Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Allemagne et l’immigration : entretien avec Frank Franz, président du NPD

Propos recueillis pour E&R par Alimuddin Usmani

La politique migratoire est au centre du débat en Allemagne, particulièrement depuis la spectaculaire augmentation de l’afflux de migrants cet été. Ces derniers passent à travers les Balkans, notamment pour rejoindre l’eldorado allemand. Frank Franz, le président du Parti national-démocrate, parti nationaliste fortement opposé à la politique du gouvernement Merkel, nous a accordé un entretien exclusif.

 

Le ministre fédéral allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, a annoncé que le nombre de réfugiés arrivant en Allemagne pourrait atteindre cette année 800 000. Comment le gouvernement Merkel gère-t-il cette crise ?

L’Allemagne soutient les guerres des États-Unis qui conduisent à l’afflux de réfugiés. À cet égard, le gouvernement est dans une position difficile. La solution serait cependant facile. Les gouvernements européens devraient, en fin de compte, suivre leur propre chemin et dire aux États-Unis de rentrer chez eux. Ensuite, nous ne devons également pas nous soucier des conséquences des guerres américaines auxquelles le gouvernement fédéral participe de manière plus ou moins forcée.

 

L’économie allemande voit, dans le flot des réfugiés, une chance pour combler les lacunes sur le marché de l’emploi. Par conséquent, Ingo Kramer, le patron des patrons allemands, souhaiterait considérablement accélérer les procédures d’asile. Que pensez-vous de cette déclaration ?

L’économie ne se soucie que des bilans et des actionnaires. Bien entendu, les responsables de l’économie souhaitent obtenir une force de travail qui soit la moins chère possible. Cependant, en cas de chômage, l’économie de va pas contribuer aux coûts. Les coûts engendrés par les millions de chômeurs immigrés sans qualification demeureront à la charge du contribuable. Ainsi, les profits seront privatisés et les pertes et les coûts socialisés. La politique doit mettre un terme à tout ça.

 

Il y a eu plusieurs incidents à proximité du centre de requérants d’asile à Heidenau. Comment vous positionnez-vous face à la violence ?

Le NPD rejette strictement la violence en tant que moyen dans le débat politique. Nous reconnaissons le monopole de la violence exercée par l’État sans y mettre de condition. L’État doit cependant être capable et désireux de protéger ses citoyens. Si les citoyens sentent – et c’est de plus en plus le cas – que l’État ne veut pas les protéger, alors ils prennent eux-mêmes les choses en main.

 

L’année passée, la République tchèque a fait face à environ 1000 demandes d’asile. La politique sociale allemande n’est-elle pas trop attractive comparée aux autres pays européens ?

Oui, tandis que les autres pays disent clairement qu’il n’y a pas de place pour ceux qui abusent du droit d’asile, l’Allemagne fait pratiquement la promotion de celui-ci à l’aide de films à l’étranger. C’est une position grotesque. L’Allemagne ne peut pas jouer le rôle de service social à destination du monde entier. À un moment donné nous devons dire : Maintenant ça suffit !

 

Le média Info Direkt a écrit que des organismes américains payaient des passeurs pour qu’ils acheminent quotidiennement plusieurs milliers de réfugiés vers l’Europe [1]. Pensez-vous que cette information est crédible ?

Je crois que ces informations sont crédibles. Les États-Unis ont un intérêt géopolitique à déstabiliser politiquement l’Allemagne et l’Europe. C’est-à-dire de recréer les Etats-Unis partout dans le monde. Il serait temps que les gouvernements européens disent finalement aux Etats-Unis qu’ils s’occupent de leur propre continent et qu’ils laissent les autres nations vivre en paix.

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’immigration, chez Kontre Kulture :

Sur le rôle clé joué par l’Allemagne
au sein des instances mondialistes, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sur le rôle-clé joué par l’Allemagne et non "la rôle-clé". Une petite erreur à rectifier.


  • Excellent entretien, net et précis, sans haine. Dire que l’idéologie dominante qualifie le NPD de "Néo-nazi" alors que son discours est tout ce qu’il y a de plus raisonnable.

     

  • Ce ne sont pas des réfugiés politiques, ni des réfugiés économiques ( chez eux, il y a des besoins donc il y a du travail alors qu’en Europe il y a des dizaines de millions de chomeurs et il y a la plus grande crise monétaire, financière, économique et bancaire de tous les temps ).

    Ce sont des personnes qui pensent pouvoir devenir riche rapidement en vivant en Europe.

    En effet, la manière la plus rapide, facile, économique de fuir une guerre est de franchir UNE frontière et non pas de traverser deux continents et, en plus, parfois, de traverser une mer sur un bateau surchargé sans savoir nager.


