Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

Mai 2013 - Partie 1

La partie 2 de l’interview sera disponible prochainement.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #450090
    le 29/06/2013 par Intifada
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    Respect à vous, Monsieur le Président ! Votre courage chevaleresque s’inscrira à jamais dans le marbre de l’histoire de la Résistance face à l’Empire esclavagiste et à ses hordes salafistes . Vous êtes le seul chef d’Etat arabe qui mérite de vivre sur cette terre. Merci Monsieur le Président d’avoir fait de la Syrie une Nation libre et fière, résolument engagée dans la voie de la lutte contre la pieuvre globaliste. Vive la Syrie ! Vive l’Armée ! Vive Bachar el-Assad !

     

    • #450326

      Une pierre 2 coups pour l’empire , il déstabilise et prend les pays indépendants en utilisant ses propres parasites, il les envoient au casse pipe , une façon ingénieuse de se débarrasser de ses parasites tout en détruisant les pays "hostiles" à son pouvoir . Maintenant vous comprenez pourquoi la prière de rue et le discours radical de certains ignorants musulmans est toléré en Occident . Si ces parasites était réellement dangereux pour "l’Occident ( je parles bien des pouvoirs en place et non les peuples ) ils seront mort exterminés depuis longtemps . Les droits de l’hommiste s’octroie sans problème le droit d’exterminer les gens quand ces derniers menacent leurs intérêts .


    • #450852

      ========> +1


  • #450150
    le 29/06/2013 par torcos92
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    On ne peut qu’avoir du respect pour Bachar el-Assad, par contre je ne savais pas que la situation était aussi tendue. Si il y a ouverture du front du Golan, toute cette histoire peut aller très très loin, moi qui pensait qu’on avait évité de justesse la 3 eme guerre mondiale...

     

    • #450288

      L’ouverture du front du Golan n’est qu’une des conséquences de la frappe.
      L’état syrien a annoncé que puisqu’israël avait frappé Damas sous prétexte qu’il transférait des armes au Hezbollah, et bien maintenant la Syrie allait lui donner des armes de haute technologie.
      Deuxièmemet, il ouvrirait le Golan à la résistance palestinienne et d’autres.
      Le Hezbollah a annoncé lles jours suivants qu’il participerait à la libératio du Golan.
      Troisièmement, il a déplacé des milliers de missiles et les a braqué contre israël.
      Et a annoncé qu’il détruirait les véhicules de l’armée israélienne en cas d’attaque, ce qu’il a fait, un avion et un tank.
      Et enfin qu’à la prochaine frappe, il frapperait israël.


  • #450193
    le 29/06/2013 par matrix le gaulois
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    Quelle classe quand-même ! C’est autre chose que Sarkollande. On aura beau dire ce que l’on veut sur l’Angleterre (où Assad a fait ses études), mais on sent dans sa façon de parler le sang-froid & le détachement (face à un grave danger...je veux dire qu’il y en a en occident qui rêve de le voir terminer comme Kadhafi) typique de l’éducation anglaise dans sa façon de parler...très classe !

    Sinon, pour ce qui est du fait qu’il faille que le peuple assume la défense de la terre (constitution de milices urbaines ou villageoises anti-terroriste) c’est quelque part la preuve que le droit du peuple à porter une arme pour défendre sa maison & sa famille contre les racailles de toute sorte est bien un gage de liberté & de souveraineté populaire (et donc national) et non un simple calcul visant à enrichir le lobby des armes. Je ne connais pas très bien la loi Syrienne (est-ce que les Syriens ont le droit de posséder des armes à feu), mais je pense qu’il faudra un jour songer à un "second amendement" en France.

    Vous imaginez Von Rompuy songer à nous piller s’il savait qu’il avait affaire à plusieurs dizaines de millions de gens armés qui, si on les pousse dans leur dernier retranchement, n’hésiteraient pas à traiter "à armes égales" avec les huissiers qui viennent les saisir. Je pense que ça en ferait réfléchir certains. Vive le port d’arme !

     

    • #450280

      Je ne connais pas très bien la loi Syrienne (est-ce que les Syriens ont le droit de posséder des armes à feu)




      Non. il n’avaient pa le droit d’en posséder d’après ce que j’avais vu en y étant.
      Et c’est justtement le traffic d’armes aux frontières qui a permis aux terroristes de commencer leur "boulot" (mélangé à d’autres facteurs bien sûr). Les millices urbaines en Syrie ont été créées bien après que les terroristes ne sacagent tout.

      Je ne suis pas un spécialiste de la question mais... concernant le port d’armes en France, n’oubliez pas quand même que si n’importe qui y a accès, les premiers qui iront en acheter seront les racailles...
      Contrairement à la police française, la police syrienne n’était pas du tout laxiste face aux criminels. Je peux vous garantir que l’on est dans un contexte de guerre civile sans armes... Le jour où il y en aura, ça va péter partout.


    • #450307
      le 29/06/2013 par HaimLaForce
      Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

      Le Sang Froid tu l’a ou tu ne l’a pas ! ça n’a rien avoir avec l’éducation anglaise ou américaine puisque Bachar Al Assad a effectué la majeur partie de sa scolarité en Syrie et a obtenu ses diplômes d’ophtalmologie en Syrie ! 90 % de sa scolarité vient de son pays aucun rapport avec l’angleterre !


    • #450417

      Non , la circulation des armes est complètement interdite dans un pays tenu par une dictature ultra brutale, et totalement cloisonné.


    • #451057

      @matrix le gaulois
      Quelle classe quand-même ! C’est autre chose que Sarkollande. On aura beau dire ce que l’on veut sur l’Angleterre (où Assad a fait ses études), mais on sent dans sa façon de parler le sang-froid & le détachement (face à un grave danger...je veux dire qu’il y en a en occident qui rêve de le voir terminer comme Kadhafi) typique de l’éducation anglaise dans sa façon de parler...très classe !
      C’est une erreur de le croire, le principal héritage de Bachar vient de son père, un des plus grands stratèges arabes de l’histoire. Ce sang froid, ce détachement, cette vision globale, son sens stratégique et même son mutisme au plus fort des crises est la marque de fabrique de son père. Il disait d’ailleurs à ceux qui le connaissaient lorsqu’ils étaient étonnés qu’il ne communiquait pas assez, notamment sur certains éléments d’information importants, qu’il fallait laisser l’ennemi s’épuiser et dévoiler toutes ses cartes avant d’aviser.
      Sinon, d’une manière plus générale, la nature même du syrien est ainsi, il fait souvent montre de beaucoup de sang froid et de détachement, c’est probablement l’héritage de toute son histoire, une des plus grandes civilisations humaines...


    • #451297
      le 30/06/2013 par matrix le gaulois
      Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

      @ Alaqsa



      n’oubliez pas quand même que si n’importe qui y a accès, les premiers qui iront en acheter seront les racailles...



      FAUX ! Ils y ont déjà accès par le marché noir via l’europe de l’est...et leurs victimes, non !

      @ anonyme



      Non , la circulation des armes est complètement interdite dans un pays tenu par une dictature ultra brutale, et totalement cloisonné.



      Vous parlez de la France, évidemment.

      @ solmed & HaimLaForce

      Ha ! Autant pour moi ! J’avais cru qu’il avait eu ce comportement depuis ses études & une partie de sa carrière d’ophtalmo à Londres dans les années 90...mais au vue des description de lui dans sa jeunesse & de son père, il est probable qu’il ait toujours eu ce tempérament stoïque au cours de sa vie.


    • #451300

      Non , la circulation des armes est complètement interdite dans un pays tenu par une dictature ultra brutale, et totalement cloisonné.



      Et en France ? la circulation des armes est complètement autorisée peut-être ?
      Est-ce un pays tenu par une dictature ultra brutale, et totalement cloisonné ?


    • #451567

      @AlAqsa
      C’est comme en France, les armes sont interdite mais n’importe qui peut en trouver une.


  • #450238
    le 29/06/2013 par Ali Bohron
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    Il est certain qu’en massacrant la population au lieu de s’occuper des militaires syriens, les mercenaires sunnites ont réussi à saboter l’opération d’expansion sioniste (qui va peut-être mal finir pour Israël par la perte du Golan). La population syrienne a ainsi compris ce qui se passait est s’est liguée contre les tueurs.

    J’espère que les sionistes gronderont leurs mercenaires pour cette ânerie (que les ânes veuillent bien me pardonner) due à leur soif de sang irrépressible et pas du tout naturelle, due à leurs tendances naturelles confortées par la lecture du Coran avec des œillères et les prêches de leurs chèques démoniaques.

    (Puisqu’on est dans un contexte ophtalmologique, merci pour la taille variable des lettres du sous-titrage. Ca entraîne vachement bien les presses-bites à accommoder.)


