Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gendarmettes de Collobrières : ne pas oublier les causes profondes du drame

L’auteur du double meurtre condamné à la perpétuité

Abdallah Boumezaar, poursuivi pour le meurtre et l’assassinat de deux femmes gendarmes en 2012 à Collobrières (Var), a été condamné à la prison à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 30 ans par la cour d’assises du Var.

Inès Farhat, 22 ans, la compagne à l’époque de l’accusé, était jugée à ses côtés depuis le 10 février pour sa complicité dans l’un des homicides, une complicité que les deux accusés ont toujours niée. Elle a été reconnue coupable et condamnée à 8 ans d’emprisonnement.

En juin 2012, Audrey Bertaut, 35 ans, et Alicia Champlon, 28 ans, avaient été appelées pour un cambriolage et une tentative suivie d’une agression. Elles s’étaient rendues dans le logement que le couple occupait depuis peu à Collobrières. Là, une rixe avait éclaté, mettant aux prises le jeune homme et Audrey Bertaut. Il avait fini par subtiliser son arme et la tuer dans l’appartement, avant de poursuivre sa collègue et de la tuer dans la rue, des faits qu’il reconnaît.

Concernant Abdallah Boumezaar, la cour d’assises a suivi les réquisition du procureur, qui avait écarté l’irresponsabilité de cet homme de 32 ans. Le verdict est en revanche inférieur pour Inès Farhat, pour laquelle le parquet avait requis 15 ans de réclusion pour complicité.

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur les meurtres de Collobrières (extrait de l’entretien juin 2012) :

 

Addendum E&R

Sophie Hatt, directrice du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) en 2013, dont Alain Soral dénonçait la promotion dans la vidéo ci-dessus, a été limogée pour incompétence après un an de service.

Repenser l’égalitarisme « républicain » avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bienvenu dans la vraie vie...et tous les drames qu’engendrent le déni de réalité et les transgressions qui le mettent en pratique. Résultat : deux mortes par balles. Au premier chef, les responsables de ce drame sont les théoriciens et idéologues qui ont dévoyé la réalité pour l’adapter à leurs délires qui en l’occurrence sont devenus mortifères. Et ça ne fait que commencer...Chacun ferait bien d’analyser rationnellement les théories qui les incitent a adopter une transgression et à la mettre en pratique, car en dernier ressort elle peuvent mettre l’existence en danger. Les transgressions fondamentales sont généralement mortelles. On ne peut pas croire ou fréquenter n’importe qui sans devenir une victime potentielle de gens qui vivent de ce dont vous allez mourir. Faut-il faire un dessin ?

     

    • Quand, installé dans le déni de réalité on se met a légiférer pour créer l’organisation sociale qui l’entérine, on crée une société qui n’est pas viable, et l’avenir d’une société non viable c’est son anéantissement ; par l’anéantissement, en dernier ressort, de ceux qui y ’vivent’, par l’hyperviolence.


    • @mor
      et, pour commencer, ces systèmes doivent emprunter l’argent dont les privent tout ce qu’ils engendrent de déficits et de déséquilibres socioéconomiques. L’accroissement de l’endettement et des déséquilibres les asphyxie, et leurs populations en plein marasme, sont vouées, in fine, à la guerre civile ou internationale.


  • Alain Soral analyse avec intelligence la situation comme toujours.

    Mais au delà de cette analyse, d’après Stan Maillaud, Audrey Bertaut ou Alicia Champlon était en autre, sur une affaire de pédocriminalité dans le Var - Affaire AMIDLISA -

    D’après Stan Maillaud ces gendarmes sont allées dans un piège...

    Où en sont les preuves aujourd’hui dans cette explication ?

     

    • Oui tout à fait. J’ai visionné la vidéo de stan Maillaud également.
      Ils semblerait que ce crime soit en relation avec une affaire de pédocriminalité dans le var, un peu comme le gendarme Jambert retrouvé mort dans son sous sol.
      Cdt.


    • Pas forcément un piège au sens où on l’entend. Elles se font envoyer sur des affaires dangereuses et statistiquement elles ont des chances d’y passer.
      Piste intéressante. Si elles étaient vraiment sur cette affaire, l’envoi au casse-pipe est sûrement l’hypothèse la plus réaliste.


