Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ivan m’a tuer : Boutcha ou la bataille des crimes de guerre

La presse française, suivant le « la » donné par la presse internationale – un euphémisme pour mondialiste –, a trouvé son massacre de la Ghouta, cette banlieue de Damas tristement célèbre pour ces habitants « gazés » pendant l’été 2013. Ghouta, Boutcha, on y est presque, et la même indignation s’empare des titres de notre presse mainstream. Raison de plus pour se méfier. Si les soldats russes ne sont pas des anges – ce n’est pas leur boulot, les soldats ukrainiens non plus (et encore moins les commandos Azov), et toutes les manipulations sont possibles. Même là-bas, sur le terrain, personne ne peut dire qui a abattu ces habitants de la banlieue de Kiev d’une balle dans la nuque, les mains attachées dans le dos, à la manière du NKVD dans les années 30, une sorte d’Ivan m’a tuer local...

Le Monde et Le Figaro, les deux grands fers de lance de la presse française, 100 % alignés sur les thèses et intérêts de l’OTAN (ou de la France macronienne), ouvrent leurs éditions sur Boutcha. On sent qu’avec Boutcha (qui sonne comme butcher, le boucher), les attachés de presse de l’OTAN tiennent leur nouvelle Ghouta. Le titre soi-disant de droite et le titre soi-disant de gauche ont la même lecture de l’événement, le retrait de l’armée russe de la grande banlieue de Kiev, comme une marée en reflux qui laisse ses cadavres sur la plage. On appelle cet alignement l’union sacrée, celle que voulaient les dirigeants français, stimulés par les patrons de l’Armement et de la Banque (la banque soutenant cette industrie monstrueusement profitable) à l’été 1914.

Sur les réseaux sociaux, on sort les agents et les trolls pour battre les tambours de guerre antirusses. Une Pascale Clark, agent médiatique socialo-sioniste parmi tant d’autres viré des radios et télés privées et repêchée sur France 5, nous montre l’étendue de ses connaissances et de sa réflexion géopolitiques :

 

 

Elle n’a pas été sur le terrain, se fie aux médias mainstream, et entretient le hashtag « Punir Poutine ». Du grand journalisme ! Qui résume malheureusement l’écrasante majorité du journalisme français d’aujourd’hui. On se croirait revenus en 1990 avant l’invasion du Koweït, avec tout l’effectif politico-médiatique au garde-à-vous, prêt à écouter n’importe quel général majorette raconter n’importe quoi, du moment que ça matchait avec les intérêts de l’Empire (on disait la Coalition, à l’époque).
Non, non, rien n’a changé, c’est toujours la même musique, les mêmes intérêts, les mêmes campagnes de presse, la même intoxication du public, et on aura droit, dans quelques années, aux excuses de ces mêmes journaux, à la manière du New York Times, qui lance d’abord la propagande de guerre, et qui envoie après coup les excuses. À la manière de l’armée américaine qui envoie d’abord les missiles, et qui s’excuse ensuite pour les dégâts qui n’étaient pas nécessaires (Irak, Afghanistan).

La sarabande mondialiste se met en branle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite musique dissonante
(en attendant le résultat d’une enquête internationale impartiale)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À écouter sans modération

 






Alerter

119 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2937009

    Comment peut-on - même avec une intelligence très moyenne ! - croire un seul instant que les troupes russes auraient pu commettre une erreur stratégique aussi tragiquement stupide ?!

    Commettre un crime de guerre, quand on a déjà la quasi totalité du monde occidental ligué contre vous, ce n’est pas se tirer une balle dans le pied mais en pleine tête !!

    Comme le dit si bien Scott Ritter - ancien officier de renseignements de l’US Marine Corps, entre autres fonctions - il se pourrait bien que la vérité sur Butcha soit "peut-être trop inopportune pour être découverte.", tout en affirmant qu’il est "facile de découvrir ce qui est réellement arrivé aux civils massacrés dans la ville ukrainienne."...

    https://www.rt.com/russia/553293-bu...

    Mais voilà pourtant que cette misérable serpillère de macron - sans majuscule !! - se contente d’un "presque certain" pour affirmer la culpabilité des Russes, alors qu’il ne devrait se permettre de porter une accusation aussi grave que celle de crime de guerre qu’avec un "tout à fait" joint à "une certitude absolue" !!??

    Ce déchet politique et moral touchait déjà le fond, mais - sans doute tiré par le poids de toutes ses casseroles de plus en plus lourdes... - il continue de s’enfoncer inexorablement dans la vase putride des menteurs éhontés, des manipulateurs sans foi ni loi, et des propagandistes de la pire espèce qui soit...

     

    Répondre à ce message

    • #2937232

      "presque certain" ! Saluons-là la retenue de "notre" Macron national. Il y a du progrès ;) digne de son "en-même-temps.
      Je me souviens très bien des déclarations péremptoires des premiers ministres français Valls puis Philippe qui nous affirmaient que la France détenait les preuves de l’utilisation des gaz par Bachar El Assad, justifiant ainsi les bombardements sur la Syrie. Au 5 avril 2022, j’attends toujours que la France nous présente ses preuves irréfutables.
      .... Histoire de venir contredire le rapport du M.I.T.