  • #450282
    le 29/06/2013 par internaute77
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    Très drôle quand il traite des rebelles d’alliés d’Israël. Pour diaboliser quelqu’un dans le monde musulman, il suffit juste de le traiter d’allié israélien et le tour est joué.

     

    • #450542

      L’ignorance ça doit être votre fort ! J’aurais deux questions à vous poser. Qui finance ces rebelles (tantôt djihadistes tantôt "bons" selon l’intérêt qu’ils défendent) ? Et dans quel but ? Vous seriez fort étonnés du résultat. Il n y a rien de drôle à dire la vérité....


    • #450544

      ..juste la vérité, ennemie principale de l’israel (usurpé)


    • #450555
      le 29/06/2013 par internaute77
      Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

      Monsieur l’intelligent je connais la région bien mieux que vous.
      Ces rebelles sont financés par les américains/saoudiens/Qataris. Cela ne veut pas dire que les combattant en place combattent pour les intérêts des américains. Il y a eu une vraie révolte populaire en Syrie car le pays vivaient sous le règne d’un dictateur. Après cette vraie révolte, des forces étagères américano-sionistes ont profité de l’occasion pour tourner la révoltion vers leur poche. Ils vont réussir, et après les rebelles sauront qu’ils ont été utilisés pour la seule et unique raison, isolé le Hezbollah et l’Iran pour les éliminer après.
      Les combattants qui sont sur le terrain aujourd’hui sont de plusieurs catégories :

      1. Ceux qui combattent pour récupérer leur dignité volée par Bachar
      2. les collabos qui combattent pour aider les américains
      3. Les haineux religieux qui combattent pour éliminer les chiites
      4. Et les religieux qui suivent les Hadiths de la fin de temps, à savoir l’alliance avec l’Occident, puis la trahison de ce dernier, et puis une guerre finale entre les musulmans et l’Occident avec 80 pays sous ses ordres.

      Il se trouve que je connais la région, l’idéologie de ces gens et la religion mieux que vous. Ne traitez pas d’ignorants ceux que vous ne connaissez pas, vous risquez d’avoir des surprises.


    • #450958
      le 30/06/2013 par Tomahawk
      Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

      Tiens !? un israélien ...
      tu peux nous dire d’ou tu parle avant de soutenir les rebelles ?
      ce que je peux dire c’est que la technique utilisée pour déstabiliser le pays est une technique israélienne, on tape un arabe avec un arabe, le jour ou les arabes seront un peut plus intelligent ça ira mieux ...


    • #451293
      le 30/06/2013 par Iskandaar
      Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

      Ne traitez pas d’ignorants ceux que vous ne connaissez pas, vous risquez d’avoir des surprises.



      Tu interviens avec un ton péremptoire sous un pseudo anonyme et personne ne te connait, ne t’étonne pas des réactions. Cela dit tu as raison, le monde arabo-musulman a une grande part de responsabilité dans tout ce chaos, les sionistes ne font que profiter de leur médiocrité devenue légendaire...


  • #450313

    La quenelle de bachar :)

    http://www.youtube.com/watch?v=tY5Z...


  • #450513

    Cet homme suinte la haiiiiiiiiine...

    Notez que je suis jaloux de la Syrie pour la qualité de son président...


  • #450543
    le 29/06/2013 par Georges Abitbol
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    Exposé des plus objectif de la part du président Bachar al Assad, dont on peut admirer le calme, le courage et la détermination dans des circonstances dramatiques. Longue vie au peuple Syrien et à son président. Et longue vie au gouvernement russe qui les soutient dans une lutte éprouvante.
    En revanche, la langue est singulièrement désagréable à l’oreille.


  • #450644
    le 29/06/2013 par Massinissa
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    Cet homme est un véritable Khalife pour son peuple et sa patrie. Le Hizbu Allah, Al-Muqawama al-Islamiyya, des guerriers touchés par la grâce de Dieu !

    http://www.dailymotion.com/video/x1...


  • #450704
    le 30/06/2013 par sankara69
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    cette vidéo d’Hassan Nasrallah sur la Syrie est essentielle pour comprendre
    http://www.youtube.com/watch?v=_hKU...


