Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Arabie Saoudite au bord de l’explosion

Les clivages internes et externes grandissants dans les monarchies du golfe Persique, les protestations sociales, le conflit d’intérêts des gouvernements étrangers et les sociétés multinationales, dans ces pays, ont mis ces royaumes, surtout l’Arabie saoudite, dans une situation explosive.

L’éminent expert russe, Igor Pankratenko, estime que les mouvements de protestation, dans les pays arabes du golfe Persique se caractérisent par deux aspects fondamentaux. Premièrement, ces mouvements sont interprétés, souvent, comme des mouvements chiites. Deuxièmement, certains pays arabes prétendent que ces troubles sont provoqués, depuis l’extérieur, par la République islamique d’Iran.

Ils allèguent que l’Iran cherche ainsi à affaiblir l’Arabie Saoudite, son plus important adversaire géopolitique dans la région. En effet, certains experts se laissent influencer dans leurs évaluations de ces mouvements de protestation par des interprétations de « Abdul Latif al-Mahmoud », Cheikh des cheikhs des Sunnites, et Président de la coalition sunnite de l’unité nationale de Bahreïn, qui, dans une interview avec Absosara Chronicle, avait dit : « L’Iran veut transformer le printemps arabe en printemps chiite. »

Les pays arabes ont beau tenter de suggérer qu’il existe un royaume où la situation est tout à fait calme, en l’absence de toute guerre, de tout conflit ou de tout tension, subitement, ils se constate que le mouvement de contestation commence à surgir dans ce pays aussi. Les mass media faisaient régulièrement état de la hausse des subventions distribuées parmi le peuple. Mais la réalité est toute autre.

La densité démographique est l’un des principaux foyers de difficultés auquel sont confrontés ces royaumes. En 1950, la population de l’Arabie Saoudite était de l’ordre de 8 millions d’âmes, mais ce chiffre est passé, en 2007, à 58 millions, et dépassera, selon les prévisions très prudentes, 75 millions avant 2030.

À cela s’ajoute le fait que les ressortissants de l’Arabie saoudite et d’autres monarchies du golfe Persique, sont la principale source des effectifs des Moudjahidin (Talibans, Al-Qaïda, Wahhabites, Salafistes), actifs, dans diverses régions du monde.

Parallèlement, le nombre des étrangers travaillant dans le secteur de l’économie de ces pays ne cesse de croître. Les ressortissants étrangers sont plutôt actifs, dans le secteur privé, tandis que les citoyens indigènes sont présents dans le secteur public. À titre d’exemple, 93 % des citoyens koweïtiens travaillent dans le secteur public, tandis que 98 % du secteur privé est assuré par les étrangers. Dans un tel contexte, la classe dirigeante ne peut adopter d’autre politique que celle de distribuer de l’argent et d’augmenter l’octroi des subventions sociales. En Arabie Saoudite, les autorités, au lieu de doper le secteur privé et de diminuer la dépendance du public vis-à-vis des subventions pétrolières, ont annoncé leur intention d’accorder des emplois à 60.000 citoyens, et d’augmenter le salaire du secteur public.

La politique sociale que les monarchies du golfe Persique se sont définies se résume en trois principes :
- la distribution directe de l’argent (le Koweït, Bahreïn, et les Émirats arabes unis) ;
- la création d’emplois, dans le secteur public (l’Arabie Saoudite, Bahreïn et le sultanat d’Oman) ;
- la hausse des salaires et des assistances sociales.

Les Chiites de la région et les allégations des dirigeants arabes concernant « l’implication de Téhéran »

Le processus d’effondrement de la société tribale et l’apparition de la bourgeoisie locale ont toujours été accompagnés par la croissance du nationalisme. Ce processus s’est accéléré, très particulièrement, dans les monarchies du golfe Persique, où les classes dirigeantes tentaient, jusqu’au début des années 2000, d’édulcorer le mécontentement des « couches défavorisées ».

