Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

Une plainte déposée pour détournements de fonds publics et favoritisme

Cette plainte déposée par l’association Anticor est une suite judiciaire des révélations par la presse des frais de taxis « injustifiés » d’Agnès Saal, la présidente de l’Institut national de l’audiovisuel. Mais elle vise aussi Mathieu Gallet à l’époque où il dirigeait l’INA. Une information révélée par France Info et France Inter.

C’est la suite judiciaire des révélations par la presse des frais de taxis « injustifiés » d’Agnès Saal, la présidente de l’Institut national de l’audiovisuel, poussée à la démission le mois dernier : une plainte a été déposée jeudi auprès du procureur de la République de Créteil par l’association Anticor, une association qui entend lutter contre les atteintes à la probité. La plainte pour « détournements de fonds publics » vise aussi des faits de « favoritisme » qui auraient pu être commis, selon l’avocat d’Anticor, lorsque Mathieu Gallet, acruel PDG de Radio France, dirigeait l’institut (2010-2014).

Au sujet des frais de taxis d’Agnès Saal, Anticor parle d’un possible « détournement de fonds publics » car, selon la plainte, il s’agit de dépenses « le plus souvent pour des motifs le plus souvent étrangers à ses fonctions ». Rappelons les faits : au mois d’avril, un mystérieux corbeau adresse aux administrateurs de l’INA une lettre évoquant de graves dysfonctionnements. Le courrier est accompagné d’un rapport détaillé des factures de taxis d’Agnès Saal, présidente de l’institut depuis mai 2014. Ce rapport précise qu’en dix mois, Agnès Saal – qui avait à sa disposition une voiture avec chauffeur – a totalisé une facture de plus de 40 mille euros auprès de la compagnie G7. L’INA aurait notamment réglé 266 courses le week-end et jours fériés pour la présidente, et 204 courses pour son fils.

Lire la suite de l’article sur franceinfo.fr

Voir aussi, sur E&R :

Intrigues de pouvoir et coups bas,
les coulisses de la République à découvrir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1195330
    le 29/05/2015 par Pas dupes de vos SALADES
    INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

    Le plus scandaleux c’est que l’on puisse, en France, en 2015, dilapider de l’argent public, durant des années, sans que la police ou la gendarmerie ne fassent leur travail.

    Car il est important de savoir que c’est à la suite d’une plainte et d’une enquête conduite par un groupe de salariés écoeurés par ces abus de biens sociaux que l’affaire est venue jusqu’aux oreilles de la Justice. Pire : la direction de l’époque a diligenté une enquête pour identifier les salariés qui ont informé la Justice afin de les PUNIR !

    Si nous vivions dans un état de droit, une enquête judiciaire serait conduite au sommet de la police judicaire et au sommet de la gendarmerie pour déterminer POURQUOI ils n’ont rien vu et rien entendu ?

     

    • #1195385

      Parce que c’est un pays de Petits Marquis, qui savent user de violences avec les petites-gens qui de toutes façons, sont sans dents......dixit le Présiflan.
      Et leur armée de fonctionnaires (plus précisemment "agents de l’état") est bien là pour nous le rappeler....


    • #1195422
      le 29/05/2015 par VORONINE.
      INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

      POURQUOI...POURQUOI ... ? ....Et pourquoi CHARDON, maire de VENELLES a disparu de la circulation depuis deux semaines aussi ? Non mais , QUAND MEME , On pourrait penser que certains commentateurs n’ont jamais entendu parler des Valeurs de la république ....Circulez , y’a rien à voir !


    • #1195542
      le 29/05/2015 par Alphonse
      INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

      D’accord avec vous il est anormal (pour ne pas dire plus) que le procureur de la République n’ait pas d’initiative ouvert une enquête.

      C’est évidemment dans ses prérogatives.

      Je désespérais que des enquêtes soient menées ! ouf


  • #1195339

    Plus de carrosse pour les petit marquis, on rembourse et on passe à la citrouille !


  • #1195370

    Peut-on se porter partie civile ?


  • #1195456
    le 29/05/2015 par journaleux propagandiste
    INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

    Porter plainte contre sa nouvelle promotion... ?


  • #1195484
    le 29/05/2015 par nanothermite
    INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

    Ils n’auront rien...
    Ça coûte plus cher de voler des merguez et de la bière (moins de 15 euros) : 1 an de prison.
    http://www.lunion.com/466333/articl...

     

    • #1195574
      le 29/05/2015 par Alphonse
      INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

      En déformant la réalité de ce que vous mettez en lien ça décridibilise votre propos ; il s’agit d’un vol en réunion avec violences+menaces.... le tout avec un casier judiciaire déjà bien garni

      On parle pas d’un vol simple de carambar


  • #1195505

    Tout ce qu’ils risquent de la justice, en admettant que l’affaire aille à son terme, c’est une amende.

    Mme Saal se la fera rembourser dans ses frais divers par le ministère de la culture où elle vient d’être recasée.


  • #1195529
    le 29/05/2015 par curtis newton
    INA : Gallet et Saal dans de beaux draps

    Il y a quelques années, j’ai vu un reportage sur un député Norvégien qui était surpris que le journaliste lui fasse remarquer qu’il avait des tickets restaurant pour déjeuner, et prenait les transports en commun pour se déplacer dans Oslo... Effectivement, ça change des IRFM, voitures de fonction, grands crus du restaurant de l’Assemblée, et autres joyeusetés de la si généreuse République Française...

     

    • #1196190

      Je t’arrête tout de suite il ne s’agissait pas d’un simple député mais du ministre de l’économie et des finances. Il habitait une modeste maison en banlieue d’Oslo, venait tous les jours au bureau en RER local, mangeait à la cantine avec les autres employés du "ministère" (on le voit même déjeuner sur un mange debout avec la femme de ménage). Et effectivement quand on lui annonce tous les privilèges dont jouissent nos ministres (chauffeurs, secrétariat particulier, cuisiniers et table ouverte, grands restaurants, notes de frais..), le type hallucine !