Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Il y a 70 ans, le D-Day, ou le bal des hypocrites

Rendons donc le vibrant et sincère hommage qui s’impose et qui est dû à tous ces soldats qui se sont battus et sont tombés pour libérer la France.

Mais soyons conscients qu’ils ignoraient tout des objectifs supérieurs de ces politiciens stratèges qui les gouvernaient.

L’Angleterre notre amie de toujours ! Quelle hypocrisie !

Je ne vais pas rappeler tout ce qui nous a opposé à cette nation depuis le Moyen Age mais tout de même faut-il oublier qu’au début de cette seconde guerre mondiale Churchill a laissé 80 divisions françaises s’opposer pratiquement seules à l’armée allemande (il n’y avait que dix divisions anglaises sur le front et la presque totalité de ses régiments restaient cantonnés outre-Manche) dans le seul objectif qui était de préserver son Ile d’une probable invasion.

Souvenons-nous de Dunkerque !

Faut-il oublier aussi que les Américains ont laissé notre armée disparaître sous la poussée allemande sans intervenir et qu’il faudra attendre jusqu’en décembre 1941 (après l’agression japonaise de Pearl Harbor) pour voir apparaître les yankees ! Avec une arrière-pensée financière et commerciale : celle de s’approprier l’Europe. Rappelons-nous de la conférence de Casablanca en janvier 1943, les propositions de Roosevelt et Churchill à De Gaulle et Giraud ainsi que l’AMGOT (gouvernement militaire allié des territoires occupés)...

N’oublions pas enfin que les Russes sont restés les complices de l’Allemagne nazie jusqu’à l’automne 1941 où la folie des grandeurs d’Hitler l’a poussé à envahir l’URSS.

Pour ces trois raisons, entre bien d’autres, l’armée française a été abandonnée et anéantie, ce qui a motivé la signature de l’armistice par Pétain.

Lire l’intégralité de l’article sur bvoltaire.fr

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #850958

    Hier, Pierre Perret, a failli glisser sur le revers de la médaille de la Libération, sur je ne sais plus quelle chaîne d’info (soir 3 je crois). Le brave homme ne voulait pas polémiquer, mais comme on lui demandait ce qu’il avait marqué pendant ce moment, la réponse est sortie d’elle-même.

    Il s’est vite fait rappeler à l’ordre pour enchaîner sur du positif fleur bleu et flonflon de gloire.


  • #850988

    Comme déjà posté sur le site de Joe, il est inutile de se faire du mal avec ce débarquement :
    d-day, le 6 juin à 6h du matin, soit 666, on ne peut plus explicite

     

  • #851013

    N’oublions pas enfin que les Russes sont restés les complices de l’Allemagne nazie jusqu’à l’automne 1941 où la folie des grandeurs d’Hitler l’a poussé à envahir l’URSS.



    N’importe quoi.

    La vérité, c’est que l’URSS amassait une immense armée offensive (plus de 20000 tanks en 1941, chiffre qui dépassait celui de toutes les armées occidentales, Allemande comprise, combinées) destinée à déferler sur tout le continent Européen une fois l’Angleterre et l’Allemagne suffisamment affaiblies mutuellement.

    Les Allemands savaient cela et ils n’avaient d’autre choix que d’attaquer les premiers.
    C’était un acte désespéré, rien à voir avec la "folie des grandeurs", surtout qu’ils avaient la hantise de la guerre sur deux fronts depuis l’expérience de la grande guerre.



    Faut-il oublier aussi que les Américains ont laissé notre armée disparaître sous la poussée allemande sans intervenir et qu’il faudra attendre jusqu’en décembre 1941 (après l’agression japonaise de Pearl Harbor) pour voir apparaître les yankees !



    Faut-il oublier que c’est le gouvernement BLUM - MANDEL - MENDES-FRANCE - ZAY qui a déclaré la guerre à l’Allemagne en toute illégalité (les lois constitutionnelles de la IIIè République imposaient que la guerre dépende de l’accord des chambres, or ce gouvernement "front populaire" (aussi "populaire" que peuvent l’être les trois points) a déclaré la guerre en prenant prétexte du vote d’une simple loi d’augmentation des crédits militaires).

