Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Faites marcher l’artisanat français !"

Le coup de gueule d’un jeune boulanger

Le coup de gueule d’un jeune boulanger contre la concurrence déloyale des grandes surfaces et l’hypocrisie des consommateurs.

 

 


 

Vous êtes entrepreneur ou particulier et souhaitez faire partie d’un réseau d’entraide pour faire face à la crise ? Rejoignez Solid’E&R, le premier espace d’annonces du Réseau d’économie solidaire créé par E&R. Pour cela, il vous suffit d’être adhérent de l’association (merci de rentrer votre identifiant et votre mot de passe d’adhérent pour accéder à Solid’E&R) :

 

Pour favoriser l’indépendance française, chez Kontre Kulture :

Le bon sens français s’exprime, loin du politiquement correct,
chez Kontre Kulture :

La liste des coups de gueule patriotes s’allonge, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1815272
    le 08/10/2017 par mesencephale
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Oui qd les boulangers/pâtissiers cesseront de s’approvisionner en pâtisseries industrielles et feront du bon pain et pas des succédanés insipides au prix fort et qui n’ont rien à envier aux grandes surfaces !!!

     

    • #1815310

      100 % d’accord, votre commentaire résume parfaitement ce que je voulais dire. Quand tu veux manger du bon pain et que ton "boulanger" te vend un pain qui à 19 h est rendu comme du plastique, oui je préfère l’acheter à l’inter. Il est beaucoup plus proche du bon pain blanc de boulanger que je mangeais quand j’étais petit.


  • #1815278

    Désolé mais payer une baguette 1 euros 20, je trouve ça abusé. De plus, la plupart du temps elle est cramée. Et si on regarde le prix des croissants et pains au chocolat c’est encore pire.

    Et oui le Bio c’est de l’arnaque.

    Le problème fondamentale c’est le salaire trop bas d’une majeure partie de la population. Quand tu es obligé de compter chaque euro pour pouvoir finir le mois et bien tu fais des économies sur tout. Donc la gueulante de ce boulanger n’est qu’une des conséquences d’un problème plus profond.

    Ceux qui prennent du bio ont trop d’argent, ils ne savent pas quoi en foutre donc le dépense dans quelque chose qu’ils pensent bon pour leur santé, alors que la norme Bio ne sert qu’à se faire une marge énorme. Manger des fruits Bio qui viennent de l’autre bout de la planète est vraiment absurde.


  • #1815279
    le 08/10/2017 par stereden
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    D’après ce qu’il raconte lui-même la seule chose qu’il n’achète pas au supermarché c’est son pain.
    J’attends la vidéo de la boutique de fruits et légumes qui achète tout au supermarché sauf la salade.
    Celle du libraire qui achète tout au supermarché sauf les livres.
    Celle du coiffeur qui achète tout au supermarché sauf son shampoing.
    Celle du cordonnier qui achète tout au supermarché sauf les chaussures...

     

  • #1815289

    Ce discours me fait bien rigoler, si les boulangers veulent vendre du pain il faudrait déjà qu’ils apprennent à en faire. Autour de chez moi, il doit bien y avoir 10 boulangeries et aucune ne fait son pain. c’est du polystyrène réchauffé qui durcit avant même d’arriver chez moi.
    J’en suis venu à faire mon pain moi même. Et il est bien meilleur.
    (au pire quand j’ai pas le temps, oui, je vais chez Carrefour : il est meilleurs aussi que chez les boulangers. C’est malheureux mais c’est comme ça.)

    Idem pour les autres artisans : un peintre me fait un devis à 3700 euro pour un 2 pièces. quand je le fais moi même j’en ai pour 200 euro de peinture, et ça me prends 4 jours. Mais là, j’avais pas le temps, j’ai trouvé un "rebeu" qui m’a fait le boulot pour 700 euro.
    J’ai mille exemples de ce type.
    Soit c’est mal fait, soit c’est hors de prix, au final, je finis par le faire moi même.

    Pareil, les gens se plaignent que toutes les boucheries sont halal, mais les bouchers français, ferment, prennent leur retraite, et sans doute que c’est trop sanguinolent pour que des jeunes français fasse le boulot, et ... LE FASSE BIEN.

    Il n’y a pas de secret : pour gagner sa croute, il faut faire les choses bien.
    Et ça dans notre société de congers payés, de télé, de bagnole, d’hanouna, et de smartphone, tout ce temps là est rogné sur le temps qu’on consacrait avant à faire son boulot. Résultat, oui, les gens vont en super marché pour tout acheter,
    et je ne vais même pas leur en vouloir.

     

    • #1815342
      le 08/10/2017 par Personne
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Quand j’en ai la possibilité ou l’occasion je fais cinquante kilomètre pour aller acheter du pain correct. il y a une vingtaine de boulangerie, dont des « artisanales », aux alentours, aucune ne fait du bon pain. Le plus malheureux c’est que le pain le moins dégueulasse est celui d’Hyper U (« bio »). Les supermarchés ont compris que faire du pain trop dégueulasse fait perdre des visites en obligeant leurs clients à faire un détour par une boulangerie. Cependant que les artisans boulangers de par la rude concurrence et l’appât du gain font du pain de moins en moins bon.

      La boulangerie qui se trouve à quinze kilomètres de chez moi est bondée tous les jours. Je n’ai pas vu le boulanger faire une vidéo sur Twitter pour se plaindre.


    • #1817626
      le 12/10/2017 par Dauphinois
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      C’est terrible à avouer mais le pain que j’achète en hypermarché Carrefour est d’excellente qualité, à un prix compétitif, il y a même du bio, de l’epautre, du label rouge... Bon tout de même il y a d’excellentes boulangeries autour de moi avec du pain encore meilleur, mais c’est plus cher et il faut y aller, on l’achète à l’occasion d’une balade souvent. La grande distribution l’a souvent compris, elle embauche de veritables boulangers pour attirer les gens et se rattrapera sur autre chose, ou pas d’ailleurs, quand je vois le niveau des rabais en permanence pratiqués.
      Le dividende universel via la robotisation c’est maintenant, tout ce qui est industriel, bouffe comprise, est de moins en moins cher...


  • #1815292

    le mec est en train de se rendre compte du poids et de l’inertie de tout un systeme qui est en train de prendre l’eau de toute part.,chacun essayant de ne pas se noyer de son cote. tous les commercants doivent faire fassent au dilemme d’un pouvoir d’achat des consommateurs qui diminuent ( a cause de la deflation salariale impose pour la mondialisation) et des charges qui augmentent ( les fonks,l’etat qui veut pas diminuer ses depenses + le cout croissant de l’utilisation de la monnaie comme intermediaire lors des echanges) . certains supermarches ont reagi en attirant les clients par un pain peu cher et de qualite,en pariant que des clients venus pour leur pain quotidien acheteront autre chose en meme temps. des boulangers dans le meme temps se font baiser par des charges croissantes dues a des reglementations "baton dans les roues" alors qu’ils essaient d’amortir le credit qu’ils ont pris pour reprendre (trop cher) la boulangerie de leurs aines.
    bref l’economie est en pleine transformation et il va y avoir des victimes...


  • #1815293
    le 08/10/2017 par Pinette
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Dans 20 ans il n’y aura plus de boulanger. Et dans 50 ans il y en aura a foison.
    Il faut vivre avec son temps et accepter les changements.
    Je prend par exemple les brasseries (de bière).
    A la fin du XIX eme siècle il y avait plus de 2000 brasseries en France.
    Dans les années 80 par le fait des regroupements il y restait moins d’une dizaine de brasseries. Les 3 premiers groupes mondiaux se partagent plus de 50% du marché mondial de la bière.

    Depuis une vingtaine d’années il y a une renaissance des brasseries artisanales. Il s’en créé une ou deux par semaine. On en est aujourd’hui a plus de 1000 en France.

     

    • #1815320

      L’industrie tue l’artisanat mais l’industrie produit de la merde donc fatalement l’artisanat reviendra... à moins que les gens s’habituent à la merde, évidemment.


  • #1815294
    le 08/10/2017 par le gaulois
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Tout à fait d’accord avec cet artisan boulanger, je suis ouvrier et je prends mon chocolat ou mon pain chez un artisan. C’est toujours trop cher pour s’acheter de la bonne nourriture mais jamais assez cher pour s’acheter le dernier téléphone portable à 800€ ou plus,qui lui n’est pas nécessaire à la vie et à la santé mais qui fait bien paraître devant les autres. Tout est question de priorités dans la vie.Faudrait peut être que certains se remettent en question ...

     

    • #1815345
      le 08/10/2017 par frederic
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Exactement ! Tout ces blaireaux se précipitent pour acheter des merdes totalement inutiles (gadget hightech, bagnoles, maillots de foot...) et se plaignent de la nourriture ou des artisans de qualité trop cher.

      Ma bagnole je l’ai depuis 2011 et je ne compte pas la changer de sitôt. Aujourd’hui une caisse ça fait 250000 km sans problème, même une fiat ou une renault. Pareil pour les smartphones, un PC ça dure au moins 10 ans et ça se répare souvent pour pas cher, une bonne machine à laver c’est increvable (évidemment si t’achète la samsung qui ressemble à un sapin de noël)

      Les gens préfèrent se payer des appareils débiles et/ou inutile et bouffer de la merde ou faire faire le boulot d’artisan du bâtiment par un pakistanais incompétent et après ils se plaignent d’être au chômage alors qu’ils n’ont même pas compris que tout cela est la composante d’un ensemble et que chacune de leurs actions de décérébré aura tôt ou tard une grave répercussion sur leur vie, même si dans un premier temps cela leur apporte une, petite, satisfaction ! (maladie, chômage...)

