Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

Freud et Jung, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2823391
    Le 8 octobre à 15:20 par Fidèle d’Amour
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Jung n’a fait que redécouvrir l’alchimie, soit les petits mystères. Il en a eu de plus en plus conscience au fur et à mesure qu’il découvrait la tradition hermétique et les religions orientales. Son travail personnel mené dans « l’imagination active », et consigné dans son livre rouge, est une sorte de Yoga.

    Les critiques des auteurs à son encontre sont particulièrement injustes, même s’il est vrai qu’il peut exister une confusion du psychique et du spirituel. Les Archétypes sont des incarnations imaginales des Idées de Platon, ce que l’on retrouve dans la gnose islamique visionnaire (lire le grand iranologue Henry Corbin).

    Je citerai deux citations de Jung, à des années lumières de là contre-initiation freudienne :
    - « On ne guérit pas d’une maladie ; c’est la maladie qui nous guérit ».
    - « Seul ce que nous sommes réellement (l’Etre) nous guérit ».

     

    Répondre à ce message

    • #2823571
      Le 9 octobre à 06:02 par Frati Gaudenti
      Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

      Bonjour,

      Jung n’est qu’une suite de subversions, il n’a rien redécouvert ; vous confondez une certaine conscience du domaine psychique d’avec le domaine spirituel ; dont "les petits mystères" font partie puisque ceci demande une initiation valide et effective. Jung s’est perdu dans le psychisme, il ne fait que travestir ; d’une certaine façon il a été bien plus dommageable que Freud sur bien des plans, en effet, la supercherie étant plus pernitieuse. Il n’y a rien de dur dans toute cette critique, juste des évidences.

       
    • #2823581
      Le 9 octobre à 06:35 par derf
      Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

      En langue des oiseaux chère aux alchimistes : maladie = le mal a dit. Sinon, concernant Jung il dit aussi :
      "Tant que vous n’aurez pas rendu l’inconscient conscient il dirigera votre vie et vous appellerez ça le destin." Carl Gustav Jung.

       
    • #2823588
      Le 9 octobre à 06:51 par Question
      Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

      Il est normal, pour un initié, de traverser les « eaux psychiques » avant de découvrir le soleil spirituel.

      La naissance à l’Esprit est nécessairement une catharsis, sauf transmission directe d’influx spirituel. Il y a là deux Yogas, la voie sèche et la voie humide ; c’est un peu la différence entre Guénon et Evola.

       
  • #2823401
    Le 8 octobre à 16:19 par Foufolet
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Les fous psychotiques n ont pas fini de rire... Dessinez un peu messieurs, apprenez ce divin secret qu est le silence... Et si vous en avez le courage, franchissez ces portes qui vous font si peur... Entre temps, un chateau dans le ciel reste une vue de l esprit. Un chateau de sable qui sera emporte par la prochaine maree... Un peu d humilite voyons...

     

    Répondre à ce message

  • #2823433

    Excellent choix. La chaîne de Ralf est toujours intéressante. Un nihiliste moderne atypique et décalé ;-)

     

    Répondre à ce message

  • #2823464
    Le 8 octobre à 19:07 par Alain
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Jung était un génie, un authentique gnostique.

    Il a vécu le mystère de la manifestation en lui du serpent et du lion.

    Son "Livre Rouge" (Liber Novus) est particulièrement intéressant d’un point de vue gnostique.

     

    Répondre à ce message

  • #2823514
    Le 8 octobre à 21:27 par Albert
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Etrange de trouver une émission de ce faible niveau sur le site E&R pourtant habituellement bien informé. Les intervenants sont péremptoires et ne connaissent pas vraiment le sujet dont ils parlent. Tout est approximatif, superficiel et mal digéré.

    Ils enfilent les références foireuses (Jung -mort en 1961 à Zurich- était un des cadres de l’Institut Esalen -créé en Californie en 1962-... mdr) et les jugements sans aucune démonstration (exemple : "Freud était vicieux, Jung était naif". Mais t’es qui toi ? Un génie ?). La confusion totale entre archétype, Soi, inconscient et subconscient, etc. Il n’y a pas de subconscient chez Jung, c’est un concept freudien. L’inconscient chez Jung est inconnaissable par définition (d’où son nom).

    Tout ce charabia sur ce qui vient d’en bas, d’en haut, les raccourcis du genre "il a dit ceci, c’est une inversion, donc c’est satanique", etc. "L’individuation, c’est clairement luciférien", "Il a très mal compris l’alchimie", "Il a piqué les archétypes à Platon"... etc. C’est vraiment n’importe quoi.

    Comme si les intervenants, eux, avaient une expérience et une compréhension supérieure à Jung... (Freud, c’est l’ambulance, on ne tire plus dessus...)

