Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jean-Marie Le Pen répond à Sputnik : "Il n’est jamais trop tard pour bien faire"

Jean-Marie Le Pen répond aux questions de Sputnik à l’occasion de la sortie du second volume de ses mémoires :

- victime du Système ou provocateur ?
- tribun ou autocrate ?
- la politique a-t-elle détruit votre famille ?
- qu’auriez-vous fait si vous aviez atteint l’Élysée ?
- « menhir » ou « bête immonde » pour vos adversaires ?

 

 

Retrouvez les mémoires de Jean-Marie Le Pen chez Kontre Kulture :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le Pen par sa participation à ces 61 élections est la preuve vivante que jamais la sortie du merdier républicain dans laquelle la France s’enlise chaque jour un peu plus, ne viendra des urnes, puisque le système électoral est verrouillé par les loges maçonniques.
    Sa détermination aura au moins servi à démontrer l’impasse définitive de cette voie.

     

    • "le système électoral est verrouillé par les loges maçonniques" : non . Le système électoral est verrouillé par le scrutin majoritaire à deux tours . Je m’étonne du reste qu’une fois de plus le Pen ne dise pas un mot de ce scrutin scélérat, décidé en 1958 par "de Gaulle" pour exclure de l’Ass. Nat. les patriotes, à commencer par les 52 députés poujadistes, élus à la proportionnelle en 1956, dont aucun ne retrouvera son siège aux législatives de novembre 1958 . De Gaulle et sa bande de voyous avaient calculé que pour les virer il fallait imposer d’avoir obtenu au moins 12,5 % des voix au premier tour . A la proportionnelle le RN aurait, si on tient compte des législatives de 2017, environ 80 députés . Or il n’en a que 7 sur 577 !

       

    • "Louis" : "Le système électoral est verrouillé par le scrutin majoritaire à deux tours"... par les loges maçonniques - République = franc-maçonnerie = bip.

      De plus Le Pen en a parlé, comme sa fille, et il a montré qu’il est impossible de s’y infiltrer quand on a comme lui (et pas comme elle), un projet national donc social, puisque la République est exactement l’inverse : anti-nationale et désocialisante.

      Si Le Pen n’a pas réussi, inutile de préciser que les Dupont-Aignan ou Asselineau non plus !

      Donc on a un sérieux problème, et que la lutte va devenir elle aussi sérieuse face aux fins de non-recevoir du "chef de l’État", et même ignorance totale, puisque Macron passe son temps hors de France et qu’il ne revient que pour rendre hommage aux derniers morts du mois.

      Je répète : NOUS SOMMES DANS L’IMPASSE avec l’élection, donc inutile d’espérer 2022, 2027 etc. car LE SYSTÈME ÉLECTORAL EST VERROUILLÉ ou TRUQUÉ ce qui revient au même.
      Autant gagner du temps en étant bien clair.


    • @ Louis

      anti-républicain a raison.
      C’est bien le système dans son ensemble qui est verrouillé, pas simplement le scrutin à deux tours. Il y a un autre exemple que celui de JMLP. C’est celui de Coluche. Français plébiscité par le peuple mais haït par les franc-maçons. La république maçonnique est anti-française par nature. Voter c’est cautionner ce système génocidaire.


    • Royaliste : parfaitement, voter c’est se soumettre, exactement comme on achète de la mal-bouffe ou des médocs : on "vote" alors pour le système capitaliste, qui est l’extension matérielle de la République dirigée par les mêmes, sauf qu’on ne glisse pas un bulletin dans la fente, mais sa carte bleue. Symboliquement et significativement c’est pareil.

      Certains ont du mal à percevoir l’Empire dans son ensemble, alors que tout est lié.

      Donc si arrêter de consommer bêtement comme arrêter de travailler (grève générale) les emmerdent, on peut penser par analogie que c’est bien l’abstention massive qu’ils redoutent, car difficile à dissimuler, et qui signifierait la fin de la participation du peuple à cette trop longue imposture républicaine (par opposition au régime royal de droit divin).


  • Rien à voir avec le système électoral.

    C’est la démocratie qui est un piège construit par l’oligarchie.

    En effet, pour atteindre une majorité que l’on pourrait utiliser lors d’élection, il faut entreprendre tout un tas de publicité, de communication.

    Ça revient, sur un champ de bataille avec une tranchée ennemie en face de soi, à se peindre en orange fluo et à galoper à poil en hurlant devant l’ennemi : vive la mort !

    Les oligarques n’ont qu’à regarder les têtes qui dépassent et à en dégommer selon leurs intérêts du moment, ou à les retourner et les utiliser comme instruments pour manager les masses.

    C’est un piège à cons, et c’est fait pour les cons.

    Donc, tu peux ranger ton discours sur l’organisation du suffrage, sur la proportionnelle ou non, et tout le baratin. Ça ne sert à rien. Le système est organisé, construit, comme une nasse, et comme un parc d’attraction dans lequel tu te retrouves face à des centaines de miroirs déformants, afin de tromper tous tes sens et tes perceptions. Tu finis par courir après des moulins à vents et à batailler contre des chimères en t’enfonçant toujours plus dans les sables mouvants.

    En sortir est plus simple qu’il n’y parait. Il suffit d’être factuel et radical, c.a.d., plonger aux racines factuelles.

     

    • Ni la démocratie ni aucun pouvoir ou organisation politique n’apporteront de solutions aux misères humaines. Seule la conscience de chacun et la spiritualité peuvent nous amener à nous affranchir. Le principe baton carotte fonctionne et fonctionnera toujours tant que les principes désirs/peurs existeront. Or si ceux ci sont intrinsèques à la vie, ils ont aussi une part subjective sur laquelle nous pouvons jouer (puisqu’elle nous appartient) et si on va au bout (comme le Christ) quel pouvoir reste t’il à n’importe quel système sur quelqu’un qui maitrise ses désirs et ne craint pas de mourir, sachant qu’il est déjà immortel d’Âme ET mortel de chair...


    • D’accord avec vous deux. Pour sortir de la nasse, sortir dans un premier temps de la société de consomation en n’achetant que le stricte necessaire et en evitant la pub sous toutes ses formes comme la peste. (Donc bannir télé, radio, journaux.......).
      en ce qui concerne la spiritualité, ce n’est pas le seul moyen qui affranchi de la peur, le courage physique aussi.
      Bien à vous.


  • Pas un mot sur la Proportionnelle ! Avec elle le RN aurait environ 80 députés, il n’en a que 7 ! Cécité ou complicité ?

     

  • Bon sang : Zemmour-Lepen, c’est du copier-coller ! De quoi retourner le cerveau.


  • Ce pays ne mérite pas un tel tribun. Malheureusement. Dans toute l’Europe je ne lui vois qu’un équivalent, le grand Vladimir.


  • « L’attitude de courage et de réaction virile »... Mais quand dénoncerez-vous ceux qui organisent l’immigration et qui ne sont pas autant de ventres féconds qui seraient en guerre contre la France, Monsieur Le Pen ? Quand, non content de relever des Détails dont la galerie des merdia se délectent, nommerez-vous l’Ennemi ?


  • un grand respect pour vous monsieur le pen, vous d’une lucidité et de sagesse inouïes. vous êtes à la hauteur de la France. et rare sont les personnes à la hauteur de la France. Oudoul était respectueux et a demandé à la femme voilée de respecter l’institution où elle se trouvait. ces femmes musulmanes voilées ou non voilées sont les premières victimes des jeunes de banlieues et quand elles sont insultées, humiliées, harcelées, agressées personne ne lève la voix pour dénoncer ça. Monsieur Oudoul a juste demander le respect de la loi.


  • Très bon entretien de JMLP, surtout pour un homme de plus de 91 ans qui reste très clairvoyant sur la démographie endémique africaine.


  • Interview réalisée par Sputnik relayée sans trucage, ni découpage, ni suivie d’un faux débat comme on aurait pu voir sur nos grands médias s’ils avaient la moindre honnêteté de donner la parole à un grand opposant politique..


  • Jean-Marie Le Pen ! Un homme très courageux, avec une fine intelligence, beaucoup de lucidité, défendant, avec fermeté, sans faillir, le peuple français, et qui aurait dû être très aimé et devenir un grand chef d’Etat sauvant la France qui se noie dans les vagues massives et continues du grand remplacement, et se trouve aussi abaissée continuellement sous le joug d’une oligarchie, arrogante, accaparatrice, manipulatrice, et accusatrice. Mais, les calomnies médiatiques et associatives orchestrées par ladite « avant-garde de la République et de ses valeurs » l’auront très fortement discrédité auprès de l’opinion publique. Je rencontre quantité de personnes étant tout à fait d’accord avec ses idées, mais qui ne votent jamais FN, ni même RN, parce qu’elles se sentiraient coupables de le faire. L’endoctrinement massif anti Le Pen, hélas, a fait des ravages chez beaucoup de Français.