Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Florian Philippot et Alain Soral : meilleurs ennemis ?

Une analyse de Joël Gombin, auteur d’un livre sur le Front national

L’universitaire Joël Gombin, un parmi les très nombreux « spécialistes » du Front national, analyse ici les rapports « implicites », selon lui, entre le numéro 2 du FN et le numéro 1 d’Égalité & Réconciliation. Il y voit un appui mutuel sur une ligne républicaine et antisioniste.

 

Gauche du travail et droite des valeurs chez Kontre Kulture

 

Le face à face entre Florian Philippot et Manuel Valls, le 6 février 2014 sur France 2, avec le fameux attachement « éternel » :

 

Florian Philippot, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1590991

    Allez Joël, retourne t’entrainer boxer et laisse les analyses aux autres.


  • #1590993

    Ah .. je suis donc radical ... je ne le savais pas, merci.


  • Analyse plutôt juste, non ? Bien que le "quand même !", je n’aurais pas fait le lien du tout avec E&R tellement il a tourné (avec Dieudonné aussi, bref c’est devenu un mème).

     

    • #1591078

      Selon soral ce serait tous contre les juifs.. et le "merde quand même" aurait été vulgarisé par soral et au sein de l’extrême droite ?
      Ce mec n apporte pas une analyse juste, non


    • #1591265

      Non, c’est de l’enfumage (pilpoul). Tout un discours à peu près cohérent pour placer un gros mensonge, celui selon lequel Soral appelerait à utiliser "les juifs" comme cible pour rassembler "l’extrème droite" et les "immigrés".


    • Il me semble d’ailleurs que cette vidéo de Valls a été publiée initialement par Panamza et non pas par Soral.


  • #1590998

    Mais quel vilain complotiste dis donc !!!


  • #1591002
    le 01/11/2016 par Szczebrzerzyszczykowski
    Florian Philippot et Alain Soral : meilleurs ennemis ?

    Il n’a dit "extrême droite" que 8 fois en 4,28 min ! (soit seulement une fois toutes les 33,5 sec.) : petit joueur ! Reviens quand tu descendras en-dessous de 15 sec. pour intégrer la ligue Cambadélis-Lapix-Belkacem !

    Mais c’est un plaisir de l’entendre décrire El Blanco "se décomposer" en entendant "quand même" !


  • #1591003

    Désolé Joel, mais je ne me sens ni extrémiste, ni d’extrême droite ; par ailleurs, ER a parfois critiqué Philippot : je ne vois pas ou est l’allégeance de l’un envers l’autre.
    Coluche se moquait "des milieux autorisés à penser" : nous avons ici un parfait exemple avec cet universitaire.

    Ma marotte n’est la critique spécifique du juif (lequel, d’ailleurs ?), mais d’un système globalisant, ou les individus, comme les nations, sont broyés... je laisse Gombin méditer là-dessus....


  • #1591008
    le 01/11/2016 par réGénération
    Florian Philippot et Alain Soral : meilleurs ennemis ?

    On ne nous dit pas tout !

    Publié chez Eyrolles, tu peux être sûr que çà a une petite odeur...


  • Pas besoin d’avoir des rapports « implicites » avec e&r et Soral pour se foutre de la gueule de Valls avec "Merde ! quand même..."
    Avoir coûté 5 ans d’étude à ses parents pour nous sortir ça... merde, quand même !

    Sinon, concernant l’antisémitisme de Soral, le mec c’est pas un original...
    Pas antisémite duchmol... anti système sioniste... entre autre...

    Qui écoute encore ces types ? je me pose la question...


  • #1591033

    Joel Gombin aurait pu commencer sa diatribe en précisant que le principal point commun entre Philippot et Alain Soral et qu’il sont tous deux la cible des grands médias du système (et de ses penseurs affidés) mais que seul Soral est lachement écarté de tout débat public, ce qui explique que certaines de ses positions pertinentes soit courageusement évoquées ou suggérées par ceux qui ont la possibilité de le faire publiquement...mais on ne peut pas demander à tous les "spécialistes" du FN d’ être de bonne foi surtout quand on a quelque chose à vendre.


  • #1591034
    le 01/11/2016 par QuandMêmeMerdeQuoi
    Florian Philippot et Alain Soral : meilleurs ennemis ?

