Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : la Cour suprême casse la "loi tampon" favorable aux pro-avortement

En Amérique depuis toujours, les opposants à l‘avortement se tiennent autour des avortoirs pour essayer de persuader les femmes qui y entrent de ne pas mettre fin à la vie de leur enfant. Ils sont appelés les « conseillers de trottoir ». La chose est facilitée dans la mesure où les avortoirs sont des entités isolées qui ne sont pas mélangées comme en France avec d’autres activités hospitalières.

En 2007, pour contrer les militants de la vie menant ces opérations-sauvetages, à la demande de Planned Parenthood, l’équivalent du planning familial en France, le Massachusetts avait voté une loi visant à les faire évacuer. Cet État avait décrété la création d’une « zone tampon » autour des avortoirs. Il était interdit de rester à discuter dans un pourtour de 15 mètres. Les « conseillers de trottoir » étaient immédiatement mis en prison et faisaient l’objet d’une condamnation pénale. Cette décision appelée « loi tampon » avait été considérée comme une atteinte à la liberté de circulation.

Eleanor McCullen, une grand-mère de 77 ans, avait dépensé plus de 50 000 $ de ses propres fonds pour essayer de joindre de jeunes femmes voulant se faire avorter. Elle les aidait financièrement. Cette personne déclencha un procès contre la « loi tampon ». Elle fit un recours devant la Cour suprême. Celle-ci, bien qu’à majorité de gauche, à l’unanimité des juges a cassé cette interdiction comme non-conforme au Premier amendement de la Constitution américaine. Elle met fin à des situations équivalentes existant dans d’autres États ; sont concernées aussi les zones autour des permanences du planning qui envoient les femmes se faire avorter. Mais aussi toutes les manifestations contre l’avortement qui se déroulent traditionnellement autour des avortoirs.

Cette affaire est considérée comme une grande victoire des pro-vie. Rappelons qu’en France « pays de liberté » la loi Aubry interdit de dissuader une femme de se faire avorter.

Dr Jean-Pierre Dickès

Sur la famille, la vie des femmes et le « féminisme »,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En France 200 000 avortements par an, et 200 000 immigrants légaux par an . Capito ?

     

  • Selon un rapport de 2009 de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales), on dénombrait en France environ 227 000 IVG, soit l’équivalent d’un avortement sur trois naissances.
    La proportion d’interruptions thérapeutiques de grossesses étant très faible (de l’ordre de 2 %), il s’agit essentiellement de grossesses non désirées.
    Extrait du livre de Lucie Choffey "L’effroyable imposteur du Féminisme".


  • Les Américains ont raison de ne pas mélanger les Hôpitaux avec les Avortoirs ( lieux où les plus faibles et les plus innocents d’entre nous sont tués à la chaîne ) car dans un Hôpital on sauve des vie alors que dans un Avortoir on tue des vies. Le rôle d’un médecin n’est pas de tuer mais de soigner.

    La Cour Suprême Américaine a également raison de défendre la liberté d’expression des pro-vies. La France est devenu une dictature, à cause des islamophobes et des anti-catholiques.

     

    • L’islamophobie comme la christianophobie comme l’athéeophobie comme la laicophobie ou l’homophobie etc etc est un droit !La critique de toute idée religieuse politique économique sexuelle est un droit fondamental ! Tu rajoutes à un mot phobe et hop interdit d’en parler faut arrêter les délires.Vive le droit au révisionniste n’en déplaise au révisionnophobe qui ont le droit d’être révisionnophobe comme j’ai le droit d’être révisionniste !

      La véritable liberté d’expression c’est le droit de tout dire.Par exemple tu peux être pour le fachisme pour la charia pour un régime stalinien nazi c’est ton droit tu peux être contre les homos les lesbiennes les athées les religieux les communistes les capitalistes c’est ton droit également.
      Je suis pour la liberté d’expression total un des rares points sur lequel j’ai un profond respect une profonde estime pour les américains avec leur premier amendement.


