Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

Des dizaines de milliers de manifestants pro-démocratie déterminés ont transformé le centre de Hong Kong, dans la nuit de lundi à mardi 30 septembre, en une grande fête de rues, après une nouvelle journée de confrontation lundi avec la police qui a paralysé la ville autonome sous tutelle chinoise.

La campagne de désobéissance civile qui couve depuis des semaines dans l’ancienne colonie britannique tenait bon lundi à Hong Kong qui a connu ce week-end les pires troubles civils depuis son retour dans le giron de la Chine en 1997.

 

Atmosphère festive et lumineuse

À la nuit tombée lundi, les milliers de protestataires qui bloquaient l’une des grandes voies principales, ont allumé leurs téléphones portables, créant une atmosphère festive et lumineuse dans le quartier d’affaires d’Admilralty

Mais après les affrontements du week-end, les manifestants restaient vigilants et mobilisés malgré l’ambiance musicale.

« Nous ne pouvons pas nous laisser aller », a expliqué Felix Kan, « On est en Chine, on ne sait jamais ce qui peut arriver », ajoute le graphiste.

 

 

« Nous ne comprenons pas »

Dans des scènes de rue chaotiques, auxquelles Hong Kong n’était guère habituée, les policiers avaient tiré dimanche dans la nuit des salves de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants rassemblés du cœur de l’île de Hong Kong, et jusque dans Kowloon, sur le continent.

« Nous ne comprenons pas comment la police a pu faire ça », avait déclaré plus tôt Shum Yuen-ping. « Nous voulons notre propre démocratie, et nous sommes venus soutenir les étudiants », a ajouté ce professeur.

 

« Révolution des parapluies »

Les manifestants, qui ont aussi essuyé des jets de gaz au poivre, étaient pour la plupart vêtus de ponchos en plastique et s’étaient enveloppé le visage avec du film alimentaire pour tenter de se protéger.

L’expression « Révolution des parapluies » faisait florès sur les réseaux sociaux, en référence à cet accessoire familier dans la ville écrasée par le soleil ou noyée par les pluies de mousson, et que les manifestants avaient déployés.

 

 

La police a fait état lundi d’une quarantaine de blessés, dont 12 policiers, et 78 arrestations.

 

Retrait de la police antiémeute

Dans un geste apparent d’apaisement, le gouvernement de Hong Kong a annoncé le retrait lundi à l’aube de la police antiémeute. En échange, les manifestants ont été invités à « libérer les routes occupées dès que possible pour laisser le passage aux véhicules d’urgence et rétablir les transports publics ».

Le gouvernement a annoncé la fermeture des écoles pour mardi dans deux des quartiers du centre.

 

L’objectif : « une vraie démocratie »

La foule des manifestants a grandi au fil des heures lundi, et ils étaient environ 20’000 en fin d’après-midi dans Admiralty, non loin du siège du gouvernement, selon les estimations de journalistes de l’AFP. Les militants ont aussi pris le contrôle d’au moins deux carrefours routiers majeurs.

« Je reste jusqu’à la fin, jusqu’à ce que nous obtenions ce que nous voulons, c’est-à-dire une vraie démocratie », déclarait à l’AFP Michael Wan, un lycéen de 18 ans.

Plus de 200 lignes d’autobus ont été suspendues ou déviées, la circulation des tramways était perturbée et des stations de métro étaient fermées. De nombreuses écoles sont restées fermées portes, comme bon nombre d’entreprises.

 

Une mainmise grandissante de Pékin

Les étudiants et les lycéens sont le fer de lance de la campagne de désobéissance civile lancée pour dénoncer ce que nombre de Hongkongais perçoivent comme une mainmise grandissante de Pékin sur les affaires locales.

Le mouvement pro-démocratie Occupy Central, s’est à son tour jeté dans la bataille appelant ses troupes à devancer son mot d’ordre d’occupation du quartier financier, initialement prévue mercredi.

Pékin a annoncé en août que le futur chef de l’exécutif local serait bien élu au suffrage universel dès 2017 mais que seuls deux ou trois candidats sélectionnés par un comité seraient habilités à se présenter.

 

Refléter les aspirations des Hongkongais

Occupy Central réclame « le retrait » de la décision de la Chine et « une relance du processus de réformes politiques (...) qui reflète pleinement les aspirations » des Hongkongais.

Le président de l’exécutif, Leung Chun-ying, a rétorqué en demandant aux protestataires « de ne pas perturber la vie quotidienne des Hongkongais ».

Les manifestants demandent sa démission et lui ont opposé une fin de non-recevoir. « Quiconque doté d’une conscience devrait avoir honte d’être associé à un gouvernement qui fait si peu de cas de l’opinion publique », a lancé Occupy.

 

Les sites chinois censurés

A Pékin, une porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, a répété la position des autorités chinoises condamnant des « actes illégaux qui nuisent à l’Etat de droit et à la sécurité publique ».

Selon le site américain China Digital Times, qui assure un suivi de la propagande chinoise, les autorités ont ordonné à tous les sites internet chinois d’enlever« immédiatement » toute information sur les manifestations de Hong Kong.

Pour Surya Deva, professeur à la City University de Hong Kong, on se dirige vers une impasse : « Aucun antagoniste ne semble vouloir reculer et il est impossible de dire lequel finira par plier », dit-il.

 

Les manifestants invités à rester pacifiques

Les festivités ont annulé le traditionnel feu d’artifice du 1er octobre, jour de la fête nationale hongkongaise.

Londres, réagissant lundi par un communiqué du Foreign Office, a appelé à l’ouverture de discussions « constructives » susceptibles de conduire « à des progrès sensibles vers la démocratie ».

Et Washington a appelé les autorités de Hong Kong à faire preuve de « retenue » et les « manifestants à s’exprimer de manière pacifique », selon un porte-parole de la Maison Blanche.

 

Les images de cette nuit à Hong Kong (CNN) :

Voir aussi, sur E&R :

Sur les troubles sociaux téléguidés, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une révolution colorée, il n’empêche que les gens sont dans la rue et ils ont pas été payés pour.. si en France on avait écouté la manif pour tous, aurait on parlé de révolution coloré ou de démonstration démocratique ?

     

    • #984433
      le 30/09/2014 par matrix le gaulois
      Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

      Comment vous savez qu’ils n’ont pas été payé ?

      De toute façon, je ne suis pas pessimiste.
      Si jamais ça commence à barder : on aura une seconde place Tien-An-Men (hé ! On est en Chine, là ! Pas au pays des bobo qu’est la France).


