Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Journal de TV Libertés - Édition spéciale théorie du genre

Au sommaire de cette édition :

1. Interview d’Alain de Benoist
2. Benoît Hamon relance la Ligne Azur
3. Échec des « ABCD de l’Égalité »
4. Alliance Vita Versus SOS Homophobie
5. Le guide de la gay-drague
6. Les associations LGBT envahissent l’école
7. Rejet de la pétition « One of Us »
8. JRE, Manif Pour Tous : la riposte associative
9. L’actualité en bref
10. Entretien avec Marion Sigaut

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’incapacité d’Alain de Benoist d’identifier les effets délétères de la théorie du genre sur les individus est sidérantes ! Il n’a pas pas remarqué que ces effets existent déjà et sont observables chez les hommes et les femmes des pays occidentalisés ! Féminisation des hommes, masculinisation des femmes, état maniaco-dépressif et dépression nerveuse omniprésente au sein des populations...il ne voit pas non plus à quel point par le biais du cinéma et des médias le pouvoir en place est capable de modeler au fil des ans de nouveaux paradigmes dans l’esprit des gens. Par exemple il y a seulement 20 ans rares étaient les films américains où était mis en scène une liaison amoureuse explicite entre un homme noir et une femme blanche et vice versa, tout simplement parce que cela n’était vendeur car peu toléré par la majorité américaine, aujourd’hui ce tabou est pour ainsi dire tombé.
    Ce genre de théorie imposée dès le plus jeune âge a de véritables effets sur le développement de l’enfant ! On ne parle pas ici d’adultes psychologiquement, émotionnellement et intellectuellement déjà formés qui effectivement ne vont pas devenir du jour au lendemain sodomites suite à simple visionnage de la cage aux folles, mais nous parlons d’enfants qui dès la maternelle jusqu’au lycée vont constamment baigner durant plusieurs années dans ce paradigme LGBT ! Même les adultes ont vu leur perception du phénomène LGBT modifiée grâce à la propagande constante et subtile de l’industrie cinématographique et des médias ! Alors qu’en est-il de l’enfant qui est un être en formation absorbant comme une éponge les codes sociaux, le savoir... ? Quand un enfant durant le stage de son développement émotionnel, comportemental est contraint d’intégrer des choses contre-nature il va développer des comportements réactionnels aberrants. Si ces choses contre-nature proviennent d’une source unique et épisodique mais que le reste de l’environnement social est normal l’enfant pourra gérer cela et se réajuster sans trop de mal, en revanche quand cette source produit son effet de manière constante et inévitable par le biais de l’école et de médias les zones refuges où la normalité règne ne suffisent plus à rétablir un équilibre bénéfique. La famille ? Les parents ne sont même pas capables de faire en sorte à ce que leur gosse ne tombent pas victime de la société de consommation, vous pensez que comme par magie ils seront capables de contrer la propagande LGBT ? Détrompez-vous les effets seront dévastateurs !

     

    • Les effets de la théorie du genre sont en effets déjà dévastateurs : le premier cancer (dans les pays occidentaux) chez les hommes est le cancer de la prostate, chez les femmes celui du sein et ensuite celui des ovaires. Entendant parler de beaucoup de ces cancers autour de moi, j’ai eu l’intuition d’aller vérifier les statistiques sur le net, elles sont très claires. J’ai lu que les hommes immigrés arrivant notamment d’Afrique ou des Antilles (où des structures traditionnelles ont davantage perduré que chez nous) sont plus frappés que les autres...

      Très intéressant tout de même de constater que ce sont des organes très sexués qui sont les premiers atteints, je suis sure qu’il y a un lien à faire avec ce qu’on nous a imposé (hommes et femmes) depuis les deux grandes guerres.

      (Pour ce qui est du tabou des mariages mixtes, je considère que c’est une bonne chose qu’il soit tombé.)


    • Excellente analyse mais qui incrimine a tort A. de Benoist. Je ne pense pas du tout que les effets de la théorie du genre gagneront sous forme de "stéréotypes" les enfants cibles de cette absurdité pédagogique au motif qu’ils baigneront dans une société gangrénée. D’abord parce que ça impliquerait que ces artisans du diable aient gagné leur combat en convertissant le peuple à leur perversité et puis cette façon de voir donne raison aux théoriciens du genre qui revendiquent l’influence dominante de l’éducation dans la formation des stéréotypes sexués.
      A de B. a raison de dire que la nature est plus forte dans ce domaine que l’éducation et que si un consensus se dégageait un jour, favorable à cette folie (cette niaiserie ?) fantasmatique du gender, elle resterait au niveau d’un consentement de principe, d’un snobisme, bien vite balayé par le réel.
      Ca ne veut pas dire bien sûr qu’il ne faut pas tout faire pour la combattre car des dégats collatéraux touchant à la confusion des rôles respectifs de l’homme et de la femme peuvent être pervertis par les principes du Gender et altérer au moins provisoirement le bon équilibre des relations sociales et bouffer la vie de plusieurs générations.
      Le problème de la perception du métissage racial que tu mets en avant à titre de comparaison touche les humains de façon beaucoup moins profonde et ne me paraît pas pertinent.


    • #842074

      Goy Pride vous ecrivez une magnifique description de ce que nous nommons " Ingenerie Sociale". En effet, il y a un travail de propagande sourd et destructif , infiltrant le cinema, la musique, television, entertainment....Une Ingenerie sociale qui forme et deforme les cerveaux, les gens continuent pourtant de croire que ils sont libres....C’est fascinant.


    • Bien d’accord avec vous goy pride ! Là aussi la pensée d’Alain Debenoist trouve ses limites, une pensée molle sous verni intellectuel, c’est à ce demander s’il le fait exprès !
      Cet espèce de nivellement sur l’analyse de l’action insidieuse, contre civilisationnelle, des circonstances et des incidences de la promotion de la décadence. De toute façon pour ma part, je pense que le fait qu’il soit systématiquement critique sur le Catholicisme est plus que suspect ...

      « Une certaine frénésie anticatholique accompagne fréquemment la perversion ou l’inversion sexuelle. Il y a à cela une raison psychologique : la religion catholique, frein intérieur aux débordements et aux anomalies, constitue, pour les vicieux, un obstacle de conscience, qu’ils prennent généralement en haine. » Leon Daudet

      Il suffit d’allumer la télévision pour constater les tenants et les buts du projet !

      Alain accompagnerait-il le mondialisme dans son aspect de "droite" ?


    • Ça m’a interpellé aussi, j’ai l’impression aussi qu’il analyse ce qu’il pense que les gosses voient mais avec ses yeux/cerveaux d’adulte. Si on suit son raisonnement, on peux regarder la Norvège ou, bien que la théorie du genre a été dégagée (ou plutôt les subventions) elle est restée 20 ans et en finalité, rien n’a réellement changé pour les gens là bas, les filles se présentent comme des filles, choisissent d’elles mêmes des boulots "de fille" et pareil pour les mecs.

      Seulement la Norvège c’est que 5 M d’habitants et je doute que les dirigeants norvégiens soient des crapules aussi pourries que chez nous ou nous sommes 68 millions d’habitants avec une activité internationale autre, des coutumes différentes, beaucoup d’immigrations etc..

      C’est pas la théorie du genre en elle même qui change tout c’est le féminisme qui a tout changé mais c’est clairement un outil du féminisme qui regroupe aussi les questions lgbt et les questions de la sexualité. C’est un peu comme la dernière étape pour mieux déstabiliser les gens et il est clair qu’il y a un travail de fond depuis 40 ans pour faire accepter aux gens ce qui n’aurait jamais pu être accepté "normalement", c’est vrai pour le multiculturalisme et ton exemple sur les couples mixtes qui ne tiennent pas.

