Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jérusalem : des juifs orthodoxes provoquent des incidents sur l’esplanade des mosquées

L’Esplanade des mosquées, que les juifs appellent le Mont du temple et considèrent comme leur premier lieu saint, est régie par un statu quo hérité du conflit de 1967 qui veut que si juifs et musulmans peuvent se rendre sur le site sacré qui surplombe l’ultra-touristique Vieille ville de Jérusalem, les juifs n’ont pas le droit d’y prier.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les juifs ont entamé les commémorations de Tisha Beav, qui marque dans leur calendrier la destruction des deux temples qui se trouvaient sur l’Esplanade – le Mur des Lamentations en contrebas des mosquées en est le dernier vestige.

Des milliers d’entre eux se sont rassemblés sans incident devant le Mur des Lamentations mais d’autres, des radicaux, auraient tenté de venir prier aux abords de l’Esplanade ultra-sensible. Des échauffourées ont alors éclaté, et tôt le matin des dizaines de policiers israéliens ont investi l’Esplanade avant de pénétrer « de plusieurs mètres » à l’intérieur d’al-Aqsa, a indiqué la police israélienne.

Sur des photos diffusées par la police on peut voir les portes en bois du lieu de culte arrachées, des tapis déchirés ainsi que des pierres jonchant le sol. Selon la police, ce sont « des émeutiers masqués », des musulmans barricadés dans la mosquée, qui « ont commencé a jeter des pierres et des projectiles de l’intérieur de la mosquée en direction des policiers, dont certains ont été blessés ».

Lire la suite de l’article sur lalsace.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.