Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Interdiction de réfléchir

Un professeur de philosophie poursuivi en justice pour des "propos déplacés" sur les attentats

Un professeur de philosophie du lycée Victor-Hugo à Poitiers est suspendu à titre conservatoire pour 4 mois depuis mercredi. Il a été remplacé.

« Sur ce cas, il y a eu des plaintes de familles, nous a confié le recteur. L’enseignant aurait tenu des propos déplacés pendant la minute de silence. J’ai immédiatement diligenté une enquête. Le professeur a été suspendu. Il fallait l’éloigner de ses élèves. La procédure suit son cours. Le conseil de discipline statuera sur la suite de sa carrière. » Par ailleurs, Jacques Moret a porté l’affaire en justice hier soir. « Le recteur m’a effectivement dit qu’il me saisissait sur le fondement de l’article 40, nous a confirmé le procureur de la République Nicolas Jacquet. Je n’ai pas à cette heure les éléments en main. » L’apologie du terrorisme est évoquée. Mais le rectorat n’en dira pas plus.

Jean-François Chazerans par contre nous a livré sa version. Ce professeur de philo mis en cause est connu pour son militantisme d’extrême gauche. Enseignant à Victor-Hugo depuis 2005, il est apparu très ému hier midi. Sous le choc.

« J’ai été interrogé lundi par deux inspecteurs d’académie. Ils m’ont dit que leur rapport serait le soir même sur le bureau du recteur et le lendemain sur celui de la ministre. Je ne sais pas ce qu’on me reproche. Je ne sais pas quel cours, quel débat est concerné. On m’a juste dit " ce sont des propos qui ont été tenus en classe ". On évoque qu’il y avait eu des plaintes d’élèves et de parents qui sont montées directement au rectorat. Je suis sonné, je m’attendais à tout sauf à ça. Ce fameux jeudi, j’ai organisé des débats avec mes six classes de terminale. Le but était de comprendre les causes du terrorisme en sortant autant que possible de la passion et de l’émotion du moment. »

Lire l’intégralité de l’article sur lanouvellerpublique.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1100730
    le 24/01/2015 par Xavier57
    Interdiction de réfléchir

    "Jean-François Chazerans par contre nous a livré sa version. Ce professeur de philo mis en cause est connu pour son militantisme d’extrême gauche."

    "Ce sont des groupes fascistes que je combats."

    Un prof d’extrême gauche qui découvre la démocratie française. C’est beau.


  • #1100744
    le 24/01/2015 par Robespierre
    Interdiction de réfléchir

    Cette institution, l’« Éducation nationale » — deux mensonges en deux mots — est en décrépitude totale. Une majorité de citoyens ne lui font plus confiance, il n’est pas sûr qu’ils aient tort, quand on constate la médiocrité, et la lâcheté, de certains de ceux chargés de la piloter.

     

    • #1100940
      le 24/01/2015 par voronine
      Interdiction de réfléchir

      Dans les années 50 , j’avais un professeur d’histoire, déporté à 17 ans pour faits de résistance, qui, lorsqu’il parlait du "mammouth " ne manquait jamais une occasion de dire ;" l’EDUCATION DITE NATIONALE". Déjà à l’époque, je ne sais pas ce qu’il dirait aujourd’hui !


  • #1100765
    le 24/01/2015 par jeanlinna
    Interdiction de réfléchir

    Malheureusement,je ne verse aucune larmouille pour ces prof...pour une fois qu’un militant d’extrême gauche se fait tirer l’oreille..à la suite de l’article, le condamné demande pardon ! Plus bas....

     

    • #1101050
      le 24/01/2015 par depassage
      Interdiction de réfléchir

      Le fait d’être d’extrême gauche ou d’extrême centre ne change rien à sa liberté de débattre. Sinon je suis Charlie devient je suis bouffon. Je signale cela en ignorant la teneur de ses propos vu que je n’étais pas là. Je rebondis juste sur le fait qu’il soit. .. Ceci dit : j’habite le maroc.


    • #1101273
      le 25/01/2015 par matrix le gaulois
      Interdiction de réfléchir

      Vous avez tort Jeanlinna.