  • TOTALEMENT LOGIQUE. Si nos élites poussaient la logique du mélange des genres jusqu’au bout pourquoi ne pas supprimer les épreuves féminines et masculines ? faire nager, courir, combattre hommes et femmes ensembles ? Certes on a déjà commencé mais en prenant soin de ne l’appliquer dans les relais (mixtes en natation) ce qui est ridicule
    nous vivons dans un monde lumineux, à rendre aveugle


  • Il n’y avait pas une grosse affaire de pédocriminalité dans le Var à ce moment ? Il me semble..
    Réflexion d’un cerveau malade complotiste

     

    • Oui, comme le signale marmotte , il y a un lien possible avec l’affaire Amidlisa qui avait été relevé par Stan Maillaud. Et effectivement, à y regarder de plus près, la version officielle est troublante. Peut-être ce double meurtre de Colobrière n’est-il pas seulement la conséquence d’une apologie de la délinquance et d’un égalitarisme homme-femme à la con, mais peut-être un piège tendu à ces deux femmes qui ce serait penchées de trop près sur les affaires de réseaux pédocriminels en cours dans le Var.
      Cela dit, cette éventualité n’enlève rien à la pertinence des propos du père Soral.


  • Il n’a que ce qu’il mérite. La peine de mort aurait été plus juste pour cet âne (pardon à l’âne) ! Mes hommages aux victimes, patience aux familles.

     

  • très bien dit Alain
    l’Islam est la valeur et la pureté
    les immigrés criminels et bandits le deviennent non par leur race ni par l’islam
    mais par
    leur côté américain (culture rap et du bad boy)
    leur côté Hollywood (scarface = si tu tue tu es un vrai homme= film faisant apologie du crime mais non interdit)
    leur côté occidental et jeux vidéos où il faut tuer (apologie du crime mais non interdit)
    il avait bien bu (alcool interdit en islam)
    le côté gang de quartier (encore phénomène américain)
    donc ces immigrès criminels sont des américains et non pas des arabes et encore moins des musulmans.

     

    • Voilà une démonstration aussi débile que celle qui consisterait à dire l’inverse... (genre Zemmour)

      Le Scarface de Brian De Palma ne fait pas l’apologie du crime, bien au contraire, le personnage de Tony Montana détruit tout autour de lui, et finit criblé de balles...
      Les gangs de quartier ne sont pas un phénomène exclusivement américain : "La Mara Salvatrucha (abrégé en MS-13, MS ou Mara) est un gang de plusieurs dizaines de milliers de membres impliqué dans des activités criminelles aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Amérique centrale, en Amérique du Sud, aux Philippines, ainsi qu’en Europe comme au Portugal ou en Espagne." (Wiki)
      Et est originaire du Salvador.
      On ne "devient" pas criminel en écoutant du rap. Il écoute du rap, Bibi ?


    • @ alain dit vérité

      C’est marrant, ce phénomène d’américanisation touche quasiment exclusivement des afro-magrébins, une explication peut être ?


    • Ton commentaire n’a ni queue ni tête car tu sembles être dans le déni et la déresponsabilisation des tiens. Il faut que vous compreniez qu’on peut être mauvais malgré une éducation religieuse.


  • comment se fait il que l’on envoie deux nanas au casse pipe sans mec ??
    c’est absurde

     

    • Un ’mec’, pourquoi faire ? Il prend des balles et elles comptent les impacts ? Qu’elles prennent leurs responsabilités et assument leur choix. Personne ne les oblige a devenir flics.


    • #1125274

      Et bien c’est facile l’une des deux gendarmettes était celle qui avait lancé un appel en envoyant un courrier "anonyme" mais que sa hiérarchie n’a pas du tarder à reconnaître, concernant les "manquements" dans l’affaire dite AMIDLISA et elle et sa collègue devaient témoigner chez le juge le lendemain ou deux jours après et apporter leurs témoignages sur le "traitement" particulier que leur hiérarchie réservait aux pièces de ce dossier (pièces "perdues" détruites témoins jamais entendus, ceux qui l’ont étés ont étés menacés etc etc )

      De plus dans la gendarmerie on envoie jamais 2 femmes seules sur une affaire aussi minime soit-elle pour les raisons qui ont permis à ce salopard de les assassiner ....


  • Les causes sont l’ immigration de masse,la nationalité française qui a été donnée à n’importe qui,le système politico-judiciaire car ce type ne devait jamais sortir de prison .De ce faite marine le Pen a raison c’est bien nos élites politiques qui sont responsable de la situation actuelle de la France. L’ enseignement le plus important reste ces gendarmettes qui mine de rien ne devaient pas se retrouver à ses fonctions masculine,nous sommes dans l’ inversion totale des valeurs . Y’a des boulots fait pour les femmes et d’ autres fait pour les hommes. le métier de gendarme c’est déjà l’ extrême milite mais le plus grave selon moi c’est les femmes dans l’ armée.Ça c’est vraiment n’importe quoi . C’est une inversion totale des valeurs ,des femmes ont déjà été abusées dans des casernes ,plus grave jamais ont a vu ce que donnerait une femme sur le champ de bataille alors certes elles peuvent recopier l’ attitude et le comportement masculin mais la vérité c’est le champ de bataille . Comment une femme réagira face à l’ horreur , se faire tirer dessus par une femme c’est en plus humiliant donc l’armée en face surtout si celle-ci n’ a pas beaucoup de femmes comme l’ armée Russe, les soldats en face seront peut-être encore plus performant car leur orgueil fait qu’ ils ne voudront pas perdre face à une armée qui est composé de femmes.Plus grave que se passera t’il si ils les capturent ?
    Pour moi une femme n’a premièrement pas le même potentielle musculaire et physique qu’ un homme,elles n’ ont pas le même côté violent et cruelle que peuvent avoir les hommes.Je vois mal une femme avoir les barrières mentale pour reproduire les monstruosités que font certain soldats sur le champ de bataille,que ce soit les décapitations comme les tortures .Une femme n’ est pas fait pour l’ armée.C’est de l’ inversion totale des valeurs et on a presque jamais vu ce que cela donnerait. Connerie franc-maçonne de plus même si j’imagine y’a des exceptions.

     

    • Je suis pas mal d’accord avec toi mais :



      Les causes sont l’ immigration de masse, la nationalité française qui a été donnée à n’importe qui...



      es tu en train de dire que si ce mec n’avait pas quelque part dans un placard de son logis, une carte plastifiée, écrit dessus "Nationalité Française", il n’aurait pas commis ces crimes ?


    • "les soldats en face seront peut-être encore plus performant car leur orgueil fait qu’ ils ne voudront pas perdre face à une armée qui est composé de femmes.Plus grave que se passera t’il si ils les capturent ?"
      Excellente question, et la réponse c’est :" il n’y aura pas de pardon".


  • c’est agaçant mais il nous faut bien faire avec : SORAL A RAISON en tous lieux et en tous temps !


  • Ce type est une saloperie. Tirer sur des gendarmes est odieux. La manière dont son nom est lâché est immonde. Dans ce cas il faut donner les noms de ceux qui commettent des actes ignobles de ce genre. Des faits divers atroces immondes sont nombreux et ne sont pas juste le fait de types maghrébins. De tout cœur avec les familles des deux gendarmettes

     

  • Immigration + féminisme.

    Deux des cancers qui rongent la France et sont la cause de ce drame. Il en reste un, par dessus ces deux, encore plus virulent mais dont il vaut mieux éviter de parler.

     

  • La cause profonde c’est la dénatalité française qui entraine une baisse constante et spectaculaire du nombre des de souche, compensée par l’immigration . Mais on n’a jamais pu forcer un peuple devenu malthusien à se reproduire .

     

    • Ah oui ? Et donc si il y avait eu plus de "de souche" dans ce quartier, ce type n’aurait pas tué ces deux femmes ? Mais qu’est ce qu’il ne faut pas entendre ...
      Le problème c’est surtout que 2 gendarmettes soient envoyées seules au domicile d’un forcené visiblement violent, quant aux origines ethniques, religieuses, réels ou supposées du dit forcené, peu importe. Il existe toujours, dans une société de plusieurs millions d’individus, des gens violents et dangereux, avec ou sans immigrations.


  • à 9’47 « cela amènera à l’effondrement total et au chaos » !

    La FM veut ce chaos donc ils nous l’organisent pour qu’il advienne dans l’inversion des valeurs ! Les faits de ce genre le confirment ainsi que toute l’actualité des régions.

    Assistant social en polylence de secteur, mon chef de service m’envoyait systématiquement sur le terrain lorsque nous étions en présence de conflits conjugaux où la violence physique masculine était en cause.

    Le problème avec les collègues femmes puéricultrices, éducatrices, aide à domicile issues de milieux petits bourgeois souvent, marquées par le féminisme ambiant, est qu’elles évinçaient symboliquement le compagnopn, diabolisé ! Sa femme trouvait des oreilles attentives quant au mec, c’était cause toujours ... Résultat nul ! Soit le mec se tirait, soit nous étions contraints de trouver rapidos un foyer d’accueil pour la mère et les enfants.

    Au début de ma « carrière », j’ai reçu un gars ayant défenestré son ex-compagne du 6e étage. Elle s’en est sortie. Le mec a fini en taule. Nouvellement arrivé dans le service, les collègues femmes « fais gaffe à lui, il est impulsif, sournois et menteur ».

    J’ai obtenu avant sa sortie une autorisation de visite en maison d’arrêt du J. A. P. ! Les collègues éberluées « mais t’es fou, tu n’aurais pas dû sans en vaut pas la peine tu verras tu perds ton temps avec un gars pareil il est « ingérable » !

    Finalement, le gars est sorti de taule. il est revenu dans son appart. je l’ai aidé à résoudre certains problèmes administratifs, à se réinsérer, à s’occuper de sa santé.

    Ce dont il avait besoin sur le plan symbolique relationnel est une relation de confiance, d’écoute et de non jugement car il en avait marre ! Ce n’était surtout pas une petite jeunette sortant d’un institut de formation sociale avec du prêchi-prêcha dont il avait besoin ! Allez raconter tout ça à votre employeur, aux politiques, des pleutres pour la plupart, en la circonstance un conseiller général !