    Que de points communs entre Soral et Philippot (sauf a priori la "redingote qui flotte"). Presque le complot quoi ! Mais, ce jeune analyste là, il est lui éternellement complice de qui, de quoi ?


  • #1591035

    Analyse qui tient la route

     

  • Globalement analyse assez juste sauf que Alain n’est pas antisemite !


  • #1591044

    Bonne analyse, bien que très plate. Dommage cependant que même les "spécialistes" du Front National fassent toujours l’amalgame basique du Soral antisémite.

    Il est tout de même intéressant de voir à quel point cette nuance dans les idées sur le lobby juif, à elle seule, met en grande lumière un Philippot dé-diabolisé grand stratège, et dans l’ombre un Soral hystérique et diabolique.


  • #1591046

    Pour une fois, c’est pas faux... sauf bien sûr pour le mensonge obligatoire de l’antisémitisme d’E&R. Croit-il vraiment ce qu’il dit (auquel cas, pour un universitaire, c’est grave), ou ment-il sciemment (ce qui n’est pas mieux mais lui laisse la possibilité de ne pas être totalement crétin) ?

     

    • #1591235

      Le milieu universitaire penche fortement à gauche, les sciences sociales encore plus que le reste... c’est un peu comme l’éducation nationale, mais en encore moins excusable car les premiers sont censés réfléchir...


  • #1591048

    une bonne analyse.....mais l’antisémitisme chez Soral.... ??..!! à quel moment ..et par quels mots peut- on s’approprier ce qualificatif ???... Perso je ne peux pas dire que
    Soral soit antisémite .... ou alors je le suis à mon insu...du fait que j’écoute Soral !!!

    c’est cette complexité qui est déroutante !!!


  • #1591050

    franchement c’est du grand n’importe quoi


  • #1591067

    ah zut voila que je suis d’extrême droite parce que je lis ER et bobo mondialiste parce que je lis le guardian et complotiste en lisant Zerohedge ? et pour wikileaks on devient quoi ? 5 ans qu’Assange est bloqué par les US et ses valets dans l’ambassade d’un petit pays sud-américain, le seul à avoir eu les C...a l’accueillir Cela en dit beaucoup sur la liberté d’expression.

     

    • #1591558

      Le Guardian c’est quand même de la véritable chiasse intellectuelle... Je me demande comment tu fais pour lire ce truc, j’ai essayé de nombreuses fois et j’en ai toujours été ulcéré par le niveau de bêtises que l’on peut y lire.

      Personnellement je préfère le Daily Telegraph.


  • #1591075

    Philippot n’est pas fou : il maintiendra toujours ses distances avec AS sinon ce serait pour lui la mort politique : plus aucune invitation à la télé . Et être invité à Radio Courtoisie ne suffirait évidemment pas .


  • #1591076
    le 01/11/2016 par Philippe - Nice
    Florian Philippot et Alain Soral : meilleurs ennemis ?

    A 03:23 ...

    ’’ ... et Soral rajoute... tout cela (soit l’assimilation de la communaute musulmane) ... ne peut tenir que grace a un ennemi commun qui est le juif ...’’

    Monsieur Gambin attribue ce propos a Alain Soral ...

    Ma question est simple Monsieur Gambin :

    Ou et quand de tels propos ont-ils ete tenus par Monsieur Soral ?


  • #1591082

    Et cela se termine par " et le conflit isralo-palestinien"


  • Le FN aurait Philippot en tant que candidat pour 2017....victoire au premier tour ! La Marine en revanche, ne passera jamais.

     

    • #1591135

      Vous rêvez. Philippot est détesté à gauche et pas respecté à droite. S’il était candidat du FN il ne ferait pas mieux que 10/15% au premier tour,soit le socle traditionnel du FN.


    • #1591145

      Je pense que vous avez raison . Il est difficile de prendre Philippot en défaut . Et puis il ne s’appelle pas "le Pen"...


    • #1591264

      Philippot pense exactement la même chose et de la même manière ,
      que MLP , alors arrêtez d’être arque-boutés sur les vieilles propagandes
      contre le FN , pourquoi MLP ne mériterait pas être victorieuse , elle est
      tout à fait méritante , par son travail et aussi et surtout ses choix , choix
      de personnes en l’occurrence qui ont fait énormément progresser le FN .