      De toutes façons il suffit d’observer le comportement des gens à un carrefour encombré pour comprendre à quel point ils sont cons !


    • #1815367

      A Gaulois et Frederic,

      Vos réflexions sont sincères et justes .
      C’est réconfortant de vous lire .
      Le jour où les vrais résistants de terrain
      comme vous seront nombreux ,nous gagnerons .
      Bravo pour votre dignité .


  • #1815295
    le 08/10/2017 par anesthézist
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    D’accord avec lui, mais le boulanger a tué le boulanger aussi. La profession aurait dû se faire respecter bien avant.
    On ne trouve pas de produits artisanaux dans les boulangeries proches de chez moi ... et pourtant le prix de la baguette n’a pas baissé. Quitte à mal manger.
    J’y retrouve les mêmes gâteaux écoeurants industriels en vitrine.

    Je demande que ça ... du bon pain.

     

    • #1815431

      En ce qui concerne les boulangeries, vous avez raison, c’est du pain industriel pour la plupart. Je ne sais pas où vous habitez, mais chez moi (une grande ville), j’ai découvert un magasin bio qui fait venir du pain des environs qui est excellent. C’est un peu loin, mais leurs fruits et légumes sont aussi très bon et pas plus cher qu’ailleurs. Et après, il y’a le marché de village ou ville où on trouve des perles. Il faut juste chercher et ne pas avoir peur de faire 2 km de plus pour aller faire ses courses (à pieds si possible).


  • #1815300
    le 08/10/2017 par St Honoré
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Le problème c’est qu’actuellement tout le monde ne fait plus que de la merde et celà dans tout les domaines ... , alors " artisan " ou pas tout le monde s’en tape puisqu’il n’y a pas plus que de la merde ... .
    Les artisans boulangers utilisent tous la levure ( sauf rares exceptions ) c’est de la merde pleine de glutamate monosodique et autres exhausteurs de gout ... et leur levain aussi , souvent ils l’achètent en bouteille et le rajoute au reste de pate de la veille ... lol ) .
    ps : j’ai bossé en boulangerie plusieurs années et même une année chez un " maitre boulanger " d’ailleurs , il avait les cap bep brevet de maitrise et même fait " Le tour de France des Compagnons boulangers " ... , au final levure dans le pétrain toutes les nuits et flacon de levain ( aux extraits de levures ... )
    Pour ce qui est des farines industrielles dont il parle dans sa vidéo et qu’il utilise toutes sont adjuvantés ... , sans parler du blé qui est dit " de force " , c’est le blé qu’on a fait muté génétiquement au cour des 70 dernières années , pour répondre aux délires de l’industrie ... .
    Le bio désolé pour lui reste encore le moins pire ....
    Cordialement


  • #1815302
    le 08/10/2017 par Jin Kazama
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Je pense qu’il est inutile de vouloir se mettre en concurrence avec les supermarchés. Ils vendent généralement des sous-produits et leur clientelle, toujours à la recherche du prix le plus bas est co-responsable des dérives que nous connaissons tous aujourd’hui.

    Personellement, je n’y met plus les pieds, ce n’est pas pour autant que je vais acheter mon pain chez n’importe quel artisan-boulanger ! Je veut bien payer plus a condition qu’il y ait une vrai qualité ; malheureusement ce n’est pas le cas de la quasi totalité des boulangers autour de chez moi (une quinzaine de boulangeries dans un rayon de 2km). 1€+ la baguette faite à partir de sous-produits, même si c’est moins mauvais que le supermarché cela reste un sous-produit.

    J’ai fini par trouver un boulanger qui ne fait que du pain bio, pas de baguettes ou autres fantaisies mais du pain à l’ancienne, qui se garde une semaine sans secher, qui est bon aussi bien en tartine que dans la soupe lorsqu’il commence à durcir. En fait, j’ai re-decouvert le pain de nos aïeux et croyez-moi, vous ne ferez plus manger ni du pain de supermarché ni de baguette de farine blanche qui devient immangeable avant la fin de la journée.


  • #1815313

    Et oui avant c’était le boulanger qui dictait sa loi au meunier , maintenant c’est le meunier qui décide, bannette et commagnies... le marchant est partout et tout est marchandable.


