Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

Tout concourt à le faire penser

Tout d’abord, la version officielle, celle du bombardement par les méchants Russes d’une gare bondée de civils ukrainiens :

 

 

Bien, notre devoir est fait. Nous avons d’ailleurs pêché ce tweet dans l’article du Midi Libre qui relatait l’événement :

Le bilan de l’attaque de la gare de Kramatorsk s’est alourdi ce vendredi en milieu d’après-midi passant de 39 à 50 morts dont cinq enfants. Les autorités évoquent une centaine de blessés. Emmanuel Macron a qualifié cette attaque d’abominable sur Twitter.

Près de 50 personnes ont été tuées et plus de 90 autres blessées vendredi dans le bombardement de la gare de Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine, où se trouvaient des milliers de civils tentant de fuir la région par crainte d’une offensive russe, ont dit les autorités ukrainiennes, qui accusent l’armée russe.

« Les forces russes ont frappé la gare de Kramatorsk, (ciblant) une gare ordinaire, des gens ordinaires, il n’y avait pas de soldats là-bas », a déclaré le président ukrainien Volodimir Zelensky lors d’une intervention par visioconférence devant le Parlement finlandais.

Mais voilà, les journalistes habitués à se faire l’écho des dépêches AFP et du narratif gouvernemental, sont devenus de vrais tire-au-flanc. C’est pourquoi, sans vérifier ni sa source (Complotiste non citoyenne #PasseVaccinalDeLaHonte #MLP2022) ni ce qu’il disait vraiment (Missile "Totchka U" lancé par l’armée ukrainienne), ces petits soldats plumitifs du système ont relayé un tweet inattendu. Comme quoi, par le truchement du pur hasard et de leur mauvais travail, les journalistes peuvent involontairement... informer ! Mais chut !, laissons cet inespéré îlot de vérité flotter dans la mare boueuse de l’article du Midi Libre :

 

 

Revenons à une analyse plus sérieuse de l’événement et tentons de comprendre pourquoi le missile est très probablement ukrainien et pourquoi les Russes n’en sont pas à l’origine (sans compter qu’il est évident qu’ils n’y ont aucun intérêt, ne serait-ce qu’en raison de la guerre des images et de la communication – dans laquelle, il faut l’admettre, l’Ukraine excelle, aidée par la complicité active de l’Occident et ses médias).

Cette analyse est faite par Christelle Néant, dans son article du 8 avril :

 

– – –

 

Le 8 avril 2022, les Forces Armées Ukrainiennes (FAU) ont tiré sur la gare de Kramatorsk, où se trouvait une grande quantité de civils cherchant à évacuer la ville, avec un missile Tochka U, faisant plus de 30 morts et 100 blessés. Sans surprise l’Ukraine et l’Occident essayent de faire porter la responsabilité de ce carnage à la Russie. Sauf qu’il y a un gros problème : la Russie n’utilise plus de missiles Tochka U depuis plusieurs années.

Le 8 avril vers 10 h 30 heure locale, alors que les habitants de Kramatorsk faisaient la queue à la gare pour évacuer la ville avant son encerclement complet, les Forces Armées Ukrainiennes ont lancé sur la zone un missile Tochka U à sous-munitions, provoquant un véritable bain de sang : plus de 30 morts et plus de 100 blessés.

Sans surprise, les autorités ukrainiennes ont essayé de faire porter le chapeau à la Russie, en prétendant d’abord qu’il s’agissait d’un missile Iskander.

 

 

Problème : les photos prises devant la gare de Kramatorsk par des habitants et immédiatement publiées ne laissent aucun doute, il ne s’agit absolument pas d’un missile Iskander, mais bien d’un Tochka U à sous-munitions, du même type que celui que les Forces Armées Ukrainiennes avaient tiré sur le centre-ville de Donetsk le 14 mars 2022.