      Ce n’est pas parce qu’on est pas d’accord avec lui que l’on doit se réjouir de l’injustice du système. Est-ce que par delà vos opinions politiques, que je partage, vous ressentez la solitude, la vulnérabilité et l’angoisse extrême que doit éprouver cet individu face à ce léviathan qu’est la justice partiale (celle qui punis Tesson lorsqu’il dit des horreurs sur les musulmans, mais ne lui dit rien s’il appelle à fusiller Dieudonné) ?

      Il faut arrêter de partir chacun dans sa direction, de se diviser, et essayer de faire front commun.

      En tout cas, ce monsieur a tout mon soutien, j’espère qu’il se sortira de cette affaire.


    • #1101520
      le 25/01/2015 par Docteur Prolo
      Interdiction de réfléchir

      @ Matrix et Dépassage

      Merci à vous, il y en a encore qui ont de la hauteur de vue et qui savent dégager l’ essentiel.

      Certes, ce fonctionnaire-philosophe a aussi une responsabilité dans la décomposition morale du pays. Lui et ses camarades ont "formé" les technocrates et kapos qui menacent sa liberté.
      Cependant, c’est un de nos concitoyens, sa liberté est menacée et nous devons le soutenir. Car bientôt, ce sera notre tour !


  • #1100767
    le 24/01/2015 par Gustave Ion
    Interdiction de réfléchir

    La guerre c’est la paix.
    L’ignorance c’est la force
    La libertè d’expression c’est ferme ta gueule (sois charlie et tais-toi).


  • #1100796
    le 24/01/2015 par Norbert
    Interdiction de réfléchir

    Les profs les plus fliqués : d’Histoire (et géo) . J’ai surpris plusieurs fois des gus écouter à la porte de ma salle de cours . Quand un prof est convoqué par le Principal ou l’adjoint, il se rend compte que l’administration l’écoute ou peut compter sur des élèves cafteurs , ils savent tout ! Big Brother est partout !


  • #1100817
    le 24/01/2015 par Le Goy
    Interdiction de réfléchir

    Si j’étais d’extrême gauche, comme ce monsieur, je serais heureux d’un tel traitement. En effet, la méthode décrite dans l’article n’est-elle pas digne du plus pur bolchévisme ? D’ailleurs, l’éducation nationale n’est-elle pas un conglomérat de gaucho-trotskistes ? En tout cas, je plains les gamins qui doivent aller en cours et qui ont des parents qui regardent la télé, par dessus le marché (peut-être que les plus lucides apprendront à y débusquer le goy ?).

     

    • #1101187
      le 25/01/2015 par bobforrester
      Interdiction de réfléchir

      la délation ça rappelle davantage la kollaboration pétainiste .Et je m inscris en faux contre cette allégation selon laquelle les enseignants seraient des "gaucho-trotskystes" ce qui est un pléonasme d ailleurs.40 ans passés dans les établissements d enseignement m autorise à dire qu ils sont à l image de la population générale sans plus avec une majorité de femmes qui votent plutôt socialo c est vrai mais ce sont de toute façon des (petits) bourgeois réformistes au maximum, pas de quoi fouetter un chat. .


  • #1100861
    le 24/01/2015 par exec
    Interdiction de réfléchir

    Par contre le prof qui a obligé des eleves à regarder les dessins obscenes de charlie hebdo en accusant les recalcitrants d’etre des etrroristes a vite été reintégré. On est dans un pays completemnt soumis aux franc maçons et leur ideologie mortifère.

     

    • #1101003
      le 24/01/2015 par lili
      Interdiction de réfléchir

      Il faut être Charlie, c’est à dire qu’il faut être obscène, pipi caca cucul, sous peine d’être marginalisé !


    • #1101192
      le 25/01/2015 par Simon
      Interdiction de réfléchir

      Désormais pour être un "bon Français", c’est à dire un Charlie, il faut cracher sur le crucifix et cracher sur le Coran, comme le font certains Juifs particulièrement haineux . On raconte que pour devenir un Templier il fallait cracher sur le crucifix...


