Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Joseph Zimet nommé conseiller en communication d’Emmanuel Macron

Strauss-kahnien, multiculturaliste, "fils d’un juif errant"

Après des mois d’hésitations, le chef de l’État a finalement choisi l’historien Joseph Zimet pour succéder à Sylvain Fort.

 

(...)

Ancien militant socialiste, de tendance strauss-kahnienne, M. Zimet a travaillé à l’Agence française du développement (AFD) avant de rejoindre le gouvernement de Nicolas Sarkozy comme conseiller de Jean-Marie Bockel au ministère de la Coopération, puis à celui des anciens combattants. Ce diplômé de Sciences Po Paris est également l’ex-mari de Rama Yade, qui fut secrétaire d’État chargée des droits de l’homme puis des sports dans le gouvernement de François Fillon, entre 2007 et 2010.

M. Zimet aura la lourde tâche d’incarner l’acte II du quinquennat d’Emmanuel Macron et notamment le changement de méthode voulu par le chef de l’État. « Sa nomination a un caractère éminemment macroniste, elle correspond à la volonté du président de s’entourer de personnes ayant eu des expériences diverses et qui peuvent apporter un regard neuf sur les sujets présidentiels », explique-t-on dans l’entourage du chef de l’État. Les deux hommes se sont croisés sur les bancs de Sciences Po mais ont réellement appris à se connaître lors de la préparation du centenaire de la guerre 14-18.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Qui est Joseph Zimet ? Voir sur E&R :

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents