Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

C’est la mine un peu honteuse mais à la fois gourmande qu’à la Rédaction d’E&R nous vénérions ce grand acteur dont les nombreuses et célèbres saillies émaillant une liste interminable de films devenus mythiques étaient capables de repousser toutes les limites.

 

On imagine avec quel plaisir les scénaristes ont placé dans la bouche de Jean-Pierre Marielle de telles sorties, et quel amusement celui-ci devait trouver à les jouer si naturellement. Jean-Pierre Marielle était un grand acteur, formé par le théâtre, là où on ne triche pas. Mais si les personnages qu’il campait semblaient si vrais c’est parce qu’il les incarnait : sa gouaille moqueuse, sa voix profonde, son amour bien franchouillard des femmes, de la ripaille et du vin, ses propos grivois, ses boutades bienveillamment antisémites, toutes choses d’un temps révolu qui nous manque.

Né le 12 avril 1932 à Dijon d’une famille atypique, grand-père vigneron, père musicien accompagnateur de films muets, mère qui dirigeait une fabrique de lingerie. « La Bourgogne, ha ça c’est mon pays. Je suis bourguignon d’origine. Famille de vignerons, de paysans cultivateur. Voilà, moi je suis d’origine paysanne » rappelait-il dans une de ses dernières interviews avant que la maladie d’Alzheimer ne fasse son œuvre funeste (interview Télérama, mars 2012 – ci-dessous).

 

 

Bon sang ne saurait donc mentir ! Voici probablement ce qui fit que Marielle sut incarner mieux que quiconque cette grivoiserie bien gauloise, cette goguenardise populaire, cette appétence naturelle à la bombance et au bon vin, cette fausse méchanceté moqueuse qui fait des Français qu’on dit râleurs et racistes le peuple le plus accueillant et le plus gentil parmi les peuples.

Élève du Conservatoire de Paris aux côtés de Jean-Paul Belmondo, Bruno Cremer, Claude Rich, Françoise Fabian ou Jean Rochefort, il débute avec Molière en 1953. Sa bande d’amis du théâtre se forme, on y retrouve aussi Pierre Vernier, Michel Beaune, Guy Bedos (avec qui il fait du cabaret), Bernard Fresson, Delphine Seyrig, Michael Lonsdale, Claude Brasseur...

Ignoré par la Nouvelle Vague, il devient un acteur du burlesque et du boulevard. Avec plus de 90 films à son actif, il joue sous la direction d’un très grand nombre de personnalités : Audiard, Blier, Molinaro, Mocky, Sautet, Tavernier, Patrice Leconte, Claude Miller, Claude Lelouch, Bertrand Blier, Yves Angelo, Jean-Daniel Verhaeghe, etc. Et on aura à la Rédaction E&R une pensée particulière pour Joël Séria qui lui offrit des rôles magnifiques : Charlie et ses deux nénettes (1973), Les Galettes de Pont-Aven (1975), Comme la lune (1977), Les Deux Crocodiles (1987) ...

Mais son plus grand trophée, celui qui pour nous vaut tous les autres, est de n’en avoir presque point eus. Nominé sept fois aux César il n’en remporta aucun : « Les César ? J’en ai rien à foutre ! ».

 

Silence, on tourne !

Écoutez Madame, pour l’instant, nous, y a qu’un truc qui nous fait bander, hein, c’est le beaujolais, voilà, la blanquette de veau, le roquefort, la frangipane, le tabac brun et le calme. Vous connaissez ce mot ? Calmos. Calmos !

Dans Calmos, ce film farouchement anti-féministe de 1976 – en pleine époque d’hystérie féministe qui pourtant nous semble bien innocente face aux délires genrés d’aujourd’hui – Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort n’aspirent qu’à fuir le sexe faible. Un film iconoclaste que Bertrand Blier reniera bien plus tard, par manque de courage. Dommage.

 

 

Dans L’Entourloupe (1979), Jean-Pierre Marielle campe ce vendeur ambulant roublard qui parcourt la France profonde pour placer des encyclopédies inutiles. Un de ses voyageurs-représentants-placiers, comme on les appelait encore à l’époque, se plaint de devoir arpenter un secteur difficile pour les ventes :


- Alors c’est moi qui descend là, bien sûr...

- Mais cessez donc de vous croire persécuté mon ami, les conditions climatiques de cette région ne sont pas inhérentes à l’antisémitisme ! Hé !, j’ajouterais que je ne vous ai pas engagé en dépit que vous soyez juif, hein, mais parce que vous êtes juif. Oui, je tablais sur certaines vertus ancestrales dont vous êtes malheureusement dépourvu. Vous êtes un déplorable vendeur, monsieur Bensimon !

- (en aparté)... oui et en plus c’est un sale youpin !

Ces dialogues délicieux d’Audiard n’ont plus aucune chance de trouver leur place dans le cinéma d’aujourd’hui. L’extrait même est introuvable sur l’Internet. Nous vous proposons celui-ci, tout à fait admirable par ailleurs :

 

 

Retour en 1975 avec le grandiose Les Galettes de Pont-Aven de Joël Séria dont les passages touchant au sublime sont si nombreux que seul un visionnage religieux du film complet peut offrir cette palette d’émotions si particulières.

Peut-être ce film touchera-t-il d’abord les hommes plutôt que les femmes ? Et encore. Peut-être les générations biberonnées au piercing, aux tatouages ou à l’épilation, dressées à n’aimer que les femmes glabres, mutilées, remodelées, artificielles, ne ressentiront pas l’exquis et subtil émoi de Jean-Pierre Marielle face à la beauté d’un corps féminin et ses nombreux trésors. Les moins de 30 ans ne savent probablement même plus ce qu’est cette mousse merveilleuse qui renverse l’acteur. De quel monde désenchanté avons-nous accouché ?


- Tourne-toi. Ah... comme elles sont belles ! Ah... approche. Je t’en supplie, Marie. Laisse moi toucher. Oh... comme elles sont fermes. On dirait des petites pommes.