Or, la Russie n’utilise plus de Tochka U depuis trois ans, car ces derniers ont été remplacés justement par les missiles Iskander. Les seuls pays qui utilisent encore les Tochka U sont l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Biélorussie, la Bulgarie, le Yémen, le Kazakhstan, la Syrie et… l’Ukraine !

D’ailleurs dans l’ouvrage de référence annuel « The Military balance » de 2020, on voit très clairement qu’il n’y a plus de Tochka U dans l’arsenal militaire russe.

Certaines personnes ont alors sorti des vidéos des déplacements d’équipement en prévision des exercices communs entre la Russie et la Biélorussie de 2022, et des articles couvrant ces mêmes exercices, pour prétendre que la Russie a bien des Tochka U puisqu’il y en avait dans ces exercices.

Sauf que les systèmes de missiles utilisés pour les exercices étaient biélorusses, et sont donc restés en Biélorussie. Et lors de ces exercices les lettres Z et V ont été utilisées pour marquer les différents équipements.

 

Lire la suite sur le site Donbass Insider.

Les Russes mangent aussi des enfants :

 






Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2939449
    Le 9 avril à 14:12 par jean
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Un missile avec une inscription qui accuse la Russie est forcément tiré par l’Ukraine. On accuse toujours l’ennemi ,pas soi-même. Affaire suivante...

     

    Répondre à ce message

    • #2939681
      Le 10 avril à 05:55 par Choc à pic
      Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

      Surtout qu’on a déjà vu des photos des militaires ukrainiens montrant leurs bombes marquées "pour les enfants" en russe avant de bombarder le Donbass.

       
  • #2939488
    Le 9 avril à 16:31 par Ed
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    La propagande c’est d’envahir un territoire militairement et de prétendre qu’on ne fait aucune victime, bande de suppos de satan mdr

    Bref, collabos un jour... ;)

     

    Répondre à ce message

  • #2939490
    Le 9 avril à 16:36 par cqfd
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Je regarde bfmerde tv pendant ma pause (malheureusement ils sont partout...) je me dis, ah tiens, bizarre tout ce "cirque", c’est la guerre, combien de faits horrible arrivent tous les jours...et on les voit bien insister, "c’est terrible", "nouveau record de barbarie" etc...

    La on apprends que c’est pas un missile russe mais un missile ukrainien...mais là ou ça semble évident que ça vient de l’armée ukrainienne, c’est le message, elle est là la propagande massive, comme si les russes allaient s’emmerder à inscrire ce genre de message sur leurs missiles.

    Ca a été fait pour pouvoir être utilisé par les médias.

     

    Répondre à ce message

  • #2939497
    Le 9 avril à 17:01 par philippe
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Les Russes font aussi de la propagande, il n’y a ni blanc ni noir purs dans un conflit.
    Donc le coup du message en Russe sur le missile c’est du même ordre que la découverte du passeport de Mohammed Atta dans les ruines fumantes à 1000° des tours jumelles.

    En 2018, avec déjà une Russie sous sanctions, Poutine avait ériger en dogme le fait que "sa" coupe du monde de football soit parfaite. Pour l’image du pays.

    Mais malgré tout il aurait balancé un missile sur l’hôtel de l’équipe US avec un petit message sympa écrit en Russe. C’est du même acabit.
    C’est pas drôle parce qu’il y a 50 morts, et c’est pas drôle du tout non plus, bien que ce soit ridicule.
    Les dirigeants occidentaux sont belliqueux et d’un cynisme inhumain.
    Je me demande juste si ce sont les USA qui ont toujours besoin d’un ennemi pour faire péter les budgets de leur industrie militaire ou nous, les suiveurs serviles et peureux, qui sont les plus dégueulasses.

    Et ils se sont dégotés une belle michetonneuse avec la Zelinsky.
    Ça fait un mois qu’il est filmé en T-shirt de bidasse dans des pièces avec 6 mètres sous plafond.