  • #451185

    Bachar el-Assad pourrait sans aucuns problèmes s’apparenter à un De Gaulle Syrien. Autant dans la forme que sur le fond. Resistant à un "pacte Germano-soviétique" comparable à l’alliance de l’axe Judéo-Protestant Occidental avec les divisions internes de l’Islam Sunnite. Tout le monde sait que ce "pacte" ne repose que sur l’effondrement du croissant Chiite. Une fois la Syrie et l’Iran tombés, Il y aura suffisament de place pour ce nouvel Hitler et la destruction du monde sera imminente !
    Assad est bien plus important qu’on ne le croit. Il devrait être pour nous le référent ultime des peuples libres et indépendants !

     

    • #451341
      le 30/06/2013 par Georges Abitbol
      Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

      La lutte des Syriens contre les escadrons de la mort est fondamentalement la lutte de tous les hommes de bien pour écarter la menace d’un Empire oligarchique satanique et mortifère.


  • #451328

    Intelligent, posé... rien a dire, les rebelles pour la majorité d’entre eux, lui reproche de ne pas juger avec la Loi de Dieu (Sunnite), mais si il cede aux desirs des rebelles, alors les laicards, chiites et autre minoritées chrétiennes deviendront les nouveaux rebelles de son pays.
    De plus je pense que même si Bachar adhère aux idées politiques des rebelles, ils se rebelleront toujours contre lui.


  • #451510
    le 01/07/2013 par Le nouveau
    Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

    Si je dois reconnaître une certaine adresse et une certaine prestance à ce type durant cette interview, ainsi qu’un regard assez clair sur la situation (voilà qui m’a étonné, ses lieutenants sont d’une confusion confondante...), il m’attriste de voir une grande partie de ceux qui suivent E&R admirer sa personne.
    Rien n’est tout noir ni tout blanc dans ce monde. Ce type règne sur une terre que sa dynastie a obtenue par la coercition et les faveurs communautaires. Dès le départ des français, ceux-ci se sont bien arrangés pour mettre au pouvoir les minorités religieuses qu’elles avaient sous leur botte. Ne prétendez pas faire de ce personnage le roi des insoumis, car il est le premier des vendus. Ne faites pas non plus des sunnites le diable sioniste. Bien d’entre eux se sont vus écartés de tous les postes de cadre dans ce pays, se sont vus entraver dans leurs libertés religieuses, se sont vus imposés les volontés de la classe dirigeante alaouite par le prix de leur sang. Qu’on vilipende les takfiristes venus d’ailleurs, je le comprends et le valide. Qu’on crache sur ceux qui jouent leur vie sur leurs terres, et qui pour cette raison sont bien au-dessus de nos gentilles discussions sur qui des israéliens ou des américains sont les plus méchants, ça par contre ça me dépasse. Bien qu’il soit réducteur de résumer ce conflit à l’éclatement de la rivalité chiite/sunnite, n’oublions pas que la réconciliation de la Oumma contre un ennemi commun a toujours l’argument favori des chiites, pour ensuite planter leur couteau dans le dos de ceux qu’ils avaient défendu (Hezbollah en 2009, personne ?). Maintenant qu’il est l’ennemi immédiat et que les rebelles sont près à toutes les alliances (l’argent n’a pas d’odeur, les armes n’ont pas d’étiquettes, les afghans l’ont très bien compris), on vient les taxer d’américanosionistes. N’ont de grâce à vos yeux que ceux qui abandonnent la réflexion motivée par des enjeux de survie, pour se lancer dans le combat chevaleresque et suicidaire face à un ennemi qui ne tue pas, ne peut pas être touché, mais contrôle le monde et le fait courir à sa perte ? C’est triste... Quand les idées sont celles d’intellectuels et n’engagent qu’eux, alors oui on peut se permettre d’affirmer ses positions et de vivre avec elles. Quand la réalité de la vie frappe à votre porte et que vous n’avez pas un certain éveil intellectuel, au demeurant exceptionnel en pareille situation, les armes deviennent du pain et les alliés des diamants.

     

    • #451667

      Un peu de vrai et un peu de faux, tout n’est pas blanc ou noir n’est ce pas ? Mais alors qui est allé chercher Bashar el Assad à la mort de son père (le fils aîné est mort avant) et pourquoi les syriens ne se seraient soulevés qu’en 2011 après 12 ans de son "règne" ? En vérité il faut remonter avant 2011, la contestation anti Bashar est fomenté depuis l’extérieur, dans l’agenda des mondialistes depuis le départ de son vice président réfugié à Paris en 2006.