- Ha non là vous n’êtes pas raisonnable !

- Oh, Marie, je t’en supplie, fais-moi voir ton minou. Fais-le moi voir. Oh nom de Dieu, quelle merveille ! On dirait de la mousse...

 

 

« Tu sens la pisse, toi. Pas l’eau bénite. ». Que nos pieux lecteurs, en particulier catholiques, nous excusent pour cet autre extrait. Mais ceux qui nous auront suivi jusque là sont bien français. Le mariage éclairé entre la fille aînée de l’Église et de bons gènes gaulois, en quelque sorte.

 

 

« Oh bordel... t’as eu raison de la prendre violette. Oh ça mitraille sec ! Oh putain j’en ai jamais eu d’aussi belle. Oh la vache, ça éclabousse... Tu sais me saper, toi. Et tu sais quoi dire pour me faire bander ! ». C’est encore Joël Séria, en 1977, qui offrit à l’acteur un rôle de grand looser magnifique face au minois d’une Sophie Daumier au destin tragique :

 

 

En 1991, Jean-Pierre Marielle retrouve un rôle dramatique dans Tous les Matins du monde. Il excellera d’ailleurs dans ce jeu d’acteur et cette palette d’interprétations plus sérieuses.

 

 

On appréciera aussi le tragique extrait suivant, bien que les musiciens regretteront qu’Alain Corneau lui fit jouer de la viole de gambe en gros plan malgré une évidente absence de maîtrise de l’instrument, ce qui entame la sincérité de l’action et écorne malheureusement l’émotion :

 

 

Destin d’un cinéma qui s’étiole, qui se médiocratise, Jean-Pierre Marielle enchaînera dans les années 90 puis 2000 un certain nombre de films mineurs. Le texte n’est plus là, on n’exploite plus les richesses particulières de l’acteur. Alors qu’avant on pouvait faire un chef d’oeuvre avec un scénario pauvre, aujourd’hui les dialogues ont atteint une telle indigence que plus rien ne rattrape plus rien.

On ne saurait trop, à cet égard, conseiller à nos lecteurs le visionnage de ce grand film Un Moment d’égarement (1977) qui lança une remarquable Agnès Soral adolescente, et où Jean-Pierre Marielle est servi par un texte riche, fin, travaillé, ciselé même. Puis notre lecteur enchaînera immédiatement avec l’innommable remake produit par le fils Thomas Langmann (dont le père Claude Berri avait réalisé le film originel) en 2015. François Cluzet fait son cirque, Vincent Cassel essaye de sauver les meubles, et les deux jeunes actrices se perdent dans un pitoyable jeu d’acteur servi par un texte inexistant où s’enchaînent les euh, les putains, et les non mais quoi... Quelle misère !

 

En 1996, dans Les Grands ducs, Marielle cabotine tristement avec ses complices Rochefort et Noiret qu’on a connus tous meilleurs :

 

 

Puis tout s’écroule dans Faut que ça danse (2006) ou La Fleur de l’âge (2012), ces comédies modernes insipides d’une médiocrité qui inspire et qui s’inspire de notre triste époque. C’est qu’il faut vendre, produire du rentable ! Dénuement de textes qui doivent composer avec un contenu qui ne doit indisposer personne (tolérance) et comprendre tout le monde (inclusivité) tout en infusant une petite musique idéologique qui ne peut faire bon ménage avec l’Art, sa liberté de ton, sa possibilité de transgresser, et sa faculté de tout dire et de tout faire. Tant que c’est bien dit et que c’est bien fait.

 

 

 

Jean-Pierre, ce soir nous te rendrons hommage. Nous mangerons une blanquette de veau, du roquefort et de la frangipane. Nous boirons du beaujolais, fumerons des Gauloises. Puis nous honorerons nos femmes.

 


Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2185499
    le 25/04/2019 par Merci camarades !
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Merci beaucoup pour ce bel article ! De quoi redonner un véritable sourire après l’avoir perdu en apprenant la nouvelle..
    Repose en paix, Jean-Pierre. Merci pour tous ces souvenirs..


  • #2185511
    le 25/04/2019 par VIVACHAVEZ
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Je me régale avec "un moment d’égarement", film où JP Marielle sort avec la fille (Agnès Soral) de son ami (Victor Lanoux). Cette époque ne reviendra plus, le cinéma actuel est à vomir. Jean-Pierre, Alzheimer ou pas, il va falloir que tu te souviennes pour l’éternité que tu vas nous manquer terriblement.

     

  • #2185512
    le 25/04/2019 par Konstantin
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    https://youtu.be/OxtLpGu3qvk
    Voici l’extrait introuvable

     

  • #2185523

    Un très grand monsieur, je rappelle entre autres un film qui a fait scandale, il s’agit du film " Coup de Torchon" où il n’a pas joué le rôle principal mais il a été accompagné de très grands acteurs français dans ce film mémorable ( il me semble qu’il est tiré d’un livre) où même les acteurs avaient hésité à jouer dans le film, une réplique assez marrante ( parmi d’autres) dans cette comédie dramatique, c’est quand Jean-Pierre Marielle est pris pour son frère jumeau, alors que son jumeau s’est fait assassiner, il apparaît dans le village africain où vivait son frère et les gens stupéfaits de voir le mort, finalement ; vivant, et pense qu’ils ont affaire avec celui qui est mort et ne sachant pas que le mort avait un frère jumeau, un petit garçon vient à sa rencontre, et lui " mais on croyait que tu étais mort, mais où tu vas ? tu vas te faire enterrer ?" une réplique parmi d’autres, le film est dur, mais il est à voir !

     

    • #2185833
      le 25/04/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      "ce film mémorable ( il me semble qu’il est tiré d’un livre)"

      - Coup de torchon est adapté du numéro 1 000 de la Série noire, 1275 âmes (Pop. 1280 en version originale) de Jim Thompson qui se situe dans un petit village du Sud des États-Unis : les Noirs du Sud deviennent les Indigènes des colonies dans le film. Tavernier fait une transposition personnelle du récit de Voyage au bout de la nuit de Céline située dans l’Afrique coloniale à la veille de la Seconde Guerre mondiale tout en s’imprégnant de Voyage au Congo d’André Gide (1927).


  • #2185527
    le 25/04/2019 par Pontiac
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Quelle tristesse, l’annonce de la mort de Dick Rivers me touchait peu, celle de Mariel, par contre, je la trouve très triste.

    Paix à leurs âmes !


  • #2185537
    le 25/04/2019 par La rochejaquelein
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    « Que nos pieux lecteurs en particuliers catholiques » ??? Les catholiques ne sont pas les derniers pour la gaudriole, ils n’ont pas en eux le puritanisme des protestants. Vive Marielle, le cinéma français est mort, il renaitra quand le pays sera de nouveau libre.


  • #2185539
    le 25/04/2019 par Brahim
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    " Oh nom de DIEU DE BORDEL DE MERDE " dit-il en étreignant passionnément l’arrière-train de madame.

    Tristesse de le voir partir. Toujours autant d’émotion à l’entendre.


  • #2185543
    le 25/04/2019 par crayon
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Marielle nous fait aimer la femme.

    Comme disait en substance Delon chez Pascal Praud (https://www.youtube.com/watch?v=XiG...), autrefois on écrivait pour un acteur (ce qui contribuait à sa légende), aujourd’hui on impose un rôle à un comédien (un exécutant) ; l’acteur vit, le comédien joue, c’est toute la différence entre la qualité des films d’avant et les films d’aujourd’hui.

    Soit le faux au détriment du vrai, l’Art au service du business. Et le public français n’aime pas çà !!!

    Merci Jean-Pierre Marielle ! Son humour, son machisme qui se prend pas au sérieux, sa poésie, sa virilité assumée... un modèle d’esprit français, entre les maîtres et la nouvelle vague. Une référence pour moi. Un Rochefort mais en moins guindé.
    Repose en paix l’ami !

     

    • #2185840
      le 25/04/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      "Comme disait en substance Delon"

      Alain Delon t’as dit la "substance" d’Alain Delon, ça s’arrête là.

      En réalité, il y a différents types d’acteurs, différents types de réalisateurs, différents types de films.
      Il y a par exemple des réalisateurs qui considèrent les acteurs comme des objets, des outils.
      C’était le cas d’Alfred Hitchcock, on a vu pire...


    • #2185885
      le 25/04/2019 par crayon
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Palm Beach tu t’y connais mieux que Delon c’est sûr.

      Il disait qu’avant, les Audiard etc écrivaient pour Gabin, Ventura etc, des rôles en fonction du tempérament, alors qu’aujourd’hui c’est du scénario fast food (et bien politique), et ensuite on regarde qui est le type en vogue pour coller à l’affiche.
      C’est du business, du marketing, plus de l’Art. C’est simple à comprendre.
      Et du coup çà donne des films de merde, car on ne ressent aucune vérité.

      Par exemple, Delon est un acteur (que je n’adore pas plus que çà !), Isabelle Huppert une actrice, mais Depardieu un comédien. Pareil pour Luchini ou Jean Reno. C’est mon avis !
      Il y a une différence cruciale entre interpréter et incarner, copier et témoigner - c’est ce qu’il explique. Après c’est vrai qu’il a le melon Delon, mais il a pas eu une vie ordinaire non plus !
      Moi je comprends son désarroi face à la merde ambiante, comparé à ce qu’il a connu, çà doit faire un choc.

      Aujourd’hui on a que des acteurs politiquement correct, qui sont dans le moule, et en plus qui n’ont aucun charisme ! Le comble !
      Des comédiens donc, et çà a beaucoup à voir avec la société du spectacle, le monde du faux. Et l’Art c’est le vrai, donc çà peut pas coller.

      * çà peut pas coller POUR un spectateur exigeant avec un minimum de culture ou de respect de sa culture. Pour un jeune, il s’en fout, Omar Sy lui va très bien ("il est cool !"). C’est le règne de la médiocrité quoi... Je ne suis pas cinéphile alors je vais pas m’emmerder à regarder des séries B, je cherche et je garde que le meilleur (on essaie).


  • #2185545

    Triste, triste, encore un Grand qui nous file sous le nez...

    Le summum de cet acteur, pour moi, dans "tous les matins du monde"...

    M’en vais écouter la leçon de ténèbres à 3 voix....


  • #2185555

    Je crois que sa voix nous accompagnera longtemps. J’ai en tête une réplique dont la simple lecture évoque son timbre mais aussi son style à nul autre pareil. Dans Uranus de Claude Berri (incroyable galerie de personnages et d’acteurs, et d’excellents et croustillants dialogues), film de 1990, il campe l’ingénieur Archambaud à travers un « petit » rôle (j’entends donc par petit son seul temps de présence à l’écran).
    « Ah ça ! Il vaut mieux éviter de faire des enfants, ça coute de l’argent et c’est une source d’emmerdements ! ».
    Paix à son âme.


  • #2185560
    le 25/04/2019 par Identité effacée
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Au revoir Grand Duc. Je ne puis m’empêcher de penser à la Controverse de Valladolid, un très grand film


  • #2185563
    le 25/04/2019 par Claude
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Celui encore un qui vient de nous quitter, ce film avec Jean Rochefort que j’adore car je ris, ris mais ris et pourtant en tant que femme je ne devrais pas... : Calmos ! C’était vraiment la grande classe les acteurs de cette époque avec les bonnes histoires de l’époque aussi !
    Comme dit Delon notre dernier rempart, évoquant les conseils de Gabin, pour un bon film il faut trois choses, 1 une bonne histoire, 2 une bonne histoire, 3 une bonne histoire. Mais sans dec... il faut aussi des bons acteurs, merde ils sont ou aujourd’hui et les bonnes histoires à part celles que vous savez et qui font pas rire, merde ?


  • #2185564
    le 25/04/2019 par deNNoch
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Un bel article.
    On ne peut que lui souhaiter un paradis en forme de rêverie poétique et d’apothéose finale, comme dans "Calmos", en compagnie de son pote Jean Rochefort...


  • #2185567
    le 25/04/2019 par endehors
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Quelle tristesse d’apprendre la disparition de Jean-Pierre Marielle, une page de l’Histoire du cinéma français se tourne, celui qui montrait la France qu’on aime, la France avec cet esprit gouailleur si caractéristique. Aujourd’hui c’est Omar Sy et Kev Adams, les hystériques de tous bords et de tous lobbies. Aujourd’hui un film comme Calmos (un film qui est prophétique !) se ferait éreinter par la critique :

    https://www.youtube.com/watch?v=9Tk...

    Elle est là, la France de ma jeunesse. Quelle tristesse...


  • #2185569
    le 25/04/2019 par St Preux
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Adieu Jean-Pierre, tu étais un acteur de grande classe, et tu vas beaucoup nous manquer, car tu es irremplaçable.

    Nous te souhaitons un bon voyage dans la quatrième dimension, où tu auras toute ta place, bien méritée.


  • #2185573
    le 25/04/2019 par GERARD R.
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Ce soir, en guise d’hommage, on se repasse des films interprétés par Jean-Pierre Marielle. Pas question de suivre l’autre clown et ses déclarations politiques. Enfin... À moins que d’ici, là, le sol de la Tour Eiffel ne se dérobe, ce qui repousserait une fois encore ladite allocution.

    Repose en paix l’acteur.


  • #2185574
    le 25/04/2019 par Cuturovore
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Dieu que ce cinéma me manque !
    Visionnez sans tarder les Galettes de Pont-Aven, son meilleur film. Savoureux.
    Le dialogue de fin "d’un moment d’égarement" est un des meilleurs de la comédie française. Marielle et Lanoux se renvoient des tirades du meilleur cru.
    Le dernier des 3 grands barons de la comédie française est mort, vive l’acteur !


  • #2185577

    Par les temps qui cours, c’est de ce genre de personnage que l’on aurait le plus besoin aujourd’hui , et voilà un de plus qui nous quitte .Et comme il disait, la nostalgie, c’est poétique, et la poésie aussi disparaît emmenant avec elle tous ces artistes .Et la première chose qui me vient à l’esprit ."qui allons-nous mettre à la place ? "


  • #2185580
    le 25/04/2019 par Maria
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Ventura, Gabin, Rochefort, Belmondo, Marielle, Fernandel....la nostalgie d’une époque révolue qui laisse place à des demeurés body-buildés, des alcoolos dépressifs, des vegans asexués, des jeunes vieux botoxés, des fils de "...", sans talent ni charisme. Idem du côté féminin, Signoret, Bacall, Schneider, Bardot, Moreau.... Bonne route Jean-Pierre et un grand merci pour cet article !

     

    • #2187165
      le 27/04/2019 par Athena
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Attention, ceux que vous citez sont pour moi au dessus, ils n’ont jamais donné dans l’obscénité ou l’equivoque, Ventura mettait dans tous ses contrats qu’il ne tournerait jamais dénudé et surtout en compagnie de gamines, respect, je ne parle pas de Gabin, ou de Fernandel, très famille, et qui a gardé toute sa vie la même femme, depuis son enfance, et de son âge, respect, Ventura, Gabin ou Fernandel auraient refusé de telles scènes ou de tels dialogues, être anti féministe, ce n’est pas seulement dénoncer des prostituées, et des connes, c’est aussi denoncer l’obscénité, la pornographie, la pédophilie et les vieux degoutants, eh oui c’est comme ça.


  • #2185589
    le 25/04/2019 par Le king
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    L’acteur français par excellence. La diction, le maintien, l’épaisseur etc. Ne restent plus que Belmondo et Delon...

     

  • #2185595
    le 25/04/2019 par Marionx
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Un grand monsieur.
    Le temps file, et nous avec. À la revoyure, mec !


  • #2185609

    Toute l’epoque de ma jeunesse s’eteint peu a peu avec ces grand personnages.
    L’epoque de mes parents, l’epoque ou il n’y avais que 3 chaines a la télé ect...
    Cette epoque avec des acteurs tel que Marielle,Rochefort,De Funes, Gabin, Serrault, Galabru,Dewaere,Noiret,Montant,Bourvil,Blier...
    De cette epoque ne reste que,Depardieu,Belmondo,Delon,Richard....les nouvelles generation d’acteur ne leurs arrivent pas a la cheville en terme de legende mais aussi de personnages de caracteres.
    Paix a leurs ames.


  • #2185616
    le 25/04/2019 par Carlin
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    La jactance, la baise de la bonniche et le coup de pinard, la France !
    Des vieux de 74 ans comme Marielle se font tues par des divers tous les jours.
    Et leurs petites filles finissent dans des gang bang.
    Tout ça pour la "bombance".

     

    • #2185661
      le 25/04/2019 par Le king
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      « Leurs filles finissent dans Les gang bang ». N’exagérons rien... et puis, ce n’est pas le sujet de l’article !


  • #2185619
    le 25/04/2019 par Gilles
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Le plus grand acteur francais avec Jean Rochefort et Michel Bouquet, 94 ans. Un génie absolu incarnant l´héroísme, forcement ridicule du gaulois dans les 30 glorieuses, qui n´a plus grand-chose pour briller, happé par le consumérisme, et les femmes a qui ont a donné le pouvoir. Sublime.
    Mon film préféré, tout court je crois n´est pas un block-buster mais un polar adapté, Les Mois d´Avril sont meurtriers, se trouve en streaming. Cela décrit la fin du monde d´avant, la victoire totale de la betise, les inspecteurs de police qui veulent passer a la télé, les assassins qui se pensent intelligents. Une réussite des années 1980, celle du basculement, ou les structures anciennes sont encore présentes, mais déja pourries, Canal +, les Restaus du coeur, SOS Racisme...
    Un grand francais Marielle.


  • #2185635
    le 25/04/2019 par marcus
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    “ adieu l’ ami ” et merci pour tout


  • #2185636

    encore un morceau de la vraie france qui s,en vas !!! :(


  • #2185642
    le 25/04/2019 par Antoine
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    J’ai beaucoup de peine d’apprendre son décès. Un grand acteur nous quitte...
    Une voix reconnaissable entre mille, une grande gueule à l’esprit fin.
    La bande à Bébel quoi.
    J’imagine son émotion à Jean Paul en apprenant la nouvelle, beaucoup de ses amis sont partis récemment (Claude Rich, Jean Rochefort, Charles Aznavour, etc...).
    Quelle tristesse !
    Quand Piccoli, Deneuve, Depardieu, Delon et Belmondo seront partis aussi qu’allons nous devenir. C’est toute une page du vrai cinéma qui sera tournée, et le cinéma d’aujourd’hui quelle nullité (piston et compagnie, gens sans talent, commercial à gogo, sujet du film servant à manipuler les masses).
    Bref, tu vas nous manquer l’ami, tu n’imagines même pas à quel point !


  • #2185648
    le 25/04/2019 par plato
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Quelle tristesse...
    Je crois que, profondément, c’était mon acteur préféré.
    Il a joué dans beaucoup de mauvais films mais à chaque fois il tirait son épingle du jeu, une vraie présence, un vrai charisme, une vraie force comique aussi. Dans les films de Joël Seria il est mémorable, dans Quelques jours avec moi de Claude Sautet il est bouleversant d’humanité, dans Un, deux, trois soleil de B.Blier, il y a une scène extraordinaire où il joue un cambriolé heureux ("je bourre mes armoires de provisions"). Un grand artiste et un grand homme avant tout.

    Ah oui, dans Bouvard et Pécuchet version TV, il forme avec Jean Carmet un duo absolument hilarant. Je conseille vivement.

    Vraiment, cette mort me bouleverse, RIP Jean-Pierre, je t’aimerai toujours.


  • #2185662
    le 25/04/2019 par fred2lens
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    j ai tous ces films certains un peu limite meme beaucoup comme un moment degarement sinon grand role dans tt les matins du monde paix a son ame pierrot


  • #2185683
    le 25/04/2019 par Paul82
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Ah le cinéma français des années 70.... Une époque révolue, ou peut-être qu’elle reviendra un jour, où la France redeviendra la France.


  • #2185689

    Merci pour cette rétrospective. ER vous êtes trop forts.

    Jean-Pierre Marielle, l’un des tout derniers dinosaures. Paix à son Âme.


  • #2185694
    le 25/04/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Certains commentaires citent Jean Rochefort :
    ne vous méprenez pas, il n’aurait eu que du mépris pour la plupart d’entre vous.

    Ce qu’il exprime dans un complément/ bonus de l’édition DVD du film réalisé par Patrice Leconte, sorti en 1976, Les vécés étaient fermés de l’intérieur.

    Marielle avait une toute autre envergure, et il demeure vivant, pour peu que vous regardiez ses films, c’est aussi simple que ça.
    Lorsque c’est bon, il n’est pas question de "nostalgie", c’est bon, c’est tout.
    Si je regarde Buster Keaton, j’ai la nostalgie de quoi ?


  • #2185695
    le 25/04/2019 par Frrançis
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    J-P Marielle, un vraie, un pur, un dur, un dès rares qui ne c’est pas fait enfiler dans le metier.
    J’avais 15 piges en 77 à St Tropez, lorsque je l’ai vu en sur la plage avec Lanoux et le reste, mon vieux caché ma mère, parce qu’il n’arrêtait pas de choumer les culs des bonnes femmes, un vraie tytyre.

     

    • #2185759

      D’après ce que vous dites, son travail d’acteur était donc inexistant !!
      Il n’avait qu’à se laisser aller !!...


  • #2185732
    le 25/04/2019 par Jean-Paul
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Si si, on trouve le fameux extrait des "vertus ancestrales" dans L’Entourloupe sur internet, et même le film entier : cherchez bien ! ;-)


  • #2185753
    le 25/04/2019 par Viktor Von Berg
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Marielle c’était pas un mariole ! Ah ! ces films des années soixante-dix, inoubliables , la scène avec Andréa Ferréol dans le lit, d’un réalisme indépassable avec le dialogue qui ne me choque même pas, moi pourtant catho. Un dialogue hautement excitant !

    C’est vrai qu’on peut regretter les derniers films, les" films d’aujourd’hui" !
    Mais dans ce milieu il ne fait pas bon vieillir : soit on vous oublie carrément, soit on vous fait tourner des navets.

    Enfin, sacré Jean-Pierre je ne sais pas si tu croyais au Ciel mais je te souhaite là où tu seras de reposer en paix. Ta vie n’aura pas été vaine...


  • #2185762
    le 25/04/2019 par Clem4484
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Même les médias mainstram sont obligés de s’incliner devant les gauloiseries de JP Marielle, malheureusement dès demain le "politically correct must go on". Adieu l’artiste


  • #2185787
    le 25/04/2019 par Josette
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Quel hommage ! Merci.


  • #2185793
    le 25/04/2019 par JEAN MARIE
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    je me demande si dans les commentaires on ne confond pas l’acteur et les rôles qu’on lui a donné !
    ¨Pourquoi lui faire aimer les femmes par ex. alors qu’il dit lui même qu’il préférait les hommes et dans une interview mise sur le site (il ne s’agit pas bien sûr d’homosexualité !) . Et ailleurs, qu’il n’était pas conquérant pour deux sous mais que sa seule passion était son métier...

     

    • #2185935

      Un homme qui aime les femmes peut préférer la camaraderie des hommes. Ce n’est pas incompatible. Je dirais même qu’il y a une logique.

      D’autre part, JP Marielle eut 4 femmes. C’est pas mal pour un homme qui n’aimerait pas les femmes.