      Parce qu’elle s’appellerait Le Pen , elle n’aurait pas le droit.... c’est
      accepter l’injustice , pas d’accord avec ça...


    • #1591554

      Lol non, Philipot n’est ni aimé à droite ni à gauche, pire encore beaucoup au FN ne l’aiment pas, franchement si une des têtes d’affiches du FN serait capable de se faire élire dès le premier tour c’est bien Marion Maréchal Le Pen parce qu’elle pourrait compter sur le soutient des électeurs de la droite.

      Philipot a fait moins bien que MLP et MMLP lors des régionales et MMLP a fait le meilleur score du FN dans toute la France en se présentant en PACA.


  • #1591095

    Encore un ! Le nombre de fonctionnaires "spécialistes de l’extrême-droite" est effarant.

     

    • #1591117

      Tout comme pour l’islam le système a le don de médiatiser des spécialistes en raccourcis accrocheurs et trompeurs.
      Vous me direz peu de domaines épargnés par cette salle manie, la santé n’est d’ailleurs pas en reste.


    • #1591189

      Ces cancres promus " spécialistes de l ’ extrêrme droite " mandatés par le lobby ( qui ont nom Camus , Perineau ou celui de ce autre pitbul) n ’ ont de but unique et seule mission que celle de nuire au FN parti ostracisé par le système (ou le lobby , c ’est pareil !) : ici donc de nuire à Philipot trop redoutable débateur ! en l ’ associant à Soral bête noire du Crif lequel Crif prend des suées quand il entend le mot réconciliation nationale ! et ce qui déplaît au Crif ( qui a le monopole de l ’ excommunication ) est d " extrême droite " !


  • #1591097

    Son analyse est assez bonne je trouve, outre l’ennemi commun qui existe bien mais qui n’est pas le juif...

     

    • Notamment la relation à distance entre Philipipeau et A. Soral me paraît très juste. Le reste des propos de cet individu n’est qu’une éternelle resucée de bêtises. De toute manière, dès l’instant où vous refusez d’entrer dans leur matrice, vous entendez la longue fournée ( ;-) des qualificatifs utilisés par ce paltoquet d’expert qui ne parle que pour parler ; l’idiot devant transmettre son idéologie au grand public.


  • #1591098

    En terme de rapport de force

    Côté lumineux et positif : cela met en avant le parti pris "républicain" de Soral (égalité devant la loi et refus des communitarismes ) et contribue à dé-diaboliser l’animal politique en le re-situant dans le champ du débat politique. Ici, vous noterez que cela contredit implicitement l’argument de l’anti-semitisme.

    Côté sombre : Soral étant le diable, ( parce que anti-sioniste = haine du juif) associer Philippot à Soral, c’est de facto attaquer Philippot et sa ligne nationale républicaine, hérité du gaullisme historique.

    Ou au moins prevenir un potentiel rapprochement/synergie sur la base de cette ligne politique historique et légitime, en invitant Philippot à se positionner publiquement contre Soral et donc contre la ligne E&R, et donc à l’isoler et le fragiliser davantage ( voir l’analyse de Soral sur l’évolution du FN et le risque de ringardisation de celui-ci)
    Et donc, par derrière ( pardonnez l’expression lol), tenter de fragiliser davantage cette ligne qui fait concurrence à une ligne FN sioniste, cynique et revancharde (anti-musulmane) qui aurait le vent en poupe ( suite aux erreurs de la ligne Philippot-Marine, oublieuse d’une moitié de l’identité historique positive du FN). Bref, la balle est désormais clairement dans le camp de Philippot...

    Question 1 : peut on faire un lien objectif et factuel ( ou pas ) entre cette vidéo avec la précédente attaque contre Philippot, soit la révélation publique de son homosexualité ?

    Question 2 : peut on espérer un repositionnement du FN ( je n’ose dire un recentrage, mais il y a vraiment de cela... ) sur un ligne E&R, cad sur une ligne qui soit à la fois conservatrice sur les valeurs ( nationale) et sociale dans la défense des classes populaires ( en y incluant largement la classe dite "moyenne" qui est aussi le peuple / dont les intérets sont egalement menacés par la mondialisation anglo-saxonne. Ligne qui incluerait la petite bourgeoisie musulmane soucieuse de garantir ses acquis, son intégration et son droit au culte ) ?