    Je rappelle également que les gouvernements franco-britanniques n’ont en rien déclaré la guerre à l’URSS quand elle a envahi la Pologne alors que c’était, merde, quand même, le prétexte de déclaration de guerre.
    J’ajoute en outre qu’à cette occasion le gouvernement Allemand a proposé la paix à l’Angleterre et à la France et qu’ils ont refusé.

    Quant à Roosevelt, il rêvait d’intervenir en Europe mais le peuple Américain n’avait pas envie de voir ses boys se faire tuer pour sauver les fesses des agresseurs franco-britanniques et ils avaient bien raison.

    Bref, le gouvernement belliciste et fanatique de juifs et de franc-maçons alors au pouvoir en France est le seul responsable de la catastrophe qui a frappé ce pays.

    Bref, n’espérez pas aller loin en combattant l’ennemi en jouant selon ses propres règles, c’est à dire avec la déformation (pour ne pas dire l’inversion) de la réalité historique, autrement dit en avalisant sa propagande.

     

    • #851107

      Le premier point est totalement faux : Il y avait un pacte secret de non-agression entre Hitler et Staline qui a éclaté quand l’opération Barbarossa a été lancée. Staline était aux anges de se savoir à l’abri d’une offensive allemande. L’invasion de la Pologne et son partage en sont le témoin de cette collaboration.
      Même au niveau international, cette politique a eu des conséquences : Le Parti Communiste Français souhaitait la "bienvenue" à l’envahisseur allemand quand les troupes de la Wehrmarcht se promenaient dans Paris (sic !), les traitant comme des amis. Puis, à partir de l’invasion de l’URSS c’était "à chaque parisien son boche". Comme quoi, même les plus soi-disant "patriotes" ne sont que des vassaux des liens oligarchiques qui les dominent.
      Pour le reste, j’acquiesce : C’est le gouvernement de juifs et francmacs qui a laissé le fascisme s’implanter en Espagne et a commis toutes les erreurs possibles pour que la France se fasse taper sur les doigts. Mais la mythologie officielle viendra effacer tout ça.


    • #851162

      Le premier point est totalement faux : Il y avait un pacte secret de non-agression entre Hitler et Staline qui a éclaté quand l’opération Barbarossa a été lancée. Staline était aux anges de se savoir à l’abri d’une offensive allemande. L’invasion de la Pologne et son partage en sont le témoin de cette collaboration.



      Il était aux anges en pensant pouvoir amasser tranquillement son énorme armée pour pouvoir rouler sur l’Europe occidentale surtout.
      Il attendait d’être tout à fait au point avant de trahir. Son armée était en plein remaniement après les purges, il n’était pas encore prêt.

      Les Anglais étaient parfaitement conscients de la duplicité soviétique et c’est pourquoi ils n’ont pas accepté de faire la paix avec l’Allemagne (je dis bien : faire la paix, et non pas capituler) alors qu’ils étaient officiellement seuls avec le continent entier entre les mains de leurs ennemis, c’est à dire apparemment en très mauvaise posture.

      Le pacte de non-agression arrangeait les deux parties sur le moment pour des raisons propres à chacune et très différentes, mais il n’avait pas vocation à durer, surtout du fait de l’envie soviétique de "libérer" toute (jusqu’à Gibraltar) l’Europe de la tyrannie fasciste et capitaliste. Les soviétiques avaient des cartes détaillées de toute l’Europe... SAUF du territoire soviétique, des tanks purement offensifs (destructeur de bunker KV-2, tanks amphibies uniques au monde pour traverser les fleuves, etc), la reconnaissance Allemande a détecté des transports massifs de matériel militaire vers la frontière, etc.


    • Son premier point est totalement vrai.

