Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Karachi : une enquête ouverte contre le juge Bruguière

Jean-Louis Bruguière, chargé d’instruire l’enquête sur l’attentat de Karachi jusqu’en 2007, est soupçonné par les familles des victimes d’avoir « enterré » un rapport d’autopsie déterminant.

Enième rebondissement dans l’enquête sur l’attentat de Karachi, qui a coûté la vie à 15 personnes, dont 11 salariés français de la direction des chantiers navals (DCN), le 8 mai 2002. Chargé d’instruire l’affaire jusqu’en 2007, l’ex-juge Jean-Louis Brugière est aujourd’hui accusé de faux témoignage et d’entrave à la justice. Une enquête préliminaire, confiée à la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP), a été ouverte ce jeudi par le parquet de Paris.

Les familles des victimes, réunies au sein d’un collectif, accusent l’ancien juge d’instruction de ne pas avoir versé au dossier le rapport d’autopsie de l’homme soupçonné d’avoir fait sauter le bus transportant les employés de la DCN.

Lire la suite de l’article : lefigaro.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #24260
    le 17/06/2011 par La résistance des Carnutes
    Karachi : une enquête ouverte contre le juge Bruguière

    Dans une telle affaire, un juge doit savoir rester en vie...
    Sinon, c’est le sort de Bernard Borel à Djibouti.

     

  • Ce qui est remarquable c’est la similitude des affaires AZF à toulouse et Karachi concernant ces histoires de kamikaze dans lesquelles notre "expert" anti terrorisme apporte sa "crédibilité". Dans son rapport remis à Total concernant AZF, Brughiere désigne contre toute vraisemblance Jandoubi comme étant le kamikaze (alors qu’il est mort électrocuté et non pas déchiqueté par une explosion qu’il aurait provoquée). Dans l’affaire Karachi, Brughiere aurait là encore désigné le coupable, un soi disant kamikaze islamiste malgré l’autopsie. Dans ces deux affaires Brughiere apporte son crédit à de fausses pistes pour égarer l’opinion. Mais qui ou quelle réalité veut-il protéger ?


  • Allez, si les choses vont bon train, Sarko sera auditionné lorsque il aura terminé son mandat !!Tout le monde sait qu’il est fortement impliqué dans cette affaire, lorsqu’il n’etait encore que le larbin de belleordure ! il faudra juste un juge couillu pour s’occuper de son cas !!


  • #24324

    On va finir par savoir que le terrorisme islamique, en fait, n’existe pas...


  • depuis le debut on savait que cette affaire etait louche
    et puis ce juge je l ai jamais apprecier , on voyait bien a chacune de ces interventions , il se focalisait toujours sur le terrorrisme islamiste
    c est sur qu il doit defendre les interets de ces amis que de la france