    • La manif pour tous était un embryon de révolution démocratique, c’est pourquoi elle a vite été coupée à la racine par le pouvoir en place.

      La "révolution des parapluies" (rien que le nom pue le marketing du département d’état américain) est complètement artificielle, utilisant toujours les mêmes procédés. Soral a passé suffisamment de temps là-dessus, alors je ne perdrai pas mon temps à tenter de vous éduquer.

      Deux choses, la population de Hongkong est l’une des plus riches au monde : pas vraiment le genre d’environnement où fomentent les révolutionnaires.

      Deuxiemement, la Chine représente un danger pour l’hégémonie du dollars.

      Kiev, Hongkong et la situation en Syrie... Il faut qu’on vous fasse un dessin.

      Pour finir, c’est bizarre qu’on ne voit jamais de révolutions "démocratiques" en Arabie Saoudite, l’un des régimes les plus répressifs au monde... Ah mais oui... Ils sont alliés à vous savez qui...


    • #984453
      le 30/09/2014 par le cri du peuple !!!
      Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

      Même les mouvements contestataires les plus virulents dans l’Histoire n’ont jamais eu gain de cause, alors une manif’ encore moins.
      Une foule réunie n’est qu’un rassemblement d’êtres désireux grosso-merdo de la même idée, mais incapable de propositions, parce qu’ils comptent sur les puissants pour leur donner les solutions, et évidemment il ne sera pas question de (vraie) démocratie, car çà serait la perte de leurs pouvoirs !

      Partout les peuples ont ce même problème avec leurs élites, c’est à eux, à nous d’imposer la démocratie, pas d’attendre un miracle des élus, il n’arrivera pas.
      Mais çà, çà demande du travail en amont, comme on peut le constater avec l’énergie que met Étienne Chouard à essayer de faire bouger les choses.
      Çà demande de se responsabiliser, en se cultivant par soi-même pour savoir ce qu’est la démocratie, comment çà fonctionne, etc., pour savoir ensuite quoi proposer, pour échanger et s’organiser. Les élus eux, ne feront jamais rien pour nous, à par nous traiter en esclaves (du travail, de la consommation...).

      C’est çà pour moi, l’idée de révolution au XXIème siècle, çà doit doit passer d’abord par un réveil des consciences par la connaissance, et pas de faire la grève générale par exemple, ce qui est un peu du même ordre que la manif’ pour moi - mais peut-être que je me trompe.


    • Quelques chiffres pour que les gens comprennent.

      La manif pour tous c’était 2 millions de manifestants sur un pays de 66 millions d’habitants.

      A Kiev , c’était 500 milles manifestants sur un pays de 45 millions d’habitants.

      Qui avait le plus de chance de faire fuir un gouvernement objectivement ?
      Donc comme le dit Soral , les manifestations ça sert à rien , ce qui compte c’est les réseaux.


    • #984470

      Le terme "revolution coloré" signifie q’une pseudo revolution , en realité finance par les USA et pour leurs seuls interets, est en train de naitre... La manif pour tous etait en quelque sorte un anti revolution coloré, donc une vraie demonstration democratique. Raison qui fait que le titre de l article, tres prudent, se demande de quel type de revolution nous avons affaire ici....


    • #984491
      le 30/09/2014 par le trou dans la tête
      Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

      Ils n’ont pas été payé mais ce sont essentiellement des étudiants... que leurs a-t-on appris ?!


    • Maïdan a commencé comme cela, attendons un peu et on verra si c’est une révolution colorée. Les étudiants qui demandent la démocratie, ça nous rappelle Mai68, et on sait comment ça finit... Ils seront content, quand ils seront une démocratie, comme en France...


    • #984666

      Arrête, man. Des jeunes dans la rue, lycéens ou étudiants, ils sont forcément manipulés, surtout quand ils sont accompagnés de leurs profs et de pseudo-associations ou ONG occidentales ou montées avec des fonds occidentaux ou bien par des occidentaux :

      Cf. article :



      Les étudiants et les lycéens sont le fer de lance de la campagne de désobéissance civile lancée pour dénoncer ce que nombre de Hongkongais perçoivent comme une mainmise grandissante de Pékin sur les affaires locales. Le mouvement pro-démocratie Occupy Central, s’est à son tour jeté dans la bataille appelant ses troupes à devancer son mot d’ordre d’occupation du quartier financier, initialement prévue mercredi...



      Surtout si ça parle de "démocratie", et que pour eux la démocratie se limite à élire son chef d’état ou avoir des élections. C’est un peu léger, on a ça chez nous, et nous ne sommes pourtant pas en démocratie. Regarde mai 68 et une bonne partie des autres manifs en France, t’as toujours des agitateurs étudiants qui sont envoyés par des syndicats étudiants, des partis politiques, etc. La spontanéité, je n’y crois pas. Sinon ça fait longtemps que ça aurait vraiment pété en France, et pas juste avec des slogans fleur bleue.
      J’ai connu les pseudo manifs de 2002 contre le Pen au second tour, ou celles contre le CPE. Dans le premier cas, un prof de sciences éco nous avait emmenés à l’une des manifs, d’autres nous promettaient de ne pas nous noter absents si on y allait. Dans le second cas, y avait des profs qui venaient faire de l’agitation dans les amphis, trois ou quatre clampins de l’UNEF (vivier du PS) qui bloquaient les entrées de la fac, et quand t’as 18-19 ans, tu n’as aucun esprit critique sur ce que ces professionnels de la grève te racontent (les profs, c’était le genre pas rasé depuis quinze jours, pantalon de velours, vieux pull, la vraie caricature de prof gauchiste, et je te passe les slogans).
      La manif pour tous, c’était des familles et en majorité des personnes sorties de l’adolescence ou de l’adulescence (avec une part de jeunes, mais minoritaire). Ça n’avait rien à voir.


    • #985233

      Si ils ont été payés... Des photos circulent sur les réseaux sociaux chinois et des diplomates américains auraiet même été identifiés. Manip totales, préparée depuis des années.


  • #984373

    Entendu hier à la radio : "Peut-on dire que cette « révolution des parapluies » est un printemps Chinois ? "
    Décidément, les printemps tombent en automne maintenant. Y’a plus de saison ma bonne dame !


  • #984379

    Les mondialistes sont nourris de bonnes intentions comme d’habitude ,
    la Chine et la Russie se rapproche , ils voient cela d’un mauvais oeil ,
    ils vont continuer leurs basses oeuvres un peu partout où ils voudront semer
    le trouble voire même le chaos .

