Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Grèce : Pierre Laurent ment

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, vient de donner le samedi 25 juillet une interview à Marianne [1]. Il justifie sa position au sujet de la Grèce et son soutien à la capitulation consentie par Alexis Tsipras. C’est son droit. Mais, pour se faire, il prend un certain nombre de libertés avec les faits. Et cela est beaucoup plus condamnable.

Cette interview est une excellente illustration des illusions d’une partie de la « gauche radicale », illusions sur l’euro et sur l’Europe, dont il semble désormais que le Parti de gauche commence à se dégager [2].

Un petit florilège des citations de Pierre Laurent permet de voir qu’il entretient de sérieuses illusions, et même qu’il adopte un point de vue « européiste » qui n’est pas éloigné de celui du Parti dit « socialiste ». Mais, il faut aussi savoir que les prises de position de Pierre Laurent sont aujourd’hui fortement critiquées dans de larges fractions de la base comme de l’appareil du PCF. Ces prises de position reflètent bien plus les errances d’un homme et d’un groupe de direction du PCF qu’une position largement défendue au sein du Parti.

 

Une analyse tendancieuse du 13 juillet

Tout d’abord, quand il entend justifier la capitulation de Tsipras, Pierre Laurent dit au journaliste la chose suivante :

« Ils ont enfermé la Grèce et ses dirigeants dans une alternative qui était soit le Grexit — souhaité par les Allemands de manière ouverte, Wolfgang Schaüble, le ministre des Finances allemand, a plaidé jusqu’au dernier moment auprès des Grecs pour une sortie ordonnée —, soit le plan d’austérité qui a finalement été imposé. Le choix qu’a fait Tsipras est un choix qui évite la banqueroute bancaire de son pays, une situation qui aurait été terrible pour les Grecs. Je crois qu’il n’avait pas d’autres alternatives [3]. »

Si je suis d’accord qu’un effondrement des banques est une catastrophe, je signale à Pierre Laurent que ce que Tsipras a refusé c’est la proposition de Varoufakis de (1) réquisitionner les banques et (2) de réquisitionner la Banque de Grèce. Ce faisant, le gouvernement aurait eu accès aux réserves (sous contrôle de la BCE avant la réquisition) déposées à la Banque de Grèce mais aussi dans les banques commerciales. La réquisition est un mécanisme qui permet à tout gouvernement de la zone euro de s’affranchir de la tutelle de la BCE. Dire, dans ces conditions, que le choix de Tsipras était entre la banqueroute et la capitulation est faux. La décision de Tsipras a été politique, et non économique. C’était un choix entre s’engager sur une voie, celle que proposait son ministre des Finances Yanis Varoufakis, voie pouvant le conduire à sortir de l’euro, ou bien d’accepter l’austérité. Présenter cela comme une décision économique est un mensonge éhonté [4]. Les choses sont désormais publiques, et il est triste de voir Pierre Laurent s’enferrer dans le mensonge.

Lire la suite de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Notes

[1] http://www.marianne.net/pierre-laurent-sortie-zone-euro-n-empeche-pas-pression-marches-100235637.html

[2] Voir le blog de Guillaume Etievant, responsable économique du PG, le 24 juillet 2015, http://guillaumeetievant.com/2015/07/24/soyons-prets-a-sortir-de-leuro/

[3] Pierre Laurent, op. cit.

[4] Je renvoie à l’article de Jamie Galbraith, qui a travaillé avec Varoufakis publié dans Harper’s, http://harpers.org/blog/2015/07/greece-europe-and-the-united-states/ ainsi qu’aux explications données par Yannis Varoufakis lui-même sur son blog : http://yanisvaroufakis.eu/2015/07/14/on-the-euro-summits-statement-on-greece-first-thoughts/

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1235941
    le 26/07/2015 par Jean
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Le parti communiste est le seul parti politique qui se proclame d’opposition tout en tenant systématiquement le discours du pouvoir.

    Pour le peuple, ce parti n’existe plus. C’est une momie. Sa place est dans un musée.

     

  • #1235952
    le 26/07/2015 par Rob
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Quelqu’un en a encore quelque chose à foutre de "la gauche" ?