    • #1101512
      le 25/01/2015 par Pierre
      Interdiction de réfléchir

      @simon
      Non, cela est faux ; cette théorie a été popularisée par Maurice Druon dans son ouvrage culte "Les Rois Maudits", quand il décrit le procès des Templiers décidé par le Roi Philippe le Bel afin de s’emparer de leur or ; les Templiers, sous la torture, sont obligés d’avouer avoir fait obligation aux novices de renier par 3 fois le Christ, d’adorer une idole (le Baphomet), ou encore de se livrer à la sodomie, à la fornication, à la simonie, enfin bref...
      Sous la torture, Jacques de Molay, le Grand Maître du Temple cède, mais par la suite, il se rétracte et est brûlé vif avec Geoffroy de Charnez, le Précepteur en Normandie qui s’est rétracté lui aussi !
      On peut reprocher aux Templiers d’avoir abandonné la Chevalerie pour s’être mis à la Banque, mais il est essentiel de comprendre une chose : l’Ordre des Chevaliers du Temple prenait tout son sens à partir des Croisades, auxquelles il participait en vue de protéger les Pèlerins et les commerçants pour le Royaume de France !
      Mais la prise de Jérusalem par Saladin et les difficultés politiques rencontrées par les Royaumes Chrétiens d’Occident ont fini par mettre un frein à ses expéditions lointaines ; donc le Temple commençait à perdre sa raison d’être.
      Comme il détenait déjà une partie du trésor royal, plus d’importants capitaux placés là par les autres Souverains d’Europe et qu’ils ne guerroyaient plus, fatalement, ils se sont plus ou moins reconvertis dans la Banque.
      Philippe le Bel n’ayant pu se faire nommer Grand Maître, ce qui lui aurait permis de faire main basse sur le trésor, a donc eu recours à un procès truqué pour faire accuser les Templiers d’hérésie, d’idôlatrie, de simonie et de fornication, mais l’Ordre du Temple suivait la règle de Saint Bernard de Clairveaux qui prônait la pauvreté, la chasteté et l’obéissance, même si des mauvais sujets se sont fatalement présentés.
      Certes, cela reste un roman historique, mais beaucoup de faits présentés sont exacts, et c’est cette version-là que pour ma part j’ai retenu.
      En dépit de leur déchéance, je conserve une admiration intacte pour ces ordres religieux et chevaleresques qui ont protégés la Chrétienté à travers le Monde : les Templiers, les Chevaliers du Saint-Sépulcre, l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem ou encore les Chevaliers Teutoniques !
      Je les admire depuis mon plus jeune âge !

      "Non nobis Domine, non nobis sed Nomini Tuo da Gloriam !" (Pas à nous, Seigneur, pas à nous, mais à Ton Nom seul donne la Gloire !"


  • #1100881
    le 24/01/2015 par lucide
    Interdiction de réfléchir

    C’est déjà bien de voir au moins un professeur lucide et qui ne se laisse pas entuber.

     

    • #1100949
      le 24/01/2015 par voronine
      Interdiction de réfléchir

      Sur le fonctionnement de l’institution , on peut s’interroger sur le souci porté aux élèves : changer un prof de philo de terminale à 4mois du bac .... A moins qu’il y ait autre chose derrière , ou là dessous , et que la Staffel en profite pour se débarrasser d’un trublion ...


  • #1100889
    le 24/01/2015 par Colère Bleu Blanc Noire
    Interdiction de réfléchir

    Autodafé, Autodaféé, Autodaféééé public ! Svp !
    La chasse aux hérétiques est ouverte, par le Grand Orient !


  • #1100900
    le 24/01/2015 par farid
    Interdiction de réfléchir

    Et nous y sommes interdit de reflechir,on y arrive doucement mais surement "la dicture de la pensée" et on vient nous bassiner avec la chine , la corée du nord, l ’iran comme quoi les droits de lhomme sont bafoués mais de qui se moque t’on ?