  • #1815327

    "Dans 20 ans, vous pourrez plus acheter une baguette le dimanche parce qu’il n’y aura plus de boulangers". Bah c’est triste à dire, mais si, vu que les supermarchés auront généralisé l’ouverture du dimanche...

    J’ai travaillé deux ans dans la grande distribution. Le pain arrive effectivement congelé précuit, mais il a surtout une violente odeur de plasticine. Et je parle pas du respect des normes élémentaires d’hygiène (crottes de souris dans les échelles à pain...).

    Là où il présente le problème correctement, c’est quand il parle de la journée typique d’un vrai boulanger. Se lever entre minuit et deux pour vendre des baguettes à 1,20€, en comptant les charges (loyer, électricité, gaz, eau), les matières premières, et l’éventuelle étudiante qui vient donner un coup de main (même au black), j’ose même pas imaginer le salaire qu’il arrive péniblement à se dégager le "vrai" boulanger... Il doit vivre aussi, cet artisan.


  • #1815375
    le 08/10/2017 par hypocrisie
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Il faisait quoi à Super U ? il y a plus d’artisans épicier ?

     

    • #1815397

      J’ai vraiment bien ri, merci :’)


    • #1815652
      le 09/10/2017 par goy pride
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Un épicier n’est pas un artisan, c’est un intermédiaire, un commerçant distributeur.
      L’épicier du coin, qui d’ailleurs n’est souvent même plus un travailleur indépendant mais une enseigne franchisée, ne fabrique pas de savon, de brosses à cheveux, de boîtes de haricots verts, de café...il ne fait que les revendre souvent sensiblement plus chers quand il s’agit d’une petite épicerie indépendante que dans les grandes surfaces. Or si il est bon de soutenir le commerce de proximité, y compris les épiceries, beaucoup de gens ne peuvent pas se permettre de doubler leur dépense en épicerie juste pour soutenir le Tunisien du coin de la rue. Et quand il s’agit d’une épicerie franchisée, entre le Petit Casino ou Géant, le pognon finit dans les poches de Jean Charles Naouri, cela revient au même...
      Ce que l’on peut faire pour soutenir ce qu’il reste de petits épiciers indépendants c’est de réserver un pourcentage de son budget que l’on dépensera chez eux. Et si possible acheter le maximum de sa bouffe chez les artisans boulangers, bouchers, charcutiers...


  • #1815387
    le 08/10/2017 par Georges
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    J’aimerais bien savoir ce que ce jeune homme foutait en grande surface. Sûrement entrain de tuer le commerce de proximité

     

    • #1815453

      En dehors de ce détail que vous soulevez, il a raison sur le fond. Il faut être un consommateur responsable de sa santé, acheter son pain chez un bon boulanger, cela existe, faire, aussi, fonctionner les réseaux AMAP, les agriculteurs venant de Gaec sur les marchés au lieu d’aller dans des supermarchés où vous attendez des plombes avant de passer à votre tour. Soucieux de ma santé, je ne vais qu’au supermarché pour certains produits (eau "mont roucous", café, sucre, produits d’entretien). Je préfère payer plus cher mais je sais que j’achète de la qualité puisque le légume, fruit, viande ne se pourrit pas dans les 3 jours ou ne devient mou dans la journée de l’achat car votre produit acheté en grande surface passe dans des frigos tous les jours.
      Sa santé est inestimable ; se nourrir sainement me paraît la moindre des choses.


    • #1815624
      le 09/10/2017 par Sedetiam
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      @MPNF

      Certes, mais heureusement pour votre santé, il y a aussi la DGCCRF qui fait quelques descentes chez certains de ces fameux artisans du cru qui n’ont pas que la philanthropie de la bonne bouffe pour leur contemporains, chevillée au corps.
      Quant au boulanger « moderne » qui propose ses gâteaux, j’aime autant aller chez un bon pâtissier, voyez-vous ?
      Etc., etc.
      Cracher son grain à moudre sortant de Super U est une gageure, si ce n’est, une farce.
      Pour l’essence, il a une filière irakienne solidaire ou il file chez Leclerc ?
      Pour l’ironie, qu’il fasse de l’excellent pain à l’eau de source stockée à température idéale et à l’ombre, aux farines bio nées des moulins à vent et des champs traités au soc, au sabots et aux bâts, aux levains naturels, aux sels bio et de terroir ainsi qu’au feu de bois (de région), sans négliger le pétrissage à la main (propre) favorisant l’oxygénation et les gens, reconnaissants de l’ancestralité du geste perpétué depuis le premier labour, feront les bornes nécessaires pour s’en mettre plein les papilles.
      On est inscrit au patrimoine de l’Humanité ou bien ?

      @Georges,

      Le comble du cynisme, c’est que les enseignes de grandes surfaces font aussi « commerce de proximité », désormais : en fourguant la même daube et à prix outranciers, que celle proposée aux périphéries.