    • #2185986

      @Seb pas d accord.je dirais que 80 % de mes relations sont des femmes j en ai eu à 36 ans ...47.
      Il n y a pas de règles mais de passer ma vie entouré de femmes (la vie est trop courte pour parler de foot ) ne m a été que bénéfique pour séduire facilement et partout.


    • #2186113
      le 26/04/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Quatre mouches de velours gris (Quattro Mosche di Velluto Grigio) est un film italo-français de Dario Argento sorti en 1971.

      Jean-Pierre Marielle y interprète avec flamboyance le détective privé Gianni Arrosio, une tantouze qui avoue n’avoir jamais élucidé aucune affaire.
      - Rolala, mais alors, en donnant ainsi une image sympathique du gay, Jean-Pierre Marielle, n’était-il pas déjà "pro-LGBT" avant l’heure, se demanderont certains ?
      lol


    • #2186206

      Gary, je ne dis pas ça pour me vanter mais j’ai connu plus de femmes que vous tout en étant plus jeune, et pourtant je passe la majorité de mon temps avec des hommes. Vous voulez savoir pourquoi ? Parce que la vie est trop courte pour parler shopping.


  • #2185806

    la dernière scène ds l’entourloupe à 7min, c’est chez moi dans les deux - sèvres. le lieu où j’ai grandi. nos papis transportaient les vaches dans les barques.... la france éternelle...


  • #2185825

    Les films récents sentent plus la pisse que l’eau bénite.

    C’est une première estimation qui évidemment sera affinée au fur et à mesure que les résultats tomberont.


  • #2185860
    le 25/04/2019 par Mickaël
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Un géant du cinéma français s’en est allé...
    C’est tout une génération de grands acteurs qui disparaît petit à petit...


  • #2185871
    le 25/04/2019 par Steve
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Est ce que ça meurt un mec comme JP Marielle ?


  • #2185893
    le 25/04/2019 par tolnus
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Quand Rochefort est mort , je me suis dit " Il n’y a plus que Marielle maintenant ! Quand lui aussi cassera sa pipe , le cinéma français se résumera à Dany Boon ,Kev Adams et tous les autres épiciers du même acabit"


  • #2185907
    le 25/04/2019 par domus
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Il pourrait lire le bottin, avec une voix pareille, on ne s’en lasserait pas.
    Marielle, c’est humour et classe. Excellent acteur comme il n’en reste presque plus. Je suis bien triste de cette nouvelle, toute une époque qui fout le camp encore.




    On peut voir arriver un copain qui, lui, a eu un prix au conservatoire, un vrai copain, Marielle, et lui dire : " tu vois, là, j’ai une audition dans un théâtre cet après midi, je n’irai pas".
    On peut avoir un vrai copain qui répond : " tu vas y aller " et qui pendant plus de deux heures, tente de me persuader. On peut répondre : « non ».
    On peut écouter l’inlassable Marielle dire : "le bus est direct et je te donnerai la réplique". On peut alors se lever, enlever son pyjama cracra, se raser, s’habiller et prendre le bus avec Marielle.
    On peut être engagé après l’audition et rester 7 ans dans une troupe qu’on admire. On peut à cet âge là, dire discrètement à son copain : "Merci"
    On peut attendre soixante ans pour dire à son ami : "c’est grâce à toi que la vie dont je rêvais a commencé. Merci »

    Jean Rochefort


  • #2185924

    Bon puisqu’à chaque fois qu’un acteur français reconnu passe l’arme à gauche on a droit à une diffusion d’un de ses films, j’attends que TF1 balance "Calmos" à 20h50 dimanche.... "Là si tu t’tapes un cauchemars, j’paye un litre". Adieu l’artiste.

     

    • #2186040

      Calmos est très bon, mais il y a des scènes de nus dont une scène particulièrement gynécologique (au sens propre du terme) qui empêche encore (j’espère) qu’il passe à 21h sur TF1 !
      Sans compter que tous ses poils risquent de choquer les moins de 30 ans habitués au porno et aux horribles femmes imberbes (comme le rappelle très justement l’article) !


    • #2186355

      Vous avez raison mais mon commentaire visait plutôt ironiquement le contexte politico féministe. Ce film ne passera sûrement plus à heures de grande écoute.


  • #2185936
    le 25/04/2019 par haltela !
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Et entre autres revoir ce magnifique film : La Controverse de Valladolid , avec Jean Carmet et JL Trintignant .


  • #2185970
    le 25/04/2019 par Carlin
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Et surtout les gauloises n’oubliez pas de pointer les fesses a la camera des qu’un gars le demande, après tout on est en France bordel !
    Par contre faut vous debrouillez dans la rue avec les divers.
    Pourquoi on vous défend pas ?
    A mais faut pas montrer son cul nous les français on défend pas les salopes....


  • #2185983
    le 26/04/2019 par goy pride
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Heureusement qu’il nous reste Omar Sy, Danny Boon, Kev Adams et Bertrand Clavier !
    Plus sérieusement, cela fait mal au cœur de les voir tous mourir un par un ! J’ai atteint un âge où l’on commence à voir des personnages qui faisait parti de la première moitié de sa vie disparaître les uns après les autres ! Or comme cette époque décadente n’offrent pas ou si peu de remplaçant à la hauteur on ressent l’impression qu’une époque, qu’un monde...qui nous était cher disparaît avec ces gens pour ne laisser qu’un vide derrière eux ! D’ailleurs c’est De Brague qui je crois expliquait que notre époque ne produit plus de véritable vedette qui s’inscrivent dans la durée...des méga-stars pour un ou deux ans puis ces acteurs se dégonflent comme une baudruche car l’idéologie actuelle ne leur permet pas d’exprimer ce qui pourrait faire d’eux de véritable vedette pouvant durer dans le temps (virilité, masculinité, héroïsme...pour les hommes...féminité pour les femmes...)


  • #2185984

    La France d’avant le grand remplacement...