  • #1100907
    le 24/01/2015 par A+
    Interdiction de réfléchir

    Le but était de comprendre les causes du terrorisme… oui, mais lequel ? Authentique ? Faux-drapeau ?
    Aurait-il organisé un cours de masturbation LGTB, ce prof aurait eu de l’avancement… encore un naïf !


  • #1100910
    le 24/01/2015 par nino
    Interdiction de réfléchir

    Cet article ne dit rien et n’explique rien
    Qu’a dit ce professeur qui aurait choqué les élèves et leurs parents ? Avant de partir en live donnez nous des infos au lieu de mettre le feu aux poudre chez vos internautes les plus radicaux.

     

    • #1101137
      le 25/01/2015 par pol
      Interdiction de réfléchir

      @nino

      Commence par critiquer le media mainstream dont est issu cet article (car si tu n’es pas au courant E&R c’est beaucoup de revue de presse, ça explique pourquoi il y a généralement un lien vers la source). Sinon quand tu évoques les « internautes les plus radicaux » auxquels E&R mettrait « le feu aux poudres », je sais déjà que j’ai affaire à un troll, à un idiot ou à un déficient mental. Comme je ne te décèle pas des qualités de troll, je m’en vais de ma petite explication, rien que pour toi, car j’ai foi en la raison et que j’aime partager.



      Interdiction de réfléchir



      A ma connaissance, seul le titre un brin provocateur se permet une critique (le reste étant un extrait de l’article original). Le prof affirme que « des débats ont eu lieu » (pour un prof de philo c’est louable), « à la demande des élèves » qui plus est (puisque lui était réticent à traiter des sujets à chaud, je rappelle qu’on est le lendemain des attaques). Et sinon les journalistes pointent le non respect de la minute de silence qui lui serait reprochée (mais ça tranche avec l’apologie de terrorisme évoquée par le rectorat tout de même, donc on en revient probablement au contenu des débats, que l’on n’a manifestement pas).

      Bref, en clair tu reproches à E&R de mettre le feu aux poudres et d’exciter un lectorat (que tu juges) radical avec un... titre ? C’est à dire une accroche, une phrase, un trait d’esprit ou d’humour... Je te laisse savourer le ridicule de ta petite déclaration, car à ma connaissance personne ici ne demande à aller manifester quoi que ce soit pour ce prof un tantinet naïf (ton fameux feu aux poudres), et au mieux tu trouveras des gens capables de penser par eux-mêmes et que l’honnêteté te pousserais certainement à qualifier d’iconoclastes en d’autres circonstances (tes fameux "internautes les plus radicaux").

      Note : si tu veux critiquer des articles E&R, essaye ceux-là (c’est assez pédagogique et volontairement simplifié donc n’aies crainte) : http://www.egaliteetreconciliation.fr/_Redaction-E-R_.html


  • #1100912
    le 24/01/2015 par nicolas
    Interdiction de réfléchir

    Ce qui fait le plus peur dans cette histoire, c’est le signalement des familles !

     

    • #1101037
      le 24/01/2015 par Cougar
      Interdiction de réfléchir

      Tout cela s’emboîte et se suit parfaitement : Après la propagande et la désignation des déviants, vient le temps de la dénonciation. Les camps de redressement ont été annoncés par Nathalie St. Cric sur France2 pour tous ceux qui n’auraient pas compris "Je suis Charlie" et qu’il faudra ramener dans le rang (sic). Goebbels n’était qu’un amateur, vous allez voir ce que vous allez voir.

      Bien fait pour ce tas de socialo-gaucho-trotskistes qui seront encore à se demander ce qui arrive à leur idéal de gôch’ quand ils vont se réveiller de leur cauchemar sioniste orchestré par VallSS


    • #1101064
      le 25/01/2015 par Thierry
      Interdiction de réfléchir

      @nicolas : ce qui induit des élèves cafteurs allant pleurer dans les couches de pôpa-manman. À leur âge (en terminale)... Quelles générations futures allons-nous avoir ?... Merde, quand-même !...


