Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hausse modérée des dépenses militaires chinoises prévues pour 2015

En moyenne, les dépenses militaires chinoises ont officiellement augmenté d’environ 11,5% au cours de ces 3 dernières années. Mais la hausse prévue pour 2015 sera moindre mais tout de même conséquente.

Ainsi, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a annoncé que Pékin augmenterait le budget de l’Armée populaire de libération (APL) de 10,1%, ce qui portera son montant à 886,9 milliards de yuans (soit 141,4 milliards de dollars).

Comparer des dépenses militaires ne rime à pas grand chose dans la mesure où il faudrait pendre en compte toute une série de paramètres (existence d’une industrie locale de l’armement, niveau de vie, sachant que la solde d’un militaire américain est nettement plus élevée que celle d’un soldat chinois, etc…). Toutefois, le budget de l’APL est le second du monde, après celui alloué aux forces armées américaines.

Ce ralentissement dans la hausse du budget militaire chinois s’explique en partie par un ralentissement de l’économie du pays : le taux de croissance devrait être en effet d’environ 7% en 2015, soit le niveau le plus bas depuis 24 ans.

« Dans notre pays, les pressions à la baisse sur l’économie s’accentuent », même si sa « capacité de rebond, son potentiel de développement, sa marge de manoeuvre restent immenses », a affirmé M. Li.

Toutefois, officieusement, les dépenses militaires chinoises seraient plus élevées. En 2012, et alors que leur montant officiel était de 106 milliards de dollars, le groupe de recherche IHS Jane’s avait estimé que leur niveau réel était de 119,8 milliards. Quant au Pentagone, il avait avancé, quasiment à la même époque, que le vrai chiffre était compris dans une fourchette 120-180 milliards, arguant du fait qu’il était « difficile de trouver un bilan exact » du budget de l’APL à cause d’un « manque de transparence de sa comptabilité et d’une transition encore incomplète d’une économie planifiée à une économie de marché ».

Quoi qu’il en soit, même avec une hausse modérée par rapport aux dernières années, l’APL pourra continuer sa modernisation, ce qui ne manquera pas d’inquiéter ses voisins, avec lesquels la Chine a des différends territoriaux. Et cela entraîne une course aux armements dans la région. Le Japon a ainsi relevé significativement son effort de défense, suite aux revendications chinoises sur l’archipel Senkaku.

Cependant, l’APL a un sérieux problème de corruption, au point de menacer sa modernisation. Du moins ce qu’a affirmé la Commission militaire centrale, chargée d’enquêter sur des détournements de fonds massifs par des officiers supérieurs indélicats. Une douzaine de généraux font déjà l’objet d’investigations ou attendent leur procès.

Pour cela, elle va lancer un audit « portant sur les dépenses et les revenus de tout le personnel militaire en 2013 et 2014 », c’est à dire que les enquêteurs, placés sous les ordres du général Zhao Keshi, le commandant du Département général de la logistique, auront à examiner « tous les mouvements d’argent liquide, les reçus et les dépenses » pour identifier des affaires de corruption. Vu l’ampleur des effectifs de l’APL, cela risque de prendre un peu de temps…

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’émergence de puissances rivales des États-Unis,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.