    • #451807
      le 01/07/2013 par Le nouveau
      Interview de Bachar el-Assad par Al-Manar

      Je n’ai jamais contesté ce fait. La place stratégique de la Syrie fait de sa déstabilisation l’objectif de toute puissance qui souhaite se l’accaparer, il ne fait aucun doute là-dessus. Mais on ne fomente pas une rébellion à partir de rien. Elle prend toujours sa source à partir d’une fracture. Alors qu’en Egypte, cette fracture s’est formée entre les libéraux et les Frère musulmans (qui ont fait l’erreur de prendre ces idiots de salafis pour des alliés), elle se forme en Syrie entre la caste alaouite minoritaire et privilégiée, et la majorité sunnite, qui paralysée pendant des décennies par leur peur et leur lâcheté, ce sont vus réveillés par des marionnettistes, d’où qu’ils viennent. Cela veut-il dire qu’il nous faut frapper le pantin qui ne demande qu’à vivre ? Une alliance de circonstance contre un agresseur extérieur, voilà ce que vous demandez ? Hé bien sachez qu’une partie de la population sunnite de Syrie y adhère déjà. Quant aux autres, ils ont trop longtemps été dupés et opprimés pour accepter une quelconque trêve.
      Loin de nier un rapprochement évidemment entre les intérêts de rebelles et ceux d’une entité occidentale, j’attaque cependant les "pro-Bachar" qui viennent dénoncer l’alliance avec le Mal. L’alliance avec le Mal, les chiites l’ont signée il y a bien des années, et maintenant que ce même Mal souhaite se débarrasser d’eux, voilà qu’ils incarnent le courage et la détermination ? Ça me fait sourire...


    • #453096

      Je tombe des nues en lisant vos mots.



      Ce type règne sur une terre que sa dynastie a obtenue par la coercition et les faveurs communautaires. Dès le départ des français, ceux-ci se sont bien arrangés pour mettre au pouvoir les minorités religieuses qu’elles avaient sous leur botte.



      Sa "dynastie"... vous êtes trop marrant.
      Les français sont partis en 1946 je crois, son père a pris le pouvoir en 1968... donc rien à voir.



      Ne faites pas non plus des sunnites le diable sioniste. Bien d’entre eux se sont vus écartés de tous les postes de cadre dans ce pays, se sont vus entraver dans leurs libertés religieuses, se sont vus imposés les volontés de la classe dirigeante alaouite par le prix de leur sang.



      C’est vous qui schlérosez toujours le débat autour des confessions religieuses, à croire que rien d’autre ne vous intéresse...
      Des sunnites ont été opposés au pouvoir et des alaouites également dans l’histoire depuis 40 ans...
      Lisez un peu l’histoire de Rifaat Alassad, Salah Jadid, de nombreux alaouites également se sont battus contre Assad.
      Mais le seul point commun entre tous ces opposants (sunnites, druzes, alaouites...), c’et qu’ils ont toujours beaucoup d’adeptes à l’étranger mais jamais assez en Syrie pour atteindre le succès...



      n’oublions pas que la réconciliation de la Oumma contre un ennemi commun a toujours l’argument favori des chiites, pour ensuite planter leur couteau dans le dos de ceux qu’ils avaient défendu (Hezbollah en 2009, personne ?).




      Je pense que vous parlez des combats de 2008 et non 2009.
      Merci de préciser les raisons de ces combats : le démantèlement du réseau de communication de la résistance et le limogeage de Wafic Choukair, le chef de la sécurité de l’aéroport de Beyrouth, considérénie e comme un proche du Hezbollah.
      Avec FOuad Siniora, Rafik Hariri et compagnie toujours au premier rang... et quelques salafistes pour faire le sal boulot... comme d’habitude. Alors arrêtez un peu de faire passer cet événement pour une injustice qu’auraient subit les sunnites (qui d’ailleurs ont eu l’intelligence de ne pas défendre cette clique de sionistes).


    • #453110

      N’ont de grâce à vos yeux que ceux qui abandonnent la réflexion motivée par des enjeux de survie, pour se lancer dans le combat chevaleresque et suicidaire face à un ennemi qui ne tue pas, ne peut pas être touché, mais contrôle le monde et le fait courir à sa perte ? C’est triste...



      C’et justement l’inverse, à ER parle d’un contre-empire pour justement ne pas se lancer ni entrainer qui que ce soit dans un combat suicidaire. D’autre part, c’est les gens comme vous qui entrainez certains syriens dans un combat suicidaire... après 2 ans de guerre, qu’ont-ils gagné ? rien... et ça ne va pas en s’arrangeant.

