Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fête de la musique : pendant que les jeunes se font chasser, Macron s’offre un concert à l’Élysée

Le titre, simplement factuel, résume tout : nous vivons sous un régime devenu fou à force d’être fermé aux besoins et aux aspirations des Français. Pour Macron et sa clique, le peuple est devenu une bête dangereuse à mater dès le moindre signe de rechignement, de mécontentement, d’insoumission.

 

La fête de la Musique, qui devait être un moment national de convivialité et de détente (on pense ce qu’on veut de l’invention de Jack Lang), est devenue le top départ de la chasse aux regroupements de plus de dix personnes. Comment en est-on arrivés là ? Comment peut-on accepter ça ?

 

 

Le peuple français est une grenouille chauffée à blanc

Tout le monde connaît l’histoire de la grenouille qu’on ébouillante doucement dans l’eau froide de la casserole pour éviter qu’elle saute d’une eau déjà trop chaude : ce qui arrive aux Français aujourd’hui, c’est exactement ça. Progressivement, tout en douceur mais sans faiblir, le régime a fait monter la température de la répression, de la punition, de l’humiliation, jusqu’à en arriver à une situation comme celle du 21 juin 2021 : des policiers qui interviennent parce que « plus de dix personnes » regardent un concert de musique japonaise, près de la Sorbonne, à Paris. Même les touristes, heureux de tomber sur ce petit concert classique de rue, étaient choqués.

C’est ça, la France ? C’est ça, la France sous Macron ?

Les grands tubes que sont YouTube et Dailymotion ont curieusement effacé la plupart des images discordantes de la nuit, heureusement, il reste Twitter pour montrer un peu la réalité.
France 3 Régions montre les images de la Fête de la répression. RT France relève partout où ça a pété : à Paris, Annecy et Nantes.

 

Les concerts sur la voie publique interdits, sauf à l’Élysée

Pendant que les jeunes se faisaient courser par 2 300 policiers dans les rues de Paris, une scène surréaliste pour une « fête », le petit prince des ténèbres s’offrait un concert de Jean-Michel Jarre devant 300 personnes, dans la cour de l’Élysée. Bien sûr, les jeunes tabassés et coursés n’étaient pas invités, faute de place et de carton. L’oligarchie, c’est pas pour les chiens !

 

« La dette, malheureusement, n’est pas que l’apanage du ministre des Finances, c’est la dette de tous les Français, et c’est bien le problème : c’est une dette qu’il faudra rembourser et que nous commencerons à rembourser lorsque la situation économique sera revenue à la normale. »

Heureusement, pour tous ces gueux qui auront du mal à trouver un vrai boulot et qui devront cravacher de job en job jusqu’à 68 ou 70 ans, sans oublier la dette à rembourser, c’est Bruno Le Maire qui vient de le rappeler (il est le ministre de l’employé de chez Rothschild placé sur le fauteuil présidentiel, sachant que c’est principalement à la Banque que nous, Français, allons devoir rembourser la dette, avec ses intérêts, évidement), il reste la vidéo !

 

 

Bonne fête à tous, les gueux ! Et bonjour à la grenouille !

La Macronie

 






Alerter

88 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Quelle merde !
    On diffusait les mêmes sonorités diaboliques dans les esgourdes des détenues en combinaison orange pour les torturer et les contraindre à parler.

     

    Répondre à ce message

  • Jean Michel Jarre ou pas, on dirait que tout le monde est devenu soit zombie soit maître de cérémonie sataniste...
    L’intro comme un bal des vampires qui démarre sur bal de fausses notes,
    Les foules ahuris qui ont encore besoin de "faire la fête" agglutinés les uns sur les autres sur de la très mauvaise musique... Parce qu’il y aurait encore quelque chose à fêter de ce monde ?
    L’humanité est vraiment en train de se diviser en deux catégories pas si distinctes que ça, les zombies et ceux qui les dirigent...
    Courage à ceux qui sont unis par E&R dans le monde réel, perso je suis trop à part et infecté par un mal ingerissable pour en faire vraiment partie sans être une entrave au groupe, mais pour ceux qui sont suffisamment en bonne santé pour prier tout les jours, priez pour Alain Soral et E&R, pour les autres implorez Dieu de vous sauver de cet enfer, comme j’ai aussi intérêt à le faire malgrés le mal d’avoir perdu d’abord l’âme sœur puis la fraternité puis la foi qui me ronge jour après jour... J’ai l’air fou et contradictoire comme ça mais je ne le suis pas, tenez bon, même quand tout paraît perdu, Dieu n’abandonne pas ceux qui ne compte que sur Lui même quand ils sont dans le comas de ce bas monde, la Lumière est toujours là, surtout lorsque l’on est entourés de ténèbres.
    La politique mondaine ne sauvera personne, tout est vérolé par le Diable et ses acolytes, qui s’insinue partout dans les familles de sang et d’âmes , seule la prière et l’amour réciproque entre ceux et celles qui se soutiennent et s’estiment nous sauvera du raz de maré de zombies qui approche... Ce monde n’est qu’une illusion, sa réalité est simplement en train d’être mise a la lumière du jour, la merde des uns ou celles des unes pue toujours de la merde, quelque soit de qui elle sort... L’âme humaine a toujours une part de lumière, même plongée dans les ténèbres de ses propres passions jusqu’à ce qu’elle quitte ce monde d’épreuves... Peu importe ce que l’on pense de la crucifixion, Dieu le Très Haut Jésus Marie le Saint Esprit et tout les fidèles victorieux veillent sur ceux qui sont destinés à les suivre sans désespérer, les conjectures même dramatiques ne sont que des conjectures, la vérité et la lumière demeure quelque soit l’époque... Pardonnez à ceux qui vous ont offensé, pour la majorité "c’est pas de leur faute", et pardonnez à vous même de ne pas avoir été à la hauteur de ce que vous espériez, Dieu seul donne la force d’arpenter le chemin pour sauver nos âmes...