     

    • #1591119

      Sur une ligne totalement E&R , impossible..... la politique
      ne se gagne pas de cette façon , l’un a le métier de média
      et l’autre de politique l’engagement ne peut pas être le même.

      Ou sauf de faire comme JMLP et rester à 10/12% , ce qui n’apportera
      rien pour les patriotes et leur changement souhaité .

      Par contre le travail de Soral est indispensable à la compréhention
      de l’analyse politique et sociale de la France , c’est aussi important


  • #1591106

    Très bien résumé , bravo !


  • Il serait temps que ces "spécialistes" de l’extrême-droite s’aperçoivent que l’extrême-droite d’aujourd’hui est simplement la droite traditionnelle gaulliste d’hier !
    Au niveau des appareils politiques, l’extrême-droite n’a jamais existé...


  • #1591112
    le 01/11/2016 par ProtégeonslaPalestine
    Florian Philippot et Alain Soral : meilleurs ennemis ?

    "Soral rajoute... tout cela [l’intégration de la communauté musulmane] ... ne peut tenir que grâce a un ennemi commun qui est le juif " : FAUX ! Soral n’a jamais affirmé que la réconciliation nationale se ferait sans ou à l’insu ou à l’exclusion des juifs. Comme je suppose ce commentateur de bonne foi, je dirais simplement que son propos emprunte un raccourci maladroit qui peut être lourd de conséquences.

    En effet, Alain Soral en appelle régulièrement au bon sens du "juif du quotidien", celui-là même qui tout en prônant fièrement son héritage culturel, est capable de transcender ses particularismes de caste et son ancrage communautaire grégaire pour réintégrer le giron national(iste) au nom des intérêts supérieurs de la France.

    Soral mise avec une foi inaltérable sur le sursaut critique des juifs de France dont il souhaite qu’ils renoncent, non pas à leurs convictions ancestrales, mais à ce sentiment d’allégeance clanique aveugle qui les inféode à ces groupes de pression (LICRA, CRIF, DILCRA, Filles et Fils de Déportés...) qui nourrissent en eux le sentiment de persécution et alimentent les démarches vindicatives en vue de réparations, au lieu de construire une mémoire apaisée par l’ethos hellénique du pardon, auxquels certains semblent préférer la culture vétérotestamentaire de la vengeance.

    Le projet de réconciliation nationale n’est pas une utopie mais un axe politique dans lequel Soral voit le salut ultime et la grandeur de la France : toutes les constituantes de la communauté nationale sans exception sont conviées à bâtir cet édifice patriotique au non des intérêts supérieurs de la France.

    Voilà ce que je retiens du propos constant d’Alain Soral et je ne laisserai personne me convaincre du contraire.

     

    • #1591290

      Ne pas tout confondre :
      1- Le pardon, c l’ethos évangélique et catholique, Christique. Rien à voir avec l’ethos des cités grecques qui est le concept et la raison, comme recherche de cohérence et ascèse de vie. A cela, il fait ajouter que ce fameux ethos grec est largement mythifié ( exactement comme l’esprit des lumières ) par l’époque néo-classique.
      2-En fait, si on y regarde de plus prés, les cités grecques ont des approches très différentes les unes des autres ( voir Sparte et Athènes par exemple ), et selon l’époque, le rapport entre religion, raison et mythe est très différent.
      3- il me semble que Soral, lorsqu’il fait l’éloge du concept, il fait l’éloge du rapport au monde, développé en Grece. Celui de l’homme viril, qui accorde sa vie sur ses idées et qui accorde ses idées à sa vie. En d’autres termes, c un style de vie et une façon d’être qui aspire à davantage de cohérence.
      4 - le rapport entre ethos grec et ethos christique se fait justement sur ce socle là ( rappelons que les Evangiles relatent 3 ans de vie publique d’un homme plutôt jeune ( la trentaine). C une vie vécue à titre d’exemple, plutôt qu’un Manuel de théologie universitaire et c une approche iconoclaste pour les gens de son temps.
      5- historiquement, ce sont les "pères" de l’eglise qui ont produit le pont et les corrspondances entre ces 2 patrimoines historiques / ces 2 "ethiques", et en particulier Saint Thomas d’Aquin.
      6-pour revenir à la culture grecque, on pourrait tout autant rapprocher la periode romantique de l’héritage grec que la période néo-classique. Il suffirait, pour se faire, de sélectionner d’autres sources, d’autres textes ;-)
      7- les copies diverses et fragmentés qui nous sont parvenues des 4 textes des Evangiles ( le nouveau testament comme clé de relecture de l’ancien, souvent opposé aux lectures et interpretations du Talmud ) par comparaison sont beaucoup plus nombreuses que les textes grecs, dont une majeure partie ne nous est pas parvenu.
      8- le livre le plus Vendu en France après la bible, c’était l’imitation à Jesus Christ !, !! Les français ont oublié que pendant très longtemps ( voir le calendrier ) la vie des saints étaient des interpretations libres et sinceres du Christ... Offert en modèle.
      9- Le propos de Soral, si je l’ai bien compris, cherche à rappeler, sinon à décrire, et faire l’éloge d’ un certain idéal culturel et religieux, ciment de la nation, largement perdu, par opposition au "bloubiboulga" culturel et à la nov-langue actuelle.


  • #1591114

    Le petit Joël se joue juste un film dans sa tête.

    En faisant lui-même les questions et les réponses, il incarne simplement un rajeunissement de l’image de « la tutelle médiatique » qu’incarnaient autrefois « Bénichou » et « Finkielkraut » à la télé.

    Personnages de « la fine équipe » qui avaient pour habitudes de s’exprimer et tirer des conclusions à la place des intéressés.


  • Ce monsieur est universitaire et prétend que pour A Soral "l’ennemi c’est les juifs". Il a lu ou entendu ça quelque part, ou bien ça sort de son "cerveau malade" ?
    Apprenez cher monsieur que l’ennemi de la France et des français sont ceux qui entretiennent la division en son sein. Qui sont-ils ?
    Qui cherche trouve. Ce à quoi j’ajouterai : Qui l’exprime publiquement est digne de respect.
    Pour ce qui est de l’analyse, c’est du n’importe quoi ; c’est vu par le petit bout de la lorgnette mainstream. Sans intérêt.


  • #1591138

    ce qui est rigolo c’est que maintenant le titre "d’expert" est donné à des clampins qui font une observation (on ne va pas appeler ça une analyse) que n’importe quel internaute à la page fait en 30 secondes...
    tout en rajoutant bien sûr quelques adjectifs haineux "extrême droite hystérique", sans doute pour mériter son titre "d’expert" -et avoir le droit de vendre son bouquin.

    On va l’aider à y voir plus clair pour mériter un peu mieux son titre "d’expert" :
    Il n’y a pas d’extrême droite, ni de droite, ni de gauche.
    Il y a juste les apatrides et les traitres à la Nation et au peuple (qu’il soit d’ailleurs français ou autre), et il y a les nationalistes (que certains fragiles aiment appeler les "patriotes").

    Parmis ces nationalistes il y a différentes mouvances. Exemple (pas exhaustif) : les identitaires (dont une bonne partie pas franchement pour la réconciliation), les "soraliens", les royalistes ( avec une vision moderne, ex : Action Française), et bien d’autres.


  • #1591151

    Ennemi commun pour Soral = "le juif" ??
    Valls attaché au "peuple juif" ?? et non pas "à Israël" comme il l’a dit ?

    2 possibilités :
    - cet essayiste ne fait pas son travail de recherche sérieusement
    - cet essayiste est de mauvaise foi, de façon à pouvoir passer à la télé

    Ou bien un peu des 2.

    A part ça, il est vrai que le "clin d’oeil" de Philippot ("M. Vals, quand même" !) me l’avait rendu plutôt sympathique. Bien vu.


  • La théorie du complot dans sa version acceptable.


  • Toute l’intervention du gars ressemble à une pub déguisée pour E&R jusqu’au passage grotesque sur "le juif". Or il semble très bien connaître le discours de Soral. Alors,de deux choses l’une : soit c’est autant un intellectuel que Haziza, soit il ment sciemment, et à regret, parce qu’il sait que c’est là que son poste est en jeu. Je penche plutôt pour la seconde hypothèse. Bah ouais, dans une dictature ( c’est le cas depuis la loi Fabius-Gayssot ), faut faire gaffe à ce qu’on dit.