    En 1977, lorsque j’ai fais mon service militaire, un appelé de mon escadron s’était enfermé dans une chambre et menaçait de se suicider par défenestration. L’adjudant commençait à baliser. Pas moyen qu’il ouvre. Mon « p’tit nordiste » a accepté au final que je rentre. Je suis parvenu non sans mal à le raisonner. Un adjudant incapable de gérer « émotivement » la situation qui lui incombait normalement.

    L’heure des comptes ou des règlements adviendra car chacun doit être à sa vraie place !


  • En dehors de toute autre considération :
    1 - les femmes n’ont rien à faire dans ce type de métier ( armée police y compris)
    2 - le rétablissement de la peine de mort.
    Ainsi nous rétablissons l’ordre dans lequel les choses doivent demeurer et nous éliminons durablement les nuisibles et irrécupérables.
    Je sais ce n’est pas très progressiste de ma part mais j’assume.


  • Très brillante analyse, bravo. Je me souviens bien de cette affaire et à l’époque, on peut dire qu’on était déjà dans les prolégomènes de la théorie du genre. Le refus de distinctions des sexes à ce point relève de l’hystérie mortifère.
    Nier que la femme possède une force physique moindre, et par son sens de l’analyse diffère du masculin (analyse souvent plus fine que chez les hommes, d’ailleurs), et serait donc moins apte pour ce type d’opérations, c’est un sacrilège pour les thuriféraires de la dite théorie.
    (de toute façon, pour des teignes genre caro ou judith butler, la femme ne devrait même pas à avoir de capacité à procréer, c’est pour elles avilissant et inférieur)....

     

    • Dans le cas présent la force physique n’entre pas en jeu : elles étaient deux et étaient armées. Cette affaire à des aspects louches : c’est quand même étonnant que le type ait poursuivi la gendarmette jusque que la rue ; l’explication par l’affaire du Var ne semble pas incongrue. (cf. deux commentaires précédents)


  • Deux gars à sa porte, il en aurait peut-être eu un par surprise, mais le second l’aurait allumé bien comme il faut... Surtout qu’on emmerde beaucoup moins les gendarmes pour l’utilisation de leur arme que les condés.


  • "elles n’ ont pas le même côté violent et cruelle que peuvent avoir les hommes.Je vois mal une femme avoir les barrières mentale pour reproduire les monstruosités"...

    Vous vous faites des illusions ami, la vérité c’est qu’elles sont encore pires...elles n’ont aucune limites, vous devriez vous renseigner sur le nombre de tortionnaires femmes engagés par la CIA et l’armée US et ce qu’elles font...Alfreda Frances Bobowsky, vous connaissez .. ? Le tout c’est qu’elles sentent qu’elles ne risquent pas de représailles et à partir de ce moment là...

     

  • C’est trés interressant ce qu’il dit mais je ne suis pas de son avis lorsqu’il utilise comme beaucoup de politiciens le terme "immigration incontrolée" , cette immigration de race et de religion différente de celle du peuple Français est parfaitement controlée , voulue , planifiée , organisée , depuis la fin des années 60 début 70 , le projet c’est de détruire la cohésion nationale en marginalisant les autochtones dans leur propre pays pour nous enlever notre souverainneté au profit d’une gouvernance d’abord eurofasciste puis ensuite unique mondialisée , cette immigration maghrébine n’est donc pas "incontrolée" , les citées HLM ont été construites dans le but de permettre à cette population de s’implanter définitivement chez nous car les Français de souche ne sont pas du tout disposés à mettre en location leur biens immobiliers à ce genre de client , ici à Marseille des quartiers entiers ont été chamboulés , la popuation ethniquement complètement remplacé et les appartements n’ont plus aucune valeur tant est si bien ces ghettos sont devenu des poudrières de délinquance immigrée nord africaine et africaine .

     

    • Tu crois vraiment que Soral ne le sait pas ? Ce qu’il veut dire c’est "immigration incontrôlée voulue par nos élites" évidemment, "incontrôlée" c’est dans le sens de "sauvage". Il l’a répété des centaines de fois dans ses vidéos, donc je sais pas si tu débarques sur E&R mais faut arrêter de la ramener pour rien, c’est fatiguant.


    • N’en déplaise à Silas 216 : non ce n’est pas "fatiguant". C’est en employant des mots justes et si possible facilement compréhensibles que le discours acquiert sa plus grande efficacité.
      Ceci dit, AS s’exprime oralement ce qui est bien sûr plus périlleux à maîtriser totalement que l’écrit. C’est d’ailleurs un artiste en ce domaine ! J’ai moi-même pu constater que sa jactance est parfois tributaire de son passé : il donne encore parfois au mot ’gauche’ une valeur intrinsèquement positive (le Bien) ; ce qui est loin d’être évident ! Quand ce n’est pas sinistre...