Il est tout à fait évident que lorsqu’une partie de la société s’attribue des concessions exceptionnelles, l’autre partie doit en subir le préjudice et être privée de telles concessions. C’est pour cette raison que les Chiites se sont mis en colère, les Chiites, qui ont, toujours été considérés comme un problème par ces monarchies. À en croire les statistiques estimatives, le taux démographique des Chiites, dans divers pays de la région, se répartit : 78 %, à Bahreïn, 24 %, au Qatar, 17 %, aux Émirats arabes unis, 10 %, en Arabie saoudite, 12 %, au sultanat d’Oman. Les allégations selon lesquelles l’Iran se trouve derrière le mouvement de contestation des Chiites dans les pays riverains du golfe Persique sont tout à fait sans fondement.

À titre d’exemple, en Arabie Saoudite, la confrontation entre Chiites et Sunnites commença en 1979. Les provinces orientales de ce pays étaient le théâtre d’une vague de manifestations antirégime des Chiites. Le mouvement de contestation des Chiites fut entamé, en 1995, à Bahreïn. Dans ces deux pays, les familles royales au pouvoir, tout en réprimant ce mouvement de contestation, ont fait semblant de vouloir établir le dialogue Chiites-Sunnites.

En 2003, les représentants des Sunnites et des Chiites ont négocié dans le cadre du Forum inter-religions. Mais ces tentatives censées établir ce dialogue, ont rencontré la vive résistance des religieux wahhabites. Ce dialogue, qui avait plutôt un aspect théâtral, car il ne comportait pas les plus importantes questions économiques et sociales, quant à la grave situation des Chiites, a été stoppé deux années plus tard. En effet, la tentative de la transformation du conflit social, dans les monarchies du golfe Persique en une confrontation Chhites-Sunnites est une commande étrangère, qui émane non pas de Téhéran, mais de l’Occident.

En outre, les régimes au pouvoir, dans ces monarchies, sont soutenus par les États-Unis et l’Union européenne. Mais la situation dans ces pays n’est plus favorable. Dans une telle conjoncture, les régimes au pouvoir se voient devant un choix dont dépendent non seulement leur maintien au pouvoir, mais leur survie physique. Dans un tel contexte, le régime des Al-Saoud semble opter pour une ligne de conduite visant à instaurer une domination régionale et à constituer un nouveau califat.

C’est pour cette raison, que nous assistons à la hausse de l’exportation du Wahhabisme, partout dans le monde musulman, ce qui a augmenté le danger du terrorisme, dans des régions s’étendant de l’Asie centrale, jusqu’au Caucase et aux rives de la Volga, en Russie. Les classes dirigeantes, dans les monarchies du golfe Persique, pour diminuer leur tension intérieure, ont envoyé une grande partie de leur « potentiel humain » vers des régions en conflits, pour alimenter, selon l’interprétation des Wahhabites, la pensée du Jihad armé.

À cela s’ajoute le fait que le combat pour le leadership du Conseil de coopération du golfe Persique s’est considérablement intensifié au sein de ce conseil. Dans le cadre sa rivalité avec le Qatar, l’Arabie Saoudite a concocté un plan, dont l’objectif est de rendre les autres pays membres de ce conseil de plus en plus tributaires et dépendants vis-à-vis de Riyad. En outre, la constitution d’une coalition défensive, dans le cadre du Conseil de coopération du golfe Persique dont les États-Unis sont le garant de sécurité, se transformera en une source de conflits en Arabie.

Ajoutons à cela le conflit d’intérêts des autres gouvernements et des sociétés multinationales dans la région, et nous pouvons dire, avec certitude, que l’Arabie Saoudite est en état d’ébullition ou, pour mieux dire, dans une situation explosive.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est normale que les chiites se revoltent , ils ont aucuns droits et sont considerés comme des sous hommes ,on le voit le plus au bahrein et en arabie saoudite.D’autant plus que tout ces pays sont dirigés par une secte extremement brutale de bedoin qui me rappelle les bedoins polytheiste que mahomet a combattu durant son existence.