  • #2185985
    le 26/04/2019 par Aquila
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Le cinéma est depuis longtemps devenu un outil de modelage des esprits, destiné avant tout à « orienter » le peuple. Ainsi, après les Gabin et Ventura, pouvant faire rire, mais toujours avec noblesse et dignité, sont apparus des Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Louis de Funès et autres, qui ont fait rire en mettant systématiquement en avant les travers des personnages, leurs petitesses. Le pathétique était omniprésent, avec toujours en arrière-plan un effacement des valeurs morales. Les extraits illustrant l’article sont très parlants à ce sujet. Il est utile de rappeler que Louis de Funès était un fervent catholique empreint de nobles valeurs… pourtant il en était réduit à jouer le rôle d’un gendarme grotesque qui avec ses comparses très clairement ridiculisait la fonction. Ventura et Gabin n’auraient pas accepté cet avilissement. De Funès, Rochefort et Marielle ont emprunté cette voie, chacun à leur manière, et ils ont été durant des années au cinéma le contre-exemple de l’homme noble, porteur de valeurs et exemple positif pour le public cible. Tous ces acteurs, aussi drôles et talentueux qu’ils soient, ont contribué à faire que le Français s’autorise la médiocrité, la tromperie, le petit gain sur son prochain. Les français ont bouffé de ce cinéma durant des décennies, se gaussant d’eux-mêmes et s’enfonçant toujours plus dans un mépris de soi. Le cinéma italien a connu les mêmes mésaventures, également des les années 60, et ces fameux acteurs Italiens tels que Gassman et Tognazzi ont fait rire des millions d’Italiens en montrant les pires comportements humains (petitesse d’âme, veulerie, tromperies diverses) et en contribuant à ce que chacun s’identifie à ces personnages. Ou tout du moins en extirpant systématiquement les comportements nobles qui pourraient servir d’exemples.
    Ne pensons pas que tout cela est arrivé par hasard, et ne pensons pas non plus que nous sommes sortis indemnes de ce gavage cinématographique. « Cette goguenardise populaire, cette appétence naturelle à la bombance et au bon vin, cette fausse méchanceté moqueuse qui fait des Français qu’on dit râleurs et racistes le peuple le plus accueillant et le plus gentil parmi les peuples. »… toutes ces images ne sont qu’un maigre cache-misère !
    Je veux terminer pas certaines phrases issues du site E&R, ou prononcées par Alain Soral : « Force et honneur ! », « Tous derrière le Christ ! ». Là oui, soyons-y !!!
    Tout pas qui ne va pas vers l’honneur va vers le déshonneur.


  • #2186016
    le 26/04/2019 par Kikiopap
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Bon je vais encore me faire mal voir. Un vieil obsédé qui pervertit une gamine:tout le programme soixante huitard. Anticlericalisme, pornographie (suggérée), pedophilie, etc.. Il faudra un jour que ER regle ses contradictions internes.

     

    • #2186091
      le 26/04/2019 par ladko
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Ce que vous dénoncez est peut-être du aux films de Joël Séria ("Mais ne nous délivrez pas du mal", "Charlie et ses deux nénettes", "Les galettes de Pont-Aven", "Marie-poupée") plutôt qu’à Marielle lui-même qui après tout n’est qu’un interprète.

      Mais il est parfaitement exact que pas mal de films des années 70 ne sont guère que des prétextes à filmer sous les jupes des gamines et dévoiler des nichons pointus.

      La gauloiserie à laquelle certains font allusion, c’est la taille au dessus... Andréa Ferréol, quoi ...


    • #2186095
      le 26/04/2019 par sa majesté
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      "qui pervertit une gamine"

      A quel film vous vous référez ? C’est quoi pour vous un vieil obsédé ? Sans doute tout type qui éprouve encore des besoins naturels dont vous estimez qu’il ne devrait plus avoir à partir d’un certain âge, c’est ça ? Et quel serait cet âge, selon vous, au-delà duquel tout vous semble si répugnant ?

      "Pervertir une gamine"

      Cessez un peu de voire les filles comme des victimes. Y a assez de cuck dans ton genre dans ce monde. Elles en ont rien à foutre de vous, les chevaliers blancs. Pour elles, vous n’êtes que des bouffons, bon pour se faire plumer et être à manipulé. Le fait que tu t’en es tjs pas rendu compte, on dit long sur ta naïveté. Si à travers mon boulot, je peux convaincre une gamine de 18 ans (âge légale !) de coucher avec moi en lui promettant monts et merveilles, je ne vais pas me gêner ! Ça fait partie du jeux !


    • #2186106
      le 26/04/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      " Il faudra un jour que ER regle ses contradictions internes."

      lol, il faudrait surtout que tu adoptes une perception du monde autre que binaire.

      Après, si pour toi comme pour d’autres, c’est trop compliqué...


    • #2186136
      le 26/04/2019 par adile11
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Très juste !!! Je pensais de même !


    • #2186233
      le 26/04/2019 par adile11
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      @ Palm Beach Post : "Cult !"
      C’est en tout cas quand le,monde était un peu plus "binaire" comme vous dites, qu’il était encore une barrière à la dégénérescence qui est la loi de nos sociétés. C’est toujours en banalisant le vice et en minimisant ses effets sur la jeunesse qu’on en arrive à voir des gamines d’aujourd’hui habillées comme les catins des années 70 et des détraqués sexuels en veux tu en voilà. Mais je sais bien que ce ne sont pas les pervers et tous ceux dont la nature est en plein accord avec la médiocrité de notre monde ( c’est un euphémisme ) qui me donneront raison.....


    • #2186243
      le 26/04/2019 par Titus
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      @Kikiopap

      Il n’y a de contradictions que dans l’idée préconçue que tu te fais d’ER. Je te conseille de lire "Sociologie du dragueur" et "la vie d’un vaurien" d’Alain Soral.


    • #2186296
      le 26/04/2019 par Ced74
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Bien vu Titus...
      Et révisez vos classiques !