      Et alors quand vous parlez d’enjeux de survie... c’est le plus marrant. Vous, vous n’êtes pas allé en Syrie avant 2011... on était dans le 2ème ou 3ème pays le plus sur au monde, et depuis que vos amis s’y battent, c’est le plus meurtrier du monde, alors arrêtez de nous parleer d’enjeux de survie, s’il vous plait... un peu de déscence.
      De plus, ce n’est pas de négocier avec Assad qui est suicidaire... et pour preuve quels sont vos résultats après 2 ans de guerre. Tous ceux qui ont pris les armes meurent jour après jour.



      Quand la réalité de la vie frappe à votre porte et que vous n’avez pas un certain éveil intellectuel, au demeurant exceptionnel en pareille situation, les armes deviennent du pain et les alliés des diamants.




      Non Monsieur, la majorité des syriens ont eu cet éveil intellectuel que vous n’avez pas vu en eux...
      La plupart ce sont soit rangé du côté de Bashar, soit rejoint l’opposition patriote qui refuse l’ing"rence étrangère et troisièmement qui refuse de servir les intérêts américano-sionistes.
      Si vous étiez allé en Syrie, vous auriez vu que ce peuple préfère mourir plutôt que de servir israël.


    • #453116


      elle (la fracture) se forme en Syrie entre la caste alaouite minoritaire et privilégiée, et la majorité sunnite, qui paralysée pendant des décennies par leur peur et leur lâcheté, ce sont vus réveillés par des marionnettistes, d’où qu’ils viennent. Cela veut-il dire qu’il nous faut frapper le pantin qui ne demande qu’à vivre ?




      Nous on frappe des gens qui égorgent dans la rue... pas des gens qui ne demandent qu’à vivre.
      La majorité sunnites n’a jamais fait ce que vous décrivez et ne s’est jamais levé dans la violence contre Assad.
      Et cette minorité de sunnites qui se battent contre Assad est minoritaire au sein même des sunnites. Et alors je ne parle même pas de ces combatants qui viennent de l’étranger.



      Hé bien sachez qu’une partie de la population sunnite de Syrie y adhère déjà. Quant aux autres, ils ont trop longtemps été dupés et opprimés pour accepter une quelconque trêve.




      Oui... Frères musulmans... Salafistes, on connait l’histoire et comme on dit on ne se refait pas.



      Loin de nier un rapprochement évidemment entre les intérêts de rebelles et ceux d’une entité occidentale, j’attaque cependant les "pro-Bachar" qui viennent dénoncer l’alliance avec le Mal. L’alliance avec le Mal, les chiites l’ont signée il y a bien des années.




      Par exemple ?
      Vous avez une référence ?
      Parce que pour l’instant ce qu’on nomme l’alliance du mal, c’est l’alliance américano sioniste... Je ne vois pas trop quand les chiites du Hezbollah et de l’Iran sont allé massacré, égorger pour les intérêts d’israël.
      Il n’y a qu’à voir d’où viennent les armes du Hamas soit dit au passage.


    • #453553

      Je suis dans le fond d’accord avec vos propos. Mais le retournement de situation en Syrie compte tenu de l’émergence du nouvel ordre mondial est une bonne chose pour nous. En effet, Al Assad sauve ses fesses et nous évite une grave crise avec la Russie qui a des intérêts militaires importants en Syrie. "l’ennemi de mon ennemi est mon ami".


  • #451651

    Sans vouloir "défendre le régime" absolument, je ne crois pas un instant que la Syrie ait été cette dictature tant décriée par tous ces droits de l’hommistes patentés au début des événements (ou alors faisons le palmarès des "dictatures" et des "démocraties" dans le monde, et on va bien se marrer). Non rappelez vous comment tout ça a commencé, une fabrication pure à la sauce US bien plutôt... ces démocrates ont été très vite relayés par ces hordes sauvages dites rebelles, insurgés, takfiristes, idiots utiles à la solde des forces occultes du sionistan qui massacrent à tout va des Syriens.

    Dans cette interview je vois un homme calme, qui ne manque pas de courage face à un tel chaos, et lucide de surcroit dans son analyse-c’est quand même autre chose qu’un Benali ou un Moubarak : il prône l’unité de son pays, il ne parle pas du tout de sunnites versus chiites, ou autres sectarismes.


Afficher les commentaires suivants