       
  • #2937065

    il est fort possible que, comme dans toutes guerres, une unité de l’armée russe ait dérapée et ait fait quelques victimes civiles . Fait amplifié et truqué par le pouvoir ukrainien, trés habile dans la désinformation .Trés interessant de lire les commentaires sous les différentes vidéos youtube , où 30 à 60% évoquent des manipulations.

    Je remarque par exemple le peu de soin sur les corps balancés dans les fosses communes, alors que ce sont des ukrainiens qui enterrent des ukrainiens et que ce n’est plus dans une zone de combats .

    Un réglement de compte d’une unité ukraino nazi est également possible . Je suis convaincu que la guerre se poursuivra sous forme de guerre civile entre ukrainiens, une fois les russes partis .

     

    Répondre à ce message

  • #2937094

    La magouille de Boutcha rime avec celles de Tymisoara en Roumanie , de la Gouta en Syrie , Nayhra de Sabah et ses couveuses bidon de Koweït city ....sans parler de toutes celles qui ne rîmes pas mais toutes aussi bidons , à commencer par la mère de tous ces crimes contre l’humanite le grand, l’unique, le plus beau..j’ ai nommé le 11 septembre puis les attentats de Paris et d’ailleurs en Europe...tous sous faux drapeaux et réalisés par les mêmes qui ont installés les nazis Ukrainiens à Kiev et la magouille covid partout sur la planète ! les mondialistes depuis des décennies font feux de tous bois, surtout lorsque les seuls à en crever sont des goys !

     

    Répondre à ce message

  • #2937215
    Le 5 avril à 16:20 par Coquillages et crustacés
    Ivan m’a tuer : Boutcha ou la bataille des crimes de guerre

    Attention, quand même.. je suis certaine qu’il y a énormément de propagande en France, et certainement des mises en scène pour dramatiser la situation en Ukraine. Cependant, la vidéo du cadavre qui se relève et de la main qui bouge, c’est n’importe quoi. On voit bien que c’est une tâche sur le pare-brise. Quant à la vidéo d’un cadavre qui fume, c’est une vidéo de 2020. Il faut vérifier un peu vos sources. Sinon vous vous décrédibilisez, et ce serait dommage. Force et Honneur (et vérité).

     

    Répondre à ce message

  • #2937243

    Ça y est ! Ils ont retrouvé les soldats ukrainiens massacrés sur l’Ile des Serpents ! Ouf, je suis rassuré.
    (sale) blague mise à part, une enquête internationale impartiale s’impose. Le problème est que si les enquêteurs sont de L’U.E, bonjour l’impartialité. Déjà que le Royaume-Uni, présidant le Conseil de sécurité de l’ ONU actuellement, a refusé d’organiser en urgence, à la demande de la Russie, une réunion pour aborder ce "massacre". À qui profite le crime ? De quel côté sont venus les bobards depuis 1 mois ? Les Russes bombardent une centrale nucléaire - les Russes bombardent le mémorial de Babi Yar - les Russes bombardent une maternité - les Russes bombardent un théâtre avec des milliers de gens à l’intérieur - les Russes ont massacré les soldats de l’île aux Serpents - les Russes tirent sur les réfugiés de Mariopol voulant quitter la ville - les Russes utilisent des gaz contre les civils - les Russes ont demandé l’aide militaire de la Chine etc... C’est presque une infox tous les jours !.... Et nos grands médias font très bien leur travail !

     

    Répondre à ce message

  • #2937295
    Le 5 avril à 18:14 par Agricult’E&R
    Ivan m’a tuer : Boutcha ou la bataille des crimes de guerre

    Après la manipulation de Bucha, d’autres faux sont en préparation par les ukrainiens et leurs instructeurs britanniques.
    La nuit dernière à Moshchun, à 23 km au nord-ouest de Kiev, des soldats du 72e centre principal ukrainien d’opérations psychologiques ont réalisé une autre mise en scène de tournage de civils qui auraient été tués par les actions violentes des troupes russes - pour diffusion via les médias occidentaux, rapporte le ministère russe de la Défense.

    Des événements similaires sont désormais organisés par les services spéciaux ukrainiens à Soumy, Konotop et dans d’autres villes, ajoute le département militaire russe.

     

    Répondre à ce message

  • #2937443

    Comment croire ces témoins qui calmement racontent ce qui ce serait passé ? S’ils ont vu cela, alors ils doivent avoir vécu une situation d’extrême danger pour eux-mêmes. Ils devraient être beaucoup plus émotifs en racontant ces faits. Non ?

     

    Répondre à ce message

  • #2937989

    "Ni oubli ni pardon" (Merluchon) ... C’est signé

     

    Répondre à ce message

  • #2938027

    Quand on cherche un prétexte, on n’a pas vraiment besoin que cela repose sur une réalité, un mensonge suffit ...et c’est pas vraiment nouveau...

     

    Répondre à ce message

  • #2938038

    Le député ukrainien Ilya Kiva accuse les services secrets ukrainiens et britanniques de la mise en scène à Boutcha. L’homme politique ukrainien Ilya Kiva, a réagi aux évènements survenus dans la ville de Boutcha. Contrairement à ce que racontent les médias occidentaux, la réalité est tout autre. En effet, Ilya Kiva s’est fendu d’une vidéo sur son compte Telegram où il accuse les services secrets ukrainien (SBU) et britannique (MI6) d’avoir fomenté une mise en scène à Boutcha, afin d’accuser la Russie et de susciter la haine avec le reste du monde.https://rumble.com/vzy1xp-ilya-kiva...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents