Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Faut-il réécrire Shakespeare ?

Il se trouve des gens qui, non seulement se sont posé la question, mais ont répondu par l’affirmative : ils pensent que le maître du théâtre anglais a fauté, et ils ont décidé de revoir sa copie.

Qu’a donc fait William ? A-t-il nié l’existence des chambres à gaz ou le droit à l’existence d’Israël ?

Presque. En tout cas il a commis une oeuvre, célébrée dans le monde entier, dans laquelle un Juif nommé Shylock joue le bien vilain rôle du méchant usurier qui étrangle ses débiteurs avec cruauté : « Le Marchand de Venise ».

Qu’importe que l’oeuvre du grand Shakespeare contienne une magnifique tirade contre l’intolérance envers les Juifs : « Le Marchand de Venise ne passera pas ! »

Un site juif de promotion du théâtre : http://www.jewish-theatre.com/visit... a trouvé deux dramaturges qui ont revisité le maître pour le faire marcher droit.

La première, Julia Pascal, a remanié le texte en faisant débuter la pièce par la rencontre d’une survivante de la Shoah avec une troupe théâtrale qui répète à Venise. Parler des Juifs sans parler de l’holocauste, voilà une faute réparée.

Le second, Arnold Wesker, lui, a tout réécrit et change même le titre : « Shylock », au lieu du « Marchand de Venise ». Et celui-là n’est pas un méchant qui aime l’argent, mais un gentil amoureux des livres, du savoir, de l’architecture et de ses semblables à qui il offre l’asile et le soutien quand les chrétiens les persécutent en Espagne et que l’Eglise brûle leurs livres. Et, avec l’aide d’une universitaire américaine, il a résolu la difficulté consistant à présenter l’odieux marché du méchant juif en juste proposition d’un honnête banquier.

Ouf ! On a rétabli l’ordre des choses, le spectacle va pouvoir reprendre.

Souhaitons à ces aimables amoureux des arts et de la culture qu’ils ne soient pas accusés de véhiculer contre les chrétiens d’odieux poncifs nauséabonds qui rappellent les heures sombres de notre histoire.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #100771
    le 13/02/2012 par Victor H.
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    C’est eux qui sont intolérants, en "remaniant" une œuvre d’art.


  • #100775
    le 13/02/2012 par Talion
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Putain !... On croit rêver !
    .
    Souhaiteraient-ils faire renaitre la judéophobie en Europe qu’ils ne s’y prendraient pas autrement...
    .
    C’est hallucinant de connerie !

     

  • #100781
    le 13/02/2012 par Gamin
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Ça s’appelle du négationnisme littéraire. Purement et simplement...


  • #100790
    le 13/02/2012 par Bobo
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Un bon bouquin, dans le style soralien, et impossible à trouver en édition poche : " Z. Marcas" d’Honoré de Balzac.

    Par contre, facile à télécharger. Un régal de nouvelle...très court. Une excellente ouverture sur notre Tourangeau.

     

  • #100794
    le 13/02/2012 par dudu
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Ils ont déjà trouvé leur prophète hollywoodien en la personne de Roland Emmerich, illustre réalisateur de daubes, dont Anonymous (le dernier opus) remet en cause la légitimité de la plume de Shakespeare.


  • #100796
    le 13/02/2012 par pistache
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Tout ça n’est malheureusement même plus étonnant. Ca me fait penser aux discours d’Attali sur l’histoire juive. A l’écouter, les juifs auraient tout inventé, et auraient été des bienfaiteurs dans le monde entier dans leur rôle de prêteurs d’argent. Ainsi Attali nous explique que les juifs ont inventé le capitalisme, le bon, le noble, l’écologie aussi, etc ... et que les anglais et hollandais se sont ensuite appropriés ces notions, en ajoutant la méchante spéculation, et les dérives financières qui en découlent. Les usuriers juifs, étaient biensûr contre, leurs seuls objectifs étaient l’enrichissement de tous.
    Bon, après c’est encore notre cher Attali qui nous dit que non, la France n’a pas plus un héritage chrétien que musulman ou juif, que l’Islam était présent en France avant le christianisme (dans certaines régions), et que les juifs étaient français avant les français.
    Si avoir des propos négationnistes ou révisionnistes sur quelques sujets de l’histoire bien définis est puni par la loi, en revanche, on peut réécrire le reste de l’histoire comme elle nous arrange, surtout quand on s’appelle Attali.

     

    • #103663
      le 19/02/2012 par Elevation
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      et lorsqu’on dit a quelqu’un(non juif), t’as fait le juif sur ce coup, ça veux dire, selon jacky show, tu a été très généreux...mais oui bon sang...ah c’est samedi et c’est tard, je vais me mettre le best of de jacky pour dormir, et vraiment mon passage preferé, celui ou il parle que faire des enfants ne suffit pas a en faire des humains, ou des juifs, ce qui est pareil(sous entendu clairement les autres ne sont pas humains), c’est du gros ! allez, avec ça demain je serais revenu dans le droit chemin ;)


  • #100817
    le 13/02/2012 par Mohamed
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Cette piece est largement pro-juive pourquoi la faire re-écrire ? Oo

     

    • #100857
      le 13/02/2012 par joseph
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      C’est un pretexte à réecrire l’ensemble des oeuvres de la planète, tout simplement ! demain Hugo, Orwell, et d’autres...si vous avez aimez les dictatures soviétique ou nazi, alors vous allez adorez les années qui viennent !
      p.s : il faut vraiment que le système soit si peu sûr de lui pour avoir de telles idées !


  • #100825
    le 13/02/2012 par Chrisgeorg
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Me font penser à de la mousse expansive pour leur capacité à s’infiltrer partout, dans les moindres recoins, tout boucher, tout colmater.


  • #100828
    le 13/02/2012 par Mimi
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Du grand n’importe quoi une fois de plus. On ne réécrit pas Shakespeare ! Shakespeare est un maître, glisseur de quenelles en tout genre avant l’heure. Ce n’est pas le personnage de shylock qui va salir l’image du juif aujourd’hui, on croit rêver. De plus le Marchand de Venise n’est pas une oeuvre antisémite comparés à d’autres possibles interprétations de certains autres textes.
    Preuve que l’aveuglement goglito-talmudo sioniste empêche de lire correctement.


  • #100837
    le 13/02/2012 par Robespierre
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    *éclate de rire* C’est de la même farine que de s’insurger contre « Tintin au Congo » en prenant les lecteurs pour des ravis de la crèche incapables de contextualiser et de recourir à l’esprit critique. Les livres sont décidément bien dangereux.

    J’ai une édition du « Procurateur de Judée » d’Anatole France dans la préface de laquelle on prévient le demeuré que je suis que l’auteur n’était pas antisémite. L’inventeur de « L’île des pingouins » a eu chaud. Et je note que Wikipedia nous apprend que Ponce Pilate est peint « sous les traits d’un antisémite ». Il est vrai qu’il ne mâche guère ses mots le romain. Un peu d’amertume suite au mépris raciste dont il a peut-être été victime ? Bref, il n’est pas peint « sous les traits d’une victime amère de la goyophobie. »

    Ponce Pilate... le symbole même de l’homme « qui s’en lave les mains » après avoir beaucoup hésité, du romain tolérant envers les religions des provinces de l’Empire mais ulcéré par les querelles religieuses dogmatiques, notamment entre Juifs. Homme tenu par sa parole qui condamna à regret un autre homme dans lequel il ne voyait « rien de mal » tout juif qu’il était, et qui dû relâcher Barabas le brigand. Il fit marquer sur la croix du rabbin « Le Roi des Juifs » et d’autres Juifs de le lasser pour qu’il corrigeât en « Celui-ci a dit "Je suis le Roi des Juifs" » « Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit. » Faut-il creuser encore ou avons-nous touché le fond de la bêtise ? À quand la version expurgée de « La vie de Brian », assez piètre pochade d’ailleurs, qui met en scène des terroristes juifs qui en viennent presque à faire l’éloge de la colonisation ? Une odieuse parodie antisémite de la noble lutte de l’Irgoun et de la Haganah contre le Royaume-Uni ?

    La bêtise outrecuidante des margoulins sionistes, Marchands de la République de la Shouinah, les perdra. Nul besoin de se fatiguer à ironiser, on s’amuse autant que de voir le sophiste s’enferrer dans ses absurdités, en apparence évidentes, face à Socrate. C’est aussi jubilatoire que « Le petit Hippias ou Du Faux » de Platon. Parfois je les soupçonne même, sous couvert de défendre l’essence juive qu’ils auraient découverte, d’attiser l’antisémitisme pour rallier à leur cause et parquer plus de monde encore dans leur ghetto.


  • #100846
    le 13/02/2012 par Arsonist
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    J’ai bien fait de me le procurer sur KK.
    Même si, en étant réaliste, sa censure ne se fera jamais.

    La communauté organisée et dominatrice pousse le bouchon beaucoup trop loin, elle se croit déjà maitresse suprême de l’Univers... Comme c’est absurde de vouloir exerce une propagande digne de 1984, donc, à la soviétique, dont ont sait que ses cadres étaient encore plus russes que le peuple russe...


  • #100854
    le 13/02/2012 par Esprit Lambda
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    (Ils ont bien été capables d’avoir écrit le talmud en contradiction avec Platon).
    Il s’agit là en fait d’une violation caractérisée du patrimoine d’un royaume dont le prince héritier se prénomme William. Cà va taper du spectre chez la couronne d’Angleterre ?


  • #100869
    le 14/02/2012 par Substance2004
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    La version de michael radford avec Al Pacino en 2004 n’y échapperait pas non plus :

    Wikipédia :
    Cette nouvelle version (...) suit de près le texte originel qui n’a que peu été remanié par le réalisateur Michael Radford. (...) Le film débute avec un texte et un montage de la façon dont la communauté juive est maltraitée par la population chrétienne de Venise. L’un des derniers plans du film attire également l’attention sur le fait que, comme n’étant plus juif, Shylock est chassé par sa propre communauté et n’est plus autorisé à vivre dans le ghetto de Venise.

    Il va falloir mettre un avertissement comme avec les prochaines rééditions de Mein Kampf ?


  • #100880
    le 14/02/2012 par Comment est mort Christopher Marlowe ?
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Qu’en est-il alors du "Juif de Malte" de Christopher Marlowe, autrement plus subversif ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jui...

     

  • #100893
    le 14/02/2012 par Bobino
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Les classiques américain aussi passent au couperet de la censure.

    Voir "Polémique aux USA après la réédition des aventures de Tom Sawyer et d’Huckleberry Finn expurgées du mot "nègre"" :

    http://culture.france2.fr/livres/ac...


  • #100912
    le 14/02/2012 par mouloud
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Le ministère de la vérité de Orwell se met en place !!!

     

  • #100945
    le 14/02/2012 par bicheex
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Bonjour ,

    Cette manie de toujours toucher les écritures....c’est leur marque déposée.

    Bonne journée à tous.


  • #100954
    le 14/02/2012 par babal
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    C’est un peu comme le film Ben-Hur , Judas devient un heros qui aide meme jesus à porter lacroix.

     

    • #100969
      le 14/02/2012 par karacho
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      Judah Ben-Hur (qui lui apporte de l’eau sur le chemin de croix), pas Judas Iscariote, imbécile !


    • #100994
      le 14/02/2012 par kirikou
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      Judah Ben-Hur (qui lui apporte de l’eau sur le chemin de croix), pas Judas Iscariote, imbécile !



      pas la peine d’insulter, il peut se tromper, tu ne fais jamais d’erreur toi ?


    • #101039
      le 14/02/2012 par babal
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      Je sais que ce n’est pas le meme Judas puisque Ben-Hur est une invention, cependant c’est quand même etonnant de faire un film centré sur un personnage du nom de Judas et qui s’avere bon avec Jesus.


    • #101118
      le 14/02/2012 par Yam
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      >pas la peine d’insulter, il peut se tromper, tu ne fais jamais d’erreur toi ?

      Que ce lui qui n’a jamais péché lui balance à la gueule le premier écran plasma.

      (il faut bien adapter les expressions à la modernité !).


    • #101120
      le 14/02/2012 par Marion
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      Judas, ou Juda, ou Yehuda, même racine que Judée, Yehudi, Jude, Juif.
      Mot hébraïque provenant de la tribu de Juda, l’une des douze tribus d’Israël, installée en Judée.
      Prénom commun, courant, et qui courait déjà avant l’arrivée de Jésus.