      C’est évident qu’en France le projet est assez clair et qu’un des buts est de pouvoir profiter de la pédophilie tranquillement. Il y a aussi un aspect vengeance de la lgbt qui souhaiterais voir tout le monde en tant qu’androgyne pour pouvoir nier toutes les différences, même corps, même tête, même comportement...La déstructuration de l’individu est au programme et elle n’est pas mise en place pour rien. Le féminisme a déjà beaucoup détruit la société par toutes les voies médiatiques, politiques et du divertissement. Tout ça s’est fait en douceur et on a qu’a voir la société qu’on a aujourd’hui.

      Par contre, on peux aussi ne pas être trop pessimiste et penser que la propagande ne soit pas assez puissante pour clairement affecter les gamins parce qu’il y a plusieurs générations qui sont déjà là et que le message se fasse entendre, il y aura toujours des gens pour interdire les programmes de merde à leurs gosses et si on réussit a supprimer les cours sur la sexualité alors ca devrait mettre de sacré bâton dans les roues de ce crevures.

      Voir tomboy ne fera pas d’un enfant un gay mais visionner 100000 variantes de ce film sous différent support leur fera clairement accepter les transgenres...


    • @goy pride
      De Benoist n’est pas mauvais quand il le veut. Son bouquin Les démons du Bien est bien fait et démonte tranquillement la « théorie du genre ». J’ai lu deux autres livres de lui et ils sont également bien construits, bien sourcés et pertinents... c’est un travail honnête.
      Cela dit, de Benoist est un franmac, il ne faut pas l’oublier. Je ne sais pas s’il l’est encore, mais en tout cas il est resté sur ce type d’idéologies. Il n’est pas sataniste mais plutôt païen libertaire.
      D’ailleurs, j’avais complètement défoncé une de ses analyses qui avait été publiée sur ER sur le thème de l’individualisme, mais mon message n’avait pas passé la modération.

      Bref, quand il dit que ce n’est pas si grave, c’est parce que la prétendue théorie du genre ne résiste pas à la réalité. Mais vu les fous en face, ce n’est pas suffisant. Si on continue sur la voie actuelle, la réalité importera peu. Ils seront capables de plier le peuple à leurs délires à eux.
      De plus, ils influencent la réalité, comme l’a bien dit Mme Sigaut, mais aussi et surtout Félix Niesche, qui a écrit, avec une rigueur exceptionnelle, comment ces tarés influencent la physiologie même. Notamment par les perturbateurs endocriniens et autres substances qui détériorent le développement masculin.

      Je pense que le projet est l’androgénie pour tous, avec une promotion de cette anomalie, histoire que tout le monde oublie la procréation. Ridiculiser la maternité puis la paternité, transformer les enfants en pervers obsédés afin que tout le monde en soit dégoûté et ne fasse plus d’enfant.
      A ce stade, ils auront leur population mondiale de 500’000 esclaves, qui ne pourront plus se reproduire que par ectogénèse ou clonage. L’accouplement naturel sera un privilège.
      Je ne dis pas que ça aura lieu mais que c’est ce que certaines élites ont en tête.

      S’ils trouvent un soutien technologique suffisant, leurs délires pourront franchir la barrière de la réalité.

      Tout ce que vous avez dit est vrai : un élément néfaste dans l’environnement de l’enfant sera gérable, mais si tout son environnement s’effondre, il sera vulnérabilisé et corruptible facilement. C’est déjà le cas actuellement.
      Les cours de sciences sont les plus importants car ils s’intéressent à la réalité, non aux délires. Ce n’est pas pour rien que les cours de SVT au lycée sont truqués. Par exemple, en présentant la GPA comme un cas normal de procréation. Ils m’ont déjà fait le coup à l’époque.


    • Rien à dire excellent, c’est exactement ça...
      Oui cette ignominie a bien pénétré les moeurs de la civilisation en profondeur, aussi bien les personnes fragiles que les bobos et même, surtout, l’élite et la jet set. Les seuls à avoir plus ou moins résisté sont les personnes psychologiquement forte et intègres (on en trouve beaucoup parmi le petit peuple) et les personnes profondément spirituelles ou religieuses.


  • Riche en informations !
    En revanche je ne vois pas la théorie du genre explicitée dans la proposition 26 du candidat François Hollande pour les municipales, comme expliqué au tout début de la vidéo (il me semble que ça appartient aux propositions du lobby LGBT, mais pas de François Hollande).


  • Très bonne émission. Bonne continuation à Tv Liberté


  • Ca c’est une vraie femme !


  • Élise Blaise, l’anti Claire Chazal !
    Bonne idée de faire un JT autour d’un seul thème !


  • J’ai eu le grand plaisir de rencontrer Marion lors de la récente dédicace donné à la Main d’Or (la MDO comme elle l’appelle :)) par Alain, Dieudo et Zéon.
    L’intelligence, l’humanisme, la simplicité et l’amour qui rayonnent chez cette femme n’est pas sans me rappeler un certain Dieudonné.
    Encore une belle rencontre !


  • Je pense qu’il ne faut pas oublier l’ennemi commun à tous qui est la pédophilie.

    Que les catos, les homos, les trans, les athées, les musulmans, les hétéros défilent ensemble contre la pédophilie dans un appel solennel pour le bien des enfants.

    et réclamer des lois pour éviter toutes propagande pédophile et pour des condamnations exemplaires des pédophiles.

    Pour l’instant les agresseurs d’enfants, ils rigolent de constater vos clivages.

     

    • On a rien contre les trans mon ami, juste contre les LGBT. Puis former un nouvel eugénisme très peu pour moi, je suis pour la diversité que le Seigneur a Créé SWT


    • Qu’est-ce que tu nous chantes, toi, imposteur ?

      T’oses mettre des religieux et des pervers sur le même plan, c’est inadmissible. Aucune alliance avec des contre-humains.

      Tes homos ne se bougeront jamais contre la pédocriminalité car les homos n’aiment pas les enfants, c’est un fait empirique que tu n’as qu’à vérifier.


  • La fistinière enseignée à des enfants de 11, 12 ans, on en est déjà là ? Ben mince alors j’ai encore raté le train de la modernité ! Plus sérieusement, le fléau sataniste ne sait jamais manifesté aussi férocement qu’à notre époque et il fait de nos petits anges une proie privilégiée. Bravo à Marion pour son engagement salutaire, c’est un plaisir que de l’écouter et un grand merci à TV liberté.

     

    • Si la Finistère c’est bien cette vidéo alors je ne comprends pas non plus. Faudra qu’on m’explique parce que c’est tout simplement incompréhensible de voir que l’état enseigne ça aux gosses.

      Et dans la vidéo on voit bien que les mecs sont tarés, "prendre du plaisir avec un doigt comme avec une batte"... c’est bien un signe d’une personne qui n’en peu plus et est obligé de viser les extrêmes pour satisfaire ses envies...


    • Ils enseignent que le « fist » est une pratique normale, à essayer même. L’éducation sexuelle au canada consiste à donner des listes de toutes les perversions à essayer, parce que c’est trop fun et ouvert, pas comme les défenseurs des vieilles valeurs de merde.

      Le gouvernement espagnol avait déjà enseigné que la zoophilie était normale.


  • #841993

    J’approuve totalement l’analyse de Marion Sigaut sur le mouvement de 68 : "un tunnel d’angoisse".
    La volonté de dépraver le peuple par la révolution sexuelle est évidente.
    La" liberté sexuelle" a fait exploser l’avortement et a été une contrainte sexuelle imposée au peuple. Femmes et hommes en sont victimes.