  • #1815396
    le 08/10/2017 par Citoyen Français
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Pour vivre heureux , de l’eau , du pain et de l’amour , avec un pain
    fait avec de l’eau et de l’amour , vous avez tout en un , soyons simple !

     

    • #1815651
      le 09/10/2017 par Le gang des pastèques
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Mais du coup tes tartines, tu les manges cru, juste avec eau et amour ,moi je les mange avec du bon beurre et de la confiture faite avec amour par mon épouse, et avec mes enfants fait avec amour !
      Mais il est vrai que je suis un peu exigent, comme un paysan !
      Bien à toi l’ami et bonne journée, heureusement il y a E&R, que Dieu vous bénisse


  • #1815418

    Il fallait être digne de votre héritage et continuer à faire du vrai pain au levain avec de la bonne farine celle dont on connaît la provenance des matières premières céréalieres produites par un véritable paysan.
    Faut arrêter de jouer les calimeros nos boulangeries nous vendent la même merde que les industriels.

     

    • #1815571
      le 08/10/2017 par anahiti
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      C’est malheureusement exact , les artisans font le même pain de merde que la grande distribution sauf de rare exception. J’habite cognin en savoie et le pain c’est une catastrophe.


  • #1815428
    le 08/10/2017 par berutureb
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Entièrement d’accord avec lui mais le problème aussi aujourd’hui c’est que de plus en plus de boulangeries font du surgelé pour gagner du temps et donc de l’argent, au final, c’est comme pour tout, c’est difficile de s’y retrouver

     

    • #1815681

      Ils n’ont pas le droit de vendre du pain préparé à partir d’une pâte surgelée - pour le reste, il n’y a aucune obligation.


  • #1815479

    98% des boulangers, qui se disent artisans, ne sont que des mélangeurs comme le pâtissier est un assembleur de produits de merde (industriels). Même chez celui qui fait son pain, il le fait avec des produits de merde (farines industrielles, levures, améliorants...). Donc les pains en boulangeries ne valent pas mieux que l’industriel ou de supermarché. C’est parfois même pire en terme d’hygiène, car les protocoles industriels sont stricts et s’ils font une conneries, il y a la traçabilité qui les identifie. Reste quelques pro (ou pas), passionnés, qui savent faire du vrai pain avec des produits rigoureusement choisis et testés, avec des méthodes de travail adaptées aux exigences de leurs produits et non pas celles de la productivité/rentabilité. Ils sont rares car ils gagnent mal leur vie et travaillent beaucoup plus.

     

    • #1815572
      le 08/10/2017 par Laspirateur
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      L’époque productrice de sous-produits empoisonne les peuples depuis déjà quatre décennies. La rareté des produits saints est le reflet intense de l’immense bêtise (escroquerie) dans laquelle nous vivons. Les limites des lois de l’industrie nous sautent aux yeux désormais. En voulant modifier un produit alimentaire pour des raisons purement économiques, on commence à prendre l’homme pour autre chose qu’un homme, on considère à ce moment non plus l’homme comme espèce vivante mais comme un indice dans la formule de calcul de rentabilité.


    • #1816038

      Personnellement ce que je préfère dans le coup de gueule c’est le gars qui va faire ses courses au supermarché et se plaint que les "gens" y aille pour acheter aussi du pain ... Dans 20 ans il y a plus de maraîchers, de charcutiers, de bouchers, etc...


  • #1815496

    Se réclamer artisan boulanger ce n’est pas seulement ne pas travailler en GMS.
    Bosser avec les mêmes matières premières industrielles c’est kif kif bourricot .
    Que n’en ai-je livré de ces artisans. Je fais mon pain maintenant en sachant quasiment de quel champ viens le blé . Allez tous vous faire enc... , Pas un pour rattraper l’autre .


  • #1815552
    le 08/10/2017 par The Médiavengers
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Le problème n’est pas l’artisan ou la grande surface mais les règles du jeu. Tant que vous verrez inscrit "Restaurant" en dessous de "Mac Donald", on pourra continuer à s’époumoner dans tous les sens sans que ça serve à quoi que se soit.
    P.S. : c’est pénible tout les gens qui viennent nous raconter leur cas personnel pour en faire des généralités.


  • #1815553
    le 08/10/2017 par geo_malvo
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Tu dis faire les coures au SUper U, mais n’y a t il pas des marchés pour faire tes courses ?? Pour être logique jusqu’au bout il ne faut plus faire ses courses dans les supermarchés , se limiter aux marchés locaux , amap ,artisans , jardinage ...