  • #100961
    le 14/02/2012 par tiitcanar
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    le paradoxe dans toute sa splendeur !!!
    dans la deuxième réécriture, il y est question d’un juif amoureux des livres alors que les chrétiens les brulent...
    or ici il s’agit bien d’un livre qu’on réécrit , donc qu’on brule !
    on dénonce d’un coté pour faire de l’autre......

    ça ne vous rappelle rien ??


  • #100964
    le 14/02/2012 par Nicolas
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Être ou ne pas être : telle est la question.


  • #101034
    le 14/02/2012 par Tim Osman
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Le livre dispo sur Kontre Kulture est il en français/anglais ou simplement en français ?

     

  • #101036
    le 14/02/2012 par Passionis
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Ca me refait penser à la récente affaire sur les fameuse "civilisations" de Guéant. Loin l’idée de cautionner les idées politico-économiques de l’UMP, mais je trouve ceci follement amusant. Je m’explique. Tout le monde se sent persécuté par ce simple mot. Le député noir de l’assemblée qui nous parle de ses ancêtres esclaves. Certains députés PS qui nous ressortent l’histoire de la Shoah. J’hésite entre l’amusement et la consternation.

     

    • #101667
      le 15/02/2012 par Mate
      Faut-il réécrire Shakespeare ?

      Le député noir de l’assemblée qui nous parle de ses ancêtres esclaves



      Mieux : il nous a dit qu’il était fils d’esclave...

      En fait tu peux être totalement consterné... Ces querelles, stériles en apparence seulement, ont deux buts réels :

      - Faire diversion pour que soient éludés les vrais problèmes.
      - Et surtout, faire monter le niveau de tension entre les gens : crisper, cristalliser les électorats.


  • #101067
    le 14/02/2012 par LearningFish
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Autant le révisionnisme historique me semble parfairement normal, c’est dans la nature du travail de l’historien de réviser, analyser, juger les travaux de ces prédécesseurs, surtout à la lumière de nouvelles archives ou documents (de la même manière qu’un procès peut être révisé), autant le révisionnisme artistique en général me semble inacceptable : pas une virgule ne doit être touché à un texte littéraire, pas une note à une oeuvre musicale ! Comment peuvent-ils encore se réclamer de Shakespeare, ces salops qui se permettent de défigurer sa pièce !!?


  • #101081
    le 14/02/2012 par LearningFish
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Et oui, cette pièce constitue une charge virulente contre le judaïsme classique, tel qu’il pouvait être pratiqué dans le ghetto de Venise, où les habitants n’étaient pas chassés, mais s’auto-excluaient par les préceptes de haine du goy véhiculés par leurs autorités rabbiniques ! Le célèbre passage de Shakespeare...

    « Un Juif n’a-t-il pas des yeux ? Un Juif n’a-t-il pas des mains, des organes,
    des dimensions, des sens, de l’affection, de la passion ; nourri avec
    la même nourriture, blessé par les mêmes armes, exposé
    aux mêmes maladies, soigné de la même façon,
    dans la chaleur et le froid du même hiver et du même été
    que les Chrétiens ? Si vous nous piquez, ne saignons-nous pas ?
    Si vous nous chatouillez, ne rions-nous pas ? Si vous nous empoisonnez,
    ne mourrons-nous pas ?"

    ... est destiné aussi bien à son public chrétien qu’aux autorités talmudiques qui essaient de faire du juif "un être à part".

    La condamnation du judaïsme par Shakespeare dans cette pièce est d’autant plus forte qu’il prend bien soin par ce passage de montrer qu’il considère bien le juif en tant que personne comme un égal et une autre personne. Il n’est pas raciste, lui. En revanche, tout le reste de la pièce montre à quel point Shylock est obsédé par son argent et son désir de vengeance, fameuse loi du tallion voulue de manière littérale par Shylock avec "sa livre de chair", à laquelle Shakespeare oppose clairement à la fin de manière éblouissante la grâce du pardon chrétien.


  • #101144
    le 14/02/2012 par Panini Bolognaise
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Bienvenue dans le meilleur des mondes ou pour paraphraser George Orwell, dans "1984 : "Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur, celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé."


  • #101214
    le 14/02/2012 par Robespierre
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Tiens, la « livre de chair » dont il est question plus haut me rappelle un des meurtres dans « Seven ». Celui de l’avocat.

