait, l’effondrement économique et sociétal du pays sort nombre de Français de la léthargie intellectuelle, internet aide, le bon sens et la raison refont surface.
      Les "zélites" intellectuelles de bac-à-sable que l’on nous fourguait sont dépassées par le peuple, le verrouillage médiatique communautaire rame pour les maintenir à flot.
      Un Cyrulnik n’aurait plus aucune chance de vivre grassement de ses inepties, même s’il peut toujours pérorer sur les plateaux et vasouiller dans les torchons.


  • #950853

    La pub pour contre-culture est bien choisie :
    "Psychanalyse du judaïsme" de Hervé Ryssen.

    Il est temps de psychanalyser tous ces débiles qui nous ne nous vendent que du vent.


  • #950895

    Oh quel bon moment de lecture ! Et vos commentaires me font mourir de rire !! Tout est bon dans les propos de Boris, tout est nazi, tout est sexuel, et le secret de la vie en société c’est d’organiser des fêtes. Je file m’acheter une cravache et un uniforme !


  • #950909

    Le seul paramètre pour le cosmopolite qui serait l’équivalent du galon d’or pour la monnaie, est le nazisme pour tous les autres domaines de la société. Quelle mauvaise foi et lâcheté...


  • #950933

    Le titre parle à lui tout seul…


  • #950957

    Je ne suis pas compétent pour juger de l’adaptation de sa théorie sur l’intégration auprès des migrants africains, juifs et maghrébins ....Mais qu’il foute la paix aux polonais , il n’en fait pas partie ! Et se vetir, respecter les lois , rituels ,coutumes , du pays d’accueil , c’est bien le moins qu’on puisse demander à quelqu’un qui demande l’hospitalité d’un pays qui ouvre ses portes , vous donne les memes droits qu’à ses enfants....Il est comme les autres : une chialeuse , on comprend pourquoi les polonais les ont viré !


  • #950993

    Je suppose que nous n’avons là que la partie émergée d’une réflexion profonde aux articulations trop complexes à concevoir pour le commun des mortels.
    Comme cette autre psy invitée de CSOJ fière d’afficher son amoralité revendiquée sur des tas de sujets mais qui terminait l’émission en se disant choquée par les attentats suicides : Par ce qu’ils révélaient (sans préciser quoi comme d’hab) de ceux qui s’y résolvaient.
    Mais faut se lever tôt, ou fouiller le net, pour trouver une lecture critique de la barbarie enrobée dans de bons sentiments d’auto-proclamées démocraties, barbarie qui mène - quand même - à l’élimination de milliers d’innocents.


  • #951024

    Le juif Cyrulnik...


  • #951029
    le 31/08/2014 par toto la ciboulette
    Et Tsahal ça te rappelle quoi, résilient ?

    Les chrétiens ont été persécutés de suite en palestine même, Boris.
    Ensuite plus je vieilis, plus je pense que sa tribu par l’intermediaire de Popee, la femme de N eron qui en était proche a fait dévier la colère des romains, dans l’incendie de Rome vers les chrétiens.
    En plus il a le culot de comparer des martyrs dans une arène avec des martyres guerrriers ou kamikases


  • #951060
    le 31/08/2014 par Bé Hache Elle
    Et Tsahal ça te rappelle quoi, résilient ?

    il y aura des gens intelligents qui vont s’organiser, qui vont faire un réseau de résistance, érotiser leur courage, érotiser leur résistance. On aura un nouveau cycle, de nouveaux héros, de nouveaux résistants. Et dans vingt ans, les djihadistes seront finalement vaincus. On fera de belles pièces de théâtre et de beaux récits mythiques pour glorifier leur combat, comme on en fait aujourd’hui pour glorifier ceux qui ont résisté au nazisme.



    Je traduit : "Il y aura des goyims idiots utiles que nous enverrons mourir en attaquant les musulmans. Et dans vingt ans le grand israel sera finalement construit. On écrira l’histoire en cachant notre ignoble conspiration comme nous l’avons fait pour la 2ème guerre mondiale, de sorte que nous puissions répéter l’arnaque à l’infini."

     

  • #951096

    Pas étonnée de ces propos. Déjà que son machin de résilience est une belle arnaque, qui rejoint d’autres belles arnaques comme celle de Bettelheim et ses déclarations sur l’autisme. Toujours la même bande ! Quand on sait comment Bettelheim a fini....
    dans quel milieux pourri a t’il été élevé ?
    Il a l’âge de mes parents, oncles et tantes tous nés et grandi à Bordeaux. Aucune violence conjugale, aucun enfant battu. Quel con ! Quel enfoiré pour sortir des énormités pareilles.
    J’avoue j’ai pas tout lu mais les titres m’ont suffi..... Méchants nazis, gentil juif.... Sortez les mouchoirs.
    Purée, que vient faire son histoire personnelle dans le drame des palestiniens du 21ème siècle sinon pour essayer de justifier qu’ayant tant souffert (snif, snif) ils peuvent bien se venger un peu sur les palestiniens.... Non mais, ça, un pedo-psy ?
    Pedo peut-être et psy...chopathe, sûrement !


  • #951151

    "Les bombardements israéliens dans la bande de Gaza étaient insupportables à voir, ils ont touché des êtres humains, des femmes, des enfants, mais il faut dire aussi qu’en Cisjordanie il y a une croissance de 5 %, des bourses pour les étudiants palestiniens…"



    Est-il besoin de rajouter un commentaire... Heureusement que la Cisjordanie n’a pas une croissance de 20%...

     

    • #951195

      Oui, on comprend mieux pourquoi Netanyahu veut en prendre encore un peu...

      Pour en revenir au texte : il se contredit souvent, par exemple en disant qu’il faut glorifier les vainqueurs, mais en pleignant les victimes du nazisme. Ou, en condamnant les djihadistes, mais en soutenant israël...

      Donc, des bonnes choses (propos sur la virilité "perdue"), et des moins bonnes. Et surtout, beaucoup de pilpoul !!!


  • #951164
    le 31/08/2014 par Hervé RYSSEN
    Et Tsahal ça te rappelle quoi, résilient ?

    "La religion qui a le plus protégé les femmes, c’est le christianisme, parce qu’il y avait la Vierge Marie."
    Après avoir vomi sur le christianisme pendant des décennies, les intellectuels juifs se réfugient maintenant dans les jupes des catholiques, afin de les persuader d’aller combattre les méchants musulmans.
    Cette stratégie de balancier a toujours été celle des juifs. Ils définissent leur pire adversaire du moment, et s’allient avec celui qu’ils considèrent être le moins pire pour l’anéantir. Ils recommencent ensuite leur propagande belliciste contre tous les pays qui ne reconnaissent pas au renard le droit de rentrer dans le poulailler. C’est ainsi que l’on peut paraphraser le mot de Jaurès : Le judaïsme porte en lui la guerre comme la nuée l’orage.

     

  • #951250

    Dommage qu’il lui en manque pas mal sur certains trucs. Une sorte de solidarité (terreur ? ) tribale qui lui empêche de relever la tête et de tout voir peut être ? Le bon sens se trouve mêlé avec le fin-fond de la fosse des Mariannes intellectuelles dans cette interview...

    Peu importe.

    Dommage qu’il oublie de parler de Tsahal ouais… Autrement tout n’est pas à jeter si on fait le tri. Pas question de nier le danger mortel de ces soit-disant djihadistes, financés on sait plus ou moins par qui, hin hin.

    Mais vu que lui ne semble pas le faire, ce fameux tri…


  • #951334

    Discours typique d’un membre de la communauté élue. Devant tant d’âneries, il ne reste plus qu’à braire.


  • #951358

    "Parce que pour vivre en paix, il faut prendre l’initiative du bonheur. Il faut organiser des fêtes, il faut parler gentiment, il faut chercher à comprendre l’autre, cet autre qui n’a pas la même couleur de peau que moi, pas la même religion, pas le même niveau social."

    Non, pour vivre en paix il est nécessaire que les citoyens soient souverains, ce qui n’est pas le cas dans une république. Comme l’immense majorité des intellectuels, M. Cyrulnik croit que la France est une démocratie (il le dit d’ailleurs dans cette interview).


  • #951399
    le 01/09/2014 par vincentgétorix
    Et Tsahal ça te rappelle quoi, résilient ?

    "Les bombardements israéliens dans la bande de Gaza étaient insupportables à voir, ils ont touché des êtres humains, des femmes, des enfants, mais il faut dire aussi qu’en Cisjordanie il y a une croissance de 5 %, des bourses pour les étudiants palestiniens…"

    C’est incroyable de dire un truc pareil. Les bombardements de population, un crime de guerre quasiment amnistié par une augmentation de 5% des bourses d’études ! Ils devraient s’estimer heureux les palestiniens, c’est ça ?!
    Il y a comme un angle mort de 359° sur l’appréciation de la situation politique actuelle de la part de ce gentil monsieur qui se veut grand connaisseur de la psyché humaine. Une grosse poutre dans son oeil pour ne pas voir le couple mimétique nazisme-sionisme . Enorme non ?

     

  • #951535

    La violence, elle est dans la puissance financière, où qu’elle se trouve (banques, multinationales...), qui domine consciencieusement et dicte sournoisement au monde ses exigences pour capter toutes les richesses, exploiter, dominer et être au-dessus des lois qu’elle met en place.
    Dans les grands axes, celle qui forme et arme les djihadistes est également celle qui a financé Hitler naguère. De cela, nous en sommes tous les victimes. Mais, si certains aujourd’hui, croyant à une quelconque sur-protection de la finance, là où la finance y trouve d’abord son compte et où les protégés croient y trouver également davantage leur compte en occultant cette seule réalité, que la finance est la seule à être réellement violente et "djihadiste" et "nazie", ils se trompent et courent à leur perte.
    Demain, ceux qui se croient protégés (et d’une certaine façon au-dessus des lois) seront trahis par cette puissance financière, ils seront à nouveau les premiers montrés du doigt à servir de bouclier et de chair à canon pour cette même finance qui n’a ni Dieu, ni maître, ni frère. Et nous en serons encore tous victimes.
    Il est important d’aller à la source, se poser les questions nécessaires, qui permettent les djihadistes, qui ont permis Hitler ?
    Il faut se réveiller et dénoncer cela pendant qu’il en est encore temps. Le nazisme hier et le djihadisme aujourd’hui ne sont que la résultante de volontés qui ont placé de l’argent pour spéculer.

    Je peux me tromper et mes connaissances trop faibles, Monsieur Cyrulnik, cela dit, pour donner un exemple similaire dans un domaine assez proche, il fut un temps où certains promoteurs, agents immobiliers ou élus véreux, ne pouvant obtenir un terrain constructible à cause la qualité de la végétation qui le caractérisait, n’hésitaient pas à faire foutre le feu par une tierce personne afin de récupérer ce terrain désolé et pour un prix encore moindre...
    Vous qui habitez ma région natale, où la pression immobilière est forte, vous devez savoir de quoi je parle. Idem ci-dessus...

    D’autre part, je ne vois pas en quoi 5% de bourse d’étudiants en plus en Cisjordannie (par rapport à quoi, à quand, si avant c’était très insuffisant voire inexistant ?) peut exonérer Israël de ses agissements eugéniques au fil de 60 années, devenus flagrants, à des fins hégémoniques évidentes. Israël qui est le seul, ou un des rares pays qui n’a pas clairement défini ses frontières. Curieusement, ça me rappelle quelque chose, une violence inouïe à travers le monde.


  • #951556
    le 01/09/2014 par L’incorruptible
    Et Tsahal ça te rappelle quoi, résilient ?

    On pourrait parfaitement substituer le mot "sioniste" au mot "djihadiste" à chaque fois qu’il apparait dans le texte. ça fonctionne parfaitement...


  • #951740

    Je reste coi... La résilience à "sa façon". Il eût gagné à se taire M. Cyrulnik.


  • #952002

    " Mais vous êtes attaché à la tradition juive ?
    Non. Je la connais à peine. Je suis juif parce que mes parents l’étaient et parce que, si je ne le disais pas, j’aurais l’impression de les trahir."

    La solution du drame palestinien se trouvent dans cette phrase qui correspond à la majorité des israéliens. Ce qui veux dire en fait : " Je ne crois pas en Dieu mais c’est Dieu qui m’a donné cette terre en exclusivité " !


  • #952613
    le 02/09/2014 par MagnaVeritas
    Et Tsahal ça te rappelle quoi, résilient ?

    Le cyrulnik est un énorme fake : non seulement ce n’est pas un vrai scientifique (du moins pas un chercheur) mais en plus cet étrange monsieur revêt un masque de sagesse et de séduction - il séduit par la sagesse feinte et avec sa petite voix affectant d’être douce - sachez-le. En réalité, c’est un Janus, il a deux visages et il fait tout pour cacher le second.
    Il fait lui-même exception à la fausse théorie qu’il ne cesse de vendre depuis des décennies dans ses "livres" (avec sa pleurnichaillerie romantique shoananesque) car en réalité il n’a jamais surpassé ses traumatises, et c’est tout à fait normal car la théorie de la résilience est fausse. Son "oeuvre" est la preuve qu’il n’a jamais réussi à sortir du cadre ; son existence a été surdéterminée par ce qu’il a subi dans l’enfance. Les mécanismes évoqués dans cette prétendue théorie sont fictifs et ne correspondent en rien à la réalité. C’est du storytelling, ce monsieur est un conteur, c’est tout, ce n’est pas du tout sérieux.
    Rousseau l’a très bien compris, lui : les quelques maigres fruits que l’on peut tirer de l’adversité n’en valent jamais la chandelle.

    Même onfray le soumis l’a désarçonné, c’est dire.
    J’ai vu que vous aviez un article en préparation contre lui dans un "atelier ER". J’en ai moi-même un que je garde au chaud et qui abattra médiatiquement définitivement cet imposteur (ainsi que onfray justement). J’attends juste le bon moment pour faire le plus de dégâts possibles à l’image de ces faussaires.


  • #952666

    Moi c’est curieux mais c’est les Nazis qui me font penser à Tsahal, "GOT MITT UNS" c ’est une devise de peuple élu par Dieu, ou je n’ai rien compris.. ??..


  • #954909

    Hé Monsieur Cyrulnik...

    Faut dire tout ça à ceux qui sont allé s’asseoir à Sdérot faire la fête justement, devant le feu d’artifice des missiles israëliens s’abattant sur Gaza ! Z’étaient pas heureux ceux-là ?

    Quelle joie en effet de voir des avions balancer leur pleine cargaison de morts. Moi j’aurais aimé que les roquettes soient des missiles anti-aériens, permettant aux gazaouis de réellement se défendre. Mais ça...

    A quand un dôme de fer pour Gaza ?

    Hervé


  • #957596

    Analyses d’un niveau lamentable de cet imposteur. Je dirai qu’en gros, dans cet interview, on remplace les termes djihadiste et djihad par sioniste et sionisme, et on a abouti à la vérité. Les musulmans n’ont jamais demandé à ce qu’on vienne les emmerder chez eux.

     

  • Afficher les commentaires suivants