  • Est-ce que quelqu’un oblige ces porteuses de pancartes a avorter ou encore une fois est-on face à une organisation qui décide unilatéralement de ce qui est bien ou mal en leu et place des intéressés ?

     

  • sans oublier les derniers arrêts de la cour suprême relatifs à la discrimination positive ! cela ne signifie pas que les choses changent dans le sens où l’entend la "dissidence"....
    si le pouvoir change son fusil d’épaule, c’est que ses intérêts le commandent !!! par exemple, dans le dessein de promouvoir la société multi ethnique, peuplades antagonistes les unes des autres - les pros avortements contre les anti, gay contre hétéros, chrétiens contre musulmans....-
    et de toute façon, quel intérêt de faire des enfants dans un monde comme le nôtre ?


  • Est-ce que c’est normal d’ailleurs que le planning familial soit autorisé à l’école ?

    J’aimerais connaitre l’opinion de Mr Soral là dessus.

     

    • Si Soral pense que c’est bien, vous penserez que c’est bien et s’il pense que c’est mal, vous penserez que c’est mal ? Pensez un peu par vous même que diable !!!

      Pourquoi le planning familial serait une mauvaise chose à l’école ? A moins que dedans se trouvent des dégénérés. Une gamine qui a eu un rapport sexuel ou qui va en avoir un, elle sera bien contente de pouvoir trouver des capotes, la pilule, etc... voir la pilule du lendemain.

      Vous préférez voir une gamine de 12 ans, de 15 ans, de 17 ans avec un gamin sur les bras à cet âge là juste pour une partie de jambes en l’air non contrôlée ? A cet âge là on ne met pas forcément la capote, le gars qui n’a aucune expérience et qui envoit la purée au bout de 1min à 2min, ce qui est normal à cet âge là et sans expérience et qui se retire trop tard. Voir qui s’en fout puisque ce n’est pas son problème pense t-il.


    • Dom :

      Non, le Planning familial n’a rien à faire à l’école.

      Déjà parce que c’est une pure organisation de propagande incitant à la promiscuité sexuelle.
      Ensuite parce que de toute façon, ce n’est pas à l’école mais à la famille de s’occuper de l’éducation ; l’école devrait se limiter à l’instruction, et certainement pas à endoctriner les enfants en leur lavant le cerveau avec telles ou telles valeurs et en leur expliquant que tel comportement est bien ou pas !

      Quant à la pilule, rappelons que contrairement à ce que raconte la propagande d’État, elle n’est pas du tout anodine : on sait qu’elle est cancérigène (cf. études) et aussi cause d’AVC (selon Philippe Ploncard d’Assac, qui est médecin ; je n’ai pas de source primaire pour ce second problème, mais je lui cela doit être trouvable). Et j’ajoute qu’aucune contraception artificielle moderne n’est sûr à 100 %, c’est un grave mensonge que de le laisser croire, et qui conduit à des avortements pour les plus immoraux des gens concernés (quand le moyen contraceptif employé n’est pas déjà abortif en lui-même, ce qui est le cas de la « pilule du lendemain », soit dit en passant).

      Je trouve assez sidérant de lire un commentaire tel que le tien alors que la lutte pour la civilisation comprend le fait de revenir à une sexualité saine et traditionnelle, c’est-à-dire dans le cadre du mariage (hétérosexuel monogame, je précise car cela ne semble plus couler de source de nos jours !), et certainement pas en transformant des adolescents voire des pré-adolescents en espèces de prostitués dévergondés nihilistes. Le combat n’est pas purement matérialiste, il est aussi et même avant tout moral et spirituel.


  • aubry, aubry, aubrya....FILLE DE JACSQUES DELORS ?

    encore empargné par la justice qui refuse d instruire..... dans l affaire de laminate et de l empoisonnement ???