  • #1591208

    Le lexique aberrant, extrême-droite X 15, Soral anti-mythe, n´est probablement là que pour assurer le casse-croûte. Des livres politiques à 6 mois de la présidentielle c´est comme la rentrée littéraire, si t´arrives `en vendre 3 000 t´es déjà une star.
    Si on admet que ce n´est qu´une ruse de langage qu´une formule de politesse de la liste noire, l´analyse est brillante. Philippot serait le Soral présentable, homosexuel, sans en faire la publicité, est en plus tendance de nos jours.
    Quoiqu´il en soit le discours d´E&R pénêtre dans la biensphère inéluctablement, Poisson, ce livre...
    Patience et longueur de temps, font plus, ni que force, ni que rage.


  • #1591209

    Ce jeune homme confond juif et sioniste.
    Par ailleurs je pense qu’Alain Soral est plus dans la ligne de Marion que de Philippot.


  • Quand on touche à tout ce qui, de près ou de loin se trouve dans les champs gravitationnels complexes propres au Peuple Elu, on acquiert des pouvoirs ou des pesanteurs difficiles à maitriser. Ainsi Alain SORAL a désormais un pouvoir de nuisance directement proportionnel à sa capacité de NE PAS CRITIQUER. On peut imaginer que des personnalités qui n’intéressent pas M. SORAL viennent désormais lui quémander des critiques officielles. Il y aurait peut-être là une possibilité bienvenue de revenus. "Je te critique, tu me paies". "Je te descends en flammes, tu me paies plus cher". Mais attention aux poursuites pour trafic d’influence "en creux".


  • #1591228

    Petit commentaire partiellement en lien avec l’article mais j’avais envie :

    en ce moment je retarde quelques interviews de MLP et de Marion Maréchal LP : en bon soralien je ne suis pas toujours sur certains discours FN, et parfois je suis mitigé quant à savoir si je vais aller voter en 2017 (car bien évidemment ça sera ou MLP ou pas de vote), mais quand je vois tout ce qu’elles se prennent dans les dents par les merdias... franchement ça me dégoute, et ne me donne qu’une envie : les remercier pour leur courage et réparer les injustices qu’elles subissent au quotidien.

     

  • Pour moi, il y a deux "groupes" différents :

    - Les électeurs du FN
    - Les militants du FN

    Je pense que les électeurs, dans leur très grande majorité, sont sur la ligne Philippot. Une ligne nationale-républicaine, hérité du gaullisme, de Chevènement s’il était allé jusqu’au bout, un peu de Séguin aussi s’il était allé jusqu’au bout. Une ligne souvrainiste, assimilationniste, mais pas vraiment identitiaire et pas du tout racialiste.

    Mais une grande partie des militants, des cadres, reste sur une ligne identitaire forte, avec un certain racialisme, un rejet absolu de l’Islam, même un islam assimilé, sécularisé. Avec chez beaucoup l’idée que la méthode forte sera nécessaire, y compris si ça en passe par une guerre civile pour parvenir à la fameuse réémigration.

     

    • #1591409

      « Mais une grande partie des militants, des cadres, reste sur une ligne identitaire forte, avec un certain racialisme, un rejet absolu de l’Islam, même un islam assimilé, sécularisé. Avec chez beaucoup l’idée que la méthode forte sera nécessaire, y compris si ça en passe par une guerre civile pour parvenir à la fameuse réémigration. »

      Admettons (même si votre assertion reste à prouver) mais cela ne s’applique pas à Philipot qui est n°2 du parti.


    • Certes, mais il est très contesté en interne.
      Si cette ligne, dans l’année qui vient, ne permet pas à MLP d’avoir un bon score au 2ème tour, puis pouvoir obtenir un groupe de députés à l’assemblée, ça va être très difficile à tenir.

      Une chose est quasi sûre, en 2017, un des 3 partis, PS, Les Républicains, le FN, explosera. A ce jour, on est tous persuadé que c’est le PS, mais prudence !


    • #1591971

      Sauf qu’il n’y a pas de différence entre les électeurs et les militants FN sur ce sujet précis... Le vote FN a toujours été un vote de réaction face aux activités des racailles et à la présence d’extra européens plutôt qu’un vote d’opposition à l’Euro ou une demande d’assimilation.

