Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Iran : deux attaques "terroristes" simultanées en plein coeur de Téhéran

Une fusillade a éclaté ce mercredi au Parlement iranien. Au même moment, un kamikaze s’est fait exploser au mausolée de l’ayatollah Khomeiny, fondateur de la République islamique. L’agence Tasnim fait état d’au moins sept morts et d’une quarantaine de blessés.

 

Des hommes ont ouvert le feu mercredi à l’intérieur du Parlement iranien et un kamikaze s’est fait exploser au mausolée de l’imam Khomeiny à Téhéran, faisant au moins sept morts et de nombreux blessés, rapporte l’agence de presse Tasnim. C’est la première fois que des attaques quasi-simultanées sur de tels lieux hautement symboliques iraniens ont lieu dans la capitale du pays.

[...]

La télévision d’État a déclaré que les deux attaques étaient le fait de « groupes terroristes », mais on ignore à ce stade l’identité des assaillants et leurs motivations.

L’Iran chiite aide militairement le régime syrien face aux rebelles et au groupe djihadiste sunnite État islamique (EI). Il soutient également le gouvernement irakien dans sa lutte contre les groupes djihadistes. Des conseillers militaires et des volontaires iraniens mais aussi afghans et pakistanais épaulent les armées irakienne et syrienne sur terrain.

Ces dernières années, les autorités iraniennes ont affirmé à plusieurs reprises avoir arrêté des « terroristes » qui voulaient mener des attaques contre Téhéran et d’autres grandes villes du pays. Il y a régulièrement des attaques menées par des groupes extrémistes sunnites dans la province de Sistan-et-Balouchistan (sud-est) et au Kurdistan (nord-ouest) ces derniers mois.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

Terrorisme et intérêts oligarchiques,
voir chez Kontre Kulture :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents