Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Être Charlie ou boycotter Israël, il faut choisir

Le gouvernement canadien affirme sa « tolérance zéro » vis-à-vis du BDS

Au nom des lois antiracistes (« hate crime laws »), le gouvernement du Premier ministre conservateur canadien, Stephen Harper, a réaffirmé le 11 mai dernier sa détermination et sa « tolérance zéro » à l’encontre des associations, ONG, syndicats et églises appelant au boycott d’Israël.

Une annonce qui fait suite aux demandes récentes d’éclaircissement de CBS News au ministère de la Sécurité publique du Canada sur le traitement du Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) dans le pays. En janvier, le ministre des Affaires étrangères canadien John Baird avait effectivement promis de lutter contre le BDS, décrit comme « le nouveau visage de l’antisémitisme » en signant avec les autorités israéliennes un « mémorandum d’accord » lors d’une visite à Jérusalem.

Dans la foulée, le 22 janvier, à l’ONU, le ministre canadien de la Sécurité publique, Steven Blaney, indiquait lors d’un discours portant sur les attentats de Paris :

« Le Canada a adopté une approche de tolérance zéro à l’antisémitisme et toutes les formes de discrimination, y compris la rhétorique envers Israël, et les tentatives de délégitimer Israël comme le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions. »

La prochaine interdiction du BDS entraîne une vague d’indignation au Canada, d’autant plus que le mouvement est soutenu par un large éventail d’organisations de la société civile, allant de l’Église unie du Canada aux Quakers canadiens en passant par les syndicats estudiantins ou de travailleurs.

Le 8 janvier dernier, réagissant à l’attaque de Charlie Hebdo, Stephen Harper [à gauche sur la photo] avait pourtant rappelé les « principes démocratiques les plus chers, la liberté d’expression, la liberté de la presse […] les valeurs de liberté, d’ouverture et de tolérance ». C’est au nom de ces valeurs que les militants du BDS, qui dénoncent une colonisation illégale, seront, comme en France, désormais persécutés au Canada.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 1 : "tolérance zéro à la rhétorique envers Israël"
    2 : "Stephen Harper avait rappelé les « principes démocratiques les plus chers, la liberté d’expression »"

    Dois-je en déduire que le Canada est une dictature ? De quelle nature, qui est le tyran ?
    Au Canada comme en France, on peut tout critiquer, y compris le Canada et les religions, sauf ... j’ose pas continuer... je serais accusé d’antisémitisme et de haine raciale... et avec les nouvelles lois sur internet...


  • Harper criminalise l ’ antiracisme comme antisioniste ! car quand le racisme est sioniste il est un bon racisme et ses bombes des bombes vertueuses .Selon la doctrine Harper , le bien c est ce qui est bon pour Israel dût le canada crever et tout le reste avec .


  • Plus bas, rampez sur le sol, c’est bon...

     

  • #1183577

    Les contradictions de l’Empire sont tellement de plus en plus flagrantes qu’il va devoir finir par instaurer une dictature pour pouvoir tenir ... quelque temps encore ! Amen.

     

    • #1184052
      le 13/05/2015 par anohymnenational
      Être Charlie ou boycotter Israël, il faut choisir

      pour la dictature c’est fait au moins
      depuis la revolution de 1789 date ou les VIP du tiers etat ont pris le pouvoir en s’appuyant sur la paysannerie et le proletariat
      qu’ils ont bleuffé avec leur declaration de droits universels ,déclaration qui bien comprise ne concernait en fait que cette nouvelle aristocratie republicaine et franc maconique toujours en place 226 ans plus tard


  • Ah bon ? On ne peut plus être contre Isra-hell sans être taxé d’antisémite ?
    Et quand on affirme une réalité disant que Netanyahou est responsable de la tuerie de l’été dernier ayant fait 2000 morts et 10.000 blessés sur Gaza, on est aussi taxé de nazillon ?
    Il y a une notion de base en psychologie comportementale qui consiste à reprocher à l’autre ce qu’on est soi-même ! J’invite Mr Harper et Mr Valls à bien réfléchir là-dessus.

     

  • #1183642
    le 12/05/2015 par NouvelleFrance
    Être Charlie ou boycotter Israël, il faut choisir

    Au nom des Canadiens, on lui en glisse une de 300.........

     

  • #1183655

    Et dire que je croyais dans ma jeunesse que le canada avait plus resister a l’hegemonie americano sioniste. Quelle erreur.


  • Ces gens là ont un niveau de puissance absolument hallucinant...


  • #1183748
    le 13/05/2015 par Jean-Paul St-Cyr
    Être Charlie ou boycotter Israël, il faut choisir

    Quand je vois Harper photographié en compagnie du boucher de Gaza, je le vois prosterné devant son maître. Quelle petitesse ! On se croirait en France.

