Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fils de France vous invite à un grand débat islamo-chrétien

Paris, le 9 décembre 2013

Fils de France a le plaisir de vous annoncer la tenue d’un débat islamo-chrétien le 9 décembre prochain.

Nous aurons l’honneur de recevoir le recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, ainsi que l’Abbé de Tanouarn, sur le thème :

« Catholiques, Musulmans : partenaires ou adversaires ?
Une approche théologique »

 

La soirée aura lieu au café François Coppée à 19h30 (salle du haut) au 1, boulevard Montparnasse 75006 Paris.

Entrée : 5€

Les places étant limitées, nous vous invitons à vous inscrire dès maintenant sur l’adresse suivante : evenement@filsdefrance.fr

 

 

Sur le christianisme et l’islam, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si j’habitais Paris j’y serais venu volontiers !


  • Je reste persuadé que le problème n’est pas religieux mais culturel.

    Le problèmes des arabes de France, c’est leur nationalisme arabe, pas leur religion.

    FdF devrait s’adresser aux maghrébins en tant que tels car très peu sont musulmans en réalité.

    On peut avoir des soucis d’intégration sans être muzz.

     

    • On ne dit pas "muzz" mais Musulmans. Commence par le respect si tu veux le respect de l’autre.


    • c’est inhérent au fait d’être étranger. l’islam est étranger à la France c’est normal. comme le boudhisme, les évangéliques, les suédois, c’est globalement pareil, meme si on peut faire un classement.


    • Tout à fait d’accord avec vous : les "croyances" sont l’alibi du marqueur identîtaire. C’est la raison pour laquelle les cathos. croyants seront toujours les dindons de la farce, dans cette histoire de "dialogue islamo-chrétien", vu que notre religion est maintenant remisée dans les oubliettes de l’Histoire (pour toutes sortes de raisons très complexes, anciennes, et irréversibles) et que nous allons devoir supporter que chacune d’entre les autres "croyances" (c’est un euphémisme !) fasse son boulôt de dépoussiérage, pour que la co-existence soit supportable, sur une planète qui s’est rétrécie comme peau-de-chagrin. Le tout sur fond de ce que nous connaissons tous, ici : la volonté de domination mondiale, de mîse sous tutelle de l’Humanité toute entière, par une classe oligarchique et mondialiste, qui n’hésitera pas à attiser les conflits les plus meurtriers, dont nous assistons aux prémisses, pour "garder la main".

      Les cathos. s’imaginent qu’ils vont gagner un petit regain de tendance, voire un infîme sursis. Quant aux musulmans, ils espèrent encore - dans un rêve fou et anachronique - que leurs "croyances" seront bientôt reconnues comme les seules conformes à pouvoir régenter les peuples de la terre entière....Chacun y joue éperdument sa partie, "croyant" satisfaire son dieu, comme les anciens Egyptiens sacrifiaient devant les statues de Sekhmet et d’Anubis....

      Tout le reste n’est que littérature (religieuse) plus ou moins vieillotte !


    • Tu dis qu’ils sont nationalistes ,alors pourquoi ne vivent ils pas dans leur pays ?


    • Le problème c’est avant tout une affaire de quantité ... les minorités arabes nationalistes, arabes musulmanes pour que la France reste France doivent rester minoritaire. La réalité est que c’est le Français Blanc, de culture/culte chrétien qui devient une minorité sur sa terre historique, et je pense que c’est vraiment là que le bat blesse.


    • @manu, c’est pas du nationalisme, c’est plus la culture "wesh wesh nique la France" des banlieues, on est loin des arabes qui au 19ème ont ont théorisé le nationalisme arabe des bibliothèques de Paris.


    • @ Lindia Song

      L’islam politique incarné par l’ayatollah Khomeiny a supplanté le panarabisme incarné par Gamal Abdel Nasser depuis la fin des années 70 comme produit marketing identitaire en direction des musulmans installés en occident.
      Et depuis ce produit n’a cessé d’être peaufiné pris en main par les FM d’abord puis par les vautours wahhabites.
      De pire en pire donc. L’affrontement tant souhaité entre un christianisme qui n’est plus que l’ombre de lui-même et une contrefaçon de l’islam ne peut que profiter à un troisième larron. Coutumier du fait, ça aide.
      Avant d’ être de telle ou telle obédience je suis monothéiste, j’ai foi en nôtre Dieu à tous. Je ne cautionnerai jamais un projet sataniste même s’il devait rendre ma religion de référence majoritaire dans le pays.
      Pire que l’ombre d’elle-même elle pourrait devenir un marche pied pour les tarés du bulbe : chacun sait, on nous serine assez avec, qu’il est possible de faire dire au Coran tout et son contraire. Avec un peu de très mauvaise foi, on peut en tirer le pire.


  • Qd j ai vu ecrit Tareq j’ai été tres surpris, puis j ai lu Oubrou... Comme quoi il faut toujours lire jusqu au bout.... Lol


  • Bonjour

    Tarek Oubrou ne represente que lui ! Je constate que " les fils de France " l’aime bien.

    Mais on oublie qu’il à reçu la légion d’honneur ? Vous pensez c’est parcequ’il defend l’Islam et les musulmans ?

    Il à mille bourde à son compteur et les seuls musulmans qui aime Tarek Oubrou c’est les genre de musulman new age. Ce debat est une tres belle initiative , mais pourquoi un imposteur comme Tarek Oubrou au micro ?

     

    • ben le president de fils de france est bordelais je supose , je l’aperçois souvent le vendredi à la mosquée de Bordeaux. sinon en ce qui concerne notre cher tareq ben il suffit d’assister à ses prêches au lendemain d’un evenement, comme ça était après l’affaire mérah, ou boston. le constat est flagrant pire que le journal de fr2.


    • #610863

      Bonjour,

      Je pense que pour avoir la réponse à votre question, il vaudrai mieux passer faire un tour à la conférence et la poser directement à l’interessé.
      Amicalement.


  • Ah, le fameux Tareq Oubrou, ce magnifique Chevalier de la Légion d’Honneur depuis le 1er Janvier 2013 (Sur proposition du Ministre de l’Intérieur Manuel Valls Quand même !) dont toute la communauté musulmane est fière pour ses interventions en faveur de la laïcisation de l’Islam et ses interventions en faveur d’un rapprochement entre Musulmans et frères Maçons.
    sigh


  • Pour moi, Français musulman, Tareq Oubrou ne représente que lui-même, comme tous les autres imams de France. Il n’y a jamais eu de problème entre Chrétiens et Musulmans. Tout est dit dans le Coran, sur nos relations et notre respect respectif ... Les sionistes ont bien fait leur travail, mais, en fin de compte, ils ne "déstabilisent" que ceux qui n’ont pas vraiment la foi ou qui sont mal informés. "Fils de France" commence mal ... Il suffit de dire aux Français musulmans ce que nos parents nous ont dit en arrivant : remercions la France pour son hospitalité, respectons la et pratiquons notre islam en catimini : nous ne sommes pas chez nous !

     

    • Parle pour toi, je suis né ici et mes enfants sont né ici , je travaille ici, ma femme est d’ici....alors il n’est pas question que je me cache ou que je me comporte comme un invité, c’est bizarre de penser autrement mais enfin si tu tiens absolument a t’excuser d’être en vie et d’occuper un espace c’est ton problème mais c’est triste de se voir comme une tare.
      Je suis Francais et j’adopte la religion que je veux sans avoir a en justifier qui que se soit. Chercher a m’expliquer c’est deja accepter le statut d’inferieur, cela dit discuter ce sujet avec des gens intellectuellement interessé peu etre enrichissant si il est bien compris qu’il s’agit d’une gentillesse de ma part.


    • #610627

      Ouais enfin si vous vous dites éternellement que vous n’êtes pas chez vous même après plusieurs générations... Il y a quand même un ÉNORME problème et quelque chose qui cloche et c’est vraiment grave... Le propre du musulman dit patriote donc plus qu’intégré, disons même carrément assimilé et de se sentir pleinement chez lui en France, dans SON pays, vivant en harmonie avec le peuple de souche.


    • « nous ne sommes pas chez nous »

      toi aussi tu ne représente que toi-même


    • @ Awrassi

      Moi je me battrais pour la France le jour ou le peuple desarmera nos dirigeants corompus, je combats le sionnisme au nom de ma foi et au nom de mon amour pour la France. Et puis si tu ne te sens pas chez toi , ne te dit pas " Français musulman " .

      Moi je me sens chez moi ! J’aime mes voisins, j’aime le peuple Français et l’Histoire de France , j’aime cette terre que je cultive de mes propre main.

      Je suis Français et musulman et je respecte cette terre car je l’aime. Je continuerais de vivre ma foi au yeux de tous dans le respect de chacun.

      Pour en revenir à l’article , moi je m’étonne encore de voir oubrou cité chez les dissidents. Alors qu’il est un soumis complet.


    • @Awrassi

      Merci pour votre sagesse. Vos paroles font davantage sens qu’un "grand débat islamo-chrétien" ...