  • On ne compte plus les super women dans les fimls US qui arrivent à surpasser physiquement des gros balèzes expérimentés. Du moment qu’on y arrive bien au cinéma, y’a pas de raison....

     

    • Et les séries Françaises ?

      - Julie Lescaut
      - Alice Nevers - Le juge est une femme.
      - Femmes de loi
      - Une femme d’honneur

      et j’en passe.

      Des années qu’on pollue déjà les écrans avec des sujets policiers à n’en plus finir, que ce soit en téléfilm ou en reportage. L’arrivée des héroines style BD était à prévoir, idem dans les téléfilm type "catastrophe", maintenant on a toujours l’atout charme qui est une intellectuelle, scientifique, réponse à tout, avec comme adjoint, un geek à moitié homo totalement démasculinisé histoire de bien contraster.

      D’ailleurs on notera l’association systématique du féminisme et de la cause homo (je ne vois pas le rapport à la base), on conditionne les femmes à êtres la meilleurs défenses des minorités sexuelles - pourquoi ? Parce qu’un homo est par définition plus sensible, ayant pris de la femme, comme la femme ayant pris de l’homme dans sa quête de l’émancipation ?

      En tout cas, cette histoire de gendarmette est amenée à se reproduire, régulièrement, et dans des proportions bien plus inquiétantes. Tout ça n’est qu’un triste début.


  • Il y a quelques années, par un après midi ensoleillé à Paris, je faisais la queue dans le McDo de l’angle rue Soufflot-Bd St Michel. Devant moi, trois flics en uniforme faisaient de même. J’ai donc eu le temps de les contempler, halluciné et mort de rire intérieurement à la fois. Deux gars et une nana, pas plus de 20 ans, faisant chacun moins de 1,60 m et 60 kgs (véridique). Leur discussion "détente" ne valait guère mieux que celle d’adolescents attardés et leurs visages ressemblaient à ceux de jeunes enfants pas encore déniaisés. Tremblez, margoulins...

     

    • Oui...c’est que l’on voit de plus en plus, que ce soit dans la Nationale ou la Municipale, on ne compte plus les petites nanas d’1,60 m et des gars pas toujours épais, la formation c’est une chose mais dans une confrontation physique ça part rapidement en cacahuète.

      Les dirigeants ne sont plus du tout ancrés dans la réalité, les petites frappes ne respectent plus les uniformes, on est maintenant dans un rapport de force "physique".


    • Je passerais sur les femmes qui n’ont rien à faire dans les métiers d’armes...
      Après le physique d’un mec,c’est relatif, c’est l’état d’esprit qui compte au combat... mes grands pères et arrières grand pères n’étaient pas des "masses", ça ne les a pas empêchés de survivre aux deux guerres mondiales (pas forcement en bon état je l’accorde).
      Enfin quand je vois les militaires ou policiers d’aujourd’hui........ la Grèce antique...l’époque viking... dommage quoi... et pourtant je suis fervent chrétien !


    • Au niveau du physique c’est en effet relatif.Un vrai guerrier tel Ernst Jünger était plutôt un gabarit assez moyen,pas le genre du tireur d’élite US dont on nous rabache les oreilles ces temps-ci.Et pourtant c’est incomparable à tous les niveaux.


  • L’absurdité du féminisme !


  • Je ne peux m’empêcher d’être à cent pour cent d’accord avec les 9 minutes 57s de cette video, merci pour le courage des propos de Monsieur Soral en cette période de la pensée correcte.


  • Pourquoi ? ... Parce que le français n’a plus le droit à la parole ! Discrimination positive ! ... Français fermes ta tronche ! Tu n’es plus maître en ton pays tu es sous - citoyen ! Qu’est - ce que ça m’avait choqué !


  • La société est castratrice, entre les mamans qui adulent leurs garçons et les pères qui sont castrés au travail, les femmes perdent aussi les repères, ma génération doit endosser tous les rôles. Beaucoup de mères célibataires.