     

    • Mais en France c’est pire, Hollande a demandé à Charlie hebdo de retirer sa photo publiée à la une (sa caricature avec celle de walls dans un hélicoptère en train de s’écraser juste avant le résultat des dernières élections départementales !!! il faut le voir pour y croire !!! c’est ça la démocratie quand on est soit même atteint ça change la donne, on ne supporte plus...


  • Sous prétexte de lutter contre "l’antisémitisme", vont-ils nous envahir le marché de produits israéliens ?
    Dans la même logique du prétexte de "neutralité" vis-à-vis du catholicisme, on nous impose la laïcité des frères la truelle.
    Ou de "liberté d’expression", on nous pond la loi de Renseignement pour nous fliquer.

     

  • #1183777

    Ca fait peur, ils sont en avance sur nous au Canada ! Et pourquoi nous sommes à l’avant-garde...
    Le Canada a envie de nous voler la place de premier toutou de l’empire.

     

    • #1184225

      En effet, mais cela n’est que la volonté d’Harper et de ses alliés et non du peuple. Quand ce gouvernement a pris le pouvoir majoritaire en 2011 c’était l’aboutissement d’un long chemin tracé dans le but avoué de transformer en profondeur le Canada jugé trop libéral et social-démocrate depuis les années 70. Les origines de l’actuel gouvernement conservateur remontent au "reform party" un ramassis de "red-neck" très similaire au "tea-party" états-unien. Il faut aussi noter l’influence démesurée des groupes évangélo-sionistes sur ce gouvernement dont les "preachers" on accès direct au bureau du Premier ministre.

      Harper lui-même voit la colonisation Israélienne comme une bataille biblique entre le bien et le mal... Dans cette mouvance, ils sont aussi stupides que cela et le racisme anti-arabe y est élevé en vertu. Bref c’est la pensée binaire et simpliste à la Bush que l’on a pu voir à l’œuvre au début 2000.

      Maintenant tout cela ne risque pas d’aboutir de sitôt puisque des élections seront déclenchées au plus tard cet automne et la chance que les conservateurs gardent le pouvoir sont minces. Au pire ils formeront un gouvernement minoritaire. Et malgré leurs prétentions, il n’y a absolument rien dans le code criminel actuel qui pourrait être utilisé contre les mouvements d’opposition à Israël. Le ministre de la justice pourrait toujours émettre une directive aux procureurs de la couronne pour les incités à poursuivre les mouvements BDS mais je doute que cela fonctionne. Cette grossière manœuvre d’ingérence de l’exécutif dans le judiciaire serait très mal reçue dans la communauté juridique et mise à part quelques juges fanatiques, je doute que quiconque ne soit un jour inquiété de cela. Ici la liberté d’expression est enchâssée dans la constitution et il faut plus que quelques fanatiques pour mettre sens dessus dessous le système. Il leur faudrait changer le code criminel et ce n’est pas de la tarte car cette nouvelle disposition pourrait être jugée anticonstitutionnelle.

      Ajoutons que la société civile et la population québécoise appui en force les Palestiniens. Au canada cet appui est plutôt porté par les syndicats et des organisations de gauche.

      Je ne suis pas surpris que notre laquais de Tel Aviv national fasse preuve encore une fois de zèle mais sachez que nous travaillons à sa défaite à l’automne. Une autre bonne raison pour faire du Québec un pays souverain de langue française loin de l’influence des fanatiques américano-sionistes.


  • #1183787

    Amis de BDS et amis canadiens BOYCOTTEZ ce premier ministre de merde aux prochaines élections ! Personne n’a le droit de vous forcer d’aimer untel ou untel.


  • #1183814

    C’est un truc de fou , il est interdit de s’indigner et de réagir même pacifiquement face aux dérives criminels d Israel ! ( sinon c’est toi le raciste ! ) la supercherie ne vas plus tenir très longtemps d’où l’urgence des dernière lois liberticides du pouvoir.

    Il faut vraiment que des personnes médiatiques réagissent et utilisent leur notoriété pour s’indigner de cette folie , au lieu de l utiliser pour du café ou du cola !
    c’est quoi la suite ? Des chaines et des coups de fouet pour avoir eu pitié des enfants de Palestine ?
    Ils ne pourront pas continuer d’ accuser tout le monde d’antisémitisme a l infini .
    On est train de nous créer un monde de répression violente pour contrer des idées qui seraient un peu trop humanistes pour nos dominants
    Massacrer des Palestiniens c’est pas grave mais s’indigner de ces massacres l ’est .. C’est affligeant.


Afficher les commentaires suivants