  • #1235964
    le 26/07/2015 par anohymnenational
    Grèce : Pierre Laurent ment

    ce pseudo communiste devrait aller faire un tour parmis les combattants secessionistes d’ukraine ils lui rappeleraient un peu ce qu’est la veritable lutte des classes et l’anti fascisme

    quant a la base mecontente de la ligne de ce gugus ,c’est pathetique parce que le pcf n’est plus rouge depuis au moins le programme commun et depuis l’effondrement de l’urss ,carrement social-inutile ( comme quoi l’engagement de ces gens la etait superficiel et le financement des pc europeens par le pc russe pas une invention )

     

    • #1236036
      le 26/07/2015 par jb
      Grèce : Pierre Laurent ment

      " lutte des classes " " antifascisme ".
      Vous tenez, comme Laurent, le discours des mondialistes sionistes.
      La gauche n’ a jamais été que cela, un levier au service de leur République universelle .


  • #1236026
    le 26/07/2015 par Zapotec
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Laurent, Pierre (Banlieue pôvre 1961 - Bras de Marianne 2015) voilà son épitaphe :
    "Je suis con, je reste"
    Remarquable "as usual" notre Sapir national. Encore que nous aurions compris tout seuls que les tergiversations d’une telle lumière communiste ne sont là que pour faire encore un peu d’illusion.
    Ces cocos, depuis qu’ils ne sont qu’un appendice du PS, vous donnent la nausée. Moi j’ai pris le parti d’en rire et à chaque fois que je les vois, je me repasse le film dans ma tête "L’argent de la vieille", avec Bette Davis et quelques italiens désopilants, dont un "responsable" communiste du quartier. C’est à se plier... !


  • #1236055
    le 26/07/2015 par simon
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Sapir espère tellement un mouvement à gauche qui irait dans son sens qu’il interprète le moindre signe de façon excessive. Comme lorsqu’il dit "illusions sur l’euro et sur l’Europe, dont il semble désormais que le Parti de gauche commence à se dégager".
    Ça n’empêche pas le PdG de continuer à lorgner du côté d’Europe Écologie, et pas qu’un peu. Les alliances sont même sur la table en ce moment, alors que EELV siège au centre du parlement "européen".

    Quand au PCF... Quelqu’un en a t’il encore quelque chose à foutre ? Question de génération surement, j’ai la trentaine, le PCF est un "truc" sans aucun avenir.

    Mise à part ses espérances et ses impuissances quant à influencer la "gauche" (il me fait penser à Chevènement sur ce point), ce qui l’ammène à se faire traiter "d’extrême droite" par Moscovici, je suis d’accord avec tout ce que dit Sapir.


  • #1236065
    le 26/07/2015 par Je ne suis pas charlie
    Grèce : Pierre Laurent ment

    PCF = loi Gayssot, quand vous dites ça, vous avez tout dit, la liberté de manipulation de l’avant garde...


  • #1236068
    le 26/07/2015 par RSS
    Grèce : Pierre Laurent ment

    A mon humble avis, vous savez M. Sapir que politicien de gauche (PS + EELV + PCF), mensonge, menteur avec l’aplomb comme un arracheur de dents s’équivalent. On peut s’amuser à décliner sur le plan de la sémantique "le socialisme actuel". Vous prenez n’importe quel politicien de gauche, vous constatez que la seule école dont ils sont tous originaire se nomme "école du mensonge et fausses vertus". C’est flagrant chez les gauchiste mais aussi chez LR et NPA. On pourrait en établir un mot valise qui agglomère les mots "mensonge" + "gauche" pour devenir, mensche : sens péjoratif alémanique pour qualifier un sale type, un tordu, un pervers, un minable (menschen). Ça désigne parfaitement ces gens-là.


  • #1236096
    le 26/07/2015 par dixi
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Le parti communiste a bafoué les Français depuis des années ,le seul à l’époque qui n’a pas menti ou tout au moins avait des convictions, est George Marchais .
    Les dirigeant du PCF on le cul entre 2 chaises ,ils ont voté pour le PS pour pouvoir encore exister ,et se rende compte qu’ils se sont fait berner et que c’est c’est le FN qui a raison .Alors que reste -il à faire .MENTIR.