    • Tout à fait d’accord, nous ne sommes effectivement pas chez nous...
      Enfin, disons plutôt qu’on ne veut pas vraiment de nous ici. Ce n’est pas de la victimisation, c’est un constat observé par le vécu.
      Je suis d’origine algérienne, je ne suis absolument pas nationaliste, j’ai toujours fait des efforts d’intégration, j’ai été bon élève, et j’ai toujours eu un comportement exemplaire car je respectais les valeurs que m’ont inculquées mes parents.
      Je n’étais pas musulman pendant une grande partie de ma vie. Je vivais comme un Français de souche, et dans le respect, la bienséance et tout ce qui s’en suit (comme aujourd’hui d’ailleurs).
      Et pourtant je ne me suis jamais senti Français. Je n’évoquerai pas ici les diverses raisons qui m’en ont empêchées mais j’ai toujours eu du mal à comprendre ceci : les "mauvais arabes" et les "mauvais musulmans" que l’on pointe systématiquement du doigt représente une MINORITE. Et pourtant beaucoup de gens font une fixation dessus.
      C’est une injustice que subissent beaucoup de communautés d’ailleurs, mais bon, passons.
      En définitive, aujourd’hui j’en viens à la conclusion que mon seul avenir est d’émigrer. De faire le chemin inverse de celui de mes grands-parents. On est venu, on y a cru, on l’a dans l’cul :)
      Je n’ai jamais connu l’Algérie, je ne parle même pas l’arabe et pourtant je deviens de plus en plus convaincu qu’il faut que je parte.
      Alors oui, je vous le confirme, il y a un gros problème...Et selon moi ce ne sont pas les Français qui sont responsables. Nous considérons notre combat perdu d’avance. Le "problème" vient essentiellement de nous, trop naïfs de penser qu’on serait acceptés si l’on se comporte (presque tous) bien.


    • @bouz1mal1
      je suis française de souche, et je ne trouve pas de travail. Mon fils a quitte la France pour trouver du travail ailleurs. Comme toi, j ai l impression d être de trop. Nous vivons une période ou l on voit la solitude et le rejet clair ou insidieux qui touche tous les humbles. Depuis longtemps le sein des familles est en implosion, même pour des natifs. Tu subis une solitude culturelle, d autres subissent une autre solitude. Il faut être solide dans sa tête quand tout s écroule autour de soi, et que malgré le travail fourni, tu vois arriver gros comme une maison que tu vas rejoindre ceux qui tapent la cloche (clochardiser). Notre espérance est que le créateur va agir avant que Satan et ses sbires détruisent tout. La peur du lendemain, le climat d insécurité sociale et affective atteint depuis presque 100 ans les "nantis". Les oligarques vivent leurs derniers jours. Suis ton instinct, si l appel de tes ancêtres raisonne en ton cœur, écoute- le, tout en sachant et témoignant de ce que tu vis.
      Une sœur de France


    • Salut Bouz1mal1

      Juste pour te dire que moi, en tant que Français de souche, je ressents exactement la même chose... C’est tout de même très troublant. Donc je sais pas si il s’agit d’un problème d’origine ou de religion en fait... J’ai comme l’impression que toute personne sensée et portant un oeil un tant soi peu acéré sur la réalité quotidienne ne peut manquer de se sentir étranger et indésirable en France. J’ai ressenti autant d’hostilité et d’imbécilité ambiante en France de la part de musulmans que de non-musulmans. Pour des raisons peut-être différentes, et selon des modalités aussi différentes mais le résultat est le même...
      Voilà c’était juste une réflexion.


    • @fanfan1926 : merci pour votre message, qui m’a permis de pousser un peu plus loin ma réflexion...
      Il est clair que la situation est désastreuse pour quiconque souhaite vive humblement et paisiblement.
      Je suis convaincu que le problème que l’on vit n’est pas un conflit de religion, ni un problème de racisme, etc...
      Ces maux ne sont que les conséquences des dérives d’un système inique. Il faut absolument éviter que les victimes en viennent aux mains (ni aux gros mots) entre elles. Si pour cela je dois quitter la France, je le ferai. Sans aucune rancoeur envers le peuple Français, mais plutôt envers les salopards qui nous ont mis dans cette situation.
      On veut nous faire croire que ce sont les religions qui sèment la discorde dans les coeurs ? Mais de qui se moque-t-on ?
      Aucun juif qui respecte sa religion, aucun chrétien qui respecte sa religion, aucun musulman qui respecte sa religion ne peut accepter ce qui se passe actuellement.
      Mais le ciel ne nous aidera pas si ne faisons pas l’effort de combattre cette injustice.


