Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Europe-USA : Bruxelles travaille à la création du grand marché transatlantique pour 2015

Vous croyiez que le temps du protectionnisme était venu ? Pas au sein de la Commission européenne, qui travaille depuis plusieurs mois, en lien avec Washington, à la création d’un grand marché transatlantique.

La Commission européenne travaille depuis quelques temps à la création d’une vaste zone de libre-échange qui regrouperait l’UE et les États-Unis, voire l’Alena (États-Unis, Canada, Mexique). Le projet a plusieurs noms de code : « Accord de croissance économique transatlantique » (ACET) en français, ou « Transatlantic free trade agreement » en anglais.

Mais dans les deux cas, l’objectif est le même : lever l’ensemble des dispositifs protectionnistes (barrières douanières, quotas, restrictions d’accès aux marchés publics, droits de propriété, indications géographiques…) qui entravent les relations économiques entre les deux blocs « occidentaux ».

À Bruxelles, le dossier a été pris en main par le commissaire européen au Commerce, le Belge Karel de Gucht, nommé en 2009. Depuis plusieurs mois, il parsème ses discours de références à ce qui est devenu le grand projet de son mandat. Ainsi déclare-t-il, le 30 mai dernier :

« Je crois que l’Europe et les États-Unis doivent rebâtir leur relation économique par une initiative commerciale bilatérale globale. (…) Ils doivent aborder toutes les questions pertinentes, en particulier les points suivants : la suppression de tous les droits de douane, la libéralisation des services et l’accès aux marchés publics. »

Le président du Parlement européen Martin Schulz, en visite à Washington, a appelé mardi 27 novembre 2012 à la mise en place de cet accord de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis, qui pourrait revigorer des économies en berne des deux côtés de l’Atlantique.

« Le Parlement européen supporte l’idée d’une zone de libre-échange entre les États-Unis et l’Union européenne qui pourrait être mise en place à partir de 2015 », a déclaré M. Schulz, promettant qu’un tel accord serait « un excellent accélérateur pour la croissance économique ».

Le président du Parlement européen a toutefois reconnu qu’il existait « une certaine résistance » à cette idée, surtout sur le Vieux Continent. « Des deux côtés de l’Atlantique, nous avons des positions différentes concernant la sécurité alimentaire, la protection des consommateurs et les normes environnementales qui sont profondément ancrées dans nos cultures ». « Mais si nous réussissons, cela serait bénéfique pour 800 millions de personnes », a souligné M. Schulz.

Un groupe de travail a été mis en place il y a un an entre Européens et Américains, mais les négociations n’ont pas commencé. Chaque partie appelle à une baisse des droits de douane et des obstacles réglementaires.

Sources : Challenges / La presse.ca / Le Journal du Siècle

Résistez au Nouvel Ordre mondial avec Alain Soral et Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les USA sont en train de prendre controle de nos economies et personne ne reagit.Wallstreet detruit les economies des pays europeens et ensuite on crée une zone de libre echange avec les USA comme ca les entreprises US vont envahir nos pays et ca pouvoir relancer l’economie US puisque l’ue est le plus grand marché de consommation au monde.


  • La libéralisation des services ça va nous faire très mal en France. Vu qu’on a tout misé sur le service dans les années 70 au dépend de l’industrie, lorsqu’on va avoir des délocalisations et licenciement massif dans les services...

    L’agonie sera moins longue.

     

    • Les délocalisations dans les services ont déjà commencé (relation clientèle, centres d’appel) mais le mouvement va s’accentuer dans les prochaines années.

      "En France je dois payer 1500 euros un bac+2. En Tunisie j’ai un bac+5 pour 600 euros".

      Certains annoncent déjà la "deuxième vague" de délocalisation vers les pays francophones d’Afrique noire. Il y a d’ailleurs en ce moment un gros afflux de capitaux sur le continent africain, principalement chinois et américains.

      De plus, les entreprises européennes seraient littéralement ravagées dans un rapport de compétition directe avec les entreprises américaines qui bénéficient des avantages liés au dollar, à la langue anglaise, au lobbying et à une présence écrasante dans les grandes organisations internationales... mais c’est le but, bousiller ce qu’il reste de cohésion nationale en Europe et offrir une prolongation à l’Empire qui s’écroule, en laissant le trou noir financier qui est en son centre absorber les capitaux et l’épargne des européens.

      On voit bien ici que ’l’europe sociale et politique’ des discours enflammés a toujours été une blague.

      Bref, les classes moyennes qui ont toujours voulu croire que les ouvriers seraient les seuls "perdants" de la mondialisation et qui ont consciencieusement voté UMPS depuis 30 ans vont avoir un réveil très dur dans les prochaines années.


  • Ça colle parfaitement avec leur volonté de privatiser la sécurité sociale...
    le cauchemard continu


  • je pensais que c était fait depuis longtemps mais je me dit que je pense de plus en plus mal


  • pierre Hillard avait donc raison...


  • Martin Schulz, c’est l’affreux barbu à l’air satanique qui ricane ou roupille sur chaque vidéo de Nigel Farage ?