    • #1104871
      le 28/01/2015 par karimbaud
      Interdiction de réfléchir

      @nicolas.........oui, moi aussi çà m’a fait flipper !...c’est pour moi inconcevable que des élèves, sans doute relayés par des parents imbus de leur autorité sur les profs, se livre à cette abjection de la délation sur un de leurs professeurs les plus importants ( philo ) et qui ne fait que les inciter à réfléchir !...et puis un tel comportement à cet âge...bande de morveux !


  • #1100935
    le 24/01/2015 par Georges 4bitbol
    Interdiction de réfléchir

    La Corée du nord va pouvoir donner des leçons de démocratie à la FrOnce.


  • #1100957
    le 24/01/2015 par raydur la martre
    Interdiction de réfléchir

    vous êtes de gauche voir d’extrême gauche si vous n’avez pas encore mesuré le niveau de dictature dans lequel nous emmène ce gouvernement de lèches culs, traître, et veules vous devriez réfléchir à la suite.


  • #1100962
    le 24/01/2015 par Soldat du Christ...
    Interdiction de réfléchir

    Jean-François Chazerans par contre nous a livré sa version. Ce professeur de philo mis en cause est connu pour son militantisme d’extrême gauche.




    Et oui la les ANTIFA, on ne les entend pas, là !!
    Ils ont comme souvent, le cul entre deux chaises...
    Et oui, une chaise pour le ministère de l’intérieur, et une, pour un collègue qui ne leur apporte qu’ennuies.... leurs choix est déjà fait !!
    Adieu l’ancien, tu es devenu un dommage collatéral !!!


  • #1101009
    le 24/01/2015 par Odyle
    Interdiction de réfléchir

    La philosophie, c’est questionnement, interprétation et réflexion sur le monde. La recherche de la vérité, la méditation sur le bien, le beau, le juste, la quête du sens de la vie et du bonheur...tout cela est franchement trop dangereux pour ce régime. Il vaut mieux regarder Nabilla et Charlie hebdo en bon mouton.

    La seule solution pour l’éducation nationale pour garder le bétail manipulable est de supprimer les cours de philosophie. Bientôt il en sera de même pour les cours d’éducation civique..que le gouvernement veut mettre en place ??? Il faut supprimer également les cours d’histoire...bien trop risqués.
    Il restera l’apprentissage du français, les maths, les sciences, le sport...

     

    • #1101245
      le 25/01/2015 par phi
      Interdiction de réfléchir

      Les maths et les disciplines scientifiques qui, les fondent sont les seules bases de références intangibles du savoir humain. C’est effectivement à ces seules disciplines que devrait se consacrer l’enseignement, en laissant à la libre disposition de ceux qui le souhaitent, tout le reste (fictions, conventions, histoires) en stabulation libre. Un ’prof de philo’ n’est pas un philosophe, mais un fonctionnaire appointé de la philosophie (ce qui est une escroquerie), cad une caisse de résonnance, un répétiteur dans un dressage de perroquets. Ce qui ne donne ni intelligence, ni science infuse. D’ailleurs, dans ce cas précis, on est en présence de l’archétype du professeur à la vrounzaize, un fromage trotskiste, incrusté dans l’appareil d’état, qui se prend pour un révolutionnaire parce qu’il crache tous les jours dan la main qui le nourrit grassement, sur le dos de gens qui travaillent vraiment. En fait, une purulence engendrée par une organisation sociale qui pousse les pieds dans le sang depuis 2 siècles d’agonie et que s’est finalement métamorphosée en une organisation maffieuse, avec ses spoliateurs, ses bâillonneurs, ses empêcheurs, ses manipulateurs, et ses hommes de main.


    • #1101296
      le 25/01/2015 par Sukhoi
      Interdiction de réfléchir

      L’histoire sera resumée à la shoah. Avant il n’y a rien, après il n’y a rien non plus. L’année de la découverte du camp d’Auschwitz sera l’an zéro du nouveau calendrier shoatique.


  • #1101045
    le 24/01/2015 par Vaslet
    Interdiction de réfléchir

    Les religions et le fascisme ont toujours fait bon ménage et se sont toujours soutenu pour imposer la servitude. Je ne suis pas étonnée. Courage nous avons un des systèmes éducatifs le plus fasciste.


  • #1101079
    le 25/01/2015 par Monsieur Michu
    Interdiction de réfléchir

    Quels sont les faits matériels ? Il n’était pas là lors de la minute de silence.
    Pour le reste, pas de témoin bien que les faits auraient eu lieu en classe !
    Juste une rumeur, des arrières-pensées supposées à cause de son absence.
    Son apologie du terrorisme : être absent à la minute de silence.

    - Quand les profs sont aussi bien tenu, que peuvent-ils faire d’autre sinon de la propagande d’état ?
    Un million de propagandistes s’adressent à vos enfants avec l’autorité professorale, à l’âge le plus tendre, payé par vos impôts.


  • #1101097
    le 25/01/2015 par Ulfberht (Mansur)
    Interdiction de réfléchir

    J’imagine les petites tapettes "Charlies" qui ont raconté le "choc" à leurs abrutis de parents. A vomir.


  • #1101106
    le 25/01/2015 par Godefroi Javron
    Interdiction de réfléchir

    "il y a eu des plaintes de familles"

    La collaboration à commencé ! Faites gaffe à vos voisins Charlie, ils vous surveillent


  • #1101144
    le 25/01/2015 par Soldat du Christ...
    Interdiction de réfléchir

    Et oui là les ANTIFA, on ne les entend pas !!
    Ils ont comme souvent, le cul entre deux chaises...
    Et oui, une chaise pour le ministère de l’intérieur, et une, pour un collègue qui ne leur apporte qu’ennuies.... leurs choix est déjà fait !!
    Adieu l’ancien, tu es devenu un dommage collatéral !!!


  • #1101189
    le 25/01/2015 par Simon
    Interdiction de réfléchir

    " Un employé n’a pas d’opinion " (Céline) .


  • #1101193
    le 25/01/2015 par Bob
    Interdiction de réfléchir

    Un fonctionnaire de l’Education Nationale ne doit en aucun cas "avoir des idées" : il doit être, AVANT TOUT : servile .

     

    • #1101717
      le 25/01/2015 par Agalaïos
      Interdiction de réfléchir

      Et oui en voilà une bonne question pour l’épreuve de phillo au bac : Comment faire de la philosophie, quand il est interdit de réfléchir ?
      La France incarcère un prof de phillo, pour apologie de terrorisme... Soit quand les élèves ont un peu près la chance d’avoir un prof qui fait son travail, il est immédiatement dénoncé par les parents d’élève.
      Je tiens à rappeller que c’est les mêmes qui ont fait mai 68 qui sont derrière tout çà...


  • #1101255
    le 25/01/2015 par con
    Interdiction de réfléchir

    Excellente photo. Nous voilà en possession du modèle pour faire la statue du ’Fromage’ à la française, dans toute sa splendeur. Un prof de philo qui se prend pour un philosophe. Un fonctionnaire qui crache dans la soupe, et qui joue au ’révolutionnaire’ aux frais du contribuable. Ils en sont a s’entredévorer ? C’est justice. Ce corps social à l’agonie sens de plus en plus mauvais, et c’est à cause, entre autres, d’individus de ce genre. Celui-là doit sévir en se la racontant depuis au moins 25 ans. Il récolte ce qu’il a semé.

     

    • #1101985
      le 26/01/2015 par michel
      Interdiction de réfléchir

      Et les fautes de français sont dues à vos anciens professeurs de français, je suppose ?


  • #1101325
    le 25/01/2015 par as nature intended
    Interdiction de réfléchir

    Un scandale de plus. C’est effrayant. Tout notre soutien à ce professeur. Il doit se sentir completement anéanti par tant d’injustice. Monsieur, si vous nous lisez, sachez que vous pouvez etre fier de vous meme, de votre travail et que nous avons besoin de vous pour nous aider à continuer de refléchir. Soyez fort, la verité est de votre coté.

    La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe. Merci et bon courage à tous.