    • @bouz1mal1

      Monsieur,

      Votre témoignage est courageux et m’a beaucoup touché. Il traduit la déchirure que nous vivons tous actuellement. Ironie du sort, ce sont les gens comme vous et dont la France a vraiment besoin qui pensent à repartir et non pas ceux qui font grand tort aux Français musulmans. En tout cas, je vous remercie d’avoir publié ce post car il donne matière à réflexion pour envisager toutes les formes de réconciliation sans rien enlever à ceux qui se sentent parfaitement Français tout en étant musulman.


    • @fanfan1926

      Vos paroles - et votre signature "une Soeur de France" - en font bien plus pour le genre humain que tous les discours.

      Signé : un frère de France


    • @arkhamian : je pense qu’effectivement nous avons beaucoup de points en commun...
      D’ailleurs, je ne sais pas quel est votre opinion politique, mais j’ai le sentiment en tant que musulman que le parti nous représentant le mieux est le Front National. Ca peut paraître bizarre à première vue mais je suis convaincu que ce sont eux qui défendent le plus les valeurs de notre religion. Honnêtement, je ne sais pas quelles sont les intentions des dirigeants de ce parti à l’égard des musulmans de France, mais je compte leur apporter ma voix.
      Au pire, ils forceront mes coreligionnaires à partir, mais la vie sera meilleure pour ceux qui resteront et plus conformes aux valeurs auxquelles je suis attaché. Et de toutes façons, je préfère qu’on nous expulse plutôt qu’on nous pervertisse comme peuvent le faire les dirigeants habituels.
      Je suis de tout coeur avec vous, il est temps de se lever contre cette tyrannie déguisée. C’est le devoir de tout croyant et de tout patriote.


    • @bouz1mal1

      Votre réflexion rejoint la mienne. C’est pour cela que je ne crois pas trop en l’utilité d’un débat islamo-chrétien qui apporterait des solutions à nos maux. En vérité nous sommes maintenant sortis de la Civilisation et revenus à l’Âge des Cavernes. Des prédateurs monstrueux (les "salopards iniques" dont vous parlez) rôdent autour de nos foyers pour dévorer nos âmes et celles de nos enfants. Dès lors, il n’est plus temps de "débattre " mais beaucoup plus prosaïquement de se "battre".


    • @Marco06 : peut être que le débat permettra à certains de passer outre les clivages pour mieux mener le combat ensemble ?
      A vrai dire je rejoins votre opinion, il me paraît évident que nos défendons des valeurs communes et que nous avons intérêt à combattre nos ennemis communs.

      Amicalement


    • @Bouz1mal1

      ... J’en suis exactement au même point que vous, tant sur les questionnements que sur les constats. Si vous avez l’impression, peut-être, de trahir votre famille par un vote FN en tant que musulman enfant d’immigré, il en va de même pour moi qui suis descendant de franco-belges plutôt gauchistes et athées...
      Je vois l’honneur du pays, une chance pour son salut et le bonheur des Français de toutes origines dans ce vote. Mais mon éducation et le bain "culturel" dans lequel nous sommes plongés en permanence rend cette conviction extrêmement difficile à assumer.


  • Assalama Alaikoum/ Bonjour,

    de toute façon, on est fait pour s’entendre

    maryam pour e&r.


  • Bizarre de confondre catholique et chretien .
    Que e&r soit d esprit ou de coeur catholique ne me pose pas de probleme , mais faire comme si ceux qui suivent la bible sont obligatoirement catholique , c est imiter les talmudistes , qui amalgame leur poubelle de livre et l ancien testament .

     

    • tu te trompes mon ami il n’y a pas d’amalgame, c’est simplement une discussion entre catholiques et musulmans surement car tout deux majoritaires en france.
      mais peut être suivra une discussion avec les protestants ?


    • Non c’est toi qui n’as pas comprit ma pensée , mais ne te souci pas, celui qui a monter ce titre et cette affiche sait de quoi je parle .


    • @@anonyme
      je ne pense pas que c’est une volonté d’exclure les autres courants chrétiens ,mais c’est un fait la France est ( ou a été ,snif ) cultuellement et "identitairement" un pays catholique ,on ne peut le nier ,c’est une évidence !
      Comme l’Afrique du Nord est sunnite et non chiite,et inversement l’Iran est d’obédience chiite et non sunnite il n’y a aucun mépris là dedans !


  • ça c’est une super initiative, je serais bien venu, mais je ne pourrais être présent, j’espère grandement que cette soirée sera filmée et redifusée grâce à E&R et que chacun de nous pourra la regarder :)


  • ""café François Coppée""
    Pas mal ça, je connaissais pas,
    ils servent des pains au chocolat ?