    Quoi faire pour arrêter cela ? mettre quelques pruneaux sur la tête de ces
    va-t-en guerre , ce serait malheureusement trop dangereux , ça pourrait
    donner le déclenchement de la 3ème guerre mondiale , c’est peut-être ce
    qu’ils cherchent ? mais bon , ce n’est pas du tout souhaitable car dans ces
    cas là , ce sont toujours les innocents qui subissent et cela souvent ne
    règle pas tout et produit beaucoup de cruautés incontrôlables .

    J’espère que la Russie et la Chine tiendront bon et ne seront pas lâchés
    par leur amis face à ces sionistes impérialistes terrifiants.


  • les services secrets us s’attaquent à l’Asie ?

     

    • #984591

      Ah je ne savais pas que c’était nouveau. C’est un vieux rêve Américain.
      Avant ils étaient l"usine,mais ça fait bien longtemps qu’ils sont un "danger" pour nos libéraux acharnés.


  • #984397

    un remake du "coup du parapluie" ?


  • Je pense que l’U.E a ordonner a hollande and co de démanteler la France
    Hollande and co utilise le prétexte de réduction des coûts et réduction et agrandissement des région qui en d’écoule pour y parvenir
    Pour montrer leur détermination ,U.E favorise l’émergence indépendantiste en Bretagne
    Hollande and co sont coincée ,soit l’Euroregionalisation se fera en douceur soit elle se fera par une révolution multicolore (noir pour l’indépendance de la Corse,bleu pour celle du Nord pas de calais Picardie,.....)


  • #984400

    On y est. Déstabilisation de la Chine en marche..


  • #984410

    Hong-Kong, c’est la perfide albion aux portes de la Chine, cette "révolution des parapluies" sent bon l’ingérence atlatiste.
    Je ne suis pas pro-chinois, mais ce pays reste un contre pouvoir, comme la Russie aux ambitions de domination ou de chaos planétaire des USA


  • #984412

    « Je reste jusqu’à la fin, jusqu’à ce que nous obtenions ce que nous voulons, c’est-à-dire une vraie démocratie », déclarait à l’AFP Michael Wan, un lycéen de 18 ans.

    Le propre des révolutions colorées, laisser les jeunes ( les plus indigents intellectuellement parlant ) prétendre vouloir refaçonner leur nation, nation dont ils ne connaissent absolument rien.
    La Chine est loin d’être un modèle parfait, alliance du pire du libéralisme et du communisme, mais la solution à cela n’est certainement pas ce que les inconscients appellent la "démocratie".

    Cela dit je doute que les révolutions colorées en Chine ou en Russie iraient bien loin, il ne faut pas oublier que ces pays ont les moyens d’écraser économiquement les États-Unis qu’ils tiennent par les couilles, ce n’est pas prudent de les attaquer, surtout avec ce genre de stratégies détournées qui commencent à devenir obsolètes.

     

    • #984596

      Je suis d’accord avec toi, mais je m’arrête tout de même sur le fait, que si les Chinois détiennent un paquet de devises Us et de bon du trésor, les revendre en masse revient à se ruiner soi même par dévaluation instantanée du cours.

      C’est un peu comme l’arme nucléaire sans retombés radioactive, mais attention à l’économie intérieure...


    • #985099

      pas tant que ça, démolir le dollar c’est peut être perdre de l’argent, mais vu les stocks d’or chinois et leurs avoirs dans l’économie réelle à l’étranger, ils morfleront mille fois moins que l’empire, donc tout est relatif, la monnaie US/PQ c’est devenu purement virtuel ça ne marche que parce qu’ on y croit encore


  • #984415
    le 30/09/2014 par matrix le gaulois
    Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

    Ça pue Soros à plein nez !


  • aprés la Russie (en s’attaquant à l’Ukraine) , c’est au tour de la Chine de faire face à l’influence "pseudo-démocratique" venue tout droit des infiltrés USAsionistes.... !


  • Faudrait arrêter un peu avec la monomanie des "révolutions colorés", on imagine bien que mettre la merde en Chine ça fasse plaisir aux puissances atlantistes, mais les gars sur place se mobilisent comme se sont mobilisés à Taïwan les étudiants y’a quelques mois de ça.

    Je comprends pas pourquoi Pékin n’attend pas les 50 ans prévus après la rétrocession de 1997 pour la sinisation de Hong-Kong. Sont plus patients que ça les Chinois habituellement.

     

    • #986824

      Tout simplement parce que le coup des "dirigeants chinois patients qui élaborent des stratégies sur des décennies car ils n’ont pas les contraintes du temps", c’est des foutaites de journaliste occidental. Le parti communiste chinois a toujours élaboré des stratégies foireuses qui n’atteignent leurs objectifs que quand ils font mentir les chiffres.

      Pékin, c’est avant tout une bande de cleptomanes paranoïaques, sans pitié, qui veulent tout tout de suite sans le moindre sense de l’empathie ni la moindre compréhension du monde qui les entoure. Ils ont entièrement déshumanisé leur pays, déraciné ses habitants, les ont opposés entre eux, et le résultat aujourd’hui, c’est une population de drones sans vie.
      La Chine est le seul pays du monde qui a plus de conflits territoriaux que de frontières communes avec d’autres pays.

      Hong Kong emmerde Pékin, Pékin préférerait avoir Shanghai comme capitale économique. Plus près, plus docile. Mais Hong Kong, c’est avant tout des habitants éduqués, cultivés et efficaces, et surtout un vrai respect des lois donc un bien meilleur environnement d’affaires, sans parler de taxes. Quand une boite internationale conclut un accord avec une boite de RPC, c’est à Hong Kong que le contrat se signe. Parce qu’il ne sera JAMAIS respecté avec les institutions communistes.

      Et là on a pas encore abordé le côté vie quotidienne et l’envahissement quotidien que les Hong Kongais subissent.

      Je comprend totalement que les jeunes manifestent. Si vous preniez la peine de vous renseigner sur le sujet, vous laisseriez tomber vos délires de CIA et vous comprendriez que la Chine populaire est EXACTEMENT à l’opposé des aspirations d’un mouvement comme E&R, si tant est que cela soit comparable. Le modèle Chinois est encore plus détestable que le modèle américain parce qu’il en est juste une bête copie. Une copie toute en violence, et sans âme.

      PS : je précise que je vis sur place, parle mandarin ET cantonnais, et que je me renseigne de tous les côtés en langue locale.


  • 20000 étudiants chinois qui réclament leur rêve américain ... ça ne fait plus aucun doute, on censure bien internet en Chine !

    Je pense que les 1,3 milliards qui restent et dont la plupart aspirent juste à bouffer à leur faim, s’en fichent. D’autant que le concept de démocratie, n’est pas l’ADN Chinois.