  • #1101374
    le 25/01/2015 par deudoaraison
    Interdiction de réfléchir

    La seule solution pour l’éducation nationale pour garder le bétail manipulable est de supprimer les cours de philosophie. Bientôt il en sera de même pour les cours d’éducation civique..que le gouvernement veut mettre en place ??? Il faut supprimer également les cours d’histoire...bien trop risqués.
    Il restera l’apprentissage du français, les maths, les sciences, le sport...Et comment consommer du Macdo !!!


  • #1101396
    le 25/01/2015 par SC31
    Interdiction de réfléchir

    Heu....à ceux qui n’ont pas d’enfants scolarisés, je signale que les murs des collèges sont tapissés d’affiches "Je suis Charlie". Chaque salle de cours y a le droit, ainsi que la salle d’études.
    Que l’on a imposé aux gosses une minute de silence (pratique franc-maçonne inventée pour remplacer la prière catholique pour les défunts).
    Qu’une certaine prof d’Histoire Géo s’est permis de lâcher "le prétendu humoriste Dieudonné.." devant ses élèves.
    L’école, terrain neutre dîtes-vous ?


  • #1101404
    le 25/01/2015 par convergence
    Interdiction de réfléchir

    la boucle est bouclée, hyper dangereux de donner un avis élaboré, il faut rester dans le slogan, le bfm, le creux.

    Et puis, le temps des collabos est de retour.
    Je pense qu’il est urgent de soutenir cet homme, quelque soit nos convictions politiques.
    Car je suis convaincu que cet homme n’a fait que son boulot, faire reflechir les gamins et développer leurs sens critique.

    On est tous Jean-François Chazerans


  • #1101409
    le 25/01/2015 par Bémo
    Interdiction de réfléchir

    On tape au porte monnaie pour faire taire toute voix dissonante... Bienvenue en République populaire de France


  • #1101494
    le 25/01/2015 par ILAN
    Interdiction de réfléchir

    Putain, çà me fait penser à la révolution culturelle chinoise, où Mao et ses très proches qui commençant à être contestés au sein des instances dirigeantes ou par les membres du parti communiste ont allumé un contre feu en manipulant des ados pour dénoncer leur profs , voir même leur parents et démarrer ainsi, une ignoble contre révolution, venant soit disant du peuple............


  • #1101849
    le 25/01/2015 par diogene
    Interdiction de réfléchir

    Etre ou ne pas être CHARLIE, là est la question.


  • #1102012
    le 26/01/2015 par Monsieur Michu
    Interdiction de réfléchir

    Contrepoint / contraste :
    http://mobile.lemonde.fr/education/...

    Dur dur d’être un prof : trop , ou pas assez Charlie, la chose, son contraire et les deux à la fois ...
    Nos politiques n’ont pas d’opinion, ils veulent simplement se faire réélire, quitte à dire l’inverse si ils s’adressent à une autre foule à 100 km de là.
    Pauvres profs, vous ne devez ni réfléchir, ni obéir, mais avoir de la chance, sinon vous êtes mauvais, voir criminels.
    Difficile mission professorale, qui se résume à apporter des voix aux députés, sous peine de suspension de salaire.


  • #1106030
    le 29/01/2015 par Charles
    Interdiction de réfléchir

    Cette affaire est grotesque car elle ne repose sur aucun élément de preuve. Ce professeur est trotskiste, plus sectaire anti-religieux, difficile à trouver ! Ses opinions trotskistes sembleraient être la raison profonde de l’acharnement du recteur contre cet enseignant. La petite-bourgeoise haineuse du coin voudrait se débarasser d’un politique brillant qui les ridiculise.

    Est-ce que ce recteur sait que Léon Trotski a écrit un ouvrage qui a pour titre, En défense du terrorisme !

    Par conséquent, pour tous les chefs-nigauds de l’Etat et tartuffes du gouvernement qui instrumentalisent le terrorisme, il faut vite vous empresser d’arrêter tous les trotskistes de France pour apologie du terrorisme !

    Une pétition est disponible afin de soutenir ce professuer : http://www.petitionpublique.fr/?pi=...
    Les lycéens, ses élèves, de Victor Hugo appellent les poitevins à venir le soutenir mercredi 28 janvier à 13h devant le lycée.


Afficher les commentaires suivants