Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

Trois minutes d’anthropologie estivale avec Fabrice Luchini (extrait du documentaire Robert Luchini, dit Fabrice, 2009) :

 

Pour occuper intelligemment ses vacances :

 

Comprendre son époque, avec Kontre Kulture :

>

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1780714
    Le 8 août à 09:36 par Arthur
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    "Personnage" fabriqué, assez banal, très français avec son patronyme italien, comme il y en a des milliers sans doute. Les commentaires sont plus intéressants que son essai d’haîku à rallonge, dommage, encore raté.

     

    Répondre à ce message

  • #1780717
    Le 8 août à 09:42 par Sofia
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    Bon observateur et très drôle ! Le père et son sexe á l’air devant ses propres enfants, c’est le summum de la dégénérescence ! Plage ou pas plage ce spectacle affligeant devrait être interdit ! Détournement de mineurs !

     

    Répondre à ce message

    • #1780781
      Le 8 août à 12:26 par JL29
      Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

      Je partage votre point de vue, et j’avais besoin de l’écrire.Voilà, c’est fait !

       
    • #1781185
      Le 8 août à 23:51 par Bemo
      Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

      Entièrement d’accord avec vous !
      La, on touche le fonds, je ne sais pas sur quel média s’est passé (je ne regarde plus la télé), mais cette scène est ignoble, et ça passe comme une lettre à la poste...
      Quand je pense qu’on a fait tout un tapage pour le burkini, on marche sur la tête !

       
  • #1780721
    Le 8 août à 10:04 par Malheureux en apparence, Heureux en secret et vice... Versa
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    Il parle juste de pudeur en déclamant l’obscènité. Il n’y a pas de honte à être pudique et à dire avec simplicité : range ta bite en public.

    Fallait pas laisser les parvenus faire leur MEA CULPA, maintenant lâchée ils étalent leur pognon comme du Con sa beeth’ au vent. L’argent c’est fait pour des échanges pas pour des sexagénaires sédentaires s’éplucher la chose et lui donner une valeur d’échanges suprême(s). Après l’être suprême, la queue suprême au supermarché, où se retrouvent les ménagères, bien plus grosse que celle des superettes. Au prix du Caprice des vieux, s’étonner de rien si Félix Potin a fermé. Bravo, le Caprice des dieux coûte plus cher chez Leclair ! Le coût de la pudeur dissimulée dans la grandiloquence, bravo Messieurs. Maintenant le bout de fromage en plus d’être hors de prix est avarié.

     

    Répondre à ce message

  • #1780877
    Le 8 août à 15:24 par KEITH the riffer
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    LUCHINI est un ovni dans le monde du star system:un peu comme john lydon dans la musique rock : tout deux ont cet esprit vif et percutant : sans se soucier si ça va plaire ou non : perso, je ne suis pas un grand fan de ces films : je préfère le voir déciner de sa voix si hautet précise lisant, que dis-je vivant ces auteurs immortel TEL rimbaud ou baudelaire.
    ET puis ce film"jean philippe" excellent ! personne que lui pour ce role : si bon ! et cette sincérité en jetant a la gueule de tout ceux qui se foutaient d’Hallyday via ses fautes de prononciation(si peu) mais misent a la loupe par les cons.
    LUI fabrice luchini : homme si brillant et cultivé soulignant qu’il a un profond respect pour johnny Hallyday. bref ! un electron libre, chose qui devient rare.

     

    Répondre à ce message

  • #1781031
    Le 8 août à 19:32 par Saafiir
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    La fascination du grand public pour ce nouveau riche du show-biz faussement intellectuel et aux logorrhées absconses est, révélatrice d’une autre fascination, celle du petit prolétaire blanc se rêvant intellectuel à la semaine à travers ce genre de figure dégénérée et à la propension quasi pathologique qu’ont les "intellos" de la bourgeoisie à la branlette de cerveau. Vide abyssale d’une société en déroute...

     

    Répondre à ce message

    • #1782232
      Le 10 août à 18:51 par redsniper06
      Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

      @Saafiir
      Analyse ô combien partagée !!!....
      En effet se foutre de la g..... de ces familles en vacances sur la plage... présentées comme des bidochons ne relève pas vraiment d’un intellectualisme futé et constructif !!!...

       
  • #1781169
    Le 8 août à 23:18 par radicus
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    Moi ça m’déprime, de pas être à la plage ...
    j’aime sentir le soleil sur ma peau, le sable sous mes fesses
    j’aime les vagues, leur bruits et le surf
    j’aime sentir le vent dans mes cheveux et le windsurf&co
    j’aime les cocotiers et leurs noix (et leur agua bem gelada)
    j’aime ces instants de liberté
    j’aime ce lieux de rencontre de la terre et de la mer (« t’as la ça » qu’ils disaient :))
    j’aime la pêche (on risque moins de se prendre un coup de chevrotine sur la plage quoique y a des pécheur qui pèchent avec des hamecons de 50 faut faire gaffe ... ;)
    pis j’aime bien luchini et son "programme présidentiel : https://www.youtube.com/watch?v=eKY...

     

    Répondre à ce message

  • #1781186
    Le 8 août à 23:51 par STEF de MARS
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    Moi, c’est pas la plage qui me déprime, c’est la connerie humaine...

     

    Répondre à ce message

  • #1781230
    Le 9 août à 01:24 par Candy Love Crushe
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    Nul besoin de se persuader consciemment l’inconscient, pour voir au premier coup d’oeil que votre bite sublime M. Soral (archives Binti odieusement chapardés) est dans les faits bien plus grande, d’au moins 3 pouces, que celle de l’homme sur la plage filmé.

    Merci du bonheur à vouloir nous instruire ; seulement, permettez M. Luchini... C’est obscène de livrer en partage une si petite chose. Le figurant pourrait prendre ombrage.

    Portez aux nues que seule la grandeur, à travers les Hommes qui assument leur attribut, doit être élevée au rang de démonstration.

    Nous savons bien, d’ailleurs, que la carotte cuite à la vapeur garde mieux ses propriétés et sa saveur.

    Et, de grâce laissez ce retraité torse nu, à la crinière blanchâtre, stocker de la vitamine D pour l’hiver.

    D’autant que l’on pourrait questionner le climat de l’île de Ré. N’est-il pas propice au top less ? Qu’aucun sein ne sauriez-vous voir à diffuser ?

    Par de pareilles images les âmes sont ravigorées, Et cela fait venir d’innocentes pensées. Poser les yeux sur les appas de la femme fait partie des traits de comportement généralement attribués aux Hommes. A l’exception des hypocrites qui par omission délibérée volent la vérité. Ce procédé interdit tout jugement et entraîne une indifférenciation des éléments de la réalité.

     

    Répondre à ce message

  • #1781351
    Le 9 août à 10:58 par Pamfli
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    Il n’a même pas tenté un swing de la balle avec sa bite, quel dommage !

     

    Répondre à ce message

  • #1781795
    Le 9 août à 22:20 par mardix
    Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

    j’ai pas d’argent alors pas de vacances, pas de plage.

     

    Répondre à ce message

    • #1782271
      Le 10 août à 19:46 par kamenka
      Fabrice Luchini : "Moi ça m’déprime, la plage"

      Alors tu viens ici retrouver des copains. ;)
      Y a plein de façons de se faire des moments libres persos, pas besoin d’aller loin ni de partir forcément en vacances. :)

       
Afficher les commentaires précédents