  • si a défaut de leur gouvernement les allemands du quotidien s’opposer fermement à ce flux énorme d’immigrants, cela serait un grand pas qui nous permettrait de bouger tous
    coté allemands aussi les burnes ont disparu,
    800 000.. il faut être aveugle pour pas réagir


  • "Les coûts engendrés par les millions de chômeurs immigrés sans qualification demeureront à la charge du contribuable. Ainsi, les profits seront "privatisés" et les pertes et les coûts, eux seront "socialisés". La politique doit mettre un terme à tout ça".
    ____________________

    Voilà, tout est dit !.. le grand patronat se fout totalement du chômage, il ne se soucie que de ses bilans et de ses actionnaires comme dans tout le reste de l’Europe !..
    C’est à vomir !.. ces lascars massacrent leur propre population .. et tout comme en France ... personne ne moufte !..

    Le pire est à venir car le niveau intellectuel de la masse plongeant toujours un peu plus chaque année depuis 40 ans, cette masse votera en 2017 pour quelqu’un de BIEN PIRE ENCORE que ce que nous avons actuellement !..
    Après Mitterrand nous avons eu Sarkozy, et il faut dire qu’il fallait déjà que l’on soit tombé bien bas pour en arriver à élire ce type d’Ostrogoth ... et bien non ... après ce fut encore pire avec Hollande, et y a t-il une seule raison pour que ce ne soit pas ENCORE PIRE la prochaine fois ?.. à mon avis ... AUCUNE !.. Ce sont les "Vêpres siciliennes" qui nous attendent !..

     

    • Merci pour votre billet d’humeur et de raison. Pour retrouver notre âme, faudra-t-il en passer par la dislocation nationale des territoires administratifs ? - Cela s’est déjà produit dans l’histoire de la France ... Nous le savons, nous ne sommes plus dans une République, où on parle même de VI ème République et encore moins dans une démocratie représentative ! - Être président de la République n’a plus de sens dans le concept idéologique que nous vivons ! Alors, quand il n’y a plus d’État et de politique nationale, n’est-ce pas un devoir de suppléer à ce vide étatique ? De fortes régions peuvent se suffire à elles-mêmes, d’autant que leur territoire culturel respectif peut déboucher, sur une politique et une économie de terroir remarquable.


  • Si l’Allemagne est prête a accueillir 800 000 migrants, c’est qu’elle veut augmenter encore ses performances économiques, sa puissance, et assurer le paiement des retraites . Moins de 5% de chômeurs en Allemagne, 1er exportateur mondial, premier excédent commercial du monde . Qui dit mieux ? L’Allemagne ne redoute qu’une chose : le manque de main d’œuvre du fait de sa dénatalité (1,46 enfant par femme) . Dans quelques années les jeunes Français iront chercher du travail en Allemagne, ils engrosseront au passage les Gretchen, ce qui fera se redresser la courbe de la natalité .


  • Les Allemands produisent TROIS fois plus de cochons que les Français . Pourquoi ? Parce qu’ils ont des élevages de plus de mille têtes, contrôlés par des batteries d’ordinateurs, et qu’ils emploient des travailleurs détachés d’Europe de l’Est en les payant très peu : c’est le sort qui attend les migrants qui arriveront en Allemagne . "Vous ne prétendez tout de même pas être mieux payés que des européens, travailleurs détachés employés en Allemagne ?"...


  • Les Allemands ne sont prêts à accueillir 800 000 "migrants" que pour les EXPLOITER, pardi ! Il n’y a aucun "altruisme" là-dedans, et ils savent qu’ils sont capables de les encadrer - et de les faire marner . "Il n’est de richesses que d’hommes" et justement ils en manquent .

     

    • En fait, et c’est là toute la perversité de la chose, il faut distinguer le grand patronat et le peuple comme d’habitude. Les patrons bien sûr voient en cette immigration massive une opportunité extraordinaire de recevoir une main d’oeuvre qualifiée (car oui ils sont prêts à accueillir ces gens seulement s’ils sont qualifiés) afin de faire pression sur les salaires des Allemands qualifiés. Au début, les Allemands ne voudront pas s’aligner sur les salaires acceptés par tous ces Syriens ou Irakiens ou autres. Le chômage chez les Bac+4, bac+5 et + va augmenter et les médias ne voudront pas expliquer pourquoi. Les Allemands qualifiés s’en mordront les doigts. Mais une partie d’entre eux aura milité pour l’arrivée de ces immigrés et ne pourra donc pas se contredire. Je pense que l’Allemagne vivra cette période qui a été très pénible en France sur le plan politique : les années 1990. Durant cette décennie, le politiquement correct était tellement présent avec toutes ces associations antiracistes qui contrôlaient l’opinion publique que toute critique, même intelligente, de l’immigration (et non pas des immigrés) était impossible sous peine d’excommunication. J’ai bien peur qu’en Allemagne, ils vivent la même chose à partir de maintenant.


    • L’Allemagne va vivre nos années 90, dans la mesure où la réforme de l’UE qui se profile, lui fera perdre beaucoup de pouvoir : le Sud va demander une redistribution, l’Est aura son mot à dire, la finance anglaise prépare un référendum en 2016... l’Allemagne se fait hara-kiri comme la France en 1992 !