     

    • #291970

      Les pires bédouins que Mohammed ait dû affronter n’étaient pas forcément polythéistes...ils étaient plutôt membre de la religion d’un peuple auto-désigné comme élu. Ces ennemis étaient si forts, que Mohammed dû les rallier à lui en souillant les pages du Saint Coran par des versets allant à rebours des idées généreuses et bénéfiques de départ : tout ce qui est lié au Lévitique et tout ce qu’il y a de plus barbares dans le monothéisme Abrahamique que Jésus a essayé de combattre sans succès et avec qui Mohammed dû négocier.

      Mohammed voulait une réforme du judaïsme comme Jésus. Ouvrir l’élection divine à toute l’humanité et empêcher son peuple, les Arabes, de bêtement servir d’auxiliaires aux Byzantins & aux Perses. Moyennant quoi, des tribus anciennement d’une religion que l’on ne peut pas citer ont utilisé le Coran et la nouvelle unité des Arabes pour les lancer à l’assaut du moyen-orient (direction : la terre promise...comme d’hab !) et tout le reste...l’Islam n’est pas une religion impériale, elle s’est bâtit en opposition aux grands empires orientaux et occidentaux ... alors pourquoi cela accouche-t-il d’un empire sanguinaire et expansionniste ? Pourquoi les sages paroles du prophète ont-elles donné des cavaliers qui ont attaqué des gens qui ne leur ont rien fait ?

      Comme dirait Patton : tout ça, c’est jui...

      Et les Qataris, les Ben Laden, les Saoud, ceux qui sentent sous les ASL...s’imaginent ré-animant un empire mort en abattant les frontières nationales reconstruites par les descendants des vaincus qui se sont islamisés mais qui ne sont pas devenus Arabes pour autant.

      Les sionistes se vivent comme les zélotes d’il y a 2000 ans, les jihadistes imaginent recommencer les charges des cavaliers post-Mohammed du VIIème siècle (est-on sûr qu’il aurait approuvé cet expansionisme/impérialisme Arabe de son vivant ?) le monde est assaillis par des gens du passé équipés d’un armement moderne.


    • #292013

      Comment voudrais tu qu’ils les considère ? Eux qui insultent Aïcha, les compagnons (rendent abu bakr et omar mécréant) et donnent des attributs d’Allah à leurs imams... Comment pourraient ils être nos frères en religion et se prétendre musulman ?


    • #292068

      Tout à fait d’accord avec toi,la première similitude avec ces polythéistes est le racket ignoble qu’ils ont instauré sur le pèlerinage,aujourd’hui la Mecque est entourée d’innombrables hôtels 5 étoiles soit disant pour loger les pèlerins à des prix exorbitant pour tous ceux qui viennent d’Afrique et d’Asie (au niveau de vie bien inférieur au notre),même ceux qui viennent d’Europe commencent à avoir du mal à assumer ce cout,dont la part la plus grande devrait être le voyage et non le logement sur place.
      Je ne parle évidement pas des constructions ignobles entourant la Kaaba,défigurant ce site magnifique qui aurait du être préservé de toute "innovation architecturale" extérieure,quand au fait d’avoir érigé des toilettes publique au dessus des ruines de la maison de Khadiga,paix sur elle,se passe de commentaire.
      La liste des aberrations de cette secte pourrait prendre des pages et des pages,rien que de les voir se vautrer dans tant de luxe démesuré pendant que certains de leurs "frères" crèvent la dalle me donnent la nausée,ils n’ont conservé de l’Islam que la dialectique et le code vestimentaire,ils récitent les sourates mais ne méditent aucunement sur leur sens,tout dans l’apparence et rien dans l’action !!!


    • #292122

      @Talib totalement d’accord avec toi. Ils insultent la propre femme du prophète et ses compagnons, alors que Dieu leur a accordé le paradis de leur vivant. Et ils ajoutent Ali en prononcant la profession de foi, rejetent les hadiths, se donnent un clergé, font des effigies des prophètes etc etc .... En gros tout ce que le Coran interdit.


