Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Irak : les troupes kurdes lancent une offensive contre l’État islamique sur trois fronts

Les forces kurdes, appuyées par un soutien aérien, ont lancé mardi une offensive sur trois fronts contre les jihadistes du groupe État islamique (EI) dans le nord de l’Irak, ont annoncé à l’AFP des responsables peshmergas.

« Les opérations, qui ont débuté avant l’aube, se déroulent au nord de la ville de Mossoul, contrôlée par les jihadistes, au sud de la ville pétrolière de Kirkouk et contre une ville à la frontière syrienne » ont-ils précisé.

Un haut gradé a indiqué que des peshmergas, les combattants kurdes, étaient entrés dans la ville de Rabia, à la frontière syrienne, après avoir pris deux villages, As-Saudiyah et Mahmoudiyah.

« Les soldats sont en train de se battre dans le centre de Rabia, située à une centaine de km au nord de Mossoul, deuxième ville d’Irak » a-t-il précisé.

Soutenus par des frappes aériennes, les peshmergas ont également attaqué la ville de Zoumar, à environ 60 km de Mossoul et à proximité du lac du barrage de Mossoul.

L’officier, qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat, n’a pas donné de détails sur la nature du soutien aérien.

Les appareils de l’armée irakienne effectuent des missions quotidiennes au dessus du pays, tandis que ceux de la coalition, notamment américains et français, mènent des raids ciblés sur des installations de l’EI.

Nous avons évincé l’EI de 30 positions que ses combattants occupaient, y compris dans les secteurs de Zoumar et Rabia, a déclaré un porte-parole des peshmergas Halgord Hekmat.

Rabia et Zumar sont deux localités dont les forces kurdes avaient pris le contrôle lors de la vaste offensive lancée en juin par l’EI qui avait mis en déroute l’armée irakienne, notamment à Mossoul.

Deux mois plus tard, les combattants jihadistes avaient mené une offensive contre les positions des peshmergas qui avaient été contraints de reculer.

Selon Halgort Hekmat, une progression dans la localité de Rabia facilitera la reprise du contrôle de Sinjar, une ville prise en août par les jihadistes, provoquant la fuite de leur foyer de plusieurs dizaines de milliers de civils, en grande majorité des Yazidis, une minorité kurdophone non musulmane.

Plus au sud, les forces kurdes ont repris des villages autour de Daquq qui étaient contrôlés par l’EI depuis juin. Ils ont libéré les villages de Saad et Khaled, et ont pris le contrôle total de la zone après de durs combats, a souligné le général kurde Westa Rasul.

Il a précisé que les peshmergas faisaient face à une forte résistance en avançant vers un autre village, Al-Wahda, à une trentaine de km au sud de Kirkouk.

D’après un responsable médical de Kirkouk, deux peshmergas ont été tués et 18 autres blessés dans les combats.

 


Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Hellas, ça fait longtemps que ce pays n’appartient plus aux irakiens malheureusement ... ils seront piller jusqu’à la derniere goutte de sang et de petrole par tout les collabos du systeme,
    tel des vautours sur une proie blessée qui ne peut plus se défendre.


  • Les Peshmergas sont sionistes mais c’est pas grave car pour l’occident et la "dissidence" l’islam c’est pire que le sionisme.

    Finalement c’est logique que c’est en occident que les sionistes ont amassé un pouvoir immense.

     

  • qui est alors l agent de l empire ??
    celui qui recoit les armes d israel et les us et couvert par en haut des avions de biby hollande et les traitres saouds et qatari... ?
    ou le traitre c est celui qui combat tt ce ramassis de ....et cet axe americano sioniste ??
    vous comprenez qq chose ???