  • Après avoir accueilli des millions de Turcs l’Allemagne, qui manque de main-d’œuvre, va accueillir des centaines de milliers de leurs voisins, les Syriens . Et tout va se passer très bien, ils vont participer à l’accroissement de la puissance allemande . Nous avec nos millions de chômeurs évidemment il n’en est pas question .


  • Pendant ce temps là la France reste le pays européen qui accueille le plus d’immigrés _ _’


  • Ce qui est d’autant plus extraordinaire, c’est que malgré l’importante immigration qu’a connue l’Allemagne sur les dernières années (pour ne pas dire les dernières décennies), la population allemande baisse et à un rythme assez remarquable.


  • Pour être très assidue de ce que publis et partage E&R, je déplore que l’Allemagne n’y soit pas plus visée, soit par plus d’articles, soit par un travail de recherche de longue haleine.
    Il est évident que tout cloche avec l’Allemagne actuelle. Pour qu’un pays ayant été détruit il n’y a de cela que 70 ans, soit aussi investit par les moindres capitaux occidentaux, y a rien de normal qui s’y déroule. Des chiffres de croissances incomparables en comparaison avec les autres pays de tout l’occident, un taux de natalité très bas, une population vieillissante ...
    L’immigration massive y est présente depuis longtemps, des salaires de crève la dalle expliquent bien pourquoi les capitaux occidentaux et mondiaux y surabondent. Cette situation est non seulement inacceptable, cette existence de fait devrait être décriée pour ce qu’elle est :
    La plus grande menace fait à la France et aux autres modèles de société, ainsi qu’à leurs particularités culturelles et leurs modèles du mieux vivre. Tous ces mois que la France agricole accepte de laisser ses producteurs être mis en concurrence avec le modèle allemand, tous ces mois que tous produits payés à des salaires décents soient mis en concurrence avec la main d’oeuvre sous-payée des allemands, tous ces produits, plus nombreux comme un débordement d’offre et souvent vendus au même prix que ceux produits en France et cela sur le territoire français, sont trop de situations néfastes et destructrices de l’économie réelle. L’Allemagne doit être dénoncé pour ce qu’elle est devenue : Une dictature économique se nourissant du désespoir humain, aidés par trop de capitaux étrangers. Tant qu’elle demeurera dans ce rôle, elle ne fera qu’affaiblir tout régimes offrant fleurissement de vie !! Ses compétiteurs n’auront, à termes, comme seules options de survie, qu’à adopter ses vues et ses pratiques !!!!

     

  • Cette histoire de main d’oeuvre ne tient pas la route : la robotisation toujours plus accélérée de l’industrie fait que nous aurons de moins en moins besoin d’humains ( voyez nos antiques caissières de supermarché, progressivement remplacées par des machines ; voyez les mac do américains, les chaines de production automobile...), le processus est irréversible, alors quel besoin d’aller chercher une main d’oeuvre extra européenne, très peu qualifiée ? les peuples sont appelés à disparaître et seront réduits à l’état de troupeau métissée sans histoire, ni attaches, ni avenir....un seul moyen de briser la mécanique et ce " bel " avenir qui nous est promis : cesser d’adorer la marchandise. Ce n’est que lorsque nous cesserons de nous précipiter comme des morts de faim sur le dernier modèle de télé ou de téléphone portable ( ou de voiture ou de chaussures ) que nous briserons le cercle ; cette pensée commence à se faire jour chez ceux désireux de rester vivants en tant que peuple....les peuples Européens n’ont d’autre choix, mais le problème est que les populations immigrées sont loin, très loin du début d’une telle idée...


  • Je ne pense pas que ca se passe comme vous le pensez : Cette histoire de Syriens réfugies est bien complexe que nous le pensons. ce que visent ceux qui sont derrière cette histoire c de créer un pole nouveau qui avec le temps mettra fin à la dominante turque en Allemagne. Ils disent Syriens. Non, ce ne sont pas des syriens. Ils sont tout des kurdes de Syrie. Et si création d’un état kurde verra le jour ca sera à partir de Berlin. Croyez moi !!!!! . Pourquoi spécialement les syriens et non pas les irakiens. Eux aussi ce sont des victimes de guerre. Non , pas les irakiens, mais les Syriens.. Il ya bien une différence. Et les jours, mois ou peu être années prochaines nous dévoileront LA VERITAS. On aura même pas besoin de vin pour la voir cette Vérité........


  • L’Europe que nous avons connu va disparaître comme ont disparu Sparte et Athènes : tout simplement par l’oliganthropie, c’est à dire une dénatalité accélérée .


  • Donc pour certains abrutis ici même , pour continuer à produire c’est pas grave il faut simplement inonder l’Allemagne de dizaines de millions d’extra européens
    Et puis c’est pas important si en Allemagne y à plus d’allemands

    Putain mais c’est pas possible une telle connerie et une telle haine de soi , les mecs votre
    avilissement me fait gerber...

     

  • Afficher les commentaires suivants