  • #984462

    Ca ressemble etrangement au modus operandi classique de la CIA. (cf ce tres bon article)

    A noter egalement que la ’’veritable democratie’’ demandee. C’est l’election au suffrage universel d’un candidat a choisir parmis trois... Un sinophone volontaire pour leur traduire les videos de Chouard ?

     

    • #984661

      J’étais tombé sur cet article. Merci pour le partage.
      Il est excellent.

      De plus cet Homme est un maitre en matière de loyauté. Ce même ADN que le célèbre défunt H.Chavez.
      (Qu’il repose en paix)


  • #984493

    Ca ressemble etrangement au modus operandi classique de la CIA. (cf ce tres bon article)

    A noter egalement que la ’’veritable democratie’’ demandee. C’est l’election au suffrage universel d’un candidat a choisir parmis trois... Un sinophone volontaire pour leur traduire les videos de Chouard ?


  • L’association avec la Russie ne plait pas à tout le monde... comme déjà fait dans les pseudos printemps arabes ou la révolution orange en Ukraine et aujourd’hui encore, cela commence toujours de la même façon, avec les mêmes (étudiants, lycéens) au début...

    * Londres, réagissant lundi par un communiqué du Foreign Office, a appelé à l’ouverture de discussions « constructives » susceptibles de conduire « à des progrès sensibles vers la démocratie ».

    Et Washington a appelé les autorités de Hong Kong à faire preuve de « retenue » et les « manifestants à s’exprimer de manière pacifique », selon un porte-parole de la Maison Blanche.*

    L’hôpital qui se fout de la charité... Londres et Washington feraient bien de mettre en pratique chez eux ce qu’ils demandent aux autres...


  • #984521

    Cette bande de jeunes crétins dégénérés et américanisés veulent eux aussi devenir les esclaves des banques anglo-saxonnes et de l’Empire !!
    Finalement l’enthousiasme de la jeunesse est presque toujours indissociable d’une certaine inculture politique,de la naïveté crasse et confine parfois même à la crétinerie en prêtant le flanc à toutes les manipulations possibles et inimaginables.
    Je rêve finalement d’une révolution de "vieux",de "loups gris" qui à défaut d’avoir une bardée de diplômes et un avis sur tout,ont eux au moins emmagasiné de l’expérience et acquis du bon sens...


  • #984527

    Bonjour a tous
    empire ou pas
    je comprend ces millions d habitants qui ne veulent pas passer sous un système
    politique ou l expression individuel ne sera plus possible
    et vous a leur place ne feriez vous pas partie des manifestants ?


  • #984553

    Comme d’habitude, des étudiants et des lycéens ! Qui rêvent de liberté et de belle démocratie Occidentale ! Comme c’est charmant.. ! Comme c’est naïf... Comme c’est inconscient...


  • "Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?"
    colorée de rouge si bhelle est sur les barricades .


  • Une "vraie" démocratie...
    Pour quoi faire ?
    Quelle est la différence entre une "vraie" démocratie et une "fausse" ?
    Les jeunes cons manipulables, idiots utiles de la finance cosmopolite, vont aller se faire gazer (avec quel Zyklon ?) ou pire, se faire tirer dessus pour des nèfles, comme d’habitude... et dans 50 ans, les survivants expliqueront à leurs petits enfants de 18 ans comment ils se sont faits enfiler ! (Ça sent la quenelle, pas bon ça...)


  • #984577

    Bizarre cette révolution spontanée 1 mois après le contrat gazier Russo-Chinois de 400 milliards de dollars. Ne serait-ce pas là la dernière carte américaine pour déstabiliser le continent eurasiatique avant la grande débâcle du dollars dans les 10 prochaines années. Patience mes amis bientôt se sera dans les rues de Washington et New York que l’on verra des centaines de milliers de personnes affamées, sans emploi et en mauvaise santé qui réclamerons des comptes au pays de la liberté, Inch Allah !


  • Cette campagne pro-démocratie est absurde car Hong-Kong est une ville et non un pays. C’est comme si les seuls Marseillais réclamaient un mode de fonctionnement démocratique au sein de leur ville. L’Etat français ne pourrait pas leur donner gain de cause car l’instauration de la démocratie doit être voulue par tous les habitants d’un pays et non par une infime minorité des habitants de celui-ci.

     

    • Ancienne colonie britannique, Hong Kong est une région administrative spéciale de la République Populaire de Chine (comme Macao), depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. Une loi fondamentale spécifique et particulière permet à Hong Kong de conserver son système légal, sa monnaie, son système politique, ses lois sur l’immigration,...Hong Kong bénéficie d’une plus large autonomie que les autres villes de Chine.


  • #984592

    Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée de sang" ?.....comme à Tian’anmen ???...


  • Ha ! la Démocratie, cette grande idée de la souveraineté des peuples qu’on agite à tord et à travers pour nous faire croire à un monde meilleur, sans injustice et sans mensonge et où chacun est libre et maître de sa vie. Le plus beau des hold up.

     

  • #984646
    le 30/09/2014 par Royaume Ottoman
    Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

    Les gars... regardez qui on retrouve pour couvrir ces évènements

    - http://sd-29795.dedibox.fr/article/...

    - L’empire attaque la chine ?

     

  • #984689

    Encore des idiots utiles bien manipulés par les forces agissantes dans l’ombre et subventionnées par des états étrangers bien connus. On reconnait la patte !


  • Sniff Sniff , ca sent la manipulation ( anglo-américaine ) à plein nez , ouvrez les fenêtres les gars !!!


  • #984795

    C’est marrant, il y a de ça quelques semaines je lisais un bouquin dans lequel le narrateur participait à une manifestation qui, à cause d’un ciel peu clément, se transformait en "manifestation des parapluies". Ce qui m’a conduit à me dire que les parapluies constitueraient un signe de ralliement intéressant pour des manifestations à visée révolutionnaire (on peut penser qu’à part si ça arrange nos maîtres, de telles manifestations n’auraient aucun effet, mais imaginons un instant que ce postulat soit erroné).
    Les avantages que j’y voyais étaient les suivants :

    _Tout le monde a un parapluie, pas besoin d’acheter un bonnet rouge, un masque de Guy Fawkes, ou un vilain sweatshirt rose.

    _Une foule recouverte de parapluie permet à celles et ceux qui la composent d’être relativement anonymisés ; et ce dans les limites de la loi (quoi qu’on pense de cette loi, ou de la nécessité de la respecter).