    Bravo les mecs, félicitations... Je me demande pourquoi vous faites des podcasts sur Youtube plutôt que des bouquins qui changent le monde...

    Lequel de ces pignoufs a pratiqué l’alchimie et médité les auteurs alchimiques dans le texte pendant des décennies comme Jung ? Ou même médité vraiment, eu des expériences spirituelles dignes de ce nom ?

    Ils ne sont que les perroquets d’autres auteurs pas digérés. Au fond, il n’y connaissent rien. Ils ont beaucoup lu, mais n’ont rien compris.

    On ne s’improvise pas comme ça expert dans ces domaines. Il ne suffit pas de lire des livres (même si c’est utile). Dans ces domaines, on ferme sa gueule pendant 30 ans (minimum), et on travaille sur soi intensément, on expérimente, on lit aussi, accessoirement, et après, avec humilité, on l’ouvre un peu, sans la ramener, et on parle de son expérience. Et si on est génial, on théorise son expérience. Mais c’est plutôt rare.

     

    Répondre à ce message

    • #2823578
      Le 9 octobre à 06:23 par Sedetiam
      Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

      J’ai rapidement eu l’impression de marcher dans la daube, de n’avoir rien compris moi-même et vous me trouvez souriant de ne pas être seul, quant à l’analyse que vous portez.
      Il est vrai que cela devient casse-pied que YouTube, comme Wikipedia et d’autres encore, forment parfois une palanquée de cuistres qui viennent vous tenir la dragée haute à l’issue de leurs visionnages, se prenant pour visionnaires...
      Comme si nous n’en avions pas assez des contemplateurs des TPMP et autres télé-réalités.

       
    • #2823740
      Le 9 octobre à 11:47 par Alain
      Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

      Très bonne synthèse.

      Il est à la fois risible et pathétique de lire ou d’entendre des ignorants critiquer la pensée de ce génie.

       
    • #2826006
      Le 13 octobre à 12:29 par Ralf
      Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

      C’est une des nombreuses escroqueries de la théorie psychanalytique, prétendre qu’on ne peut pas en parler tant qu’on a pas TOUT lu (ce qui est impossible et inutile) et qu’on a pas expérimenté soi-même pendant 30 ans.

      Inutile de manger un gâteau un entier pour en connaître le goût, et inutile d’être un expert pour s’exprimer sur un sujet.

       
  • #2823591
    Le 9 octobre à 06:59 par Telecaster
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Ni l’un ni l’autre. Je n’ai pas à choisir entre B Nai Brith et gnose. Non merci.

     

    Répondre à ce message

  • #2823595
    Le 9 octobre à 07:13 par Ced74
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Merci à la rédaction pour régulièrement publier des choses jamais vues encore ici. Et merci aux commentateurs éclairés de remettre à leur place ces fameux youtubeurs DEBUNKERS (qui prétendent sortir de leur bunker des personnages tels que Jung). Dans la même catégorie je mettrait Rudolph Steiner que je découvre actuellement dans le texte.

    Il faut encore croiser le maitre pour devenir disciple de quelque chose. Autrefois à la fac de lettre j’avais pour maitre Bourdieu car j’avais adopté la discipline de la sociologie, et je lisais "la reproduction" comme la bible. Ç’était du concept brut, comme des formules de mathématique...

     

    Répondre à ce message

  • #2823916
    Le 9 octobre à 16:23 par François
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Émission la plus passionnante que j’ai entendu depuis des années. Vers 53:00, je regrette un peu que l’un des intervenants souscrive à la définition moderne du fou et le distingue des anciens. Je crois pour ma part que les anciens ne faisaient pas tellement la distinction entre Hélios et Apollon de la même manière que nous ne faisons nous même que rarement la distinction entre le mot et le concept et dans la vision traditionnelle le corps est là, moins comme un objet ayant une nature propre, que comme un mot, avant tout pour exprimer quelque chose, l’âme, l’esprit.

    En parlant de l’esprit, c’est un mot fâcheux car il ne saurait désigner à la fois l’âme haute et le monde intermédiaire de la rationalité, ambiguïté satanique pour suggérer que rien n’existe au delà rationnel. Une autre trace du satanisme dans le langage moderne c’est ce concept de "fou", qui agrège les anges et les démons, on se demande lesquels des deux trouvent leur compte dans cette ambiguïté.

     

    Répondre à ce message

  • #2824049
    Le 9 octobre à 20:00 par globul
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    L’essentiel est résumé à 33mn 48.

     

    Répondre à ce message

  • #2826005
    Le 13 octobre à 12:26 par Ralf
    Freud et Jung – La contre-tradition psychanalytique

    Je ne comprenais pas d’où provenait cette soudaine abondance de vues. Merci à E&R pour le partage.

    Si la vidéo vous a plus, n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube ainsi qu’à celle de Pierre-Yves Lenoble.

     

    Répondre à ce message