    • #2186301
      le 26/04/2019 par Alain SORAL
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Ce sont les cons qui confondent l’art et la propagande qui sont le problème, tartuffes !
      Et la propagande déguisée en art entraine toujours la contre-propagande...
      AS.


    • #2186645
      le 26/04/2019 par lippi
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      Pas faux, mais voyez aussi que c’était le temps d’un cinéma qui disait le réel, en rupture avec l’ordre mental établi. Depuis, ce sont les injonctions de ce cinéma de rupture qui sont devenues la nouvelle morale, et c’est précisément pourquoi ce cinéma de la rupture, qui est mort avec l’ordre qu’il voulait remplacer, est de nouveau souhaitable, mais avec le contenu des nouveaux tabous d’aujourd’hui (je sais, Dieudo a fait des films, mais ce n’est pas là qu’est son talent principal...)


    • #2186812
      le 27/04/2019 par Kikiopap
      Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

      @rtitus, j’ai une grande dette envers AS, et il a considérablement influencé ma façon de voir le monde. Mais je ne l’ai jamais considéré comme un guide spirituel, et lui même ne s’est jamais prétendu l’être. Cependant j’étais chrétien avant de découvrir ER, et si j’ai tout de suite accroché c’est patceque la vision du bien et du mal pratiquée par ER est profondement chrétienne. Ce qui fait la grandeur du discours de AS c’est justement que, d’une certaine manière il reformule l’evangile d’une manière adaptée a notre temps. Sauf, sur certains sujets, ce qui me fait parler de contradictions internes.


    • #2186821

      « Mais je sais bien que ce ne sont pas les pervers et tous ceux dont la nature est en plein accord avec la médiocrité de notre monde ( c’est un euphémisme ) qui me donneront raison..... »
      Ben tiens, pourquoi pas ! Ceux qui ne seraient pas d’accord sont donc par avance fixés sur ce qu’ils sont et qui ils sont ! Fort sympathique et pas compliqué.


  • #2186059
    le 26/04/2019 par baron william
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Un gars, ben s’en va.... Un de plus - Coluche Noiret Rocheford Serrault Villeret etc etc - la liste devient longue.... Reste presque plus que, ce bauf - pardon j’laime bien - de Brasseur, impayable dans 123 - 4 - soleil, pour citer le meilleur du pire, Depardieu et Richard, devant sentir bien seul ....
    Non, non, j’blague, Marielle est éternel, comme nous tous.... Enfin, plus que, nombreux z’autres..... Dans mon esprit, en tout cas .
    A la revoyure, vieille tante .


  • #2186108
    le 26/04/2019 par fanfan
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Le meilleur des Francais nous quitte...... C’est fini maintenant


  • #2186137
    le 26/04/2019 par VALDIMIR LE GRAND .
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    La fin d’un des trente joyeux et glorieux acteurs en gros ,des trente glorieuses. Comme elle tout a une fin,qu’il repose en paix .


  • #2186388
    le 26/04/2019 par C’EST LA DERNIERE SEANCE
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    De l’art a l’etat brut au sens propre comme au figuré :
    que de bons souvenirs avec cet acteur sans pareil au niveau des comédies : qu’est ce qu’il m’a fait rire, rire a en pleurer, a en pisser dans mon calbute.
    Ce mec etait un génie de la comédie, il savait sculpter son personnage : que ce soit les cons ou les bourgeois : les vicelards ou les pleutres.
    comme en musique :
    l’écatombe continue, toutre une génération, toute une époque tire sa précieuse révérence en laissant des souvenirs impérissable nous : qui sommes cinéphile.
    oh !!que oui ce cul etait magnifique jean pierre, comme tes répliques que tu déclinais comme un roi de la dérision, de l’ironie.
    JP Marielle comme delon ou d’autres sont d’un autre temps :
    a ce moment, je pense a johnny Hallyday, et je me dis bordel !!le beau, le sacré dans l’art disparaît : car tout comme johnny Hallyday, jean pierre marielle etait un GRAND ARTISTE/
    Alors chapeau l’artiste et va retrouver ton vieux pote Rochefort.


  • #2186509
    le 26/04/2019 par remondo02
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    Je voulais juste écrire un petit message, sans prétention, pour rendre hommage à mon acteur préféré, parti rejoindre ses contemporains. Une voie hors norme, à la Noiret, une stature et une prestance immense, un charisme que si peu d’acteurs disposent dorénavant.
    C’est un grand qui tire sa révérence, une étoile du cinéma des trente glorieuses. Belmondo et Delon sont pour ainsi dire les derniers debout, et eux-même près de retrouver les copains au bistrot du Paradis.

    "Là si tu t’tapes un cauchemars, j’paye un litre."

    Salut l’artiste.


  • #2186647
    le 26/04/2019 par chaudoit
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    On peut reprocher beaucoup de choses à Bertrand BLIER, mais pas un manque de courage. Sur " CALMOS ", il a dit qu’il regrettait d’avoir fait ce film trop tôt et qu’il aurait dû changer certains acteurs. Ce film a été un important échec commercial et source d’une discorde de plusieurs saisons entre le père et le fils. Par décence envers ses producteurs, qui ont beaucoup perdu, Bertrand BLIER ne pouvait se féliciter de cette aventure. Quoi qu’il en soit, il n’a jamais renié le message que le film contenait. ER a parfois la dent dure dans ses jugements. Il apparaît utile de le dire quand cela arrive.


  • #2189899
    le 01/05/2019 par karimbaud
    Jean-Pierre Marielle est mort à 87 ans

    reposez en paix monsieur Marielle !...que de bonheurs cinématographiques nous avez-vous donnés, avec ceux de votre générations entre autres !...Merci ....spécialement touché par ce film magnifique qu’est " Tous les matins du monde "...Depardieu père et fils, tous deux bouleversants comme Marielle...et cette musique si sublime qu’est la musique baroque...un bijou ! ( à l’instar du film " Le souper " d’Edouard Molinaro ) .


Commentaires suivants