  • à l’opposé des nombreux commentaires qui critiquent l’invitation de Tareq Oubrou ,je dis que c’est une belle initiative...on ne peut clouer au pilori l’intégralité de la pensée d’un homme ( rejeter en bloc )parce que ci parce que ça... ! Les choses sont beaucoup plus complexes et chacun peut apporter une pierre à l’édifice !
    J’espère qu’on aura le plaisir de voir la vidéo sur ER,n’habitant pas à Paris !

     

    • Quand ce tariq Oubrou, franc-maçon qui a reçu la légion d’honneur l’année dernière se permet de dire des absurdités sur le coran et la sunna il y a de quoi se poser des questions sur son discours.
      Il n’est diplômé d’aucune université islamique.


  • Bonjour,

    J’ai toujours pensé que les catholiques et les musulmans de France devraient s’unir et combattre ensemble la déchéance que la Canaille exerce sur le pays. Mais il y a des problèmes...
    - le dévoiement de pas mal de musulmans, qui sont relativement tièdes en matière de religion et de ce qu’elle suppose ou qui sont ouvertement égarés au point de s’allier avec la Canaille (comme certains "imams").
    - la perte relativement notable de la conscience religieuse chez les catholiques. Ils se disent croyants, catholiques, mais...leurs actes et les "valeurs" qu’ils cautionnent ou approuvent explicitement sont tout à fait contraires à la religion à laquelle ils adhèrent.
    - l’incompréhension profonde de la part des uns et des autres de la religion de l’autre, qu’ils considèrent parfois comme fausse, malfaisante et digne d’être combattue. De là les attaques de certains milieux catholiques contre la religion islamique et les propos de certains prédicateurs contre les chrétiens.
    Je ne vais pas discuter de ce problème mais il faut être conscient de deux choses me semble-t-il :
    - toute religion authentique a pour vocation d’être extérieurement opposée dans certaines mesures aux autres religions (je parle toujours des religions authentiques et non des sectes) et toutes les religions sont intérieurement unies les unes aux autres et visent les mêmes objectifs (le salut de l’âme et la paix dans la société). Il va sans dire que l’unité intérieure est de loin plus importante que l’opposition extérieure et nécessaire et que les religions ont plus de points en commun essentiels que de divergences contingentes.
    - nous vivons à une époque où les religions sont combattues de toute part sous divers prétextes et plus elles sont fermes plus on essaie de les ruiner. La manière la plus judicieuse de lutter contre les forces malignes et destructrices est en effet de trouver une alliance entre les chrétiens les musulmans en se fixant comme but de défendre les valeurs communes et de peser sérieusement dans la société. La séparation de la religion d’avec l’Etat (qui du reste est une chimère puisque la "laïcité" est présentée comme une "religion", cf. V. Peillon, une contre-religion en réalité) n’implique pas que la religion n’a plus rien à dire sur quoi que ce soit.

     

    • Bonsoir Venerianus,

      Vous faîtes une analyse incompète, me semble-t-il, et si vous me le permettez.

      Notre "Laïcité" républicaine a tout bonnement entériné une fort longue évolution de l’Histoire des idées et du sentiment religieux de notre civilisation chrétienne, qui a rendu presque inodore, incolore et sans saveur, la foi ardente de nos aïeux. Nous n’allons pas trancher ici la question de savoir s’il faut s’en plaindre ou non. C’est un fait historique, qui ne nous empêche nullement de les respecter, et même de les admirer, pour tout ce qu’ils nous ont légué.

      Autre chose est d’être à présent confronté à une tradition extra-occidentale (pour dire les choses clairement= qui a été en guerre larvée, tout au long de l’Histoire, avec la nôtre), d’importation massive et plus que récente dans notre propre aire civilisationnelle, et qui n’entend pas se laisser dicter sa Loi, comme nous en recevons chaque jour les signaux. Un exemple entre cent, pour finir : la demande d’un musulman italien, de retirer les crucifix, bien en vue dans l’école qui recevait ses enfants....

      Arrêtons de nous voiler la face....si je puis dire !


    • Entièrement d’accord !

      En tant que musulman je suis convaincu que les divergences entre le christianisme authentique et l’islam bien compris sont très faibles voire inexistantes.
      Je pense que chacun gagnerait à comprendre l’autre, mais il me semble prioritaire de bien comprendre sa propre religion et de faire son auto-critique avec sincérité, ce qui n’est pas facile pour tout le monde hélas.

      En tout cas il me parait évident que le conflit entre juifs, catholiques et musulmans n’a pas lieu d’être.
      Ce sont les excès de toutes sortes qui doivent être combattus. Excès qui n’ont ni confession ni frontières.


    • Bonjour,

      Je ne vois pas, dans la laïcité, l’entérinement d’une évolution des idées mais la victoire définitive, officielle, politique, d’une pseudo-religion, la "laïcité" ("religion" parce que ses défenseurs la présentent ainsi), d’essence satanique - puisque son ambition avouée est la destruction totale de la religion chrétienne, et des autres aussi, pour se suppléer à elles et son imposition à tout le monde...
      Je suis attaché au sens des mots, je me permets de rappeler par parenthèse que le mot laïc vient du mot grec laikos qui veut dire "vulgaire - au sens étymologique, relatif à la populace -, ignorant, vil ; qui fréquente les prostituées"...Quelle belle appellation !...

      L’histoire a fait que, pour ne parler que de l’Europe, un certain nombre de musulmans se trouve définitivement établi en France. Cet état de choses exige, si on veut instaurer la paix à ce niveau, que soit la France décide de chasser tous les musulmans d’origine étrangère et ordonne aux musulmans français de se plier sans regimber aux lois laïques de la république ou de s’en aller, soit qu’elle tiennent contiennent des exigences de la communauté musulmane et accède à leurs requêtes dans la mesure du possible. Jamais l’islamisme (la religion islamique) n’a ordonné sur ses territoires que les non musulmans portassent le turban ou le voile, jamais elle n’a ordonné qu’ils mangeassent de la viande halal...Pourquoi la "religion" laïque ne pourrait être pareillement tolérante ?
      Il faut, par exemple, que les femmes musulmanes puissent librement porter le voile (je ne parle pas du voile intégral mais de celui qui couvre la chevelure), que dans les cantines scolaires il y a autre chose que de la viande, il faut qu’on n’oblige pas les jeunes filles musulmanes à aller aux cours de gymnastique ou de natation avec les garçons etc. Ce ne sont pas des choses qui puissent déranger l’ordre social.
      De l’autre côté, les exigences doivent être sensées évidemment. Un musulman qui demande qu’on enlève une croix n’a strictement rien compris au symbolisme de la Croix (qui n’est pas un symbole chrétien, mais qui s’est glissé dans cette religion pour marquer certaines choses que je ne vais pas mentionner ici.) Ce que signifie réellement la croix n’a strictement rien qui soit contraire à la religion islamique.

      Je suis d’avis que l’union est possible, et nécessaire. entre les chrétiens et les musulmans, et les juifs non sionistes pour contrecarrer un peu le pouvoir destructeur de la Canaille.


  • Enfin une vraie bonne nouvelle... Ce serait vraiment bien que ce genre d’initiatives se multiplient peut être avec d’autres intervenants. Ca permettrait de libérer la parole pour les chrétiens et aux musulmans d’inscrire dans le marbre un véritable islam de France sans que des salopards comme Valls, Désir ou autre viennent foutre la merde... J’aime de plus en plus cette association elle est vraiment dans un esprit constructif.


  • Ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peut faire pour ton pays !

    Nous y sommes, les amis ....

     

  • pourquoi ne pas avoir invité un rabbin ? ça aurait été intéressant, d’autant plus que l’abbé de Tanoüarn a un point de vue intéressant sur le judaisme. Ce sera pour la prochaine fois...

     

  • #611883

    Au nom de Dieu , Le Clément , le Miséricordieux ,

    C’est une excellente initiative qui promet un débat très enrichissant et qui je l’espère , permettra de faire une rétrospective intéressante de l’histoire Islamo-Chrétienne afin de corriger les idées reçues et imposées sur l’interprétation d’évenements clefs des interactions entre Chrétiens et Musulmans.
    Notamment , il est temps de donner une meilleur analyse des événements de Poitiers en 732 en démontrant que l’intervention de Charles Martel ne visait pas au simple "stopper les Arabes" comme on cherche à le faire croire dans la politique du "diviser pour mieux régner" mais plutôt à affaiblir les Ommeyades pour renforcer l’Empire Abbassides alors naissant afin de pouvoir, plus tard , établir la fameuse "Alliance Abbassido-Carolingienne" qui permettait à la France de se protéger à la fois de Byzance et des Omeyades qui ne représentaient pas essentiellement à "eux seuls" les Musulmans et enfin de développer son commerce avec le monde Islamique en y créant les fameux "consulats" qui avaient permi d’introduire le Dinar Or en Europe (qui allait être plus tard copier par les Anglais).
    Pour plus d’informations à ce sujet voici le lien suivant http://fr.wikipedia.org/wiki/Allian...

    Cordialement.


  • Je ne veux pas paraître rabat-joie, mais il me semble que Tariq Oubrou est un Frère Musulman, non ?
    Il est plutôt soufi certes, donc du genre pacifiste et ne souhaite pas s’intéresser au côté politique des FM, mais s’il en fait parti, c’est forcément pour une raison. Laquelle ? C’est la question.

    Il me semble que les frères musulmans en tant qu’islamistes, sont de plus en plus contestés à cause de certaines de leurs têtes (Ayman al Zawahiri, Al Qaradawi, Mohammed Morsi et bien d’autres dangereux prédicateurs ou hommes politiques), de leurs relations (CIA), de leurs actions (attaques terroristes) et de leurs financements louches (associations djihadistes).

    Ceci dit, l’initiative est intelligente et probablement de bonne intention. Et ce n’est pas la première fois qu’il fait ce genre de conférences.


  • @sakandiar "Je suis Francais et j’adopte la religion que je veux sans avoir a en justifier qui que se soit", merci frère maçon...

    Pour moi on ne peut pas être français et musulmans. Déjà parce que la plupart ces français le sont par papier (donc droit du sol) « grâce » au principes républicains.
    Ensuite concernant la religion, on peut adopter celle de son choix (un peu comme au super marché ?) seulement « grâce » à la laïcité.
    Alors oui, on devrait pouvoir pratiquer l’islam en France, avec un statut particulier d’étranger (avec les droits, devoirs et le respect qui s’imposent), mais en aucun cas être « français musulman », qui est une volonté décadente visant à fragiliser les nations et les peuples.
    Ceci dit on peut très bien s’entendre une fois ce constat accepté. Sinon on sera toujours en désaccord (compétition de foi, de valeurs, ...)

     

    • @Will K, pour ma part je née en France, de parents français (bien blancs), j’ai été élevée en fêtant Noël et en allant au catéchisme à l’école, et pourtant aujourd’hui je suis musulmane.

      Le pire, c’est que ce n’est même pas du à une rencontre avec étranger musulman, mais tout simplement en lisant le Coran en langue bien française.

      Je ne comprends absolument pas votre raisonnement, d’ailleurs c’est comme cette comparaison du supermarché, se convertir est un profond changement qui nécessite beaucoup de réflexion et une remise en question personnelle, de son propre égo. Adopter une religion, un animal ou un mode de vie, c’est prendre des responsabilités qui font qu’on ne peut pas revenir en arrière à la moindre difficulté. Donc comparer ça à un choix au magasin est absolument ridicule et à mon avis signifie un léger manque d’expérience de votre part.
      A la rigueur, un achat immobilier, car on préfère investir sur le long terme, puisque vous tenez à comparer la foi à un bien matériel...

      Mais votre avis est caractéristique des gens qui zooment en permanence sur les différences interreligieuses, plutôt que sur les points communs.

      Je pense que vous êtes un troll qui n’a rien à voir avec E&R.


    • @will k : pouvez-vous développer votre point de vue ? Où est la décadence dans le fait de vouloir être Français (au passage je suis intéressé par votre définition de cette notion) et musulman ?
      Quelle fragilisation cela peut-il entraîner ?
      Etant moi-même français (issu de l’immigration) et musulman, je me pose effectivement la question de mon avenir en France. Je pense que votre point de vue pourra m’aider à progresser dans ma démarche.

      Merci d’avance pour votre réponse !


    • @titou :
      La comparaison au supermarché est dû à « J’adopte la religion que je veux sans avoir à en justifier ». Je ne suis pas un troll et ne fait aucunement fi des points communs, je m’explique juste après en répondant à zephyr

      @zephyr :
      La décadence ou plutôt le danger est de mettre en compétition plusieurs cultes : si il existe évidemment énormément de points communs entre islam et catholicisme (et bien d’autres d’ailleurs), il y a aussi des points de divergences issus des civilisations qui les ont vu naître (le catholicisme, romain, s’est développé en Europe qui est différente du monde Arabe ou de l’empire Ottoman).
      Ainsi, je pense qu’il ne devrait y avoir qu’un culte officiel par nation. Ce qui n’empêche pas la pratique d’autres cultes. Rien ne vous empêche de pratiquer l’islam en France, en revanche de revendiquer un islam français (donc sur un pied d’égalité avec les cultes autochtones) va créer inévitablement des conflits.
      La France, entre autre, a toujours été un lieu de passage. Tant qu’un culte étranger est défini comme tel, il n’y a aucun problème, au contraire, il fascine et seuls les points communs sautent aux yeux mais quand il a la prétention d’être égal aux cultes autochtones, il va y avoir compétition, tensions et seuls les points divergents apparaîtront.
      Après j’insiste, français ou pas, la pratique d’un culte ou même l’étude d’une philosophie étrangère n’est pas un problème en soi. (En disant qu’il ne pouvait y avoir de « français musulmans » j’entendais « revendiquant l’islam comme religion française »).

