Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Géorgie : l’opposition annonce le début de la révolution

L’ancienne présidente du parlement géorgien et une des chefs de file du mouvement d’opposition Assemblée populaire, Nino Bourdjanadzé a annoncé lors d’un meeting à Tbilissi le "début de la révolution en Géorgie", a annoncé dimanche l’agence Georgia news.

"La révolution a déjà commencé, elle a été provoquée par les autorités géorgiennes", a annoncé Mme Bourdjanadzé à ses partisans rassemblés devant le bâtiment de la télévision nationale.

Actuellement, près d’une centaines de personnes se sont rassemblées près du bâtiment. La veille, les organisateurs de la manifestation des opposants au régime du président Mikhaïl Saakachvili ont appelé leurs partisans à sortir dans la rue vers 14h00 de Moscou (10h00 GMT) pour exiger la démission du président actuel.

Nino Bourdjanadzé a été une des chefs de file de la "révolution des roses", qui s’est déroulée en novembre 2003 amenant au pouvoir le président actuel Mikhaïl Saakachvili. Ces dernières années, Mme Bourdjanadzé se trouve en opposition au président géorgien.

Samedi soir, des manifestations d’opposition se sont déroulées à Tbilissi, la capitale géorgienne et à Batoumi, une ville au bord de la mer Noire.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 1/Cette femme avait porté le président président Saakachvili au pouvoir au travers d’une révolution "colorée".
    2/La Géorgie se fournissait casi-exclusivement en armement et en formation militaire de ses troupes par des sociétés d’armement israéliennes et d’anciens officiers supérieur de Tsahal.Tout cela pour s’attaquer à la Russie...
    3/Le ministre de la défense de la Géorgie était de 2006 à fin 2008 Davit Kezerashvili, un ancien israélien. Qui facilitait l’import d’armes israéliennes dans le pays où il avait fonction de ministre.
    3/Etant donné que Elbit Systems, géant de l’armement israélien a porté plainte contre la Géorgie pour non respect de clauses d’un contrat signé en 2007 et demande 100 Millions de $ à l’Etat géorgien devant la haute cour de justice de grande bretagne :
    http://www.israel7.com/2011/04/elbi...

    Cette affaire m’a tout l’air d’être une démonstration de force du lobby militaro-industriel israélien ayant valeur de sanction envers Saakachvili et d’avertissement à d’éventuels autres mauvais payeurs.