     

    • Eh bien l’évolution, c’est qu’en 68, une fille qui tombait enceinte avortait en Angleterre ou clandestinement pour ne pas devenir une fille-mère, maintenant elle a le choix de convaincre le papa du charme de l’aventure (c’est pas gagné), d’avorter ou de devenir une mère célibataire. C’est une situation matériellement difficile, psychologiquement douloureuse heureusement que la condamnation morale des voisins et relations de travail n’a plus cours. Tout à fait d’accord pour condamner les excès de mai 68 mais il ne faut pas oublier que les grossesses avant mariage étaient parfois dévastatrices : quand la famille et le curé étaient bienveillants et compréhensifs, on arrangeait le coup et le bébé naissait "prématuré" mais des vies ont aussi été brisées par des mariages contre nature ou par des mariages rendus impossibles par l’environnement social.

      Toute la propagande depuis le slogan "Famille je vous hais" de Gide est terriblement nuisible, mais il faut prendre garde à ne pas non plus idéaliser le passé.


  • #842019
    le 31/05/2014 par Catholique & Français
    Journal de TV Libertés - Édition spéciale théorie du genre

    Madame Royer (décédée en 1924. Fondatrice de l’Association de Pénitence et de Prière au Sacré-Coeur de Montmartre) : "...La paix qui suivra (la Guerre toute proche de 1914-1918) sera une fausse paix. La lutte continuera sous des formes diplomatiques, sociales, économiques, financières. Le monde croulera dans l’impiété, l’impureté, le complet oubli de Dieu et courra à son châtiment. Les français iront jusqu’aux confins du désespoir ; ils ne reprendront courage que contre eux-même ; une à une, les solutions proposées pour porter remède à leurs maux échoueront. C’est seulement quand tous les recours aux moyens humains seront épuisés et que tout semblera perdu, que le Sacré-Coeur interviendra. Alors apparaitra l’élu de Dieu et la France ne pourra nier qu’elle devra au Sacré-Coeur son Salut !..." (note confiée à l’Abbé Domain le 24 mai 1914).


  • * avant la femme n’a pas sa place dans la société, c’est l’homme qui dirige tout *

    mouais, faudra vraiment me prouver que les choses ont réellement changé.

    *La femme comme mère n’a plus sa place dans la société actuelle*

    aujourd’hui si, comme un objet sexuel et gratuit... et qui en profite le plus ?

    Tout ça est à vomir.

     

    • .."comme un objet sexuel et gratuit"...

      Alors déjà, pour sauter une femme c’est tout sauf gratuit, tellement pas gratuit que certains vont directement aux putes c’est moins cher et si ton regret c’est que tes fesses ne rapportent pas suffisamment tu peux toujours t’acheter une camionnette et t’installer au bois de Vincennes.


  • Il suffit de ne plus payer ses impôts pour ne pas financer cela et de mettre ses gosses à l’école catho. La désobéissance me parait simple, c’est ce que je fais ...

     

  • Je pense également qu’Alain de Benoist est complètement à l’ouest, sans vouloir être méchant. Il va jusqu’à parler de "mêmeté des peuples", tous pareils, mais au lieu de comprendre que c’est pour déconstruire, faire des peuples des innidantitaires manipulables, il en conclue.. que c’est pour limiter les conflits ??

    Vraiment incroyable.

    Sinon merci à TV Libertés pour ce style décalé avec la dissidence, qui plaira à ceux qui aiment le style TV.

     

    • Je pense que tu n’as pas compris, il donne les arguments de l’adversaire quand il dit que c’est pour limiter les conflits. D’ou le fait que tu sois choqué peut-être.


    • De besnoit dit justement le contraire, il explique clairement que c’est de l’homogénéité que naîtra le pire des conflits !

      il explique que les dirigeants veulent gommerles différences pour soi-disant éviter les guerres !

      mais il expose bien la supercherie de ce marché de dupes !

      en cela il rejoint bien le fait que le métissage est une gigantesque supercherie : Forniquer ne veut pas dire se comprendre et se comprendre ne veut pas dire forniquer !


    • Huxley pars du constat darwinien que les guerres sont liées à 2 choses fondamentales :
      Les territoires et le besoin de reproduction.
      Pour éradiquer la guerre, il préconise de détruire ces 2 notions... ce qui signifie s’attaquer au mariage, à la cellule familiale, aux frontières, aux races ou groupes ethniques, etc...
      Et puis faire de nous des bonobos ! C’est pourquoi on peut voir des livres du style "les chatouilles" un peu n’importe où.


  • Elise Blaise, distinguée, réservée et séduisante comme une femme de droite . Dommage qu’elle soit prise (du bleu sous les yeux...) .

     

  • Les marginaux sont toujours stigmatisés qu’ils soient hommes ou femmes. Ce n’est pas une question de sexe, celui qui sort du troupeau le ciel lui tombe sur la tête. Il se trouve qu’en général les hommes supportent mieux cet état de fait que les femmes. Un homme a plus facilement le courage d’envoyer chier le reste du monde, une femme va plus sûrement se plier à la contrainte social. Bref rien ne neuf sous le soleil, ou Marion à raison c’est qu’en voulant effacer une norme, ils en ont créer une autre, mais les femmes n’en sont pas plus victimes que par le passé, finalement les femmes restent des femmes, c’est à dire soumises à la norme social. Et je pense que les hommes restent des hommes, on se plein souvent de la féminisation de ces derniers, mais je ne suis pas sûr que par le passé il s’y soit trouvé beaucoup d’hommes capables de se dresser contre la norme et le pouvoir, dans l’histoire ces derniers ont toujours été une minorité. L’homme du passé a toujours été globalement plutôt obéissant, attaché à la norme social et à ses devoirs.

    Pour terminer il faut vraiment en finir de positionner le débat en terme de genre, il ne faut vraiment jamais le faire, ça n’a aucun fondement. La seule chose qui est réelle c’est l’inversion des valeurs (et non pas la suppression des valeurs), la seule chose qu’il faut retenir des 2 ou 3 derniers siècles c’est la prise de pouvoir de Satan sur le Monde. Pour le reste l’être humain est toujours resté lui-même, s’il ne suit pas un maître, il en suit un autre. Dieu a sûrement laissé faire Satan pour tester la maturité de l’Homme, visiblement on a échoué.


  • L’homme au gilet devrait panser comme Sancho Pansa. La théorie du genre, quelle finalité ? Très simple, Mr AdB. Si les hommes deviennent aussi infirmiers et si les femmes manoeuvres du bâtiment, la loi de l’offre et de la demande sur leurs marchés du travail, à votre avis, elle va pousser les salaires à la hausse ou à la baisse ? Hein ? Et pour le plus grand profit de qui ? Hein ? Les Shaddocks doivent pomper et leur sexe ne doit pas nuire à leur interchangeabilité. Car ce qui importe, ce n’est plus la personne, mais la définition du poste. Maintenant, je précise que je suis un homme avec une orientation masculine, chaque fois que je croise un individu aux apparences biologiquement féminines, je lui demande avant toute autre chose dans le dialogue : "Êtes-vous une femme ?". Car le vocatif, tombé en désuétude, malheureusement obéit au genre. Alors quel vocatif utiliser pour une femme biologique qui a une orientation masculine, ou pour un homme à l’orientation féminine ? Va falloir changer les formulaires administratifs où chacun devra remplir deux cases. On pourra toujours réserver MM à Monsieur, et FF à Madame, si cela ne gêne personne, bien sûr. Mais quid du MF et/ou du FM ? Respectivement on peut proposer Péd. ou Go.. Enfin, les innovations sont aussi les bienvenues. Mais se souvenir que l’individu est microcosme, et fuir l’esprit grégaire. Je vais aller me rafraïchier les idées en allant lire un peu de Stendhall : "La(e) Pâmeu(r)se de Chartres". (Merci à Pérec, dans sa Cathédrale de Chartres dans tous ses états).


  • #842789
    le 01/06/2014 par big boss ground zeroes
    Journal de TV Libertés - Édition spéciale théorie du genre

    la théorie du genre ne passe pas pour le moment a 100 % comme ils le voudraient mais seulement a 10% a travers quelque manuels,des reportages sur l’apport positif de changer de sex ,ect....

    la théorie du genre ne passe pour le moment qu’a 10 % grace a l’énorme travail de farida que ce soit ses conférences comme les jre mais forcer de constater qu’elle est seule et que les parents sont suffisamment dépassés pour savoir ce que leur enfants apprennent de bon ou de mauvais a l’école et que surtout farida n’a pas les moyens et ni le nombre pour contrer la théorie du genre malgré la publicité de dieudonne .

    pour conclure nous pouvons uniquement ralentir et gagner du temp sur la durée ,ils ont fait marche arrière car nous avons su détecter l’approche du gender a travers la publicité des lobby lgbt et des manuels scolaires mais je pense qu’ils en ont surtout rien a foutre de notre tronche ,ils ont juste peur de perdre des millions d’électeurs donc ils ne veulent pas de polémique inutile .

    ici 2017 ils vont encore revenir a la charge pour voir si une partie du peuple est encore lucide ,consciente et prêt a protester contre le pacte du diable mais la théorie du genre finira par passer comme tout ce qui n’est pas de l’ordre du " bien" ,de la "dignité",et des "valeurs morales " ce n’est qu’une questions de temp ......


  • À terme, leur objectif est de récupérer, de se réapproprier la procréation naturelle autorisée par nos véritables Dieux et librement consentie entre un homme et une femme, de l’interdire voire de la supprimer totalement afin de réguler la population à leurs profits !

    Pourquoi parle-t-on ainsi de mutation humaine ? L’étymologie de "mutation" nous ramère à mythologie, mythes, mystères, mutisme, muet, silence, voire mort ! Faire mourir notre humanité actuelle pour en fabriquer une autre, d’où le transhumanisme, tel est l’enjeu !

    L’appauvrissement programmé dans toutes les sphères de l’humain autant matériel que spirituel est cyniquement et sournoisement à l’oeuvre y compris l’usage des guerres !

    En clair, naîtra une faune bizarroïde d’êtres clonés ! Pourquoi pas des êtres avec des corps d’animaux et une tête humaine ! Ça ne vous rappelle-t-il rien ?

    Avant la période du Déluge, des races humanoïdes ont été créées. Nous avons conservé dans nos légendes des êtres mi-humains, mi-bestiaux ! Il ne s’agissait pas de mythologies à savoir d’histoires "délirantes, inventées" mais de faits réels transcrits par des peuples primitifs avec leur ignorance ....de bien réelles manipulations dites "génétiques".

    Ne restez pas aveugles, incrédules et apeurés. L’ignorance est le véritable péché et non la sexualité. Dans "FLYING SERPENTS AND DRAGONS -The Story of Mankind’s Reptilian Past" R. A. Boulay expose la véritable genèse de l’humanité aussi incroyable que cela puisse paraître ! Toutes les mythologies revisitées. Et, sous cet angle, vous comprendrez mieux ce qui se passe actuellement ! Ouvrage disponible en pdf traduit en langue française.

    Nos maîtres se prennent pour des dieux, minables qu’ils sont ! Ils veulent donc reprendre ce pouvoir de procréation ainsi que celui de la Création toute entière quelle qu’elle soit : intellectuelle, culturelle et à fortiori biologique !

    Le "Meilleur des Mondes" un musée, une mort lente où l’on s’ennuie à mourir dans la paix des cimetières, la lente agonie d’une maison de retraites à l’échelle de toute la société ! AU SECOURS !

    Nous y sommes entrés, observez en votre regard intérieur nos villes, leurs fonctionnement, nos cités-dortoirs, la médiocrité ambiante, le conformisme, le repli sur soi, l’absence d’authentiques perspectives !

    Deux espèces émergent et vont s’éloigner l’une de l’autre définitivement ! Comme le fut le l’homme du Cro-Magnon et l’apparition délibérée de l’homo sapiens !


Afficher les commentaires suivants