     

    Répondre à ce message

    • Alors, qu’est-ce que vous faites avec votre message défaitiste sur le site d’Alain Soral, qui lui cherche toujours des solutions ? Il me semble que votre place est dans un ashram indien où il est pris pour acquis qu’il n’y a que de la corruption à l’horizon même religieux.

      De solutions, Soral en a trouvé une qui sans être parfaite n’est pas mal : une jonction entre les élites morales de l’ancien monde catholique dont la religion a complètement trahi, les élites morale de l’ancien monde de la gauche qui a complètement trahi, et celles du monde musulman des cultures immigrées du Maghreb, dont beaucoup de chefs religieux ont complètement trahi mais qui est plus difficile à corrompre à 100% puisqu’en Islam il n’y a pas d’autorité centrale ni non plus de prêtre ou de pape entre Dieu et vous.

      Le seul reproche, purement tactique, que je puisse faire à Soral est que dans son système il met les Musulmans en troisième alors qu’ils ne consentiront à marcher que s’ils sont assurés d’être premiers et qu’eux seuls ont peut-être, même si c’est un tout petit peut-être, la force qu’il faudra pour éradiquer la fausse gauche anti-travailleurs et le faux catholicisme anti-mystique, pro-psychiatrie, pro-vaccin et pro-sioniste bien entendu.

      Il n’y a aucun parti politique mondain valable à l’horizon mais il y a des actes politiques mondains à poser ne serait-ce qu’empêcher Alain Soral de se faire emprisonner à vie comme c’est le sort de tant d’autres.

      Si la France est à votre avis perdue au point que vous le dites, si telle est vraiment votre opinion, sortez-en en direction d’un autre pays et d’une autre culture à même de la combattre et de la défaire, ou à tout le moins de s’en tenir loin, comme fit René Guénon en son temps, comme font beaucoup d’expats effectivement, sinon, avec la simple volonté de survivre matériellement dans une puissance corrompue (donc à force de corruption), vous êtes dans la position d’à peu près tous les collabos qui se justifient tous de la même manière.

      Si c’est ce que vous croyez comme bon nombre le croient et que trop d’obligations vous empêchent de partir apprenez une autre langue et une autre religion qui à vos yeux a les meilleures chances d’être celui de la puissance ennemie qui viendra détruire cette ville de Paris passée du côté obscur de la force pour toujours. Même si vous vous trompez de drapeau vous aurez essayé, vous vaudrez toujours mieux aux yeux de Dieu que celui qui en partant ne fait rien et prend le parti du désespoir.

       
    • #2751998
      Le 25 juin à 05:03 par Retournage de veste réversible
      Fête de la musique : pendant que les jeunes se font chasser, Macron s’offre (...)

      @Miville
      Ton raisonnement est celui de quelqu’un, qui ne connaît pas bien la France
      Et qui regarde par le prisme des villes, hors la France, c’est plus de 34 000 communes
      C’est du rural, du provincial, du montagnard
      Campagne, montagne et monde de la mer sont encore là
      Bergers, pêcheurs, éleveurs, agriculteurs, artisans sont absents des médias, de la télé, de la radio et presse, mais existent bel et bien
      Montagne Noire, Haute-Savoie, Pyrénées, Alpes, Jura, etc...
      Dordogne, Gascogne, Cévennes, Limousin etc...
      Pyrénées-Atlantiques et Orientale, Vendée, Bretagne, etc..
      Va voir les pays du rugby tout le Sud-ouest
      De l’élevage de bovins Bourgogne
      Les pays du bois, de la terre, de la montagne, de l’artisanat, etc...
      Il y a encore du gaillard, du bonhomme pas efféminé
      Pêcheurs agriculteurs bûcherons maçons etc.. Tu ne les vois pas, mais ils existent c’est un fait
      Je te remet des articles E&R
      - https://www.egaliteetreconciliation...
      - https://www.egaliteetreconciliation...