  • Ce fait divers est malheureusement le reflet d’une situation générale bien alarmante. Le patron a raison de rappeler qu’il ne faut pas banaliser cette histoire et au contraire en tirer des conclusions à l’échelle de la nation. J’aurais moi même des dizaines d’anecdotes personnelles allant dans la même direction sans heureusement que cela ne se soit terminer en drame comme celui-ci.
    L’abaissement de l’exigence physique dans les forces de l’ordre est une réalité que j’ai vécu de l’intérieur et qui pause un ensemble de problématiques graves surtout en ce qui concerne la sécurité publique, c’est à dire la police du quotidien. A l’école de police, les femmes ne sont pas notés sur les mêmes barèmes sportifs que ceux des hommes (qui ne sont déjà pas franchement viriles). Chez les gendarmes je suppose qu’il en va de même, à vérifier. Le niveau général de toute manière est carrément laxiste et les dernières limites de taille et d’IMC ont été abolis en 2007 si je ne m’abuse. Ce qui fait que l’ont se retrouve maintenant avec des contingents d’universitaires trop faignant pour être magistrat ou voulant goûté au frisson, des tas de binoclares obèses ou rachitiques incapables de rattraper un voleur à la tire ou baissant les yeux devant trois puceaux bodybuildés. La déchéance de l’état français passe par le corps même de ceux qui porte l’uniforme. Heureusement ça n’est pas une généralité, mais de plus en plus les policiers ou gendarmes couillus se retrouvent en minorité et systématiquement rabroués par une hiérarchie à l’image de la société, cela donc hésitent de plus en plus à aller au carton et sont découragés. (Voir la très bonne série d’entretien proposés par E&R sur le sujet).
    Une situation ridicule qui n’a heureusement rien de définitive, il suffirait d’une réelle volonté politique pour corriger rapidement le tire. Ont pourrait facilement diminuer le nombre de fonctionnaire de cette branche d’un bon quart tout en ramenant la délinquance à un seuil systémique.

     

    • Cher Monsieur,

      Votre propos, confirme bien que l’état dans lequel se trouvent Police Nationale et Gendarmerie, est le résultat d’un objectif voulu à haut niveau. Bien entendu, pour la protection de ces Messieurs Dames, des athlètes compétents sont prévus, tandis que pour la protection des populations, compte tenu qu’ils feignent de les protéger, la qualité du reste des effectifs n’a pas vraiment d’importance.


    • Durandal (PS:vive la chevalerie !)

      Le premier problème : c’est le "concours" pour entrer dans la police ou être officier de gendarmerie, qui consiste en des dissertations interminables, que seules les femmes ou les binoclares peuvent réussir.... d’ou la baisse de qualité du service. Ceci dit même avec un recrutement sur dossier à l’anglo saxonne, il y aura toujours les francs mac et les féministes pour imposer des quotas a la c**.

      Deuxième problème, la virilité.... ben les mecs de ma génération 80, on a tous été castrés par le système.... .... à l’époque de nos grand parents, les mecs étaient déjà père de famille à 20ans, ils avaient le sens de la responsabilité et de l’autorité... sans compter qu’ils tiraient des charrues ou serraient des boulons de 50kg toutes la journées, d’ou une certaine endurance physique.
      Personnellement, je suis plutôt en faveur d’un milice citoyenne, ou chaque hommes de plus de 18 ans, doit participer a la défense du pays au maintient de l’ordre.... et il n’y a rien de mieux pour renforcer l’esprit de communauté !


  • Au risque d’aggraver mon image de mec pas tendre sur le sujet. Je vais être clair :

    Il m’est tout simplement insupportable d’être contrôlé par une femme policière ou gendarme, qui simule le phallus et les signes de masculinité. J’en suis arrivé à un point idéologique que la prochaine fois que je me fais contrôler par une femme, j’exigerais le contrôle par un homme. Quitte à avoir des problèmes supplémentaires.

    On ne veut pas nous écouter ?, alors on va nous entendre !

    (nous = les gars qui sont sur la même longueur d’onde que moi).

     

  • Qui a le courage en France de dire une VERITE qui s’impose à l’encontre de l’idéologie dominante ? Moi je n’en vois qu’un : Alain Soral.

    Quand vous autre journaleux, intellos, sociologues d’état et autre flics du net (cf conférence de J-Y Camus) payés par nos impôts auront compris cela... Vous comprendrez ainsi que les gens qui suivent Soral ou E&R ne sont pas des extrémistes, complotistes ou autres "personnes fragiles" sous l’égide d’un gourou mais des gens normaux et sensés qui voient une réalité concrète, refusant de se soumettre à l’idéologie abjecte du pouvoir qui vous paye !


  • Le problème de cette idéologie de la "femme soldat" est que elle envahit toutes les sphères de la vie active, des femmes se transforment en prédatrice au travail, et leurs cibles principales sont des femmes restées elles "féminines" (j’en ai personnellement fait les frais) et des hommes. Je connais quelqu’un qui, à la suite du harcèlement de sa supérieure hiérarchique, qui disait ne pas aimer les hommes, est resté des années en arrêt maladie avant de pouvoir prendre sa retraite. Et je pense que les hommes bien élevés répugnent à se battre contre une femme même la plus agressive.

    Le problème aussi est que la douceur et la gentillesse sont assimilées à de la passivité, or ce sont des qualités qu’on attribuait volontiers au féminin, d’où le symbole de la Vierge Marie. Pourtant, ce n’est pas parce qu’on est ainsi qu’on est incapable de travailler ou de s’activer dans la vie !