  • #1815567

    bien entendu la sauvegarde de la tradition du bien faire doit être une priorité, mais les boulangers doivent cesser d utiliser les farines des grand moulins venant de je ne sis ou..pour info les blés français était pour la plupart non panifiable destiné au bétails donc nous importions du canada des etats unis de la merde bourré de pesticide et ogm et d autres jouissantes substances .des grand moulins qui pour des raisons de rentabilité dope leurs farines entre autre conservateurs enzymes améliorants et autres saloperies ceci est valables pour 90% des boulangers pour trouver du pains digne de ce nom je vous souhaite ben du plaisir

    pour conclure les farine de supermarché et la fabrication in situ sont identique pousse contrôlé balancelles etc a celles de artisans leur seul arme revenir a une fabrication authentique farine naturel pousse traditionnel façonnage a l ancienne ....prix raisonnable 1 kg de farine 50 cts ????? baguette de merde 1 € 1.20 € mini pour 100gr de farine au départ la marge est bonne non ...ambitionner une Mercedes pourquoi ne se contenter d une Peugeot après il demande d acheter français


  • #1815603

    Le pain que j’achète à Intermarché est 10 fois meilleur que celui des boulangeries qu’il y a autour de chez moi. Donc pour moi, c’est même pas une question de prix. Dans les années 70 et 80, le pain était bon, point. Aujourd’hui les boulangers vendent de la merde, une bonne boulangerie pour 10 de mauvaises. Alors les "artisans boulangers", franchement tant pis pour eux. Ceux qui font du bon pain ont une file d’attente devant leur commerce tous les jours, ils ne sont pas impactés par les grandes surfaces.


  • #1815641

    Comme si il y avait une concurrence loyale ? Pourquoi pas une finance éthique ?

     

    • #1815657
      le 09/10/2017 par goy pride
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Bien sur qu’il y a une concurrence loyale et déloyale ! C’est comme en sport, le mec qui concoure avec toi dans les mêmes conditions, c’est de la concurrence loyale...par contre dès lors où il installe un moteur miniature sur son vélo ou prends des substances dopantes alors que toi non c’est de la concurrence déloyale.
      Idem dans le commerce. Deux petits restos...qui se font concurrence dans un même quartier sont sur un pied d’égalité. Si l’un crève parce qu’il fait de la merde ou propose des produits inadaptés à la démographie du quartier, ce n’est pas en raison de la concurrence déloyale de son concurrent d’à côté. C’est juste que l’un est incompétent et l’autre non.


  • #1815645
    le 09/10/2017 par goy pride
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Je me souviens quand j’étais gosse dans les années 80 mon père, que je prenais pour un gros facho anti-moderne, interdisait à ma mère d’aller à l’Intermarché qui venait de s’ouvrir dans la zone industrielle de notre village de Bourgogne. Visionnaire le paternel savait que ces supermarchés tueraient les petits commerces...mais comme nous sommes en France et pas en Arabie Saoudite où la lapidation a des vertus dissuasives certaines, ma mère a allègrement désobéi à mon père et lui avait un jour rétorqué avec cette stupidité toute française qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez :"J’en ai rien foutre, je regarde mon porte-monnaie !" D’ailleurs il n’a pas fallu longtemps pour voir tout le village, y compris certains petits commerçants et artisans finir par abandonner leurs principes pour aller s’approvisionner à l’Inter...résultats des comptes : 40 ans plus tard, la rue centrale a plus de la moitié de ses commerces fermés...on croirait presque une de ces villes fantômes de la rust belt aux USA...mais rassurez-vous bonnes gens, il y a un McDo ! Un putain de McDo dans la zone commerciale d’une ville de même pas 4000 habitants et un canton qui en fait à peine 10000. Et cerise sur le gâteau, la maire qui était toute ravie par l’ouverture du McDo et a soutenu ce projet (nouveaux emplois pour la commune !) était encartée FN et ensuite MPF de Philippe de Villiers ! Voilà la France d’aujourd’hui ! Trahie de tout côté par des gens n’ayant aucune consistance, zéro cohérence doctrinale ! Des veaux !

    Quand je me remémore tout ces commerces quand j’étais gosse ; les quincailleries, le réparateur de vélos avec son atelier crasseux à peine éclairé par une vieille ampoule, le maroquinier, le cordonnier, plein de bouchers et charcutiers, plusieurs épiceries, boulangers pâtissiers, fromagerie, magasins de pêche, bijouterie...il y a avait même une poissonnerie dans une région de gros bouffeurs de viande...cela donne envie de chialer quand on voit ce que c’est devenu !

    La phrase de Bossuet "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes." est très emblématiques du mal français...

     

    • #1815807

      Tu te trompes "goy pride", et la majorité avec toi, de gauche ou de droite (et c’est pour ça que ça marche), la France a littéralement créé le cinéma (et Hollywood, donc), la propagande, la pub, la télévision, les supermarchés etc... cela ne date pas du Plan Marshall et encore moins de Sarkozy.

      C’est le résultat de décennies, voire de siècles (social politique). de recherches, d’expérimentations et d’applications, c’est le résultat de l’exode, des après-guerres, du désarroi et de la terreur. Ça, c’est la loi du plus fourbe, pas celle de l’équilibre naturel, pas celle de la jungle, c’est de la manipulation de masse,l’idéologie, l’école obligatoire, l’organisation du travail et la "culture" qui nous rendent consentants et malléables.... industriellement et globalement.


    • #1815893
      le 09/10/2017 par mondialisto-sceptique
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Merci goy pride vous évoquez parfaitement l’expérience de nombreux français (de notre génération en tous cas) et votre message décrit exactement ce que m’inspire cet article.
      Après ed, ouais peut-être mais votre constat abstrait ne fait pas plus avancer les choses.
      Le message de goy pride montre les typiques petites faiblesses du quotidien qui, cumulées, conduisent dans le mur. Ca me paraît largement plus efficace.


    • #1816059
      le 09/10/2017 par paramesh
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      ah putain, je me refais de mémoire la grand rue à Garches, la droguerie, la crèmerie, le marchand d’électroménager qui faisait aussi les disques, la papeterie, la mercerie, l’horloger, le marchand des quatre saisons, le marchand de tissu, la bonneterie, le torréfacteur (en face de la gare), l’armurier, le marchand de cycles, le marchand de jouets, le fleuriste, la librairie, le marchand de chaussures, le marchand de journaux , le volailler, le marchand de pinard, la boucherie chevaline et j’en oublie


    • #1816705
      le 10/10/2017 par guyaume
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Ah que c’était beau le Capital d’antan... Dans 20 ans peut-être qu’on fantasmera sur Carrefour qui sait. Ses rayons bien rangées et ses caissières de mauvaise humeur.


    • #1816931
      le 11/10/2017 par Махсуд Махкамов
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      Tiens, pour moi, c’était exactement l’inverse : à 14 ans, je me battais contre mes parents pour qu’ils n’aillent pas à Carrefour et fassent marcher les boutiques de notre rue.


  • #1815759
    le 09/10/2017 par Normandius
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Le mec achète ses légumes à super u et certainement toutes ses courses et se plaint que les gens fassent la même chose ! Après tout, les français, et donc aussi les boulangers, ont voté à une grande majorité pour Macron, le mondialisme, la dérégulation. Donc comme dirait Dieudo, qu’ils aillent se faire enc...


  • #1815860
    le 09/10/2017 par Penn Fur
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    C’est une question à poser aux mélanchonistes dans les manifs. Que portez-vous pour vêtements qui soit Made in France ? Que portez-vous qui soit Made In Europe ? Que portez-vous qui vient des bastions tiers-mondistes de l’ultralibéralisme ?


  • #1816078

    Et allez encore un pleurnichard.

    Hier c’était les médecins,
    Aujourd’hui les boulangers,
    Demain les retraités,
    Et après-demain quoi ? les bibliothécaires ? les directeurs de zoos ?
    Sérieusement, j’en ai plein le dos de ces corporatistes, pas un qui se sente Français avant autre chose.

    Allez mon gars, ici on tend la main à son prochain, on va t’aider (à comprendre). Si tu aime tant « l’ancien » cadre de vie « à la Française » c’est-à-dire « le village pittoresque avec son église, sa boulangerie, le pique-nique à l’ombre d’un grand saule, accompagné d’une jolie fille vêtue d’une magnifique robe à fleur dans une campagne bucolique au bord d’un étang où batifole des cygnes par une belle journée d’été », alors PROTÈGE LE CADRE !!! Inscrit toi à la prochaine cession de « chasse aux franc-maçons » et si tu ne vois pas le lien entre la franc-maçonnerie et la boulangerie retourne à ton pétrin en attendant les prochaines élections. Et dans le beau petit village de France où je suis, on a tout ce que je viens de citer notamment la petite boulangerie qui se porte bien même avec un grand centre commercial à 8km de là.


  • #1816163
    le 09/10/2017 par Rivarol
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Ça fait déjà un bon moment que je ne mange plus de pain !