  • Quel deal se cache derrière l’appuie de la coalition des kurdes et de ces fameux soldats d’élites les peshmergas ?
    N’oublions pas que les Kurdes sont un peuple iranien, descendant des Mèdes, qui compterait de 25 à 30 millions de personnes vivant surtout en Turquie (Kurdistan du Nord), en Iran (Kurdistan de l’Est), en Irak (Kurdistan du Sud) et en Syrie (Kurdistan de l’Ouest).
    Ils luttent depuis un siècle pour leur autodétermination et donc le droit à disposer d’une patrie, le Kurdistan.
    La stratégie de prendre appuie sur le nationalisme kurdes afin d’en un premier temps de stabiliser l’Irak en donnant une partie aux kurdes puis à terme en finir avec la Syrie actuelle majoritairement Kurdes à l’ouest, isolant le Hezbollah et donc le Liban à la merci ainsi d’Israël.
    Academi et les militaires européens supervisant toute l’opération pour éviter les morts américains et de fait une opinion publique défavorable à une intervention.
    Il ne faut pas oublier les récentes déclarations à la tribune de l’ONU du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou sur L’Iran et l’arme nucléaire. Il est plus facile de trouver un prétexte de l’empêcher de l’obtenir si on projette de lui envoyer les kurdes étant présent à l’est de son territoire (l’Irak ayant lamentablement échoué).
    1980-1988 : Première Guerre du Golf Iran-Irak (à l’initiative des américains).
    1990-1991 : deuxième guerre du Golf opposant la coalition des nations unis, états unis en tête à l’Irak.(Bush père)
    2003 : troisième guerre du Golf fin de Saddam Hussein début du chaos du pays tout entier devenu un vivier de fanatiques que l’on peut déployer où on veut afin de déstabilisé toute la région.
    Les Kurdes ne sont plus que le bras armé pour enfin arriver à l’objectif ultime l’Iran qui a annoncer récemment que si l’état islamique venait à se rapprocher de ses frontières elle attaquerai.
    Une petite mise en garde envers l’empire qui commence à se rapprocher tout doucement de son objectif initié dans les années 80 ?
    comprend qui voudra !


  • Une chose qu’on n’a pas semblé remarquer : la formation de l’EI ou Daesh semble prouver que les "djihadistes" ont renoncé à vaincre et renverser Bachar, ils lui donnent de l’oxygène .

     

    • Vous irez dire ca aux familles des 50 soldats syriens qui ont été egorgés à Raqqa. On croirait entendre la propagande de nos merdias : Bachar serait l’allié objectif de l’EIIL... Sur le terrain il en est autrement. l’AAS se bat contre ces ordures. L’EI contrairement à ce que beaucoup pensent ne roule pas pour Israel, ni pour les USA.Ils roulent pour leur propre idéologie et les USA et Israel s’en accommodent car ils ont des ennemis communs : tous les "dictateurs laicards" empêcheurs de tourner en rond. Aujourd’hui ils leur foutent sur la tronche parce que l’EI s’en prend à un gouvernement Irakien soumis aux USA. C’est pas plus compliqué que ça. USA/EI même combat mais pour des objectifs bien distincts.Pourquoi Al Nosra obtient-il de l’aide militaire (en feignant que ces armes ne leurs sont pas destinées à eux) ? Et pourquoi Al Nosra a menacé l’occident de représailles, alors que sur le terrain ils combattent l’EI ??? Parceque ce sont des fanatiques "islamistes" et bombarder l’EI c’est s’en prendre à l’"ISLAM".Tous ces groupuscules pensent manipuler les USA, et les USA pensent les manipuler. Ça devient comique tout ce salamalek.


  • L’EI ou "Daesh" c’est seulement des "égorgeurs", un épouvantail créé et brandi par les sionistes pour rallier les musulmans à ... Israel ! Dans tous les pays du monde on demande aux "bons" musulmans de condamner "Daesh", c’est à dire de se ranger derrière Israel et leurs chiens US .

     

  • Les islamistes de Daesh avant d’être sioniste ou je ne sais quoi, sont surtout une bande de débiles profonds venus de France et d’Europe... Des délinquants et ex tolards en mal de sensations fortes. Nemmouche est, d’après un des otage dont il a été le geôlier, excité par faites entrer l’accusé (l’émission dégueulasse qui passe le samedi après-midi quand les enfants sont à la maison). Pour vous dire le niveau du type ! Bref selon moi, ils ont peut être été subventionné dans une certaine mesure mais aujourd’hui c’est une bête incontrôlable faite de dégénérés.


  • On voit tout de suite, que ces scènes filmées ressemblent à une mise en scène, à une fausse scène de guerre avec des figurants qui tirent contre une bute, des blindés qui font semblant de manoeuver comme on gare une voiture .