    Je ne veux pas dire que ces deux malheureuses gendarmes étaient elles-même des dominatrices agressives, si cela se trouve, elles étaient très humaines mais elles ont été victimes de l’idéologie dominante.

    D’autre part, mon compagnon, qui n’est pas spécialement traditionnel, est lui-même agacé par le comportement de certaines femmes gendarmes qui en rajoutent dans l’autoritarisme... Je vois ici qu’il n’est pas le seul

     

    • qui en rajoutent dans l’autoritarisme

      C’est déjà très désagréable et stressant de se faire contrôler par la police, effectivement, le moindre supplément d’autorité, simulée car non charismatique, est une agression supplémentaire. Qu’on le veuille ou non, quand la finalité est de se prendre un jus de crayon, on est pas vraiment en condition pour apprécier cette "avancée sociale" à sa juste valeur.

      En réalité il y a des femmes qui s’adaptent très bien dans ce milieux et parfois même par prolongation d’un lignée de père en fille pour le coup. Mais l’idéologie de l’égalité totale à ouvert de nombreux postes où se sont engouffrées des femmes qui n’ont absolument pas leur place dans cette profession. Qu’elles soient débutante ou pas, c’est intrinsèque à la personne. Les contingents de police se voient dans l’obligation alors dans certains cas de devoir sécuriser leurs propres personnels féminin plutôt que de pouvoir intervenir correctement.

      Je ne parle même pas de la question du commandement qui est de plus en plus souvent féminin. Qu’en pensent réellement les policiers de base, j’aimerais bien le savoir. J’ai quand même l’impression qu’être commandé par une homme ou par une femme ce n’est pas interchangeable. Même si les deux sont formés avec les mêmes méthodes.

      Le pire c’est effectivement les DRH féminins célibataires ou pas de 30 à 40 ans sans enfants avec les dents qui rayent le parquet. Une espèce de prédatrice assez problématique car enfermée dans ses certitudes et ses névroses.


    • L’homme en son âme est rattaché à la Mère divine (Héra selon la mythologie grecque ou La Vierge Marie pour les Chrétiens). Le Féminin de l’ETRE est le moteur de son Désir y compris celui d’entreprendre. Ainsi, notre pente naturelle est la Compassion y compris dans des situations difficiles ! Le défaut des « mecs » est de confondre compassion et complaisance. Nous sommes généralement compassionnels envers autrui, rarement envers soi. Çà devient vite de la complaisance : reporter par ex. la décision d’arrêter de fumer, faire de l’exercice physique !

      Extérieurement, les hommes sont liés aux Patriarches au Masculin de l’ETRE dont Héraklès (Hercule) est une figure de réalisation. Jésus, l’homme incarné s’étant complètement réalisé (intérieurement la Passion est l’équivalent des 12 Travaux herculéens notamment le Sacrifice de soi)

      La femme en son évolution spirituelle est rattachée au Père, au Masculin de l’ETRE. Le moteur de son Désir est la Rigueur qualité mâle intériorisée ! Fascinée par l’organisation produite par l’intellect des hommes, elle s’y soumet plus facilement et son désir « rigoureux » la motive à l’expérimenter dans le concret, le manifester pleinement. Elle y perd de son âme, si excès !

      Car Rigueur n’est pas « rigorisme » au point que certaines femmes deviennent des kapos inconscientes en leur foyer, dans les administrations, écoles, hôpitaux ou entreprises. En accédant à des fonctions d’autorité traditionnellement dévolues aux hommes, leur rigorisme est implacable alors qu’un homme ira rarement jusqu’au harcèlement moral, ni le psychologisme pervers. Ce n’est pas dans sa nature. Extérieurement, la femme s’identifie à l’un des archétypes féminins des Matriarches !

      À ce stade, toutes les frustrations, les colères, les ignominies, sont en place dans le relationnel. Les sexualités dévoyées, perverses se dissimulent dans les relations humaines.

      Nos institutions d’enfermement sont des « centrales nucléaires » où se consument, se recyclent tous les feux des passions de l’ETRE enfouies en chacun. Nous ne pouvons plus les exprimer sainement durant nos 35 heures de boulot ! Les loisirs sont inopérants : la boîte de Pandore est ouverte 24/24, les dégâts sont vécus, niés, ou ignorés. Les rêves sont heureusement une soupape

      Le Pouvoir le sait. Ils organisent le spectacle médiatique de la catharsis collective. L’élite veut du sacrifice humain pas du « faire Sacré ». Vatican II complice, collabore aux désastres humains.


  • Quand on entend ce genre de fait divers, on ressent un malaise. Je veux dire, on sent les choses confusément, sans toujours pouvoir les expliquer clairement. Soral se pointe, et en 10mn il te fait une synthèse claire. Et on se dit : " mais c’est exactement ça".