    _Les parapluies présentent aussi un intérêt visuel de remplissage de l’espace et d’uniformisation de la foule supérieur aux autres signes de ralliement auxquels j’ai pu penser.

    _Enfin, et c’est sans doute l’aspect que je trouve le plus intéressant, ça montre la détermination des manifestants à venir quel que soit le temps pourri qu’il peut bien faire, à l’opposé des manifestations de lycéens qui fleurissent en général avec l’arrivée des beaux jours.

    J’ajoute que selon moi de telles manifestations devraient être silencieuses, ce qui les distinguerait encore un peu plus de l’archétype de la manifestation qui ne sert à rien d’autre qu’à écouter de la musique de merde, chanter des slogans à la con, et prendre un peu le soleil.
    Et si on veut vraiment faire du bruit, une bonne "minute de bruit" (de cri primal généralisé), devrait être plus frappante que ce qui se fait d’habitude.

    Enfin je voudrais pas donner des idées aux agents qui bossent sur le dossier Hong Kong ^^.

     

    • Merci de donner le titre du livre qui a du inspirer "nos" révolutionnaires.


    • #986825

      Les chinois ont l’habitude de porter des parapluies sous le soleil, pour ne pas bronzer.


    • #990566

      @Chiara : Réponse tardive, mais réponse quand même !

      Le livre en question était Le bachelier de Jules Valès... enfin sauf erreur parce que je l’ai lu après L’enfant et avant L’insurgé (je te conseille d’en faire autant si l’un des bouquins t’intéresse).
      Ceci étant dit je doute que ça ait inspiré qui que ce soit (à part moi), parce qu’il s’agissait d’une manifestation sans grande ampleur et qui ne débouchait sur rien.
      Au final pour la Commune ils ont préféré le drapeau rouge ^^.

      Du coup je pense comme J. Blanchard que l’utilisation de ce symbole résulte plus des hasards climatiques et culturels du coin...

      Mais c’est con, on pourra pas faire une révolution des parapluies ailleurs sans qu’on y voit une filiation avec la présente révolte.


  • Non, ce n’est pas une révolution colorée puisque BHL n’y va pas. Ce sont bien des étudiants qui revendiquent leur droit légitime à un peu plus de ploutocratie.


  • #984842

    Pas la science infuse mais habitant en Chine depuis plusieurs d’années, je vais donner un avis.

    Tout d’abord Pékin a comme à son habitude fait preuve de volonté de contrôle en nommant ses propres dirigeants à HK plutôt que de laisser le système "démocratique" dans lequel ces citoyens ont été habitué à vivre depuis leur naissance. Pékin a probablement ses raisons...

    Je ne saurais dire s’ils ont mal calculé car je n’ai pas tout leurs éléments. Cependant la situation est extrêmement risquée car le parti communiste chinois tire une grande partie de son autorité du fait qu’il a la réputation de ne jamais reculer. Face à un tel pouvoir, on finit toujours par s’écraser au dernier moment, et se crée une ligne où les deux parties en présence essaient d’être raisonnable (ça peut clasher éventuellement dans certains cas d’injustice manifeste, mais c’est presque toujours municipal dans ce cas, et ça ne s’étend pas ; il y a des "réparations" sous la table et des pressions le cas échéant).

    À HK ce me semble beaucoup plus problématique. La population est habituée à la ’démocratie’. L’esprit des habitants est très différent de ceux des chinois. Surtout, Internet est censuré sur l’intégralité de la Chine "mainland" (impossible par exemple d’utiliser Facebook, YouTube ou Twitter, mais aussi contrôle très serré des réseaux sociaux nationaux), mais ce n’est absolument pas le cas à Hong Kong. La liberté sur Internet y étant totale.

    Sachant que le gouvernement ne peut sans doute pas reculer (cela créerait un précédent et ce n’est pas absolument pas sa méthode, il calcule avant au mieux puis agit), que les habitants ont une pratique de l’élection dite démocratique, et qu’il est impossible de censurer ici, il est évident que ces manifestations vont enfler et durer...

    Sur le caractère coloré de la révolution évoqué dans le titre, j’ignore comment cette affaire a commencé exactement. Ce ne me semble pas impossible, cependant il n’y a à ma connaissance rien de prouvé non plus. Une chronologie objective permettrait d’y voir plus clair. En revanche il va falloir observer ce qu’il se passe dans les autres provinces dites "autonomes" (Tibet, Xinjiang), car s’il s’agit vraiment d’une déstabilisation impériale, on ne manquera pas de voir ces braises attisées simultanément.

    Avec cette affaire, et les rumeurs de guerre suite aux décapitations, je ne vous cache pas que l’angoisse d’un chaos guerrier ne m’est pas étrangère ces temps-ci.

     

    • #985063

      l’appli. Freegate v.742 permet de se connecter via un IP aux USA ( youtube, LeMonde, Google, FB...etc, pas specialement indispensable).

      Le Xinjiang est plus problematique pour Pekin, car c’est une occupation illegitime au meme titre que la Palestine sous Israel ( le temps joue contre cette imposture pekinoise), le grefon etant autant eloigne de Pekin que TelAviv de Paris ( relation tres soutenue entre les Petroleuses Dubai, Qatar ou Ryiad..lorsque le Tibet est malheureusement totalement ignore, donc sans risque pour le Parti Communiste Chinois !).

      Hong Kong c’est un peu le Levallois Perret/Puteaux/Passy Francais ( une prison pour parvenu encerclee par une banlieue envahissante)


  • #984873

    Pour tout ceux qui ne sont pas au courant, Hong Kong a toujours été indépendante de la Chine et rattaché au Royaume-Unis sauf depuis 1997 lorsque le Royaume-Unis la céder a la Chine, depuis, Pékin avait toujours accepter de laisser une large autonomie a Hong Kong, bref depuis quelque temps, Pékin veut enlever cette autonomie et les gens de Hong Kong refuse ! Donc arrêter ce délire de révolution ’’instrumentalisé’’ par l’Occident, les gens de Hong Kong ne veulent seulement pas perdre la liberté qu’ils ont depuis toujours !

     

    • #985011

      Ne pas confondre toujours et longtemps, indépendant et autonome, surtout si la dite particule de terre se trouve dans la sphère d’influence de la Chine.