    • #292693

      @taleb et rayan,
      non vous êtes soit de mauvaise foi soit désinformés, ou peut être un peu des deux ....par contre très hypocrites car comment expliquer votre fréquentation d’un site qui s’intitule Egalité ET Reconciliation ???
      Commencer par ôter l’immense poutre qui est dans votre oeil...les chiites à 99 pourcent n’insultent pas Aicha ni les autres califes, mais font de la CRITIQUE de personnages qu’ils considèrent comme n’ayant pas été si bien guidés qu’on ne le raconte(chez les sunnites)....ce n’est pas insulter quelqu’un que de dire qu’il a usurpé,qu’il a menti,trahi,ou qu’il a jalousé ...
      Que les sunnites font de ces gens des personnages centraux, certes, mais laissez à d’autres la liberté de prendre pour modèle qui ils veulent et ne pas vénerer les personnes qu’ils ne veulent pas vénérer.....qu’est ce que vous pouvez être INTOLERENTS vous autres sunnites (pas tous heureusement)
      NB : il doit y avoir au plus 1 pourcent de chiites qui effectivement insultent la mère des croyants et les califes mais ne sont pas representatifs du tout de l’école chiite.


    • #293307

      @ salah l’union des musulmans ne peut se faire qu’à la lumière du TAWHID.

      De plus les preuves sont claire concernant la succession du califat à abu bakr :

      1° quand il lui a demandé de guider les gens dans la prière lorsqu’il [le Prophète] (sallallahu ’alayhi wa sallam) était malade, et quand il lui a rappelé au sujet du Califa après lui, il (sallallahu ’alayhi wa sallam) dit :

      « Allâh et les croyants refuseront quiconque si ce n’est Abû Bakr. »

      Et c’est pour cela que les Compagnons (radhiallahu ’anhum) lui ont prêté allégeance (radhiallahu ’anhu), et ils ont consenti à l’unanimité que Abû Bakr était le meilleur parmi eux.

      2° Il a été rapporté dans le hadîth de Ibn ’Oumar (radhiallahu ’anhu) que les Compagnons (radhiallâhu ’anhum) avaient l’habitude de dire du vivant du Prophète :

      « Le meilleur de cette Communauté après son Prophète est : Abû Bakr, ensuite ’Oumar, ensuite ’Outhmân. »

      Et le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a approuvé leur dire sur cela.

      3° Selon un récit continu provenant de ’Alî (radhiallâhu ’anhu), il [’Ali] était de ceux qui disaient :

      « Le meilleur de cette Communauté après son Prophète est : Abû Bakr, ensuite ’Oumar. »

      Et il (radhiallâhu ’anhu) avait l’habitude de dire : « Il n’y en a pas un qui me favorise à eux, sans que [pour cela] je le fouette avec la punition de « hadda » pour avoir mentit. »

      Exposes alors le dogme des 99 autres %, une vérité est que le dogme chiite est à 100% sur le shirk...


    • #294239
      le 31/12/2012 par Abdallah93
      L’Arabie Saoudite au bord de l’explosion