  • Je vais être honnête, ce que je ne supporte pas c’est me faire arrêter ou me faire donner la leçon par une femme, si en plus elle est issue de l’immigration, la cela n’enrage au plus haut point.


  • Tout les hommes ne sont pas des brutes épaisses et toute les femmes ne sont pas des crétiness maternelles. Il y a des femmes plus viriles que certains hommes et vice versa. Je vois ça tout les jours avec mes chiens. Nous ne sommes pas égaux et ce n est pas qu’une questions de sexe !!! On a plus ou moins de testostérone et progestérone. Nous ne naissons pas égaux. Certains hommes hétérosexuel sont plus sensibles que certaines femmes qui assurent bien souvent l autorité au sein de la famille quand le père est absent et travaille trop !


  • Très bonne analyse d’Alain soral !!!!!! tellement vrai mais politiquement incorrecte vue par notre société ’’matérialiste pseudo-moraliste décadente socialo-bourgeoise bobologiste actuelle’’.....


  • Alain Soral a raison. Imaginons juste à titre de comparaison, ce qui se serait passé dans une organisation traditionnelle masculine de la gendarmerie, par exemple dans les années 50, si deux gendarmes hommes, bâtis comme des armoires à glace, s’étaient présentés au domicile du suspect pour l’arrêter et que celui-ci aurait seulement tenté de s’emparer de l’arme d’un de ces deux gendarmes. Il aurait été jeté par terre immédiatement avec quelques coups de pieds dans les côtes, menotté et non seulement ça, mais à l’arrivée à la Gendarmerie il aurait vraiment passé un sale quart d’heure, non seulement de la part des deux Gendarmes, mais aussi de tous leurs collègues. En revanche il aurait moralement beaucoup mieux supporté ce passage à tabac, qu’une arrestation non violente de la part de deux femmes gendarmes. Même plûtot abimé à son arrivée à la maison d’arrêt il aurait été respecté comme un vrai homme de la part de ses co-détenus, puisqu’il avait survécu à son passage à tabac. Comme il n’y aurait pas eu d’assassinat, il serait passé au Tribunal, par exemple pour rébellion et condamné à une peine de prison. Même son avocat dans les années 50 lui aurait conseillé de ne pas la ramener devant le juge au sujet des violences au cours de son arrestation. Après sa libération s’il avait croisé les deux gendarmes qui l’avaient arrêté dans la rue il leur aurait dit poliment bonjour. Par contre aujourd’hui s’il avait été déféré à la maison d’arrêt arrêté par deux gendarmettes ne faisant pas la moitié de son poids il aurait été la risée de toute la maison d’arrêt et pour éviter cette situation les a tuées. Au résultat on a deux jeunes femmes mortes, dont une mère de famille, la vie de l’auteur des faits est ruinée aussi, puisqu’il sera incarcéré pour trente ans. Un beau gâchis de la société féminisée actuelle !


  • C’est moche ces deux gendarmettes assassinées. En plus ça avait l’air d’être de belles femmes, pas celles complètement horribles que l’on peut croiser parfois.

    Ce qui m’étonne c’est que j’ai déjà appelé les gendarmes pour un cambriolage en face de chez moi dans un tabac, en sachant qu’il y a une gendarmerie à 200 m de chez moi. Mais ce ne sont pas eux qui interviennent, mais une brigade spéciale située ailleurs.
    Des gros bras habillés de pied en cap : gilet par balle, flingue, flashball, etc...
    Alors je ne comprend pas qu’ils aient envoyé deux femmes arrêter un gars connu pour être un fou furieux.


  • Ben oui et si la catastrophe était l’objectif, hein...

    C’est vrai que la super-élites n’a pas tant besoin des masses heureuses et harmonieuses.
    Après tout plus nous sommes perdus et plus nous nous en voulons les uns les autres, ben ça les arranges. Evidement faut un peu contrôler le grand bordel faut pas en venir à des extrémités comme la consommation du foie de son prochain.


  • je suis d"accord avec alain soral mais la le cas est particulier .LES 2 gendarmettes enquetaient sur un reseau pedophile elles ont ete victime d’un traquenard d"une operation sous faux drapeau ; MES dons de clairvoyances me permettent de dire que stan mallaud a tape en plein dans le mille
    à visionner apsolument commentaires de stan maillaud sur cette affaire
    https://smrrr.wordpress.com/2012/07...


  • Si vous aviez vraiment réécouté ce monologue, vous vous seriez bien douté que certains commentateurs allaient relevé cette interprétation malveillante qui consiste à dire que « MLP amalgame délinquance d’origine immigrée et islam »,...
    Vous n’auriez pas été obligés de censurer ceux qui relèvent cette politicaillerie pourfendeuse du bien commun nationaliste et spirituel...
    Cordialement


  • Super vidéo ! Sauf pour la pichenette de principe à MLP !


Afficher les commentaires suivants