      Il suffit de voir le white flight des européens de banlieue vers les zones rurales et périurbaines,ils étaient majoritaire en banlieue il y a encore 30 ans mais aujourd’hui il n’y en a presque plus là bas, pourtant la banlieue était un bastion du FN dans les années 80-90 comme quoi ceux qui en avait marre de l’immigration votaient FN et quand c’est devenu impossible pour eux alors ils sont partis.

      D’ailleurs si le vote FN aurait été un vote souverainiste à la Chevenement comme tu le dis alors cela ce serait remarqué par le passé avec un bon score aux élections pour ces tendances politiques, pourtant Chévenement n’a jamais vraiment percé contrairement à Jean Marie Le Pen ou Phillipe De Villiers, comme quoi c’est une question d’immigration et rien de plus.

      Si clivage il y a entre militants et électeurs FN alors c’est sur la question de l’Euro avec les militants en tant que partisans d’une sortie pure et simple de l’UE alors que c’est moins évident chez les électeurs, sinon il pourrait aussi il avoir clivage sur les moeurs et sur la question du soutien ou non à Jean Marie Le Pen.


    • #1592224

      @Stev

      Cela pourrait bien être difficile à tenir mais ce parti n’a pas le choix pour rester une entité politique de première importance, le vrai danger c’est qu’une partie des cadres trouvent plus confortable d’assumer à nouveau un rôle d’épouvantail pour gratter quelques strapontins dans une future redistribution de l’échiquier législatif et sabordent plus ou moins sciemment l’effort d’ouverture du parti.

      @ Sobieski

      Je pense que vous vous leurrez si vous pensez que l’électorat du FN correspond entièrement idéologiquement à la base, c’est aussi toute la stratégie Marine/Philipot qui a permis d’aller pêcher les ressors électoraux supplémentaires pour gonfler les scores, l’axe anti-système et la thématique économique pro-travailleurs est inaccessible à la l’aile droitarde qui est surtout constitué de nationalistes libéraux. C’est bel et bien le fragile équilibre entre ces deux tendances qui permettrait de faire passer le FN. Et pour aller plus loin il convient aussi de laisser une porte d’entrée dans cette proposition d’union patriotique du peuple de France aux Français "de branche" c’est à ça que correspond la logique E&R.


    • #1592818

      @durandal

      Tu confonds tout et tu ne réponds pas à ce que j’ai écris, bien évidement que la base électorale du FN est constitué de bourgeois libéraux en Paca et de prolétaires partisans de la répartition sociale dans le Nord, mais cela ne change pas le fait que la raison du vote FN est l’immigration. Dire qu’un bourgeois veut des baisses d’impôts et qu’un prolo veut du social ce n’est une nouvelle pour personne, par contre le fait que ces deux groupes de personnes votent pour un même parti pour une raison bien précise c’en est un autre sujet.

      Quand tu demandes aux gens pourquoi ils votent pour le FN et non pas pour le Front de gauche ils te diront que c’est parce qu’il y a trop d’étrangers en France et que contrairement à la gauche le FN est opposé à cette immigration.

      Le sujet n’était pas la divergence économique entre les électeurs du FN mais bien d’un pseudo clivage entre encartés FN et électeurs FN, globalement les membres du parti sont représentatifs de l’électorat du parti c’est une chose que l’on observe chez tout les partis de dit de droite ainsi que dans les partis dit de masse. Stev affirme qu’il y a un clivage entre les militants qui seraient identitaires et les électeurs qui seraient des souverainistes républicains, c’est une thèse qui n’est corroboré par aucun fait et aucune étude d’opinion et qui d’ailleurs est contredite par la réalité, les gens votent pour le FN à cause de la présence massive d’allogène le discours social ne fait qu’accélérer cette transition, il faut rappeler que "La France aux français" est le slogan le plus connu du FN.

      Sinon pour le reste c’est totalement faux, dans d’autres pays d’Europe des partis nationaux-libéraux font des scores équivalent voir supérieurs à celui du FN aux élections, l’UDC en Suisse tourne dans les 29%, le FPO a fait 35% au premier tour de la présidentielle en Autriche, idem pour la NVA dans les Flandres, le PVV de Wilders aux Pays Bas, et on pourrait aussi parler de l’AfD en Autriche et du Parti du Progrès en Norvège. Ces partis là bien font d’excellent score dans leurs pays respectif et tirent leurs soutiens auprès des mêmes groupes démographiques que le FN alors qu’ils ne sont pas vraiment socialistes d’un point de vue économique...