      Concernant l’identité française, selon moi, seul le droit du sang a de la valeur. Si vous n’avez aucun parents français, vous ne pouvez pas exiger la nationalité. Vous pouvez l’obtenir, avec le consentement des citoyens, en embrassant la culture de la terre d’accueil, par vos actes et en respectant son culte officiel. Cela ne signifie pas abandonner votre foi.
      Le problème n’est pas l’étranger, c’est quand autrui exige d’être reconnu comme égal à l’autochtone, revendiquant les mêmes droits que lui en mettant en compétitions leurs valeurs.

      La république, la démocratie, la laïcité, bien qu’originellement gréco-romaine, ont été remanié par la franc-maçonnerie, en vu de fragiliser et détruire les nations pour aboutir à un Etat-monde. Les critiquer pour derrière profiter de ce qu’ils ont mis en place est contradictoire et preuve de faiblesse dans ses convictions.


    • @Will.K : merci pour votre réponse !
      Je suis plutôt d’accord avec vous dans l’ensemble (concernant l’acquisition de la nationalité, je n’ai pas particulièrement d’avis à part que je suis contre le droit du sol).
      Je pense pas que vous soyez un troll, c’est plutôt sensé comme propos.


    • Et bien moi qui suis Française "de sang" républicaine et athée de surcroit, je dis que l’on peut-être Français quelques soient ses origines et avoir la religion que l’on veut. Le catholicisme n’est pas une religion d’Etat, la France est laïque. C’est la civilisation qui est chrétienne et donc notre mode de vie, nos us et coutumes de France sont issus de la chrétienté. Tous les Français issus de l’immigration ou pas, tous les résidants français ou pas, n’ont de devoir que celui de respecter les lois de la république et les élus celui de préserver ce pays dans sa tradition chrétienne, sans rajouter de lois favorisant les uns ou les autres. Si la neutralité de l’Etat vis à vis des religions avait été respectée par les gouvernements, si les lois avait été appliquées à l’identique à tous, actuellement, nous n’aurions pas de problèmes d’intégration, pas de conflits basés sur la jalousie, sur de prétendues dominations des uns ou des autres, pas de surenchère de demandes incongrues dans un domaine privé comme devrait l’être la religion. Et les uns pourraient aller manger leur couscous servis par leur femme voilée et les autres, leur cassoulet par leur femme maquillée et court vêtue sans que personne n’ait à s’en mêler car :
      La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits qui sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression. Art4 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.


    • Je suis assez d’accord avec Will k.

      Il faut une religion d’Etat. Depuis la révolution de 1789 les élites françaises, la plupart juives, frac-maçonnes ou assimilées, n’ont qu’un seul but : Déchristianiser la France.
      Il y a plusieurs moyens de le faire. Par exemple par l’éducation, en mettant le catholicisme sur le même pied d’égalité que les autres "religions" (bouddhisme ou les témoins de jéhovah par exemple), en crachant sur l’Eglise ou en occultant l’histoire de France qui montre que c’est bien l’Eglise qui a construit le pays à travers ses universités, les hôpitaux, les milliers d’écoles, les orphelinats, les hospices, les hôtel-dieu, les monastères avec leurs moines qui ont sculpté nos paysage en en tirant les meilleurs vin et fromages.
      Tout cela sans compter le surnaturel qui saute aux yeux, l’invraisemblable arrêt des troupes barbares sur Paris grâce à Sainte Geneviève, le sauvetage in extremis de la France par la sainte Vierge le 8 septembre 1914 qui provoqua l’effroi du côté allemand ou encore cette petit paysanne lorraine qui a ressuscité la France en lui redonnant un lieutenant du Christ alors que tout était plié : Sainte Jeanne d’Arc.

      Les catholiques des cinq continents regardent la France comme la nation bénie de Dieu, qui s’est soumise et qui a reçu les faveurs du Seigneur qui en a fait le Grande Nation avant que les judéo-maçons ne s’en emparent.

      Alors oui, être français et ne pas être catholique, c’est rater quelque chose, c’est ne pas apprécier pleinement l’histoire et le destin tout particulier de ce pays.


    • @fred89
      J’ai déjà dit ce que je pensais de la laïcité républicaine à la fin de mon 2nd commentaire. Pour le reste, qu’un État laisse la liberté de choix à ses citoyens, tant mieux. Mais laisser un État sans culte officiel est dangereux (pour les raisons que j’ai exposé). Ce n’est pas une histoire de couscous et de cassoulet mais d’identité et d’héritage culturel.


  • Afficher les commentaires suivants