      - https://www.egaliteetreconciliation...
      La France profondes est là
      Juste à côté sous les regards
      Chasseurs, pêcheurs, cueilleurs de champignons, fendeurs de bûches, joueurs de rugby, conducteurs de tracteurs, ceux qui manient merlin, tronçonneuse, fusils, bétonnières faut pas les oublier
      Certes ils ne sont pas chez Ruquier, chez Hanouna, Drahi, la France insoumise les a oublié, le NPA aussi, les socialos idem, le RN n’y pense qu’aux élections, LR se pavane dans les marchés où foire, mais c’est la vraie France, le pays réel
      Certes il a des défauts, parfois il déconne, mais il est là et bien là
      Avec ses qualités et défauts
      Les oubliés « La France périphérique » de Christophe Guilluy
      Salutations Amicales camarade

       
  • Une fête de la musique sans musique, sauf à l’Élysée ! Jarre s’est-il fait péter son matériel au moins ?

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi se plaindre d’un pouvoir que nous ( au sens peuple) avons contribué à mettre en place ? La "démocratie" nous dit on, ou comment la pseudo alternance n’est qu’illusion. Ne faudrait il pas se poser la question du pourquoi accepter de mettre au pouvoir des gens qui le demandent, le quémandent ?
    Ne sommes nous que des Veaux, qui beuglont, plus que nous ne réfléchissons ? N’avons-nous pas la classe politique que nous méritons ?

     

    Répondre à ce message

  • Ce n’est rien d’autre que de la "musique " bruitiste...

     

    Répondre à ce message

  • Dans le monde "ringard" d’avant, le roi écoutait du Lully, du Charpentier, du Rameau ...

    C’est la preuve implacable d’une déchéance terrible :

    > Oui : le monde d’avant était plus évolué, plus civilisé, plus réfléchi, plus équilibré, plus beau, et plus haut. Et le monde d’aujourd’hui, c’est bien de la merde.

     

    Répondre à ce message

  • #2751140

    la Fête de la Musique est depuis le début un ramassis d’immondice et de médiocrité... mettre sur le même plan le rock et le classique, c’est comme mettre sur le même plan BHL et Aristote... pure démagogie... tout ce qui peut en sortir descend vers le bas et la tyrannie... les français auront largement contribué à leur propre asservissement.

     

    Répondre à ce message

  • L’année prochaine Macron pour la fête de la musique, c’est partouze dans un Ehpad, sous MDMA , il l’a promis

     

    Répondre à ce message

  • La retrogradation de l’humain à travers les goûts musicaux je la perçois plutôt à travers des morceaux de rap avec : une musique insipide, des paroles incompréhensibles non articulées bourrées de fautes de syntaxe et de grammaire, souvent vulgaires.
    Nous sommes passés des beatles - Supertramp - Beach boys à Metallica - Madonna - Mylène Farmer...

    Le niveau est tellement nul que je me rejouis d’entendre "save yours tears " the weekend alors qu’entre 85 et 90 il y avait des platrées complétes de cette chanson.

     

    Répondre à ce message

  • Il n’y a pas si longtemps, pour célébrer la musique française, on aurait joué Ravel ou Debussy...
    Aujourd’hui de la musique de merde, froide et assurément sans âme. En parfaite harmonie avec l’époque et les marionnettes élyséennes.

    Concerto pour la main gauche en ré majeur de Ravel, c’était autre chose que ce bruit pour 36 machines et un couillon.

     

    Répondre à ce message

    • #2752363

      https://youtu.be/eIRQQjVYQ78

      Il y a certains thèmes fait en musique "électronique" qui paradoxalement, ont une âme plus forte et plus émotionnelle que beaucoup de musiques acoustiques.
      Le fond du message, et l’imaginaire apporté importe plus que le support.
      Le Thème de Terminator en est un très bon exemple.
      Vangelis était aussi puissant pour les grands thèmes de films, par sa musique intemporelle retranscrivant à la perfection les émotions retranscrites dans le film d’anticipation Blade runner, et ces deux films sont aussi la guerre entre humain et machine, pourtant seul l’humain a créé la machine, personne d’autre... Et il peut, comme de l’humain son origine, en sortie le meilleur comme le pire.
      Il y a aussi Phillips Glass, mêlant acoustique et numérique magnifiquement pour la série des "Qatsi"...

      https://youtu.be/k3fz6CC45ok

      Il y a un saut quantique et qualitatif qui s’est perdu quelque part, entre deux mondes... Mais la qualité pourtant, est toujours à porté d’oreilles, ou de souvenirs qui paraissent plus métaphysiquement partagés aujourd’hui qu’ayant une réalité "tangible" pour tous.

       
Afficher les commentaires précédents