     

    • #1236498
      le 27/07/2015 par ouvrierpcf
      Grèce : Pierre Laurent ment

      Le Parti communiste français est le parti politique de la classe ouvrière française ,Celui qui avec ses députés ses conseillers régionaux ses conseillers départementaux ses maires ses conseillers municipaux porte leurs paroles, leurs inquiétudes ,leurs espoirs .
      UN de ses dirigeant durant son mandat avec une équipe composée de femme et d’hommes, avait fait voté des choix de recompositions politiques et sémantiques . Le peuple les ouvriers ont alors par leurs votes dénoncé ce revirement mais sans renier aucunement les attaches historiques ,politiques , tissées depuis 1920 .
      Les ouvriers constituent toujours la majorité de celles et ceux qui cotisent qui militent qui développent les actions du PCF sur le terrain.
      La Constitution de 1958 ,le code électoral français fait en sorte que pour élire ou faire élire des députés des conseillers régionaux , un seul parti et surtout le PCF ne peux rassembler une majorité . politique ;C’était alors le but recherché
      Oui la question se pose pourquoi garder ses compromissions les ouvriers eux le comprennent et nous le font savoir car maintenant ils ne votent plus . Le premier parti de France est celui des abstentions aux élections .
      le FN qui n’est pas un parti politique mais une clique familiale n’a pas raison avec les ouvriers
      Aucun ouvrier n’est dirigeant au FN . aucun ouvrier est candidat éligible FN aux régionales
      4 des élues des élus PCF au Conseil Régional Ile De France sont infirmière, professeur , technicien ,
      Notre cul se pose sur la seule chaise à Gauche et nos propositions nos votes ont amené le pass navigo par exemple


  • #1236108
    le 26/07/2015 par Mehdi
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Monsieur Sapir, à ce stade vous devriez avoir compris qu’il n’y a absolument rien à attendre de ces gens-là. Ils refuseront d’envisager les solutions que vous prônez par bêtise ou parce que ça les obligerait de sortir de leur logiciel mondialiste ! Ici nous sommes pour une sortie de l’UE et un retour au franc, REJOIGNEZ-NOUS !


  • #1236111
    le 26/07/2015 par Pseud
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Encore une leçon de Sapir.
    Il ne lui reste pas grand chose à faire avant d’enfin comprendre qu’il n’y a plus rien à espérer d’aucun mouvement dit "à gauche de la gauche".


  • #1236129
    le 26/07/2015 par anohymnenational
    Grèce : Pierre Laurent ment

    @ JB . naif ,tu crois peut etre que les classes sociales n’existent pas ?
    mondialisme ,sionisme , tu n’utilises pas d’autres concepts pour apprehender la realité ?
    alors arretes tout ,parce que le processus de mondialisation est aussi ancien que l’existence de l’humanité. aujourd’hui est la somme des siecles de civilisation qui se sont ecoulés.

     

    • #1236694
      le 27/07/2015 par jb
      Grèce : Pierre Laurent ment

      Où ai-je dit que les classes sociales n’ existent pas ?
      Les classes sociales existent évidemment, c’est un mode d’ organisation de la société qui va de soi.
      Nier cette nécessité, comme vous le faites, participe de la volonté de monter les membres d’un peuple les uns contre les autres, c’est une idéologie typiquement sioniste que vous le vouliez ou non.
      L’ important est la possibilité pour chaque citoyen d’ une Nation d’ accéder à une position sociale " supérieure "" en fonction de ses mérites et que chaque citoyen, quelle que soit sa profession, voit son travail rémunéré dignement.
      Ce n’ est pas du tout ce qui s’ est passé en Urss, ni dans aucun pays communiste .
      Regardez le pedigree de ceux qui profitent du communisme et sortez de votre vision " revancharde " et infantile des gentils pauvres et des méchants riches.


  • #1236161
    le 26/07/2015 par faydit
    Grèce : Pierre Laurent ment

    g.marchais doit se retourner dans sa tombe...


  • #1236168
    le 26/07/2015 par Eric
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Jean a écrit : "Le parti communiste est le seul parti politique qui se proclame d’opposition tout en tenant systématiquement le discours du pouvoir. Pour le peuple, ce parti n’existe plus. C’est une momie. Sa place est dans un musée."

    Jean, la place de TOUS les partis est dans un musée. Jacques Sapir a magistralement démontré que les oligarques des partis ne savent que mentir au peuple et, ce faisant, servent les intérêts de l’oligarchie.


  • #1236227
    le 26/07/2015 par cftc
    Grèce : Pierre Laurent ment

    Encore des gens qui n’existeraient pas sans subventions. Pour faire un parallèle avec la presse subventionnées dont ils (à vous de mettre qui vous voulez derrière ce ’’ils’’ mais pour moi je sais exactement qui s’y cache) nous disent que ces mêmes subventions sont là pour assurer la DIVERSITE des opinions...quel mensonge. Maintenant prenez tous les partis politiques dont celui-ci qui est une insulte à l’intelligence et tirez vos propres conclusions relativement à ces mêmes subventions.


Afficher les commentaires suivants