Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Paul Gourévitch sur Lampedusa et l’immigration vers l’Europe

Propos recueillis par ERTV

Jean-Paul Gourévitch est un essayiste français, consultant international sur l’Afrique et les migrations. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, dont L’immigration, ça coûte ou ça rapporte ?

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Est-ce qu’un auteur qui participe aux Assises contre l’Islamisation (Riposte Laïque), qui a écrit "La croisade islamiste" peut être moins subjectif et partial qu’un gauchiste ? J’en doute.

     

    • De toute façon tout jugement est subjectif. Il me semble que l’objectivité ça n’existe pas chez l’être humain ; aucune étude ne se contentera de cracher des chiffres de manières froide, il y a toujours une pensée derrière.
      Il s’agit ensuite de savoir, entre la subjectivité gauchiste et la subjectivité "identitaire", laquelle se rapproche le plus de la réalité des choses, laquelle est la moins nihiliste et donc plus proche de la vérité.
      Depuis ma propre subjectivité je constate que malgré tous ses aspects plus ou moins contestés l’identitaire est la moins aliénatrice de la réalité, et de loin. Si on peut lui reprocher un certain zêle, au moins elle n’est pas destructrice d’enracinement, au moins a t-elle une légitimité historique et culturelle.


    • Critique pas Mamie (Terra) Nova


    • Igor,

      Je crois que la subjectivité identitaire/nationaliste/traditionnel peut être plus proche de la réalité concernant certains sujets, mais pas tous. Quand j’entends un identitaire parler d’Islam je ne comprends pas ce que vient faire la "légitimité historique". D’ailleurs c’est quoi ?

      Je ne crache pas sur les Identitaires, je dis juste qu’ils ne sont, dans l’absolu, pas moins subjectifs que les gauchistes.


    • L’islamisation est un faite démographique dont nous ne pourrons plus faire l’économie très longtemps. Il est peut-être temps de se rappeler ce que nous sommes, des héritiers, et cet héritage nous oblige, hors ce n’est pas l’islam qui nous a fait mais la chrétienté et le monde gréco-romain. De plus le substrat ethnique, s’il ne fait pas tout à une importance qu’il faut éviter de négliger sauf pour l’idéologie maçonnique et son homme nouveau nettoyé de ses déterminismes ethniques, culturels, historiques. (Lire le sémillant Peillon sur la question)

      Le multiculturalisme à marche forcée, c’est à terme la guerre des pauvres contre les pauvres, la réconciliation dont tout le monde parle ici ne sera pas possible face à la pression démographique qui advient - notamment celle de l’Afrique. Décolonisons cette belle Afrique et retrouvons la maitrise de nos frontières.


  • Lampedusa, c’est bon pour Israël !


  • JP Gourévitch dit vers 06:47 :
    "...l’intervention occidentale qui a été faite dans un souci évident humanitaire, etc, etc, ..."
    C’est le parfait discours officiel avec de faux airs dissidents pour mieux berner le peuple.

     

    • Journalistes et politiciens...sans parler des belles ames , omettent en général , peut etre le font elles sciemment de parler , concernant l’invasion de l’Europe , des problèmes liés au droit maritime.Le droit maritime est un droit complexe d’ou l’humanitaire est, sinon absent , du moins ramené à ses justes proportions . Pour secourir un navire en mer, il faut qu’il soit en perdition ! les envahisseurs n’hésitent donc pas, arrivés dans les eaux italiennes , à se mettre en perdition : mettent le feu à l’embarcation , ou comme dans cette vidéo sabotent le gouvernail pour simuler une avarie de barre , et s’échouent sur les rochers . La plupart de ces "fortunes de mer" sont des simulacres et de pures arnaques dont le résultat est garanti .


    • 1- C’est un jugement qui semble un peu hâtif dans ce contexte et on ne connaît pas ses positions exactes sur l’immigration : par "intervention occidentale", il peut très bien parler de l’opération de sauvetage en elle-même et non de la politique d’immigration des bureaucrates européens. Vers 5:30-5:40 il montre, par exemple, comment les immigrés et les passeurs utilisent les failles de la politique migratoire européenne ("shopping migratoire").
      2- Il s’agit d’une analyse de la situation migratoire, pas d’un plaidoyer pour ou contre l’immigration.
      3- Enfin, moi je pars du principe que si des camarades d’E&R qui sont allés interviewer Gourévitch ils doivent avoir une bonne raison, ils ne sont pas idiots.

      Merci à JP Gourévitch pour cette interview.


    • Tout à fait d’accord. Intervention destinée avant tout à éliminer un personnage qui aurait pu divulguer des secrets ? (financement campagne Sarkozy). En tout cas tout ceci débouche sur un chaos sans nom ( voulu bien sur par l’empire). Maintenant il faut éradiquer tous ces essaims de mouches !


    • Oui ! on a bien remarqué la petite phrase qui tue et qui discrédite le bonhomme ...


  • soyons clairs : pourquoi la majorité des ces immigrants clandestins ne traversent pas tout simplement la mer rouge et ne vont pas demander à leurs frères dans la religion des les accueillir ? moins de risques et plus près non ?
    Auraient-ils peur ? car la police dans ces pays ne rigolent pas avec les immigrants clandestins.

    Ces pays multimilliardaires grâce au pétrole qui ne savent pas quoi faire de leur fric, pourquoi n’aident-ils pas ces pays africains ? est-ce qu’il ne serait pas charitable qu’une partie des milliards qu’ils investissent chez nous (en ne payant pas d’impôts) auraient pu servir à ces malheureux ?

    et il faudrait que ce soit les européens les honteux ???

    stop et ras-le-bol, trop c’est trop !