    • #985080

      non bien, sûr, c’est pas instrumentalisé,
      tu rigoles : des étudiants et des lycéens, et ça s’appelle occupy central c’est signé.
      ça pue la manip, sans compter que la démocratie à hong kong sous gouvernorat britannique, c’était une sacrée démocratie,
      un gouverneur nommé par la couronne et un parlement uniquement consultatif, je vois que les trolls se baladent.
      affirmer 100 mensonges n’en fait pas une vérité


    • #985638

      Même si l’Oncle Sam pointe son nez, es ce une raison pour cracher sur la légitimité de cette contestation, Hong Kong a toujours eu son propre système judiciaire, politique et financier calqué sur le modèle britannique ! Pékin veut maintenant lui imposer la sauce socialo-marxiste censure totalitaire... vous seriez les premiers a sortir dans les rues pour refuser un tel régime de merde ici en France.. enfin j’espère !


    • #985925
      le 01/10/2014 par Jojo l’Afreux
      Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

      Veritas vous devriez vous renseigner sur l’événement appelé les guerres de l’opium et sur les conséquences qu’il a entrainé, ainsi vous éviteriez de passer pour un ignorant et comprendriez mieux ce que les Chinois entendent par laver les "grandes humiliation".
      La Grande-Bretagne a volé Hong-Kong à la Chine comme les Américains ont appuyé la sécession de Taiwan plus tard mais historiquement ces territoires sont Chinois. Toutes les revendications de la Chine ne sont pas aussi légitimes que celles la.


    • #985929
      le 01/10/2014 par Jojo l’Afreux
      Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

      Après je vous l’accorde, Pékin a sans doute eu tort de vouloir brisé le consensus établi il y a 20 ans mais ça n’est pas une raison pour faire du négationnisme.


  • Les ploucs ces étudiants, pas de vraie démocratie, mais la restauration de l’Empereur oui !

    Si l’Empire détache HK, ça met une épine dans le pied à la Chine dans la mer de Chine.


  • #984898

    C’est pratique le point d’interrogation, ça exonère d’apporter des preuves.


  • Tiens BHL n’y est pas encore ?


  • #984976

    La veille d’une semaine de vacances a la Glorieuse Nation Chinoise ( Gouvernement du Parti Communiste Populaire asservissant les plus demuni, mais/et surtout Capitaliste & Corrompu pour mieux servir les familles d’apparatchik venues de Pekin ) :
    Soumis ainsi a l’OR de La Banque de Chine, Hong Kong est aussi rebelle qu’ un tigre de papier (le " Papou" hongkongais refuse surtout cette presence masssive de Chinois un peu gauches, mais pleine aux as d’RMB, destabilisante face aux certitudes " elitistes" inculquees par the Queen of London ! ).


  • #984985

    Autant j’apprécie les commentaires en général sur ce site, mais là, pardon mais ça sent le manque de connaissance du sujet. Vous allez nous sortir la main de Soros à chaque fois qu’un peuple manifeste sur la planète, sérieux ?

    Sans parler de démocracie, Pékin est un régime violent, autoritaire et prétendant systématiquement gouverner par le sophisme et par la force brute pour ceux qui n’acceptent pas
    .
    Dans le cas précis de Hong Kong, il s’agit bien d’étudiants voulant vivre à l’abri de ce régime de plus en plus délirant. Et ne rêvez surtout pas, la PRC, c’est le même modèle ultra-consumériste et oligarchique que les US avec la violence en plus. Si vous me croyez pas, eh ben continuez à les soutenir, vous vous en rendrez bien compte le moment venu.

    Dans ce cas précis, les opérations sous faux drapeaux ont été menées par Pékin, de manière stupide et amateur, ce qui a légitimement emmerdé les Hong Kongais. Le régime veut mettre la main mise sur la ville de manière grossière et irrespectueuse de l’intelligence de ses habitants, qui eux-même refusent cette situation.
    Ne les prenez pas pour des chèvres manipulés, ils savent exactement ce qu’est une manipulation car ils vivent sous cette menace depuis leur rétrocession.

     

    • #985086

      oui oui ce sont des étudiants qui veulent vivre leur liberté..... comme à Maidan,
      une vraie révolution est populaire, pas montée par quelques jeunes branleurs de la bonne société, sauf s’ils sont manipulés,
      rien que le nombre de manifestants par rapport à la population devrait mettre la puce à l’oreille sur la couverture de la "contestation" par les médias, ils ont commencé à en parler pratiquement avant que ça commence (en asie d’abord)


    • #985090

      Soros ça serait étonnant, mais une réaction de l’élite internationale naviguant entre Singapour, Wall Street, La City et Hong Kong en réaction à Pékin est tout à fait possible. Ces manifestations peuvent très bien avoir été catalysés par ces intérêts occidentaux en réponse à Pékin.


    • #985098

      Ne pas oublier que Pékin et Moscou on signé le début de la fin du du monopole du pétro-dollar et des cartes de crédit occidentales, de sanctions en manipulations on peut tout a fait imaginer que ces événements fassent partie de cette escalade.


    • Bien comprendre le concept de révolution coloré déjà : Les soulèvements sont légitime et indique une aspiration des peuples d’amélioration ou de préservation de leur situation.
      - La révolte va contre des concurrent aux us : soutient de l’occident et des soros like (appellation révolte coloré), cas de la lybie, la syrie(semi avorté), l’iran (avorté), l’Ukraine de l’ouest, la France de mai 68 (avorté).Hong kong probablement aussi.
      - La révolte n’a pas ou peut d’incidence contre les intérêt us : on ignore (tunisis par exemple).
      - La révolte va contre les intérêt us (Ukraine de l’est) : on écrase en laissant le pouvoir en place toute latitude de commettre des crime de guerre si cela les aides.
      Le maiden d’Ukraine était légitime : marre de la misère, la corruption et les oligarques. Ils ont échoué (normal ça n’allait pas dans le sens de l’empire) ceux de l’est sont en train de réussir (une vague de nationalisation des outils de production est en cours à Lugansk pour les retirer des mains des oligarque et le rendre au peuple).

      IL n’initie pas ou très peut ces mouvements, mais les surveilles (au même titre que les gouvernement des pays cible) et des qu’il prennent de l’ampleur, ils sont déjà noyauté et finalement la révolution avorte au final et le peuple se retrouve sous tutelle US (quand il ne croule pas sous les bombes...).


    • Tu veux nous faire rire ?
      T’essaies de faire croire que tu y entends quelque chose a la Chine ou alors tu veux passer pour le type inculte du forum ?

      Allez vas te renseigner avant d’ecrire, et au passage demandes toi si par hasard c’est pas en exploitant les pauvres en Chine que Hong Kong a pu devenir riche.


    • #986100

      Ouais enfin si on suit ce raisonnement on gagne tous notre vie sur le dos de quelqu’un.

      Hong Kong est prospère pour plusieurs raisons : outre un paradis fiscal, c’est surtout la seule partie de Chine où les contrats signés valent quelque chose de part la présence de vraies institutions, contrairement à la PRC. Rien n’est jamais si simple.

      Sinon cette manif, socialement ça se découpe en : étudiants qui manifestent (parce qu’ils ont le temps), la population qui travaille soutient, et l’élite qui fait du pognon avec la PRC & le gouvernement s’oppose.
      Et les étudiants à Hong Kong en temps normal c’est pas des branleurs à la recherche d’une excuse.

      Accessoirement, concrètement sur le terrain, Pékin qui interfère à Hong Kong, ça donne :
      - Envahissement constant de la ville par des hordes de continentaux mal éduqués qui font chier tout le monde.
      - Mise en place de la propagande dans les écoles.
      - Démantelage structurel des institutions qui marchent bien par ailleurs.

      A leur place, j’en ferais autant.


  • Finalement le plus grand pays anti démocratique c’est les États Unies où les citoyens ne manifestent presque jamais où la peur du pouvoir écrase toutes idées de liberté.


  • Pour savoir ce qui se passe dans cette région que je connais mal j attends d’écouter BHL.
    S’il soutient ces manifestants alors c’est un complot une saloperie soutenu par l’oncle Sam.


  • Face à une volonté prouvée de vouloir imposer une guerre mondiale les USA/IS/UK il est évident de définir cette nouvelle "manifestation de pré-émeute" comme une manipulation concertée afin de déstabiliser l’ ennemi Chinois (demandez à SOROS et cie). Hier manifestations printanières estudiantines, tunisienne, lybienne, syrienne,égyptienne, ukrainienne : semons le chaos et pendant ce temps là installons la guerre. Les guerres civiles générées par les manifestations ont de façon générale abouti au chaos et à la destruction des ennemis d’ Israël, le but dans le cas du Proche et Moyen-Orient est outre l’installation définitive d’ Israël ami des "yankees et des roasbifs" (à n’importe quel prix !) et le contrôle des ressources pétrolières et gazières , dans le cas de l’ Ukraine empêcher l’entrée de la Russie sur le marché européen qui ferait perdre des sommes folles aux premiers nommés, pour la Chine il faut l’empêchée de prendre un rôle primordial, pour l’ Inde il suffit qu’elle soit terrorisée par ce qui se passe chez ceux qui sont considérés comme des ennemis de l’ Empire . Inutile de mettre des ? qui énervent certains, il suffit de lire Bzrezinski qui aujourd’hui annonce la fin de l’Empire pour mieux masquer sa vrai puissance de nuisance toujours intacte et rassurer ses ennemis à bon compte alors qu’il est plus que jamais le maître incontesté de la monnaie en crue aujourd’hui .Ah ! l’ UE n’est évidemment qu’un faire valoir qui fait croire à une démocratie "toute propre sur elle"..


  • #985134

    Il est vrai que la Chine n’est pas un pays démocratique, mais il ne s’agit pas de défendre la démocratie à tout prix, il s’agit de défendre un monde multipolaire face à l’hégémonie de l’hyperpuissance américaine sur la planète.

    Si mes informations sont bonnes, la Chine fait partie des quelques rares pays du monde dont la banque centrale n’appartient pas aux Rothschild, mais si cette révolution arrive à son terme, cela ne saurait tarder, comme De Gaulles fût remplacé par Pompidou de la banque Rothschild suite à Mai 68.

    Sur le caractère "piloté" de cette "révolution" je pense qu’on devrait être vite fixé, ya qu’à attendre une intervention de BHL pour savoir qui est derrière la magouille.


  • #985207

    La Chine est une dictature communiste (parti unique) et ce qu’exigent les appartchiks du PCC c’est que la dime qui est extorquée aux Hong Kongais soit plus importante .

     

    • #985941
      le 01/10/2014 par Jojo l’Afreux
      Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

      Voir le message de Harko plus haut, il contient une grande part de vérité : les Anglais ont volé Hong-Kong à la Chine au terme des guerres de l’opium et l’ont transformé en trou noir financier et en grand port commercial pour faire du bizness avec la Chine continentale et ses nombreux comptoirs. Pendant 150 ans ce qui a fait la prospérité de l’ile, c’est vrai que c’est quand même un peu l’exploitation du continent.
      Les Chinois n’auraient pas du essayé de toucher au statut quo mais ce n’est pas dans l’intérêt des Hong-Kongais n’ont plus de le briser... la Chine étant certes un régime à parti unique autoritaire mais c’est un état souverain qui contrôle tout les leviers qui font la souveraineté, dont ses frontières et les mouvements de personnes et de capitaux. En rétorsion, si on les contrarie trop, Pékin peut interdire l’entré en Chine des banques anglo-saxonnes et de tous les établissements basé à Hong-Kong, ce qui clairement sera mauvais pour beaucoup de monde.


  • Cher amis, ne sous-estimez pas les tensions politiques locales !
    Je connais bien la Chine et HK, et l’avis de mes amis locaux est assez unanime : cela part surtout d’une joute entre Xi JinPing le president actuel et Jiang ZeMin, ancien president pendant une decennie je crois. Ce dernier est l’homme politique le plus influent et un des plus riches de Chine, et a construit un reseau de corruption gigantesque.
    Xi JinPing a eut les Corones de s’en prendre justement a ce systeme et a fait tombe deux proches de Jiang ZeMin recemment, et a lancer une vague anti-corruption reelle (ce qui n ;en fait pas un homme clean non plus cela dit).

    Or, il semblerait que par l’intermediaire de son ami le Premier Ministre de HK et un des hauts responsables du "Parlement", Jiang a fait passer cette Loi de la selection des candidats par le PCC, ce qui allait evidemment rendre les gens furieux, et ainsi destabiliser Xi.

    Ce n’est qu’une histoire de gros sous a la base, apres evidemment ca arrange beaucoup de monde en meme temps.


  • #985222

    Légitime ou pas la Chine n’acceptera jamais d’avoir un gouvernement pro-US a sa porte et encore moins des bases NATO ! C’est ce qui compte le plus dans cette affaire. On est dans la géostratégie plus dans la démocratie bisounours.
    Je viens de lire sur Zero Hedge que les étudiants ont été noyautés par divers ONG Américaines dont plusieurs appartenant a George Soros ainsi que USAID.
    http://www.zerohedge.com/news/2014-...
    Le nom lui-même Occupy est étrange c’est un nom typique de révolte colorée.