    Sans doute de la propagande nazie avançant sous le masque d’une attaque feinte du catholicisme. Réclamons l’apposition d’un bandeau « A. I. » sur les jaquettes des DVD’s. « Adolf inside » pas « Artifical Intelligence ». Quoique... Remarquez que Brad Pitt est coutumier du fait. Il a récidivé avec une histoire de graisse humaine saponifiée après son vol dans une clinique de liposuccion. Comment Chuck Palahniuk a-t-il osé se moquer de la douleur des proches de ceux qui furent transformés en savonnettes certifiées Reines Jüdisches Fett ? Nulle propagande, le fait est attesté par le Tribunal de Nüremberg (IMT, vol. 7, http://avalon.law.yale.edu/imt/02-1... ). Pièce à conviction n°393 soumise par l’URSS pour voir un échantillon à moitié fini, mais vous pouvez avoir confiance dans le témoignage de Sigmund Mazur, assistant laborantin. Pièce à conviction n°197 soumise par l’URSS. Et, si vous pratiquez la langue de Shakespeare, n’oubliez pas de lire le fantastique dialogue à partir de la page 596 sur l’odeur du savon et les os bouillis. Pour faire un ersatz de bouillon cube Maggi ?

    Il ne vous reste plus qu’à dénoncer les colporteurs de ragots fielleux et de propos nauséabonds : https://www.internet-signalement.go... Car n’oubliez pas camarades : « Surveiller pour prévenir. Dénoncer pour libérer. Et punir pour éduquer. »


  • #101256
    le 14/02/2012 par fifty miles
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Le ménage dans la littérature censurerait aussi Voltaire, Chateaubriand, Balzac, pour les plus connus, qui ont laissé quelques lignes fort explicites sur leur vision des juifs.
    Quant à l’art médiéval d’inspiration quasi exclusivement religieuse, il serait à virer des églises et des musées européens. Curieux toutes ces convergences.


  • #101281
    le 14/02/2012 par spirit
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Ce qui est,aussi,intéressant à savoir c’est que les juifs étaient encore interdits de séjour en Angleterre élisabéthaine (depuis le début du XIVe siècle date de leur expulsion par le roi Edouard 1er)...Shylock est vénitien pas Londonien...Shakespeare peut donc avoir sur eux un certain recul et un message chrétien à adresser plutôt équilibré !

    La volonté d’inverser celui ci dans l’optique politiquement correcte peut etre défini simplement par cette maxime audiardienne :"Les cons ,ça osent tout...c’est même à ça qu’on les reconnaît !!!"


  • #101287
    le 14/02/2012 par ahmid
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    être juif ou ne pas etre, et alors, ma parole, sur ma mère, c’est la vérité.


  • #101292
    le 14/02/2012 par PTDR54
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Au risque de me faire traiter de naïf, ça me semble pas si surprenant que ça qu’une organisation juive ait trouvé deux théâtreux pour brosser le peuple élu dans le sens du poil. C’est pas comme si c’était une organisation d’état, en théorie laïque, qui avait financé ça ou que sais-je.

    Forcement, si vous cherchez de la judéolatrie sur des sites juifs, vous allez en trouver.


  • #101474
    le 15/02/2012 par De passage
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Il faut aussi réécrire Le Comte de Montecristo, si si, le protagoniste y vend des bijoux chez "le Juif"


  • #101756
    le 15/02/2012 par JambonBeurre
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Édith Piaf censurée au Québec :

    "L’enseignant, qui préparait un spectacle de fin d’année, a ainsi supprimé la dernière phrase de la chanson, celle où les élèves auraient dû chanter Dieu réunit ceux qui s’aiment."

    Source : http://www.cyberpresse.ca/actualite...


  • #103838
    le 19/02/2012 par Hamza
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    F.DOSTOÏEVSKI était aussi antisémite, alors... Et il y en a bien d’autres.
    A quand la correction ORWELLIENNE... ?


  • #106481
    le 22/02/2012 par fifty miles
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    Faut-il réécrire Shakespeare ? difficile sans un certain talent.


  • #110789
    le 01/03/2012 par alès
    Faut-il réécrire Shakespeare ?

    ce n’est pas l’analyse que se fait Universalis.


Afficher les commentaires suivants