  • #1816375
    le 10/10/2017 par mik ezdanitoff
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Le boulanger de mon village travaille tout seul. Sa femme l’a quitté, il a arrêté les apprentis et ne peut pas embaucher. Son pain et le reste sont excellents et vraiment maison. MAIS, étant seul, il a volontairement épuré sa gamme : il m’explique que du coup, beaucoup le font chier car il n’ y a pas chez lui de rayons immenses pleins avec un choix de malade : deux sortes de baguettes, deux trois pans spéciaux, et basta. IL m’expliquait que selon lui, beaucoup ont tué le métier en voulant absolument avoir des choix de supermaché, et que pour ça, ils se sont mis à vendre de l’industriel....Mais du coup il y en a qui gueulent car son choix est restreint...Les gens ne sont jamais contents. Quand à ceux ici qui critiquent " le pain cramé"... c’est vous qui n’avez rien compris.

     

  • #1816503
    le 10/10/2017 par dissident
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    bande de caves , a quel moment il parle d’acheter des légumes ou des œufs ... écoutez bien ce qu’il dit et arrêter de de poster comme des ados , il a le droit de rentrer dans un supermarché pour acheter du PQ , une brosse a dent , des capotes , a moins que vous connaissiez un artisan débouche wc ou un artisan piles 9 volts ... de plus quand on voie l’amabilité d’une majorité de petits commerçants complétement aigris ...on se demande comment aider les commerces de proximité si on a l’impression de les déranger , j’ai souvent l’impression d’être un contrôleur du fisc quand même ... , sont message est juste simple et clair , si vous avez mieux a dire ou contredire faite une vidéo et basta .


  • #1816539
    le 10/10/2017 par Padrepio
    "Faites marcher l’artisanat français !"

    Le meilleur pain est à Paris. En province c’est déglue en règle générale. Ça doit être du à la qualité des farines employées.
    Il faut mettre le prix pour un bon pain, point barre.
    Quant aux surfaces ils proposent aussi des pains bios, corrects, sans plus.

    Petite pub pour la meilleure boulangerie que je connaisse : l’autre boulange. Des pains exceptionnels !
    Sinon il y a aussi le moulin de la vierge, plusieurs boulangeries dans Paris, bien que le pain soit un peu trop salé à mon goût, il est délicieux.

    Bref, si vous voulez manger du bon pain c’est à Paris qu’il faut aller.
    Pour le Maroc, la pain n’est pas mal du tout, bien que très différent de notre baguette traditionnelle française. Il existe une boulangerie exceptionnelle à Agadir, qui propose un pain complet à l’orge, que l’on mange comme un gâteau, avec de l’huile d’argane ou olive, un pur régal.

    C’est triste de constater que c’est en province française que le pain est parfois infâme. Jamais une boulangerie parisienne ne pourrait tenir avec cette sous-qualité.

     

    • #1817184
      le 11/10/2017 par Махсуд Махкамов
      "Faites marcher l’artisanat français !"

      J’ai du très bon pain près de chez moi dans de vraies boulangeries artisanales.

      Je vous laisse à Paris avec vos potes Najdovski et Hidalgo...


  • #1818169

    Bonjour, je suis dans les métiers de bouche depuis que j’ai 15 Ans (avec une pause de 2 Ans en tant que Cariste).

    J’ai travailler 8 Mois dans un Carrefour dans le secteur Boulangerie Pâtisserie étant un grand amateur de Jambon Beurre j’éprouve une certaine exigence dans l’achat de mon pain quotidien.
    Le pain dans les hypers est préparer de façon ’artisanal’ et paradoxalement avec les mêmes sacs achetés chez les artisans boulangers. La baguette à 35 Centime est un blasphème le temps de pousse est moindre pour le sacro-saint profit. Il y a des bonnes choses par contre je n’achète pas mon pain là bas à 800 Mètres il y a une boulangerie très petite qui fonctionne du feu de dieu car le pain malgré le choix drastique est excellente (j’ai fais un stage là bas en plus et malgré que je connaisse sa recette de Paris Brest par coeur je l’achète toujours avec plaisir).

    Pour anecdote dans l’hyper où j’ai travailler il y avait un boulanger ayant travailler au japon qui a passer beaucoups de concours dont le MOF (Il ne l’a pas eu) et un chef qui a été meilleur apprentis les ouvriers vont souvent travailler là bas pour avoir une vie en dehors du travail et profiter de leurs enfants. Et ils ont en générals très bien payés que chez des artisans.
    Faut pas cracher sur les conditions de travailles depuis le taylorisme et la société de loisir les gens veulent avoir du temps libre. Je sais que les PME est l’ossature d’une économie saine mais mes pires expériences dans le salariat était dans des petites entreprises familiales.
    Etre patron c’est dur , c’est un cercle vicieux . Après en général dans la restauration par exemple. Les lois françaises poussent les artisans à utiliser des produits industriels.(Si vous faites des crémes brûlées par exemple vous devez les jetez le soir même,sauf si vous utilisez un appareil à base de poudre.Interdiction de laisser un rondo avec un fond brun mijoter une après midi...
    _


Commentaires suivants