      Staline a signé le pacte de non agression pour gagner du temps pour monter une armée qui roulera sur l’Europe sans problème.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Igor_Bunich

      "Bunich published three volumes with the title "Operatsia Groza" — "Operation Thunderstorm" — the first one in 1994, the last one posthumously in 2004. In these books he communicates a plan of Stalin for an invasion of whole Western Europe : "Operation Thunderstorm". It can be found in the so-called "Osobaya Papka", a file which contains about 100,000 Top Secret documents. In this file it is document Nr.103202/06. The paper is signed by Marshal Semyon Timoshenko and the chief of the General Staff at that time Merezkov. It is dated 18 September 1940, three months before the German "Operation Barbarossa" was signed."

      Sans Hitler, nous serions sous occupation soviétique.
      Certainement de même si les américains n’avaient pas intervenu à la fin de la guerre.

      Bref, soit c’était l’occupation allemande, soviétique ou américaine...


  • #851019

    "N’oublions pas enfin que les Russes sont restés les complices de l’Allemagne nazie jusqu’à l’automne 1941 où la folie des grandeurs d’Hitler l’a poussé à envahir l’URSS."

    Si l’Allemagne n’avait pas foncé sur l’URSS, l’URSS nous aurait foncé dessus quelques semaines plus tard et nous parlerions tous Tchèque.

     

    • #851093
      le 08/06/2014 par Jean Jacques Goyman
      Il y a 70 ans, le D-Day, ou le bal des hypocrites

      Mais pas du tout, l’armée de Staline était dans un état catastrophique avant l’invasion de l’URSS par l’Allemagne, il ne peut pas organiser une invasion de grande ampleur en Europe. L’Allemagne ont crée, dès la prise de pouvoir de Hitler, une machine de guerre très efficace : le blitzkrieg qui veut dire "attaque éclair" qui est un système offensif et absolument pas défensif. Cela prouve que depuis plusieurs années avant la seconde guerre, Hitler cherche à dominer l’Europe de manière agressive. Si Hitler cherchait seulement à se défendre il n’y aurait pas eu de Blitzkrieg mais un système de défense à la place, ce qui n’a pas été fait...
      L’URSS ? absolument rien n’a été envisagé militairement,à par un Staline qui ne cherche qu’à tyranniser les peuples de l’URSS...


    • #851366

      Le sort des armes montre effectivement la faiblesse initiale de l’Armée Rouge . Au début de l’offensive, ce fut une véritable déroute pour les armées de Staline qui n’ont du le salut de Moscou qu’à l’arrivée de l’hiver. Si Hitler avait attaqué plus tôt, Moscou aurait été prise à l’automne et le cours de l’histoire radicalement changé. Pourquoi n’a-t-il pas attaqué plus tôt ? Par e qu’il a dû porter secours à Mussolini qui pataugeait velu en Afrique. Une thèse dit que des généraux de Staline avaient préparé un plan d’invasion de l’Europe. Ils avaient agi de leur propre initiative et, quand Staline l’a appris, n’ont du la vie sauve qu’à l’estime que Staline leur portait.

      Cela dit, rien ne dit que Staline n’aurait pas attaqué plus tard, son armée enfin prête à déferler sur l’Europe.


  • #851033

    La France entraînée dans la guerre par Churchill...Les soldats français abandonnés à Dunkerque... la flotte coulée... nos marins tués par les Anglais... 60.000 morts civils sous les bombardements alliés... De Gaulle humilié en Angleterre puis à Yalta... les Françaises violées certaines assassinées après le débarquement... Les Anglo-saxons sont tout sauf nos amis !

     

  • #851041
    le 08/06/2014 par l’oracle a dit...
    Il y a 70 ans, le D-Day, ou le bal des hypocrites

    dès le milieu des années 20, les anglo américains financèrent le redressement bancaire de l’Allemagne- afin de préparer le terrain à la prise du pouvoir par Hitler, prélude au déclenchement de la seconde guerre mondiale....rien n’arrive que le Pouvoir ne veuille !!!