  • #985239

    Ohhhh en voilà une nouvelle "democratie" en puissance. Il en pousse comme des champignons ! Quelle belle image que celle d’un pays où la démocratie à fait irruption ! Je vous invite pour cela à vous référer au cas de : La Libye, la Syrie, l’Ukraine, l’Irak etc. C’est beau comme les gens aiment avoir l’illusion d’avoir le choix.

    C’est la première fois que je vois un peuple privilégié, dans un des pays où les revenus sont les plus élevés, où les activités culturelles, associatives et touristiques foisonnent, sans problème de chômage, ou les gens sont libres de tout même protester ou se biturer le soir à central les soir de weekend où la débauche de certain fait peur à voir.

    Quelle belle démocratie.

    Et puis la façon dont nous traitons l’information ici laisse penser que la répression à été terrible, alors que la police à dispersé la foule avec du gaz lacrymogène = comme partout y compris en France.

    De plus arrêtez vos fantasmes, il n’y a pas le terreau fertile d’une révolution à Hong Kong (trop de richesses, libertés, emplois, activités...) et cette pseudo révolte va s’arrêter très rapidement et ce quand ces révolutionnaires (pour beaucoup étudiants) vont se rendre compte que c’est plus sympa de boire un verre à central avec ses potes le weekend que de manifester. De plus vraiment aucune raison de croire que le statut "spécial" autonome de Hong Kong soit remis en question par Pékin. C’est très avantageux pour les Chinois (blanchiment, défiscalisation, pour le shopping et les affaires etc...).
    Cette volonté de continuer à choisir d’une certaine façon qui gouvernera Hong Kong (comme c’est le cas depuis toujours) résulte de la peur de Pékin que l’île change de sphère d’influence. D’autant plus qu’il y a le précédent de l’Ukraine.


  • #985274

    Il y a que BHL qui peut nous fixer sur la nature de cette soit disant révolte.. en tout cas ça pue la manipulation.


  • #985325
    le 01/10/2014 par Joan Ditchepewan
    Hong Kong au seuil d’une "révolution colorée" ?

    Moi ce qui m’étonne dans ces vidéos et qui me fait plaisir, c’est de voir l’homogénéité de la population. Et comme par hasard, Hong-Kong est réputée pour sa très basse criminalité, tout comme la Chine en général. Pareillement pour le Japon, qui ne connait quasiment aucune criminalité et dont l’homogénéité raciale est extrême. Le calcul est vite fait...

     

    • tu plaisantes j’espère ?? La mafia est présente partout à HK comme en chine continentale, et la criminalité est loin d’être basse. Je ne sais pas si tu as déjà mis les pieds en chine mais il y a des lieux où il ne vaut mieux pas s’aventurer....


  • #985435

    Hong-Kong, c’est la Chine.
    La Chine peut se permettre de laisser le système hérité des britanniques sur cette île.
    Il faut juste garantir la sécurité du reste de la Chine.
    Pas d’armée étrangère autre que chinoise.
    Et laisser les hong-kongais gèrer leur ville librement.
    Perso, je suis toujours pour plus de pouvoir en bas, et moins de pouvoir en haut.

    Par contre, la Chine, pour ne pas perdre un jour cette ile doit multiplier les gestes symbolique d’appartenance de hong-kong au pays : ponts, tunnels, TGV. Il faut rendre honk-kong dépendant aussi en construisant pourquoi pas d’immense cité dortoirs sur le continent, avec la ville dépendante de sa main d’oeuvre chinoise.

    Il y a plein d’astuces pour qu’Hong-Kong reste à jamais chinoise, et pour que les aspirations des citadins de cette ville soit réalisées.


  • Punaise, l’empire est pas content : il y a des gens qui lui résistent... Il y a des gens qui lui disent "Merde"... Il est pas habitué : tout le monde lui dit "Oui, chef !" depuis tellement longtemps (Hollande, Sarko, Merkel, les Anglais, etc).

    Alors après l’Ukraine pour punir la Russie de ne pas s’être soumise dans l’affaire de la Syrie, échaudée qu’elle était par la destruction de la Libye, il fallait punir la Chine d’avoir accepté les accords de commerce bilatéraux non libellés en dollars avec la Russie. Mais toujours par la bande. Une vieille habitude maintenant. Pourquoi se salir les mains alors qu’on peut faire faire le sale boulot par la manipulation de l’opinion ? Et évidemment, les media occidentaux qui présentent tout ça exactement comme c’est prévu en haut lieu : un peuple qui, spontanément, tellement spontanément, veut se libérer du joug intolérable et de la répression chinoises...

    Merci a E&R et Soral de m’avoir permis de comprendre comment ça marche.


  • #985873

    Le Dalai Lama ne suffisait plus pour emmerder la Chine. D’où son éviction politique ( http://www.lemonde.fr/les-decodeurs... ). Maintenant l’Empire compte sur les Ouïgours musulmans et le cheval de Troie Hong Kong.


  • #985887

    Pour moi les amis, tout ça est bien sous contrôle de l’Empire mondialiste qui veut nous mener vers le N.O.M de gré ou (surtout) de force et comme d’habitude l’Empire trouve toujours des idiots utiles pour mener à bien leurs basses besognes.
    Seulement si les Hong-kongais (Chinois par ailleurs) savaient que la démocratie qu’ils réclament n’était qu’un leurre (système dans lequel une minorité d’oligarques vit aux dépens d’une majorité du peuple appelée "électeurs") ils réfléchiraient par deux fois. En plus, ils veulent y entrer au moment où d’autres ayant vu le revers de la médaille veulent y sortir...


  • #986129

    La corruption est immense en chine , elle est l’émanation de la city . Hong Kong , un porte avion de l’empire , une vitrine de l’abondance version Berlin ouest . La Chine souhaitant s’émanciper de son débiteur , avatar de celui dont l’opium fut le casus beli de son asservissement , ensuite ,invasion par le japon , puis guerre civile et communisme sur le modele de l’URSS , planification par l’empire , on ne peut compter les morts pour parvenir à la phase démocratique ,au culte matérialiste .
    Encore une énième révolution colorée qui se préparent , comme d’ab de jeunes écervelés qui ne comprennent rien dans les rues ,érigeant leur portable gri-gri à la sauce gardes roges brandissaient le livre écarlate .
    En cette fin de ressources le chancre ,Hong Kong est condamné à disparaître tout le monde le sait alors une famine , par blocus soutenu temporairement par un pont aérien pour tenir le haut de l’affiche ,les magiciens utiliseront tous les expédients pour récupérer la chine anti droits de l’homme qui s’émancipe du dollar, ultime blasphème .


Afficher les commentaires suivants