      Après je ne suis pas en train de faire la promotion du libéralisme bien au contraire, je tiens à te signaler que le soutien aux partis dit nationaliste ce fait à cause du discours sur l’identité nationale et la sécurité et que le reste est secondaire.


  • #1591284

    Encore un cerveau malade,laborieux à entendre...plus la force


  • #1591285

    Il a oublié le lien entre Soral et Mélenchon qui a rappelé au président du Crif que les Français avaient déjà des représentants politiques...


  • #1591292
    le 01/11/2016 par The Shoavengers
    Florian Philippot et Alain Soral : meilleurs ennemis ?

    Analyse typiquement complotiste et paranoïaque dans son niveau le plus bas.
    Machin a dit "prout", Bidule a dit "prout", donc il existe une proutosphère qui flotte mystérieusement de façon inquiétante au-dessus et en-dessous de la "normalité".
    Clichés et stéréotypes balancés à la truelle quand ça me chante. Déconstructution des stéréotypes et des préjugés quand ça me chante. Un vrai coffret d’ingénierie sociale à offrir sous le sapin.
    Dans le Gloubi-Boulg habituel, on attend vainement des arguments concrets, des trucs cachés dans le ventre fécond de l’esstrêmedroate qui ne viennent jamais. Racialistes Philippot et Soral ? A ce niveau de connerie, c’est pathologique. Marine non plus n’est pas racialiste pour un sou. Mais bon, en le répétant des millions de fois, on finit par se convaincre de ce qu’on espérait que les gens soient...


  • #1591432

    Il y a congruence avec E&R car Philippot a dit "quand même !" à Valls lors d’une émission de télé : autant d’âneries d’intellectuels de Göche, ce n’est vraiment plus possible (soupir).


  • #1591434

    L’extrême-droite radicale est au pouvoir, en France, aux USA, en Israël, dans l’UE et à l’OTAN.
    En comparaison, le FN et ER sont centristes et modérés.


  • #1591480

    Valls n’a pas dit qu’il se sentait éternellement lié au peuple juif mais à israel ! La nuance est énorme. Dans un cas on pourrait croire qu’il est attaché aux juifs de France alors qu’en fait il est attaché à une autre nation que celle pour laquelle il a été "élu". Ce Joel sait très bien ce qu’il dit, pire qu’un idiot c’est un traitre. Un jour faudra penser à ressortir les guillotines

     

  • Un spécialiste du FN !!
    En toute logique le plus grand spécialiste du FN c’est Marine Le Pen vu qu’elle dirige ce parti.


  • Quand je raconte que le système me classe à l’extrême-droite et que je suis une dangereuse raciste et antisémite...tout le monde éclate de rire !
    Au moins les préjugés peuvent parfois avoir un bon côté pour engendrer humour et gaieté.
    Ce pauvre Joël Gombin n’a aucune chance de sortir de la matrice, même en prenant des cours particuliers auprès de E&R. C’est un élément irrécupérable pour une société saine démocratique mais outil fort utile par sa servilité au service d’un système totalitaire. Hélas je ressens plus de pitié que de compassion...car il est déjà dans l’engrenage.


  • #1591668

    Comme souvent avec ce genre d’analyse des parties de l’argumentation peuvent être pertinentes (je pense effectivement que le "quand même" de Florian était un clin d’oeil) mais le point de vue reste biaisé dès le départ (Soral = grand méchant et tout ce qui peut être dit ou fait ne peut endiguer ce "fait" dans l’esprit de l’analyste .).


  • #1591857

    Où j’apprend que sioniste = juif. Et que la phrase de Valls n’était pas "éternellement lié à Israel"....monsieur est certainement spécialiste de l’inflation du prix des clous de girofle mais de la politique euh...


  • #1592417

    C’est tout sauf un universitaire : autour de ’’on a dit que’’ il brode un discours digne de la presse people, sans rigueur, sans concepts, sans aucune honnêteté intellectetuelle. C’est bien la reconnaissance universitaire...on a le droit de dire n’importe quoi en toute impunité...


Commentaires suivants