     

    • #851550
      le 08/06/2014 par bibi fricotin
      Il y a 70 ans, le D-Day, ou le bal des hypocrites

      Cet oracle me parle ! tactiquement bien vu de la part des USA , revu dans le même esprit aprés 1945, poursuivi plus récemment avec le pacte transatlantique et la fracture imposée aux pays européens avec la russie : il existe une "constante" ou une "logique" chez eux qui traverse le siècle ...A méditer !
      D’aucuns diront qu’en regardant un billet de banque d’un dollar , on comprend tout ! d’autres soulignerons que tous les présidents des USA depuis ses origines furent FM , et que ceux ci sont proches de réaliser leur idéal ...j’en ai bien peur !


    • #851601

      Oui mais une fois que l Allemagne s est relevée et a mis en place l étalon travail les anglo-saxons ont décidé de l attaquer ne supportant pas la concurrence surtout sur le plan économique


  • #851347

    Les deux premières guerres mondiales ont profité aux financiers "usuriers" qui aujourd’hui, en ce début du 21è siècle, ont soif d’une 3ème guerre mondiale pour renflouer les caisses vides... il suffit de regarder autour de nous : Libye, Syrie, Ukraine... bientôt la Belgique et pourquoi pas la France !???
    Les peuples doivent rester vigilants et ne pas tomber dans le piège tendu par l’Empire en sachant contourner ses diverses provocations... !!!


  • #851368

    Je me demandais aussi s’il n’y avait pas quelques grincheux comme moi à propos des commémorations du 6 juin....

    Bon, on fera exception de l’anti-gaullisme primaire de l’auteur de cet article. Regardons le bon coté des chose : les présidents russe et ukrainien se sont parlés. Enfin arrivera-t-on à une solution....


  • #851376

    Pour infos supplémentaires :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Écono...

    http://www.dailymail.co.uk/news/art...

    Cela fait des années que je réfléchis à diverses questions relatives à la deuxième guerre mondiale en Europe. J’ai à moitié compris la question lorsque j’ai vu un documentaire à la télévision sur la deuxième guerre mondiale en Europe. Le problème de Hitler, c’était de mener sa guerre jusqu’au bout et pour cela il faut des armes et de l’argent. Les armes étant issus de l’économie. Sans argent, pas de guerre. selon le documentaire, l’opération Barbarossa était une guerre inutile car l’Allemagne avait déjà de très gros problèmes économiques. Divers éléments semblent témoigner il me semble qu’à partir de 1942, la guerre était terminé pour le troisième Reich. Les ridicules V1 et V2 par exemple, sinon des réflexions à propos de certaines stratégies militaires allemandes (mauvaise décision ou suicide délibéré ?).

    Je me met à la place des anglais : Les nazis dehors. Si les allemands avaient gagné une des deux guerre, cela n’aurait pas tellement changé ma vie aujourd’hui par contre économiquement et politiquement l’Europe me semble aurait pu devenir aujourd’hui une super-puissance capable d’influencer pacifiquement les USA, la Chine et le reste du monde.

    Ne pas oublier que les américains ont massacré pendant le XIX et XXème siècle environ 10 millions d’indiens (bataille de Little Big Horn), provoqué la presque disparition totale du bison. Je ne parle des morts sacrifiés en Chine pour la révolution communiste. Aussi des millions de chinois morts. Etc.

    Le passé c’est le passé, je me concentrerais absolument sur la construction d’une Europe solide, multiculturelle et solidaire. J’en reviens donc à des propositions de M. François Mitterand et de M. Lech Walesa dans les années 80 et qui n’ont toujours pas été appliquée aujourd’hui dans la communauté européenne.

    La guerre finale sur Terre se résumera aux données suivantes et la possible évolution des technologies afin de cesser d’épuiser les ressources naturelles non renouvelables.

    www.terresacree.org

    La guerre, l’argent...


  • #851564
    le 08/06/2014 par Docteur Prolo
    Il y a 70 ans, le D-Day, ou le bal des hypocrites

    Le DIDET.

    Et depuis, le bal reprend à chaque commémoration...