      @ Salah

      Les chiites ne critiquent pas Aicha, Abu Bakr, Umar ou Othman, ils les insultent et les maudissent (les oulémas chiites affirment que les maudire matin et soir équivaut à 70 millions de hassenet) ! Les chiites disent que le jour du Jugement, Iblis verra un homme qui sera encore plus enchaîné que lui et ils affirment que cet homme sera Umar ! Les chiites disent que leurs imams ont la révélation divine permanente et que, donner sa fille pour qu’elle est des relations sexuelles avec un imam équivaut à 70 millions de hassenet (Khomeini a d’ailleurs été accusé, dans un livre, d’avoir violé la fille d’un chiite irakien qui l’accueillait et ce chiite s’est retrouvé assassiné juste aprés la diffusion de ce livre, tapez sur youtube "khomenei pédophile", un frère a fait une vidéo sur ce livre) ! Les chiites affirment que le Prophéte (sallallahou alayi wa salam) et Ali se ressemblaient comme deux corbeaux et que Jibril (alayi wa salam) se serait trompé en donnant la révélation à Muhammad (sallallahou alayi wa salam) au lieu d’Ali ! Les chiites affirment que le Saint-Coran que l’on possède aujourd’hui n’est pas le Coran complet mais seulement un tier et que Abu Bakr, Umar et Othman auraient fait disparaître les deux tiers ! Les chiites affirment que ce sont leurs imams qui possédent le Saint-Coran en entier, car leurs imams recevraient la révélation divine en permanence ! Ibn Saba, juif de Yémem reconverti à l’Islam est le premier chiite ! C’est lui qui a dit, pour la première fois, que Ali etait le Prophète ! Ibn Saba fut mis au bûcher par... Ali lui-même, chose que les Compagnons lui ont reproché, vu que l’on ne doit pas châtier un homme par les flammes ! Comment veux-tu, au vu de cela et d’encore beaucoup d’autres faits, que les sunnites considérent les chiites comme des musulmans ? Si on renie le Saint-Coran, la Sunna du Prophète (sallallahou alayi wa salam), sa femme Aicha, les trois premiers califes bien-guidés et que l’on suit une doctrine contraire au Saint-Coran, on ne peut pas être considéré comme musulman ! Un imam du 78 a fait une vidéo de 1h45 sur les écrits chiites, je te conseille de voir cette vidéo (tape sur youtube "Youssef Abou Anas conférence chiite" et tu trouveras) ! D’ailleurs, dans cette vidéo, cet imam affirme, avec des preuves concrétes, qu’il faut faire trés attention et se méfier du centre Zahra et à Yahyia Gouasmi au vu de ce que l’on peut trouver sur leur site internet !


    • #294241
      le 31/12/2012 par brainstorm
      L’Arabie Saoudite au bord de l’explosion

      @Salah

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il y a beaucoup d’hypocrisie dans ce conflit sunnite/chiite. Les mêmes qui nous parlent de oumma, trouvent le moindre prétexte pour nous sortir "c’est pas possible de se réconcilier", et cela peu importe la qualité, la valeur, l’honnêteté, la bravoure, la vergogne, de "l’autre".
      En gros c’est "on se réconcilie... mais quand même que SUR MES CONDITIONS A MOI !!!"... belle réconciliation...

      En effet, que penser de la volonté de se réconcilier des "donneurs de leçons" qui prêchent pour l’unicité des musulmans tout en crachant (j’exagère à peine au regard des précédents commentaires) sur leurs frères les plus proches (oui oui, les plus proches, parce que sauf erreur de ma part, un sunnite est plus proche d’un chiite que d’un athée, d’un juif, d’un protestant, ou même d’un catholique).

      J’en connais qui arrivent à endosser la cause palestinienne, tout en pensant que les "rebelles Syriens" (lesquels ? ceux payés par le Quatar ?) ont raison ! Certainement sous prétexte qu’ils sont menés (parait-il) par les frères musulmans...

      Un truc qui m’avait fait marrer : un franco-marocain m’a dit : "non mais quand même khadafi c’était un dictateur, il décidait de tout, le peuple avait pas le droit à la parole etc...".
      Je lui ai répondu "euh... au Maroc, c’est pas un roi que vous avez ? Les marocains ont votés pour lui peut-être ? Il demande pas l’avis du peuple il me semble ? Donc il faut qu’il cède sa place à la "démocratie" ?! J’adore l’effet de "bug" que ça produit :)

      Oui, c’est hypocrite de prêcher pour les autres ce qu’on ne voudrait pas pour soi !. Un peu comme la mixité imposée par un peuple qui se mélange très peu... et pour cause, ils risqueraient, et leurs enfants avec, de perdre l’élection divine transmise génétiquement... par le sang...de la mère... lol

      Mais pour quelles raisons écrire tout cela ? Pour dire : Il faut être 2 pour se réconcilier ! Il faut que chacun fasse un pas vers l’autre. Tendons la main à tous nos frères opprimés de valeurs ! Arrêtons de nous tirer dans les pattes entre nous, on a assez de boulot comme ça !

      Sinon, soyons clair, net, et précis : vous n’avez rien à faire ici !

      Merci E&R et bravo pour tout ce que vous faîtes. Parfois j’ai l’impression que c’est un peu "donner de la confiture aux cochons"...


    • #294335
      le 31/12/2012 par Abdallah93
      L’Arabie Saoudite au bord de l’explosion

      @ Brainstorm

      Il faut être musulman pour faire de la théologie islamique ! Déjà, c’est trop simple de dire qu’il existe que des chiites ou des sunnites ! Il y a aussi les kharadjistes ! En Islam, il existe 73 mouvements ( qu’ils soient sunnites, chiites ou kharadjistes) et seul un de ses mouvements accédera au paradis ! Donc, réduire l’Islam à seulement deux groupes (chiites et sunnites) c’est méconnaître l’Islam ! Si tous les groupes "sunnites" rejettent les groupes chiites, c’est qu’il y a des raisons théologiques et historiques (à savoir que les chiites rejettent aussi violement, mais plus subtilement, les sunnites) ! Pour comprendre pourquoi les groupes sunnites ne considèrent pas les groupes chiites comme musulmans, je te conseille d’écouter, sur youtube, la vidéo que l’imam Youssef Abou Anas a fait sur le chiisme (tape sur youtube"Youssef Abou Anas chiite" tu trouveras sa conférence qui dure 1h45) ! J’ai tenté de résumé cela un peu plus haut, lors de ma précédente contribution. Cet imam est objectif car il met en garde, dans d’autres vidéos, les musulmans contre des sectes sunnites ! Il apporte des preuves théologiques qui permettent d’affirmer que la doctrine des chiites n’est pas conforme au Saint-Coran ni à la Sunna du Prophète (pbAsl) et que leur lithurgie et leur rite funéraire ne correspondent en rien à l’Islam ! Donc, quand on adopte des pratiques contraires à l’Islam, on ne peut pas être musulman CQFD ! Mais il existe aussi des sectes innovatrices sunnites qui vont à l’encontre du Saint-Coran et de la sunna du Prophète (pbAsl), comme la "jamaa at tabligh", les wahabbites ou les frères musulmans ! Je remarque que certains camarades ont une vision manichéènne de l’Islam, et il est déplorable de constater que pour eux, ce sont les chiites les gentils et les sunnites les méchants ! C’est beaucoup plus complexe que cela ! Je pense que les non-musulmans, avant d’intervenir dans les débats entre chiites et sunnites, devraient étudier l’Islam et son histoire depuis la 1ere révélation que le Prophète Muhammad (pbAsl) a reçu jusqu’à nos jours !


    • #294339
      le 31/12/2012 par Abdallah93
      L’Arabie Saoudite au bord de l’explosion

      @ AS
      Le Prophète Muhammad (pbAsl) a avant tout combattu les mecquois polythéistes et non les bédouins, même si la majorité d’entre eux sont qualifiés, dans le Saint-Coran, comme etant des hypocrites ! L’un des signes mineures de Fin des temps est "les bédouins qui rivaliseront dans les hauteurs de leurs constructions", ce qui me fait penser aux Qataris, bédouins au service des américains, ou aux familles royales des Emirats, qui sont des bedouins mis en place par les anglais ! Donc, le Prophète Muhammad (pbAsl) nous a prévenu que les élites des Emirats seront, à la fin des temps, corrompus et extravagantes dans leurs constructions (ce qui est halam en Islam) ! Il faut savoir aussi que, lorsque le Dajjal apparaîtra, la Mecque et Médine seront frappés par des tremblements de terre qui expulseront tous les hypocrites de ces deux villes saintes ! Cela veut donc dire qu’aujourd’hui, il y a des hypocrites en Arabie Saoudite à l’intérieur même des deux villes saintes !


    • #295190
      le 01/01/2013 par Brainstorm
      L’Arabie Saoudite au bord de l’explosion

      @Abdallah93

      Tu as l’art de répondre à côté...ou de ne pas répondre... c’est au choix... :

      - "Il faut être musulman pour faire de la théologie islamique"
      Selon qui ? Selon les musulmans ? Et pour critiquer/étudier/donner son avis sur le judaïsme il faut être juif peut-être ?
      D’ailleurs, cite-moi un seul passage ou je fais de la théologie ?
      Enfin, tu ne réponds à aucun de mes arguments, et n’en contredis aucun.

      - "c’est trop simple de dire qu’il existe que des chiites ou des sunnites"
      Quand ai-je écris cela ?

      - "il existe 73 mouvements ( qu’ils soient sunnites, chiites ou kharadjistes) et seul un de ses mouvements accédera au paradis !"
      Et je suppose que chaque groupe/mouvement/secte dit la même chose que toi : "c’est mon mouvement le vrai d’abord ! na !".
      Moi qui pensait que, selon l’islam, même une prostituée peut être pardonnée si elle a bon cœur (http://fr.answers.yahoo.com/questio..., ou http://haniramadan.blog.tdg.ch/arch...)... A vrai dire peu m’importe, puisque de toute façon je ne fais pas de théologie, et après tout je ne suis pas musulman, je ne suis qu’un "goy-mécréant", alors je n’ai peut-être pas le droit d’écrire cela... :).

      "certains camarades ont une vision manichéenne de l’Islam, et il est déplorable de constater que pour eux, ce sont les chiites les gentils et les sunnites les méchants !"
      Puisque tu me réponds à moi (ton msg débute par @brainstorm), je te pose la question : Quand ai-je écrit cela ?

      En gros, tout ton commentaire est complètement hors sujet avec ce que j’ai écrit.
      A croire que tu as juste voulu "te faire plaisir" :
      - en étalant ta connaissance des mouvements islamiques
      - en "cassant" du chiite ("la doctrine chiite n’est pas conforme au Saint-Coran ni à la Sunna du Prophète" revient à dire "les chiites ne sont pas musulmans")
      - en ne laissant pas transparaitre la moindre envie de "réconciliation".

      Je me répète donc (puisque tu ne les a pas contredis, tu dois certainement être d’accord avec ces propos) :
      - Un sunnite est plus proche d’un chiite que d’un athée, d’un juif, d’un protestant, ou même d’un catholique
      - Il faut être 2 pour se réconcilier
      - Il faut que chacun fasse un pas vers l’autre :tendons la main à tous nos frères de valeurs
      - Sinon : vous n’avez rien à faire ici  !

      Merci encore à E&R. Que faisais-je sur internet avant de découvrir votre site ??! ;)


  • #291908

    Un des toutous de l’axe du bien a mal à la papate.

     

  • #292019

    maintenant qu’il ont bien servi
    israel va les degager


  • #292047

    Sans parler des conflits au sein même de la famille royale : abdallah 89 ans, n’arrive même plus a marcher, limite conscient et subit des interventions chirurgicales tous les 2 mois tout cela dans le but de ralentir sa mort (ineluctable) et trouver un heritier du trône et depuis la mort de l’heritier legitime les tensions sont trés fortes entre les freres saoud

     

    • #294290

      ont raconte qu’un roi qui portait un nom d’animal comme fahd le leopard mourru tué par son compagnon eunuque
      il lui succeda un frere qui semblait avoir un stabisme lorqu’on le voyait de loin a sa mort l’information resta secrete durant 40 jours. c’est que pour les curieux ;


  • #292474

    Bonsoir ,

    Un jour un homme a dit : "l’ignorance est le pire des fléaux ".

    Calomnie , médisance et compagnie , merci qui ? Les Médias .