     

    Répondre à ce message

    • #2939623
      Le 9 avril à 22:37 par Inspecteur Pinuche
      Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

      le coup du message en Russe sur le missile c’est du même ordre que la découverte du passeport de Mohammed Atta dans les ruines fumantes à 1000° des tours jumelles.




      Le passeport de Mohammed Atta, réalisé par les services techniques de la CIA, était en amiante, totalement ininflammable et ignifugé. Quel couillon, ce Mohammed Atta !... Ne pouvait-il pas se contenter d’un simple passeport en pécu, comme tout le monde, un truc qui se consume à la seconde ?
      Pour nous autres, flicards et fins limiers, c’est la fin de la profession, des ballots de la sorte ! On va se retrouver au chomedu, avec leurs conneries !

       
    • #2940099
      Le 10 avril à 21:16 par philippe
      Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

      L’incombustibilité des matériaux ignifugés s’arrête à 200°.
      Pis même, y’avait des centaines de milliers de mètres cube de gravats.
      Retrouver 3 trois morceaux d’un papier de la taille d’un post-it, même au quart calciné, c’est de la magie.
      Ou plutôt de la prestidigitation. J’te montre là, et non, c’est ici.

       
  • #2939524
    Le 9 avril à 18:16 par rectificateur
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    J’espère qu’à la fin de l’histoire les Russes vont dire aussi ce qu’ils savent sur le MH17. Parce que là, les amis, je crois que ça pue vraiment... et ce n’était pas Zelensky aux commandes à l’époque.

     

    Répondre à ce message

    • #2939629
      Le 9 avril à 22:50 par S-400
      Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

      Vous parlez de l’avion rempli des plus brillants experts en virologie du monde entier qui se rendaient à un colloque sur invitation de Bill Gates ?
      Pas de bol, pour eux et pour l’Humanité.
      C’est vraiment dommage, ces brillants esprits auraient certainement eu des choses intéressantes à dire à propos de la plandémie du couillonacircus.
      Ils avaient bien dû enrichir leurs connaissances relatives au Sras-CoV (SarsCoV1, sur lequel la chloroquine avait été testée avec un certain succès) et au Mers. Mais il aura fallu qu’ils embarquent tous dans le même avion. Quelle coïncidence malheureuse, quand même !

       
  • #2939525
    Le 9 avril à 18:25 par nico
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Le missile était bien Ukrainien, un journaliste (occidental) a relevé le numéro de série , celui ci est bien inscrit dans le registre de dotation de l’armée Ukrainienne.
    Fin de la manipulation .
    Pauvre peuple Ukrainiens, sous le joug de criminels sans moral qui squattent le pouvoir ( comme chez nous ) et qui les envoient a la mort pour défendre leur caste de rats et de profiteurs dégueulasses ( comme chez nous )

     

    Répondre à ce message

  • #2939571
    Le 9 avril à 20:14 par miles davis
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Cela fait un moment que les "axes du bien" sont les rois du "fake". Relayé par les "covidés"... qui n’ont toujours pas compris "qui" était derrière les médias.

     

    Répondre à ce message

  • #2939680
    Le 10 avril à 05:51 par Choc à pic
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Grâce à des photos du missile publiées par les journalopes elles-mêmes, on a pu voir le numéro de série et confirmer qu’il s’agit d’un missile ukrainien.

     

    Répondre à ce message

  • #2939724
    Le 10 avril à 09:26 par Mich
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Comme c’est "grossier"... autant y aller jusqu’au bout dans la connerie propagandiste mais horrifique (super pour les morts) en dessinant carrément un zizi sur un propulseur de missile quasi en parfait état et déposé avec soin...

     

    Répondre à ce message

  • #2939863
    Le 10 avril à 14:02 par Toubib
    Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien

    Rien qu’à l’inscription sur le missile on sait de qui ça vient. De toute façon Poutine ne tue pas de gosses, une telle idée ne lui viendrait jamais à l’esprit. Il n’y a que ces dégénérés de nazis du gouvernement ukrainien pour faire ça.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents